La Playdate est repoussée à 2022 et montre l’ampleur du problème

La console Playdate devait sortir en masse cette année mais ne sera pas lancée avant 2022 pour ses premières livraisons. Entre malchance et pénurie, l’aventure de la Playdate est assez éclairante sur les problèmes du secteur.

La console Playdate de Panic n’a pas de chance, cette console particulière, avec une approche originale du jeu liée à sa petite manivelle, devait sortir cette année mais ne pourra finalement pas le faire. Deux mésaventures chamboulent sont calendrier.

Playdate

5000 unités ont été produites… avant de devoir retourner à l’usine pour un changement de batterie. Ces premiers exemplaires auraient dû être livrés mais le sort en a décidé autrement. Elles seront finalement livrées au début de l’année prochaine.  Mais c’est la suite des mésaventures de la Playdate qui est la plus éclairante en ce qui concerne l’état du marché actuel. 45 000 autres consoles sont en production, ce qui semble poser d’autres problèmes au constructeur.

L’objectif de base de Panic était de livrer 20 000 exemplaires pour les fêtes de fin d’année. 20 000 Playdate qui auraient été parfaites sous les sapins de Noël. Mais voilà, le marché actuel est dans un état marécageux et les livraisons de composants sont très hasardeuses. Obtenir 100 ou 200 pièces d’un composant est déjà compliqué mais en commander 20 000 est carrément impossible. Si la plupart des composants entrant dans la fabrication de la Playdate sont problématiques, le SoC utilisé par la console ne sera pas disponible avant… 730 jours. Sept cent trente jours. Plus de deux ans d’attente avant de recevoir cette simple puce qui était au catalogue de nombreux grossistes en quantité il y a seulement un an.

Décidemment, la console Playdate a bien choisi son nom

Playdate

La solution trouvée a été de modifier la carte mère de la console pour lui adjoindre un SoC différent, compatible et encore disponible sur le marché. Du coup les dates de livraison changent encore avec 20 000 Playdate pour le début 2022 et 30 000 pour la seconde partie de l’année. Ce sont ces secondes unités qui hériteront de la nouvelle puce. Mais les deux versions seront parfaitement identiques en terme de fonctionnalités, de finition et de catalogue de jeux.

Si cette console est relativement simple, avec un seul SoC et un matériel embarqué très basique, vous imaginez le casse tête des fabricants qui utilisent des dizaines de composants pour construire des machines. Entre les indisponibilités, les retards et les pièces détachées qui n’arrivent pas non plus car dans les mêmes problématiques de production, il faut s’attendre à des conséquences en cascade sur de nombreux produits pour encore un bon moment.

Pour en savoir plus sur la console Playdate, vous pouvez vous reporter à ce précédent billet.

Play Date : Un format de console original


Pas de Pub
8 commentaires sur ce sujet.
  • 12 novembre 2021 - 18 h 03 min

    Et dans ce contexte, Microsoft « conseille » toujours de renouveller le parc de Pc pour Windows 11?

    Répondre
  • Luc
    12 novembre 2021 - 18 h 29 min

    Et oui, déjà c’est dur pour les gros constructeurs automobiles, alors on imagine bien ce qu’il doit en être pour les tout petits acteurs du marché … c’est bien pourquoi je m’interroge au sujet de toutes ces annonces récentes concernant de nouveaux produits (pas trop « grand public » d’une manière générale il faut le dire, comme par exemple la carte radxa cm3): vont-ils être réellement disponibles (à un tarif abordable), et est ce que la production sera suffisante pour une large diffusion garante (en partie) d’une vaste communauté d’utilisateurs et d’un support logiciel satisfaisant ?
    Pas mal d’inconnues, qui, en ce moment me font rester en stand by total en attendant que ça se décante.

    Répondre
  • 12 novembre 2021 - 18 h 49 min

    @VincenF:
    C’est suicidaire de leur part, je ne comprend vraiment pas :
    – ca va a l’encontre de leur prétendue vision durable
    – a l’encontre de la logique , les évolutions dans le monde du pc ce sont bien calmées et un bon pc d’il y a 10ans marche très bien.
    – ils auraient pu déclencher la bascule pour passer dans le service et garder des bons revenus sans changement de matos régulier.

    Et surtout pour revenir au sujet, en pénurie les puces qui vont avoir la priorité sont les plus rentables qui vont tiré la couverture de leur coté au détriment des puces les moins chères …

    Répondre
  • 13 novembre 2021 - 12 h 43 min

    C’est clairement une console à part entière. Elle a dans l’idée réussi à donner un écosystème qui lui est propre avec sa manivelle.

    J’ai en revanche aucun retour sur le fait que les jeux soient conservés sur la machine (ou sont limités dans le temps). Ça change complètement la donne du produit.

    Pour moi, les constructeurs qui s’en sortent plutôt pas mal, ce sont les fabricants asiatiques qui récupèrent des fonds de tiroir de fournisseurs de composants et qui en font des minimachines. Minisforum en est un exemple impressionnant.

    Bref, une console qui suscite la curiosité, « y a un truc » comme on dit que les consoles actuelles ne semblent pas avoir.

    Répondre
  • 13 novembre 2021 - 15 h 43 min

    @prog-amateur

    conservés en permanence sur la machine je ne sais pas, mais Playdate a confirmé par le passé que les utilisateurs auraient toujours accès à l’ensemble des jeux des saisons précéntes

    Répondre
  • 14 novembre 2021 - 22 h 23 min

    @Voljega: merci pour le retour ! c’est déjà ça au moins, parce que je pense que c’est important de posséder le bien qu’on achète. On peut y revenir de temps en temps, tandis que le dématérialisé « non-propriétaire », le jour où la boite ferme, tes jeux aussi.
    Pour moi, une console ça peut (doit) durer très longtemps, par exemple les game and watch.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 4 h 30 min

    Résolution 400×240 ! on ne va pas loin avec ça.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 9 h 34 min

    Quel dommage cette petite machine sympatique me faisait de l’oeil! Mais bon, on est pas sur une machine où la perf compte, donc le délais ne nuira pas à sa qualité. Par contre j’espère que l’entreprise pourra survivre…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *