Creoqode annule sa console Lyra+ sous Raspberry Pi

Annoncée en Juillet en financement participatif sous Kickstarter, la Creoqode Lyra+ ne sera finalement pas produite.

La console Creoqode Lyra+ est un projet en financement participatif qui fait suite à un modèle Lyra lancé en 2019 et arrivé à terme. La nouvelle version était censée proposer un écran IPS 7″ et être portée par une carte Raspberry Pi Compute Module 4. Le projet n’aboutira donc finalement pas pour plusieurs raisons.

La première et la plus importante est une explosion des prix des composants. La construction de la console s’avère absolument impossible au tarif envisagé. Au lieu de s’entêter dans ce projet et se retrouver face à une communauté mécontente et des soucis énormes, Creoqode préfère jeter l’éponge. 

Annoncée à 299£ HT pendant le financement participatif et à 459£ HT une fois dans le commerce la console était déjà assez chère, surtout face à des solutions x86 de plus en plus agressives. Mais si ce tarif n’était plus tenable, le projet allait droit à l’échec. Face à une augmentation des prix des composants, il aurait fallu augmenter le prix de l’engin et cela aurait été totalement invendable. Si on considère le financement participatif comme un moyen de porter le projet jusqu’à une commercialisation qui assurera sa rentabilité, l’objectif global devenait très instable. Trop dangereux pour poursuivre l’aventure.

Autre raison probable, la difficulté actuelle à mettre la main sur des cartes Raspberry Pi. L’offre actuelle est non seulement rare mais également très chère, ce qui ajoute pas mal de soucis à la solution. A la sortie de la première Lyra, sous Compute Module 3 Lite, la présence d’une solution évolutive était vue comme un atout. Aujourd’hui, parce que le marché est très particulier, cet atout est quelque peu terni par l’indisponibilité chronique de ces cartes et leurs tarifs en très nette hausse.

Pourtant la campagne était financée, avec un objectif largement dépassé. Les 10 000£ demandée étaient atteintes et plus de 140 personnes avaient investi pour un total de plus de 50 000£. Le choix de ne pas poursuivre est donc à mettre au crédit de Creoqode qui préfère ne pas décevoir ses fans à long terme plutôt que de gagner de l’argent sur le court terme.

Creoqode Lyra+ : une console qui abrite un Raspberry Pi CM4

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 17 août 2022 - 16 h 37 min

    Le marche des consoles portables retro etant ce qu’il est aujourd’hui, c’etait previsible.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *