Chuwi Ubook X : une tablette 12″ en 2160 x 1440 sous Celeron N4100

La Chuwi Ubook X est une tablette dans la lignée des Microsoft Surface. Une solution avec une béquille et un clavier amovible qui propose une ergonomie d’ultraportable et des usages de tablette.

Avec une diagonale de 12″, la Chuwi Ubook X est une nouvelle déclinaison de ce concept chez le constructeur. Son écran se démarque des tablettes classiques puisque comme pour les Surface de Microsoft, il affiche en 3:2 et 3160 x 1440 pixels. Une solution différente du format allongé en 16:9 ou 16:10 qui permet une meilleure gestion des documents écrits notamment. On retrouvera une page plus haut et moins large ce qui permet en général une production texte facilitée. Que ce soit pour la lecture ou l’écriture de documents ou pour coder par exemple.

Chuwi Ubook X

Derrière cet écran IPS, la Chuwi Ubook X embarque un classique processeur Intel Celeron N4100, de génération Gemini Lake. Une puce quadruple coeur toujours apte au service qui a probablement été choisie ici pour son prix abordable et sa très faible consommation. Avec 6 watts de TDP, le Celeron se révèle un excellent processeur pour ce type de solution. La tablette étant pour le moment annoncée à sa sortie aux alentours de 335€.

Chuwi Ubook X

Le processeur est accompagné par 8 Go de mémoire vive DDR4 en double canal et un SSD de 256 Go. Une configuration efficace et homogène tout à fait  à l’aise avec les tâches multimédia, bureautique et web. Ces composants sont d’ailleurs déclinés par la marque sur toute sa gamme Ubook qui ne change plus que de format pour se placer sur différents segments. La Ubook standard en FullHD et 11.6″ comme outil orienté jeu et multimédia. La Ubook Pro en 12.3″ également en FullHD comme une solution classique qui est également proposée sous Core M3-8100Y et enfin la nouvelle UBook X qui se positionne en concurrence de la Surface.

Chuwi Ubook X

Cette dernière propose en plus un capteur 4096 niveaux de pression pour un stylet HiPen H6 optionnel de telle sorte que la  Chuwi Ubook X pourra se transformer en tablette tactile portable. Elle propose évidemment une béquille intégrée et un clavier, malheureusement en QWERTY, amovible qui se connecte via un connecteur Pogo et s’accroche grâce à des aimants néodymes.

Chuwi Ubook X

La connectique est plutôt bonne pour une tablette de ce genre. On retrouve un port USB 3.0 Type-A, un port MicroHDMI et un port USB Type-C pour alimenter une batterie 38 Wh annoncée comme proposant 9 heures d’autonomie. Un port jack audio combo 3.5 mm et un lecteur de cartes MicroSDXC. La tablette pèse 780 grammes et mesure 9 mm d’épaisseur.

Le site de Chuwi propose un aperçu détaillé de la tablette.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
12 commentaires sur ce sujet.
  • 31 juillet 2020 - 11 h 54 min

    Le passage du N4100 au core M3 fait un peu mal au portefeuille. +120€ pour 20% de perfs en plus… Y’a til un autre interet à prendre la pro?

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 13 h 46 min

    La gamme de Surface-like de Chuwi manque un peu de cohérence. C’est bien d’augmenter la définition de La ubook X par rapport à la ubook Pro, mais pas sûr que ces hautes résolutions à gérer soit une bonne idée pour le petit N4100.
    Il aurait dû sortir avec le N4100 une vrai concurrente à la surface Go2 en taille et poids et mettre un Core M ds la X pour concurrencer l’entrée de gamme des Surface Pro. Leur Ubook 11.6 est inutile vu que le poids et la largeurs sont quasiment identique à ceux du modèle de 12′.

    Bref, l’abs de Rysen très basse conso et la stagnation d’Intel ds cette gamme de cpu basse conso abordable fait que les nouveautés chinoises ne sont guerre affriolante par rapport à ce qui est déjà sorti depuis 2 ans. Reste à voir ce que feront les autres, Teclast en tête…

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 14 h 28 min

    @sidero: Si on demande à la partie graphique de gérer le bureau windows uniquement (donc pas de jeux récents), la résolution ne pose aucun problème.

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 17 h 17 min

    @Le Breton:
    Ça n’est qu’une tablette plus rapide (pour les MàJ Windows) qu’un I5 d’il y a 8 ans… Achetée avec son clavier et un stylet, cela convient pour un ado pour l’inciter à utiliser LibreOffice et le français plutôt que le dialecte sms ! Pour jouer, c’est évident mieux vaut passer son chemin mais pas mal pour dessiner avec le stylet.
    Bon rapport qualité prix, par contre, il faut voir dans la durée (vie de la batterie et éventuelle fragilité des connecteurs).
    @+

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 17 h 30 min

    Concernant le clavier, il faut utiliser des autocollants opaques (pour effacer le QWERTY) perso j’ai acheté et converti en fr/ru pour une utilisation bilingue français-russe (cyrillique).
    Je n’ai pas oser virer Windows pour un bon Linux, car j’ai eu peur de me faire jeter par ma petite fille (et qu’elle me considère comme un emmerdeur public)… Ça marche très bien sur un portable 2en1 plus sérieux, mais j’ai perdu la garantie… Car Dell recommande Windows (ça c’est la pub) mais l’impose dans la réalité !… Enfin, c’est hors sujet.

    Répondre
  • 2 août 2020 - 10 h 45 min

    Une tablette avec les mêmes spécifications , en 8 pouces (10 max) et un dock pour un usage bureau, je signe de suite

    Répondre
  • 2 août 2020 - 11 h 37 min

    Il semble y avoir une faute de frappe : 3:2 et 3160 x 1440 pixels (je pense qu’il s’agit plutôt de 2160 x 1440 ;) )

    Répondre
  • 2 août 2020 - 15 h 15 min

    Ces tablettes PC chinoises m’ont toujours attiré. Mais, j’ai toujours résisté à la tentation.

    Les claviers toujours QWERTY, pas souvent rétroéclairés, écrans pas toujpours laminés pour éviter le décalage entre ce qu’écrit le stylet et le rendu visuel, SAV au bout du monde, une garantie d’un an max contre 2 pour tout ce qui est vendu en Europe, inquiétude sur la résistance globale des composants et des connecteurs, inquiétude sur l’autonomie et la longévité des batteries, EMMC vs SSD sur de nombreux modèles….

    Et finalement, après la version 1, j’utilise une Surface Go 2 (Intel Core M3, 8Go / 128 Go SSD). Le produit est qualitativement très abouti dans un format 10,5″ parfait pour moi en mobilité, et je l’ai trouvée à 170 € de moins que son prix initial.

    Répondre
  • 2 août 2020 - 19 h 08 min

    @Chouette Mâ-Mâ:
    Oui mais la Surface Go2 auusi géniale soit-elle est hors de prix. La version d’entrée de gamme en emmc et ram rachitique est une blague. La version la plus intéressante est la Core m mais le prix est dissuasif. Qui plus est, MS est soulant en limitant la Go à un stockage de 128 Go pour ne pas faire d’ombre à l’entrée de gamme de la Surface Pro.
    Mais c’est vrai que pour son encombrement et son poids, la Surface Go2 n’a malheureusement pas de concurrente. Les chinois persistent avec des produits en 11,6′ en 16:9 aussi lourd qu’une Surface Pro. C’est bien dommage. Une Teclast avec le form-factor de la Surface Go équipé d’un N4100, 8 Go de Ram et SSd de 256 Go au tarif chinois ferait mon bonheur.
    Pour la qualité, il faut choisir les bonne marques chinoises en lisant les review et les avis. Pour ma part, je suis très satisfait de mon BMAX Y13 et Mme de son BMAX Y11 :)

    Répondre
  • 2 août 2020 - 19 h 18 min

    @thomas57000:
    Si tu cherches une tablette Windows de 10′, tu as la CHUWI Hi10 X. Mais c’est pas vraiment le concept des Surface, plutôt celui des Transformer T100.

    Répondre
  • 3 août 2020 - 1 h 12 min

    Quelqu’un peut m’expliquer la raison pour laquelle le port USB-C pour la charge ne s’est pas démocratisé sur ces équipements fanless ? On se retrouve toujours avec un port DC qui nous oblige à à voir un chargeur dédié…

    Répondre
  • 3 août 2020 - 14 h 10 min

    @sidero: j’ai une Chuwi hi8 pro avec la partition Windows HS
    J’hésite avec le constructeur !
    Merci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *