Chuwi GemiBook, un ultraportable 13 pouces en “2K”

Le Chuwi Gemibook est le dernier ultraportable de la marque, une solution assez originale dans sa construction avec des choix assez intéressants au niveau de ses composants.

Le Chuwi GemiBook est un 13.3″ d’apparence assez classique, bordures fines, châssis léger en aluminium et disposition des plus standard avec un clavier QWERTY occupant la majeure partie du châssis bas et gigantesque pavé tactile. La petite nuance proposée par ce nouvel ultraportable est liée aux qualités de cet affichage. L’écran propose une définition de 2160 x 1440 pixels, un affichage de type 3:2 parfait pour une utilisation bureautique. La dalle propose une colorimétrie 95% sRGB et 70% NTSC pour une colorimétrie correcte de l’appareil.

Gemibook

Ce qui est moins standard dans cette machine se trouve dans son équipement embarqué. Point de puce Intel Core ici mais un processeur Celeron J4115. Un quadruple coeurs et autant de Threads, cadencé de 1.8 à 2.5 GHz et épaulé par 4 Mo de mémoire cache. Cette puce Gemini Lake Refresh, légèrement plus performante qu’un classique N4100 propose un circuit graphique Intel UHD 600 aux excellentes performances multimédia. Dans ce GemiBook, elle est associée à 12 Go de mémoire vive, 4 de plus que les limitations officielles d’Intel concernant cette puce. Pas d’inquiétude, cette “limitation” des Celeron n’existe que sur le papier, elle sert à dresser une barrière “diplomatique” entre ces puces et les solutions Core.

Gemibook

Le stockage est confié à un SSD M.2 2280 SATA de 256 Go au format M.2 et un second emplacement libre, au format M.2 2280 PCIe NVMe est également disponible pour faire évoluer l’engin. 

Gemibook

Une webcam 1 mégapixel est présente sur le cadre haut et l’engin propose un module Wifi5 associé à un rare Bluetooth 5.1. Le clavier est rétro éclairé et la charnière permet une ouverture à 180° pour positionner l’engin à plat.

Gemibook

Autre bon point, la connectique est bonne. Elle propose un port USB 3.0, un jack audio 3.5 mm casque et microphone combinés, un port USB Type-C avec transport de vidéo DisplayPort et données mais également compatible Power Delivery 2.0. Il permettra de recharger rapidement la batterie 38 Wh qui promet une autonomie pouvant atteindre 7 heures. Ce type de connecteur est encore trop rare sur le secteur, beaucoup de constructeurs lui préfèrent toujours un bon vieux bloc secteur à port jack pour l’entrée de gamme. Le Gemibook mesure 28.9 cm de large pour 21.9 cm de profondeur  et 1.77 cm d’épaisseur. 

Lancé à 318.60€ sur le marché, c’est une solution assez originale pour qui cherche un ultraportable Windows 101 dédié à des usages bureautiques, surf et programmation. Si le clavier QWERTY ne vous pose pas  de soucis, c’est peut être une solution à explorer.

Le Chuwi Gemibook se retrouve à 318.60€ chez Banggood.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Je ne sais pas si le système préinstallé est activé ou si il faudra acheter une licence à part.

Violet
22 commentaires sur ce sujet.
  • 21 octobre 2020 - 15 h 14 min

    Ce serait le parfait remplaçant pour mon T430! Associé avec un petit dock usb-c, il sera parfait en déplacement.
    Même si je n’ai pas trop d’inquiétude, j’ai hâte d’avoir des retours d’utilisateurs sous Linux.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 18 h 03 min

    @Mathieu:
    Hérétique tu es prêt à sacrifier le trackpoint :D Ne cède pas, les X250/X260 sont trouvables pour pas cher !

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 18 h 07 min

    […] via AndroidPC.es and MiniMachines […]

  • 21 octobre 2020 - 18 h 21 min

    Bon moi j’en au assez de ces pc en qwerty… je veux du Azerty et je pense que je vais monter une campagne de financement participatif pour monter une marque de machines importées sélectionnées et testée/validées.
    La première idée serait donc de sonder les gens pour savoir quelle machines ils voudraient voir arriver en azerty.
    S’assurait d’un minimum de commande suffisant pour contacter chuwi/cube ou autre pour faire un batch.

    Si cette première aventure marche, l’idée c’est de contacter directement les usines pour faire fabriquer directement avec notre cahier des charges, une sorte de pc ou on monte le cahier des charges avec les consommateurs.
    Il y aurait peu de choix, comme chez Apple, mais on pourrait l’appeler Poire :
    – le poire 15 pouces
    – le poire 13.3/14
    – le poire 7/10/11
    Un financement par ordi avec au préalable une phase de conception commune pour déterminer la dalle idéale et les composants pour chaque gamme selon les attentes des plus nombreux.

    Pensez vous qu’une telle initiative puisse avoir de bonne retombée?

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 20 h 15 min
  • 21 octobre 2020 - 20 h 43 min

    Moi je (Canard WC?) voudrais un Poire™ avec clavier orthogonal.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 21 h 33 min

    Mini PC portable intéressant que je voudrais bien le voir en test / prise en main ici.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 21 h 35 min
  • 21 octobre 2020 - 21 h 42 min

    @Pierre Lecourt: lol bon c’était court…. j’aurais presque préféré que tu développes plutôt que de prendre une gifle.

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 21 h 52 min

    @OCMan: Ben j’ai réfléchi à tout cela maintes fois mais ce n’est pas tenable.

    Prends le prix de ta machine, rajoute la TVA, les salaires, les certifications, le marketing, la gestion, le SAV et tout le reste et tu auras un tarif plus élevé à ton échelle qu’un Acer, un HP, un Honor ou un Lenovo. Dès lors ton seul argument sera la qualité de ton produit ou ton service. Sur le service cela peut fonctionner, des sociétés arrivent a vendre des machines sur mesures. Mais l’échelle est minuscule et la distribution reste directe. On vend pas plus cher son service en VPC…

    Répondre
  • 21 octobre 2020 - 23 h 55 min

    @OCMAn

    Hello, l’idée est pas mal…. Aux vues de ce que dit Pierre, pas tenable…(moi j’y connais pas grand chose donc je sais pas)

    MAIS, étant un utilisateur de latex (programmation pour Mathématiques) un ami informaticien m’a dit qu’un clavier QWERTY pourrait être très utile. Il m’a dit cela car j’avais en vue le xiaomi air 12. Du coup je me suis lancé dans le QWERTY et tu vas le croire où pas….1 mois après j’ai changé de clavier pour mon ordinateur de bureau que j’ai commandé aux US en QWERTY. Je crois que jamais je ne reviendrais en arrière ;-)

    Bonne méditation !!

    Frero

    Répondre
  • Sam
    22 octobre 2020 - 1 h 36 min

    Il était a 299$ sur le site de chuwi avec livraison gratuite il y’a 2-3 semaines. Et 249$ sur le store officiel AliExpress lors de la dernière vente.
    Au prix actuel, j’ai prix un Corebook pro 13 plutôt.
    Je suis pas déçu.
    399$ soit 340€ au moment du paiement.
    Même écran, il est top, le format 3:2 j’ai adopté depuis le matebook x pro.
    En terme de perf, je préfère le Corebook pro, CPU vieillissant mais toujours très perf, plus que le céleron actuel. Mais surtout la partie IGP, Intel iris 550 pro, quasi aussi perf qu’une MX150.
    Bref assez top pour le prix. Juste le clavier un peu souple, je préfère les clavier plus fermes, comme celui des huawei matebook, ou xiaomi Notebook air. Le dessus de la coque inférieur (autour du clavier) est en plastique, et non pas en Alu comme le laissait penser les review que j’avais vu, cela n’aide sûrement pas pour la fermeté du clavier.
    Je suis habitué aux full alu, donc c’est un retour en arrière. Une concession acceptable pour le prix et le format, duquel il est dur de revenir une fois qu’on y à goûté.

    @Pierre : tu aurais un test a venir des Redmibook air 13? Ou une petite promo a venir?
    C’est le seul laptop qui me ferai changer de format d’écran je pense (16/10 vs 3:2), car 1kg, et 12mm, il me tente beaucoup, mais pas a 750€ :(

    Répondre
  • 22 octobre 2020 - 10 h 34 min
  • 22 octobre 2020 - 10 h 55 min

    @Frero: bien d accord pour un usage technique mais en rédaction pour les accents et tout comment tu gères cela sans perte de productivité?

    Répondre
  • 22 octobre 2020 - 11 h 03 min

    Dommage qu’il n’y ait pas de sortie HDMI, cela permettrait de déporter un dual screen (conf idéal pour du taf sédentaire).

    Répondre
  • 22 octobre 2020 - 11 h 30 min

    @riccardo: Il faudra passer par l’USB Type-C et un adaptateur/hub.

    @Sam: C’est pas prévu non.

    Répondre
  • 24 octobre 2020 - 0 h 08 min

    @OCMAN: configure le QWERTY en qwerty portugais et tu pourras accentuer toutes les voyelles. Il suffit de mémoriser quelques touches de ponctuation qui changent.

    Répondre
  • 24 octobre 2020 - 13 h 39 min

    @OCMan

    Ça a été dit par zamot, et je suis d’accord. J’ai juste configuré le clavier us internationale pour qu’il prenne les accents et les cédilles. Je rédige aussi exclusivement en français et je n’ai aucune limite.

    Je suis d’accord avec toi en revanche ça a l’air “pas facile”. Mais comme je l’ai dit plus haut, essayer c’est l’adopter !! On s’y fait vite si on rédige souvent. Si c’est occasionnel, alors mieux vaut rester en AZERTY 😉

    Bon weekend à vous !!

    Répondre
  • 25 octobre 2020 - 17 h 53 min

    […] via AndroidPC.es and MiniMachines […]

  • 26 octobre 2020 - 4 h 12 min

    Bonjour, la dalle est-elle mate ou brillante ? Merci !

    Répondre
  • 31 octobre 2020 - 21 h 32 min
  • 31 octobre 2020 - 21 h 35 min

    @hyrakama: C’est une couche de silicone posée par dessus le clavier QWERTY qui donne des touches AZERTY.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *