4 minimachines signées ECS seront présentées au CES 2017

Le CES 2017 devrait être un bon cru pour les mini PC en tous genres. ECS à lui tout seul présentera quatre nouveaux modèles sur son stand. Certains modèles que nous connaissons déjà puisqu’ils on été plus ou moins récemment dévoilés mais d’autres les accompagneront également.

Elitegroup Computer Systems est un acteur intéressant. Sa réputation en France est assez mauvaise du fait d’une importation des modèles les plus bas de gamme – et les plus rentables pour les importateurs – de ses cartes mères. EliteGroup est devenu synonyme de problèmes, de bios qui sautent et autres pilotes qui vont de travers. Pourtant la marque est capable de grandes choses.

Entre autres, c’est ECS qui fabrique les célèbres NUC d’Intel. Tous les NUC, cartes comme MiniPC, que le fondeur a sorti ont été assemblés et testés par ECS et il sera difficile de critiquer ces modèles d’Intel tant leur robustesse est bonne. Preuve qu’un groupe comme ECS peut proposer d’excellents produits.

Depuis quelques années, ECS propose également des minimachines en solo, avec un premier Liva très intéressant parce qu’il consistait en une solution à assembler soi même. Si la marque n’a pas connu de succès en France sur ces MiniPC, c’est donc plus sûrement lié à un défaut d’importation qu’un défaut de produit.

Avec cette nouvelle fournée que prépare la marque pour le CES 2017, il est possible que les propositions Liva finissent par chatouiller l’appétit d’un importateur consciencieux qui voudrait laisser une chance à nouveau à la marque.

ECS Liva Z

ECS Liva Z

Celui là on le connait déjà, il a été présenté il y a quelques temps déjà sur une base de processeur Intel Apollo Lake. L’idée est intéressante avec un processeur refroidi passivement, jusqu’à 8 Go de mémoire vive DDR3L et de 32 à 64 Go de stockage sur un support M.2 évolutif. Rien d’exceptionnel mais un équipement très correct, notamment niveau connectique, qui fait de cette solution une bonne base dans une gamme de produits absolument inaudibles.

ECS Liva Z Plus

ECS Liva Z Plus

On le connait également, il s’agit d’une version  sous processeur Kaby Lake-U du précédent. Plus musclé, avec une connectique subtilement différente et toujours un design fanless permettant un usage sans nuisance sonore. On passe pourtant à des processeurs affichant un TDP de 15 bons watts. On garde un support SoDIMM (format DDR4) et un stockage M.2. Là encore une solution intéressante et plutôt homogène.

Minimachines.net

 

ECS Liva ZE

Version plus imposante que les modèles précédents, sa fiche technique montre de nombreuses évolutions puisque la machine est équipée d’un emplacement 2.5″ classique en plus d’un support M.2 et d’une puce intégrée de 32 ou 64 Go de eMMC.

De quoi intégrer un système de double ou triple stockage à l’instar des variations d’Intel NUC. La marque profite de l’espace ainsi gagné pour disposer de nouveaux connecteurs. Probablement dans une visée professionnelle puisqu’on découvre quatre ports COM en plus d’un double port RJ45 Gigabit, du wifi du type AC avec bluetooth 4.0, un HDMI, un Mini DiplayPort, trois ports USB 3.0, un port USB 3.0  Type-C, un micro, un jack audio 3.5 mm pour casque micro. La machine est donnée comme compatible Ubuntu 16.04 LTS et Windows 10 et mesure 11.7 mm de large pour 1.28 de profondeur et 5.1 cm d’épaisseur. Elle est livrée avec un Kit VESA pour une fixation au dos d’un écran ou sur un meuble.

Je suppose que l’équipement de base devrait être très semblable au ECS Liva Z Plus. On devine d’ailleurs un assemblage par étage qui semble proposer un empilement d’un châssis supplémentaire sous le module de base que serait le Liva Z Plus.

ECS Liva X2

La ECS Liva X2 de génération  précédente

ECS Liva XE

Dernier modèle de la liste, il fait dans la fin de série puisque le constructeur intègre un processeur Atom Intel Braswell. Son intérêt provient donc surtout de son équipement annexe qui semble évoluer dans le bon sens avec une bien meilleure connectique. En espérant que son design soit meilleur thermiquement parlant que le modèle précédent, le ECS LIVA X2 était en effet catastrophique sous Celeron N3050. Le passage d’unc coque plastique aux propriétés thermiques catastrophiques à des châssis en métal sur le reste de la gamme est un bon présage.

A suivre donc, tous les modèles et leurs fiches techniques devraient être présentés au CES 2017 d’ici quelques jours.

Source : Tomshardware

3 commentaires sur ce sujet.
  • 2 janvier 2017 - 17 h 40 min

    “Preuve qu’un groupe comme ECS peut proposer d’excellents produits.”
    Oui mais ça c’est comme la bouffe dans la restauration collective : si l’entreprise met de l’argent, c’est correct mais si elle tape au minimum c’est répugnant.
    Tout est une question de cahier des charges.
    db

    Répondre
  • 3 janvier 2017 - 2 h 47 min

    Hello Pierre,

    Une idée ce qu’est devenu la marque DUST qui proposait des NUC a prix défiant toute concurrence ?

    Gege

    Répondre
  • 3 janvier 2017 - 10 h 56 min

    @Gege: Je suppose qu’ils ont jeté l’éponge…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *