Google ne fabriquera plus de tablettes Pixel Slate sous Chrome OS

Les Pixel Slate, c’est fini, Google n’en fabriquera plus. Cela ne veut pas dire que le système n’équipera plus aucun de ces engins mais que la marque ne juge pas utile de continuer à en produire.

Si aujourd’hui le marché des tablettes sous Chrome OS n’est pas énorme, il existe cependant avec plusieurs modèles qui sont proposés au grand public. Parmi ces tablettes spécifiques, un modèle, la Pixel Slate. La tablette de Google joue comme d’habitude un rôle d’ambassadeur et cherche à montrer la légitimité du système sur ce nouveau terrain de jeu.

Google Pixel Slate

Enfin cherchait. Car Rick Osterloh a confirmé sur Twitter que la marque ne fabriquerait plus de Pixel Slate désormais. Google laisse à ses partenaires le soin de continuer cette grande aventure : Acer, Asus et d’autres OEM pourront donc continuer à produire les leurs. Il était question depuis plusieurs mois qu’une mise à jour de la Pixel Slate soit annoncée d’ici peu. Une autre rumeur de l’élaboration d’une Pixel Slate Mini était également régulièrement resservie. Il n’en sera donc rien.

Cela ne veut pas dire que ce marché s’arrête mais qu’il ne sera plus orienté par les choix de Google. D’autres fabricants pourront toujours continuer à proposer des tablettes Chrome OS et Google apportera l’aide nécessaire au développement des pilotes et des éléments techniques pour leur création. Les Pixel Slate recevront, quant à elles, toujours les mises à jour de la part de Google. Leur obsolescence est d’ailleurs déjà programmée vers la fin de Juin 2024, date à laquelle elles ne recevront plus de support de mise à jour de sécurité. 

Je reste toujours rêveur quand à la qualité des projections faites par beaucoup de spécialistes qui expliquaient, il y a quelques années, comment le phénomène tablette allait tout ravager sur son passage. Comment ces nouveaux engins allaient se substituer totalement aux ordinateurs portables et les chiffres estimatifs donnés jusqu’en 2025 alors. Aujourd’hui le malaise du secteur tablette est palpable. Hormis Android qui continue à essayer vaillamment et Samsung qui s’en sort pas trop mal, le marché est moribond. A la fois en nombre et en qualité, les grandes marques ne proposent plus grand chose d’appétissant, préférant se concentrer sur le Smartphone. Reste Apple qui s’en sort très bien grâce à des Ipad de qualité et surtout un écosystème vraiment pensé pour ces tablettes. 

2018-10-10 14_35_18-minimachines.net

La Pixel Slate disparaît, cela n’a pas l’air si grave mais c’est en réalité le début de la fin de ce genre d’engin sous Chrome OS, à mon sens. Les ventes des modèles existants ne sont pas extraordinaires, je doute qu’il y ait beaucoup de persévérance sur ce marché déjà fortement orienté vers des commandes spécialisées. Au dire d’un responsable de la gamme d’un constructeur que je ne citerai pas, les tablettes sous ChromeOS ne visent pas le grand public. Elles visent des marchés éducatifs où le cahier des charges est précisément de fournir une tablette. Pour pouvoir répondre aux solutions d’Apple, certains constructeurs se sont tournés vers Chrome OS et la Pixel Slate servait de diplomate pour légitimer ce choix. Sans elle, le marché sera encore plus difficile.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 21 juin 2019 - 13 h 30 min

    J’adore les tablettes. ;) Je suis de plus en plus déçu de voir la direction prise par ce marché. C’est pour moi un énorme gachi. J’adore les tablettes mais je n’ai jamais réussi à en trouver une qui me satisfasse pleinement.
    Pour quelqu’un qui consulte plus qu’il ne produit c’est vraiment confortable comme outil. On consulte Internet comme on lit un magazine et je trouve ça génial depuis le premier iPad.

    Ce qui me manque vraiment, c’est qu’il ne soit pas réellement envisageable de transformer une tablette en PC d’appoint. Android est un très bon OS mais les claviers que l’on peut utiliser diffèrent trop des claviers PC pour ne pas être ennuyé lorsqu’on les utilise pour un peu plus que taper un courrier. L’utilisation d’une souris est également un calvaire sous cet OS. iOS, c’est un peu la même histoire. Quant à Windows, c’est en format tablette qu’il n’est pas convaincant. Je désespère de voir une solution Linux viable sur une tablette…

    J’ai l’impression qu’il ne manque pas grand chose pour avoir une bonne tablette qui puisse devenir un petit PC pratique sans être un foudre de guerre. Mais pourtant, cela n’apparait pas.

    Répondre
  • 21 juin 2019 - 13 h 56 min

    @3issa:

    Si je ne dis pas trop de bêtise, on peut brancher une tablette android en hdmi out vers un écran externe et cela va la transformer en genre de PC standard. Après avec un clavier & Souris bluetooth, et hop ! Pc de bureau.
    En fait, je l’ai vu faire par un collègue avec un téléphone mobile récent.
    Bon, c’est vrai, il faut un écran externe, mais c’est déjà intéressant.
    Et je te rejoins totalement pour cet aspect tablette / pc.

    Sinon, par rapport à l’article, j’espère juste que cela ne signifie pas la mort de chromeOS à moyen terme….

    Raphael

    Répondre
  • 21 juin 2019 - 22 h 22 min

    @3issa: Les tablettes commes les dernières Samsung ou d’autres, vont sûrement passer sous android 9, version qui devrait intégrer nativement un mode bureau, style pc (le multi fenêtre existant déjà depuis lolipop 5) ;)

    Répondre
  • 22 juin 2019 - 10 h 45 min

    @Madwill: desolé, je voulais dire android 10Q

    Répondre
  • 22 juin 2019 - 14 h 38 min

    Et le gagnant est par K.O. est…

    l’iPad !

    Pour lequel iOS 13 va donner plus d’envergure et de possibilités..

    Répondre
  • 22 juin 2019 - 21 h 50 min

    @Chouette Mâ-Mâ: c’est pas faux !! Par contre, je me faisais la réflexion en voyant une demo d’ios 13.
    ..ça ressemble vachement à Ubuntu 12 gnome desktop lol

    Répondre
  • 24 juin 2019 - 21 h 26 min

    […] Google ne fabriquera plus de tablettes Pixel Slate sous Chrome OS […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *