Faux avis : Amazon a fermé 600 marques et 3000 boutiques

600, c’est le nombre de marques qui ont disparu des sites d’Amazon. 3000, c’est le nombre de revendeurs ayant subi le même sort. Des chiffres énormes en réaction à une fraude massive.

La liste des marques ayant disparu des pages des divers sites d’Amazon est énorme. Pour lutter contre cette peste des « faux avis », Amazon n’a usé ni de diplomatie ni de passivité. Contraire à ses conditions générales, ces pratiques ont été sanctionnées de la manière la plus abrupte qui soit.

 

Petit rappel des faits, beaucoup de marques n’ayant aucune visibilité ailleurs que sur Amazon, se sont mises à exploiter les éléments qui font apparaitre en haut du classement des listings du site. Etre numéro 1 des ventes ou avoir d’excellents avis. Pour être numéro 1 des ventes c’est assez simple, il suffit de casser ses tarifs pendant quelques jours afin de remonter tout en haut du classement. Pour avoir d’excellents avis… c’est un peu plus compliqué.

La méthode trouvée est celle décrite dans ce billet de 2020 qui expliquait comment un vidéaste avait trouvé un bon d’achat dans un des produits qu’il testait. Cette méthode a gagné du terrain et s’est mise à fausser considérablement les avis. C’est simple, un petit papier indique à l’acheteur qu’en laissant un avis « 5 étoiles » sur Amazon et en contactant une adresse email, on lui enverra un bon d’achat de quelques euros pour le remercier. Résultat, plusieurs marques se sont mises à s’intéresser à la méthode et à proposer des petits papiers de ce type à l’intérieur de leurs produits. C’est ce qui a mis le feu aux poudres.

Dans la foulée, Amazon a commencé à relever ce genre de pratiques et a sanctionné d’abord un premier groupe de fraudeurs. Les plus connus pour servir d’exemple, puis de plus en plus de marques ou de revendeurs qui utilisaient la plateforme en n’hésitant pas à envoyer à leurs clients des petits messages pour leur demander un avis très positif en échange d’une ristourne ou d’un bon d’achat. A l’inverse, certaines boutiques recevant une mauvaise note n’hésitaient pas non plus à proposer un remboursement en échange du retrait, ou de la modification de celle-ci… Une pratique tout autant interdite par Amazon.

Dans la liste des marques ayant de la visibilité, on peut en citer beaucoup d’importantes comme TaoTronics, Aukey, Tacklife, RAVPower, Choetech, Mpow… mais ce sont environ 600 marques à avoir été radiées du site. Pour pas mal d’entre elles, il s’agit de marques purement « noname ». A savoir des cartons sans inscription et des produits ne présentant aucun logo. La « marque » n’apparaissant en réalité que sur la fiche produit d’Amazon. D’où la « créativité » de certains avec les noms des marques. Parmi les revendeurs, ce sont 3000 « boutiques » qui ont été fermées. Sachant que là encore, la patte blanche à demander à Amazon pour ouvrir ce type de boutique est assez simple à montrer.

Tacklife sur AliExpress

Le business a horreur du vide

Beaucoup de ces marques ont trouvé un abri ailleurs, dans des boutiques ne proposant pas d’avis de ce type ou n’ayant pas forcément de conditions concernant toute demandes de bonnes notes de la part des marchands. AliExpress, par exemple, a vu débarquer Aukey qui a massivement investi la plateforme et compte bien continuer son business depuis ce site. Elle a pu baisser drastiquement ses prix, puisque AliExpress est plus généreux qu’Amazon avec les vendeurs, tout en profitant des entrepôts Européens et des conditions de transport négociées du service. TaoTronics a eu le même reflexe et concentre désormais ses efforts chez AliExpress. Même chose pour mPow, Choetech ou Tacklife… On sent que les commerciaux de la plateforme n’ont pas chômé et que la plupart des boutiques rejetées par Amazon ont trouvé à se reloger. Certains ont tout de même disparu des écrans radar comme RAVPower, mais la grande majorité est désormais distribuée ailleurs.

2021-05-13 17_19_27

Reste les clients finaux qui sont pour certains sur le carreau… Après un achat chez une des marques radiées et un produit qui tombe en panne, la simple demande d’une prise de contact avec le vendeur tombe à l’eau et plusieurs lecteurs m’ont remonté leurs difficultés à faire jouer leur garantie. Amazon répondant systèmatiquement de gérer cela avec la marque sans donner de moyen de les contacter.

Bref, si beaucoup de revendeurs ont pâti de cette décimation1, si des marques ont souffert avant de retrouver une nouvelle plateforme, les clients sont parfois les plus à plaindre de cette chasse aux sorcières.

Source : The Verge

Notes :

  1. Pas tous, beaucoup se sont simplement réinscrit sous un autre nom…

Jaune
15 commentaires sur ce sujet.
  • 20 septembre 2021 - 15 h 58 min

    salut, OK c’est pas bien, cependant, on voit bien qu’Amazon mets sa « marque » basics en avant pour concurrencer ces marques chinoises…au final on va se retrouver avec des grandes marques connues et chères et les produits amazon

    Répondre
  • 20 septembre 2021 - 16 h 27 min

    Amazon n’est qu’un épicier comme les autres et par conséquent il met en avant sa propre marque dans les rayons comme Marque repère par exemple.
    Db

    Répondre
  • Jul
    20 septembre 2021 - 17 h 48 min

    J’ai pu le constater moi même sur la marque Aukey banni par Amazon devenu BT quelque chose.

    Répondre
  • 20 septembre 2021 - 18 h 34 min

    AMAZON reste malgré tout un vendeur comme les sites chinois .

    PERSO pour avoir vu le reportage de FRANCE 2 sur son mode de vente et de reconditionnement ,je trouve que le System AMAZON N’EST PAS ÉCOLO en carbone pour le transport mais ÉCOLO pour tous les produits « recyclés » dans une autre boite pour une autre vente .

    Je suis client AMAZON et cela me dérange quand mes produits d’une meme commande sont expédiés en plusieurs fois , par contre j’apprécie le fait de pouvoir renvoyer un produit défectueux et de me le voir rembourser très rapidement .
    De plus AMAZON offre le payement en quatre fois et reste un rare revendeur a avoir du choix meme en marques chinoises.

    Mon petit CHUWI Hi 10X et mon Mini ACEPC sortent de chez AMAZON pour un prix inférieur au sites chinois pour mon mini PC .

    Concernant le produit AMAZON j’utilise leurs piles AA qui a ce jour ont durée tout aussi longtemps que mes piles de marques achetées en Super Marché .

    C’est sur que pour pas mal de mes CD ,DVD voir livres j’achète chez AMAZON par contre le reste de mes achats vient de boutiques spécialisées bien connues du NET .

    Modéliste a mes heures ,mes maquettes ,mes peintures laques ,huiles ou acrylique et autres consommables viennent de boutiques biens spécialisées .

    Je pense que ces boutiques concurrences bien AMAZON par un SERVICE BIEN AU DESSUS mais aussi des prix inférieurs pour une LIVRAISON RAPIDE EN DIVERS RELAIS COLIS .

    Répondre
  • 20 septembre 2021 - 19 h 58 min

    @ptitpaj:
    pour le niveau écolo amazon C’EST UNE HONTE ABSOLUE

    Répondre
  • 20 septembre 2021 - 20 h 04 min

    Merci Pierre ! Un article concis et précis, comme d’habitude.
    Je voulais partager ma mésaventure avec Amazon, si ça peut éclairer certains…
    Amazon m’a simplement radié de ces clients, sous le prétexte que j’avais renvoyé trop d’articles… J’ai eu du mal à y croire et ai pensé à un fake. Mais ils m’ont bel et bien radié parceque « j’ai abusé des services Amazon ». Pas de remboursement de mon abonnement Prime, plus d’accès à mon historique de quelques centaines de commandes et compte bloqué partout dans le monde. Impossible de faire appel, même si ils prétendent le contraire. En cherchant rapidement, des centaines de personnes ont subi le même sort…
    « now, you know »
    L

    Répondre
  • 20 septembre 2021 - 20 h 20 min

    @Laufel: Pour qu’on puisse bien comprendre/juger de ton expérience peux-tu nous donner le nombre de commandes que tu as passées vs le nombre de produits retournés, sur quelle période ?

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 0 h 12 min

    @mrskater

    en 2013, j’ai eu cette menace de Amazon pour avoir commandé 4 tel et renvoyé les 4 entre le 27 avril 2013 et le 21 mai. Amazon m’a appelé, j’ai expliqué le pourquoi des renvois + rappelé le nombre d’article commandé (je venais de déménager, donc un nombre ahurissant, notament certaines choses très chère) + client depuis 1998 (USA puis France) avec un nombre de commande assez dingue.
    La menace a été levé me demandant de ne pas recommencer. c’etait en 2013. peut etre que aujourd’hui c’est bien plus drastique.

    depuis je fais beaucoup plus attention a ce que je commande, je me renseigne plus longtemps, je reflechis a deux fois. Leur systeme de livraison peut ecolo me pose enormement de probleme, y a 2 semaines alors que j’avais demandé l’envoit en un seul colis, ça a été envoyé séparement… :(

    j’acccepte parfois de garder la commande d’un produit qui ne convient pas ou pour une autre raison (juste enorme du prix entre la commande et la reception).
    la derniere fois c’est arrivé en juin, et j’ai perdu 100€ dans l’histoire.

    depuis 2013 je commande beaucoup moins.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 8 h 48 min

    L’envoi en plusieurs colis alors qu’on demande l’envoi d’un seul vient du fait que les produits sont envoyés depuis des centres d’expédition différents.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 9 h 01 min

    « les clients sont parfois les plus à plaindre de cette chasse aux sorcières. »
    Tu sembles simplement déplorer l’action d’Amazon. Pour ma part il me semble que tout cela peut amener à des avis plus fiables, et qu’éviter ce type de tromperies est bénéfique aux clients, qui pourront avoir un avis plus éclairé sur les produits de la plate-forme. Amazon semble vouloir privilégier la qualité à la quantité de produits. Personnellement je trouve ça plutôt positif.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 10 h 52 min

    @Marco: « Tu sembles simplement déplorer l’action d’Amazon. »

    Imagine un procureur qui listerait les méfaits d’un homme et qui reconnaitrait tout de même un élément à sa décharge comme une circonstance atténuante. Imagine un journaliste qui suivrait son procès et qui ne retiendrait dans son article que le fait que le procureur reconnaisse cette circonstance atténuante pour pouvoir ensuite écrire : « Justice laxiste » et cela bien que le procureur ait fermement condamné les agissements du prévenu.

    Imagine un copain qui te raconte que le film qu’il vient d’aller voir est hilarant et qu’il te cite alors la blague faite par un des protagoniste qui l’a fait hurler de rire. Mais qu’en fait cette blague soit la seule du film et que le reste est un drame atroce et larmoyant.

    Imagine un type qui passe devant un échiquier et qui voit 13 pions noir et un pion blanc acculé en Echec dans un coin, il zoome et cadre le pion blanc et envoie ça vers les réseaux sociaux en disant « Les Blancs ont toutes leurs chances ».

    C’est exactement ce que tu viens de faire.

    Je déplore le fait que certains clients, qui ont acheté un produit couvert par une garantie de 2 ans, se retrouvent le bec dans l’eau parce qu’ils n’ont plus les moyens de contacter la société qui gère leur SAV puisque Amazon a fait disparaitre les pages concernées. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir écrit à plusieurs reprises à quel point le système de faux avis était préjudiciable pour les clients. Et avoir fait des liens dans ce billet vers ces écrit.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 13 h 17 min

    @Pierre Lecourt: En même temps c’est aux marques ou a Amazon d’assurer la garantie? C’est de la faire a Amazon ou au marques si les commentaires sont faussés ?
    Perso je vois juste que certaines marques vendent, mais n’assurent rien derrière au détriment de leurs clients.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 13 h 28 min

    @youri_1er: C’est compliqué. Le contrat d’Amazon stipule que c’est au vendeur d’assurer la garantie… Mais comment contacter un vendeur qui a disparu dans des limbes numériques ? Amazon aurait du penser à ce détail avant de faire disparaitre les pages des marques. Laisser un moyen d’entrer en contact.

    La plupart des marques citées dans le billet existent toujours et continuent d’assurer leur SAV… sur d’autres plateformes.

    Répondre
  • 21 septembre 2021 - 15 h 25 min

    Aukey sont natif d’alliexpress a la base et il perde juste l’accès a Amazone, mais c’était pas la qu’il valait le coup

    Répondre
  • 22 septembre 2021 - 15 h 08 min

    Ils ont fermé le site de Logitech ? …
    Il y a 4 ou 5 ans j’attendais impatiemment la sortie d’un clavier Logitech. Le jour même de sa commercialisation sur Amazon : 50 avis, tous avec plus de 10 lignes de commentaires, tous avec plusieurs photos, et tous de 5 étoiles … 50 faux avis rémunérés.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *