C’est pas facile

Vous la sentez la gueule de bois ? L’engourdissement qui vous laisse en arrêt au dessus de ce que vous faites ? Le moment d’introspection qui vous fait planer par dessus vous même au moment de reprendre vos activités, votre vie ? C’est pas facile.

Non parce que ce qui me fait vivre en ce moment, mis à part les boulots annexes que j’exécute pour remplir la gamelle, c’est de parler de minuscules PC et des technologies qui y sont liées. Et cela me semble si vain ce lundi. Faire le relais d’un bon plan vers un produit alors que tant de tant de morts, tant de blessés et l’énorme spirale de souffrance que cela entraîne mécaniquement a eu lieu…

 

C’est franchement pas facile et je ne vais pas vous faire un énième couplet du style oui mais la vie continue ou faut continuer parce qu’on les emmerde et qu’ils n’ont pas gagné. Non il n’ont pas gagné, le terrorisme dans l’histoire n’a jamais gagné.

Non ce que je veux vous dire c’est que si vous vous sentez un peu nauséeux a reprendre une activité ce matin, si vous vous dites que merde, vous n’êtes si vous êtes ni médecin, ni infirmière, ni chirurgien, ni brancardier, ni de la protection civile, ni flic, ni soldat c’est que vous vous êtes peut être plantés quelque part, ben je vous comprends.

Les attentats existeront toujours, il ne faut pas se cacher la vérité. Qu’ils soient l’oeuvre d’un seul homme, d’une bande d’illuminés ou d’un gouvernement, c’est la technique lâche et facile que l’homme emploie depuis toujours pour gagner des batailles dans des conflits perdus d’avance.

Alors voilà, aujourd’hui c’est pas facile, aujourd’hui c’est différent, j’ai tourné en rond tout ce week end à faire les trucs que je n’ai pas pris le temps de faire depuis des années chez moi. Histoire de se vider la tête. Essayé de ne pas allumer la télé pour éviter la machine à emporte pièces qui vous dit quoi penser de manière si perverse. Préféré me concentrer sur le net qui sait dépeindre une scène à l’aquarelle de la réalité plutôt qu’au pochoir des cinq minutes de paroles du grand écran.

Mais ce matin, après les deux promos faites un peu comme un réflexe postées cette nuit, le fait est là. Il faut reprendre le collier et continuer de bosser. Je ne vous cache pas que le sujet et la manière du traitement de ces informations autour des minimachines n’aura que peu de poids face aux très bons textes que j’ai pu lire ce Week End. Mais je vais continuer quand même, parce que finalement je suis lié à ce boulot, à vos commentaires, à ce mode de vie. Que je sais que le coeur reviendra en travaillant.

La dernière fois que j’écrivais mes états d’âme c’était en Janvier, après les exécutions de Charlie Hebdo, j’espérais que notre gouvernement n’allait pas faire trop de conneries, je n’ai malheureusement pas été surpris de voir comment nos libertés ont été mises à mal sur l’autel de la sécurité. Je n’ai pas non plus été surpris de voir des actes racistes se multiplier sur notre territoire, de voir des gros cons, de tous bords et de toutes appartenances, profiter du coup de projecteur de cet attentat pour se mettre dans la lumière,.

Je ne peux que réitérer mes espoirs de voir mes compatriotes prendre un peu de recul sur la situation, de s’intéresser 5 minutes à de la géopolitique et de tâcher comprendre au mieux à qui profite le crime. Si c’est vraiment leur camarade de classe musulman d’aujourd’hui et d’hier, leur voisin arabe ou le boucher Halal qui pose problème. Si ce qu’il fallait faire dans l’hémicycle cette année c’était bien de débattre sans fin sur oui ou non le porc à la cantine, de causer laïcité en ne pointant qu’une seule religion ou de brûler nos libertés devant le grand dieu « Algorithmique » d’un internet sécurisé par des robots sans juges. Où si il fallait plutôt donner des moyens pour que nos systèmes de défense puissent encore faire leur boulot. Que l’école et les profs puissent déminer les mauvais aiguillages pris par certains en leur ouvrant les yeux sur la réalité du monde. Parce que malheureusement, l’usine à fabriquer des ouvriers dociles utilise la même recette que l’usine à fabriquer des cerveaux malléables pour d’autres tâches. Que la télé qui rend con rend tout aussi poreux aux idées les plus falsifiées.

Je rêve d’un pays où, comme chez certains de nos voisins européens, les policiers ne soient plus vus que comme des machines statistiques mais comme des éléments d’intégration au même titre que beaucoup d’autres professions sur le territoire national. La politique du chiffre n’a jamais été une bonne politique et, parce qu’un chiffre est plus facile à manier qu’une idée, n’a jamais été aussi plébiscitée par nos élus.

Je rêve enfin que les français se rendent compte que ce petit vieux qui prend le train avec vous vers le boulot en lisant un livre religieux n’est finalement pas un vrai souci pour la France, il semble d’ailleurs bien fatigué. Que le véritable gagnant est un groupe de quelques décideurs qui ne raffolent pas vraiment des ceintures d’explosifs autour de leur taille à eux, pas si illuminés quand même, et qui ont fait du terrorisme et de la peur un levier de pouvoir bien juteux. Que ce genre de situation où l’homme a tendance à ranger son cerveau au profit de ses émotions, est la potion miracle pour pour tous ceux qui font de la peur une arme politique pour arriver au pouvoir dans ce qui ne ressemblerait plus du tout à une république si on appliquait ce qu’ils proposent.

Je pense évidemment à tous ceux qui sont morts ou blessés, tous ceux qui ont perdu quelqu’un ou qui sont dans l’angoisse d’une blessure et de ses conséquences. Je pense à ceux qui les soignent, à ceux qui les écoutent et ceux qui vont se charger de leur rééducation.

Je pense a eux et c’est franchement pas facile.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

53 commentaires sur ce sujet.
  • 16 novembre 2015 - 11 h 31 min

    Merci

    Répondre
  • pbo
    16 novembre 2015 - 11 h 32 min

    Merci Pierre pour ce billet qui nous permet une fois encore de nous élever au dessus de nos geekeries habituelles…
    C’est certain que nous allons voir dans les prochaines semaines de nouvelles mesures sécuritaires et liberticides avec la technologie pour bras armé. Et pourtant nous avons déjà avalé quelques couleuvres sur le sujet ! Est-ce un mal nécessaire et suffisant?
    Je crains de connaitre la réponse…
    Bon courage à tous et nos pensées aux victimes et leurs proches.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 11 h 33 min

    Je ne l’aurais pas exprimé aussi bien mais je me retrouve complètement dans ce texte…

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 11 h 38 min

    Bonjour, merci pour votre réflexion. C’est important, même si le site n’est pas destiné à cela, que vous partagiez aujourd’hui ce qui habite votre coeur, votre pensée. La violence n’a jamais été une solution, même si elle est pratiquée depuis des millénaires sur cette terre par des dictateurs de tout bord, se servant du politique et du religieux pour assouvir leur soif de pouvoir et sachant conditionner les gens (les jeunes) pour les rallier à leur cause. Tout le monde à le droit de vivre sur cette terre, il faut prendre les moyens pour que ce soit possible dans le respect mutuel. Il faudra encore probablement quelques millénaires pour y arriver, mais c’est possible. Je le crois, je l’espère. Courage.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 11 h 38 min

    Que dire de plus …

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 11 h 46 min

    Bonjour Pierre,

    Merci pour ce texte pleins de lucidités.
    Il faut dialoguer dans ces moments de grandes souffrances. Pour ma part en tant que musulman, j’ai besoin d’en parler avec mes collègues au boulot et je suis heureux de constater que eux aussi ont ce même désir vis à vis de moi. Dans le respect des différences de l’autre.
    Nous pourrions tomber dans la facilité et continuer a creuser le fossé qui sépare les Français mais ce ne serait qu’au détriment de tous.
    Il est plus bénéfique de se tendre la main pour lutter contre cette peur. Ce serait la meilleur réponse à donner face a ces barbares, ces ennemis de l’humanité.
    Aujourd’hui, je me sens plus français que jamais auparavant !
    Paix.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 11 h 47 min

    Hum,
    Il a tjs été et sera tjs plus facile de détruire que bâtir.
    Construire est sysiphien par définition.
    Cela réclame du courage, de la volonté, de l’ambition, de la persévérance et une grande estime de son prochain. On bâtit en effet pour les autres (sa famille, ses amis, l’Humanité) pas pour soi.
    Il faut donc être humain !
    Ce sont autant de sujets étrangers à un destructeur.

    Profitons donc de cette minute de silence pour réfléchir à ce qu’il nous reste à construire et/ou à finir de construire.
    db

    Répondre
  • rik
    16 novembre 2015 - 11 h 52 min

    Tout est dit, M E R C I !!

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 12 h 17 min

    Merci Pierre, même si j’avais réussit à contenir mes larmes jusqu’à te lire.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 12 h 23 min

    Merci pour ce texte. J’ai trouvé personne ce matin capable d’en discuter comme cela autour d’un café. Ça compense. (Du coup, j’ai pensé à t’en offrir un).
    Mais c’est pas facile.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 12 h 50 min

    Toujours aussi juste Pierre.
    Même quand tu sors de tes sujets.
    Respect

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 12 h 59 min

    Hello, Pierre. J’attendais que tu écrives quelque chose. J’attendais. Merci.

    Et puis, je voulais apporter un tout petit témoignage.

    J’habite en Chine. Je joue depuis juillet avec une équipe de foot de chinois. Au plus bas niveau amateur.

    Et hier, je suis on avait un match. Le coach avait amené des brassards, le corps arbitral a fait respecter une minute de silence au début du match et j’ai reçu plein de témoignages de compassion et de solidarité, c’était très émouvant.

    Au retour, dans les ruelles très populaires des fonds de la ville j’ai aperçu des journaux locaux avec en une des photos des événements français.

    Discussion avec d’autres français qui ont ressentis eux aussi beaucoup de soutien dans les différents entourages professionnels ou amicaux.

    La France a été touchée, mais il me semble qu’un sentiment de solidarité s’exprime, et pas seulement de la part des USA.

    Après le dégoût, l’incompréhension et la colère, c’est du réconfort qui arrive et ça fait du bien.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 13 min

    Cette inutilité, je la ressens aussi, petit informaticien que je suis. On est pas mal je crois à se sentir mal, inutiles, nauséeux. Et pourtant il faut continuer.

    Bon courage à tous, à des potes différents nous sommes néanmoins dans la même galère.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 22 min

    Tu as tout dit dans cet article. Je n’ai rien a y ajouter.
    Alors, tout simplement, MERCI.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 25 min

    Tout a été dit dans tes propos suivant que je vais re-citer. Car entre 2001 et bientôt 2016, ça fait presque 15 ans que les gens avalent ce qui se passent à la télé au lieu de s’intéresser à la géopolitique. On aurait pu éviter ce carnage en anticipant notre soif de vouloir « libérer » les pays riches en matières premières un à un :

    « Je ne peux que réitérer mes espoirs de voir mes compatriotes prendre un peu de recul sur la situation, de s’intéresser 5 minutes à de la géopolitique et de tâcher comprendre au mieux à qui profite le crime. Si c’est vraiment leur camarade de classe musulman d’aujourd’hui et d’hier, leur voisin arabe ou le boucher Halal qui pose problème. »

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 29 min

    Merci!

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 35 min

    Bonjour

    L’Humain est suffisamment polyvalent pour pouvoir d’un côté avoir ses passions comme le fait d’être « geek » (ou toutes autres passions (sport, aquariophilie, radio-modélisme, cinéma,…)) et en même temps d’être un Citoyen qui agit pour choisir son avenir en s’intéressant à la géostratégie du choc de civilisations créée par nos politiciens.

    Dans 20 jours il y a des élections.
    – On peut s’abstenir et donc donner son vote aux partis que l’on exècre, comme par exemple aux européennes, le « premier parti de France » avec seulement 10% de votants a obtenu 33% des sièges.
    – On peut voter pour les grands partis d’alternance, qui se partagent le pouvoir depuis plus de 4 décennies en coulant le pays. Et nous entrainent, sur ordres des USA, de l’OTAN, de l’Europe, dans des guerres qui créent des réfugiés que les mêmes nous imposent de recevoir après par centaines de milliers avec de dans les quelques fous extrémistes indétectables, dont on constate le résultat.
    – Ou on peut changer les choses en votant contre ce Système !
    L’offre politique contre le Système existe, à nous de nous donner la volonté d’être des Citoyens polyvalents à nous intéresser aussi bien à nos passions, qu’à la vie politique qui influe sur notre avenir !

    Cordialement

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 13 h 41 min

    Tout pareil. Merci pour ce billet lumineux. Même quand tu écris sur des sujets plus graves tu restes un éclaireur.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 14 h 08 min

    Bon courage à tous !

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 14 h 28 min

    C’est l’aspect general de la situation qui m’ennuie et m’epuise aussi. Accumulations de politiques ambigues de toutes parts. Soi-disant elite politique a l’analyse sulfureuse plus basse qu’un grossier commentaire de comptoir.

    Un changement de fond, ici et la bas, serait la seule chose qui donnerait du baume au coeur.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 14 h 48 min

    merci Pierre,
    même si je suis rempli de peine à lire ce 2ième message sur ton site et à y répondre. J’aurais préféré mille fois y lire que tes billets pour minimachines que tu nous aurais dégoté au détour d’un salon.
    Ces derniers matins ont été difficiles comme tu le dis, nauséeux avec un arrière gout dans la bouche et ça va continuer. Une énorme pensée aux victimes et à leur proches.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 15 h 29 min

    Merci Pierre.
    Courage à tous ceux qui ont été touchés de près ou de loin.
    Courage aussi, Pierre. Je conçois fort que ce ne soit pas facile comme tu dis.
    Amitiés à tous, paix dans le monde

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 15 h 33 min

    Merci Pierre.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 16 h 15 min

    Newseur sur quelques sites, je ne sais pas pourquoi j’ai exactement ressenti ce que tu décris. J’ai été tellement choqué que cela m’a bloqué du Samedi et au Dimanche matin, j’ai repris le clavier Dimanche dans l’après-midi, première news avec difficultés, le coeur lourd, mais exactement comme toi je me dis que cela va revenir en écrivant, plutôt en tapant sur les touches inlassablement. Une expression sous forme d’exutoire, certains jouent de la musique, d’autres cris, certains pleurent, moi je m’exprime avec des pixels écris sur un clavier noir, noir comme nos peines, noir comme nos pensées, mais tellement plein d’espoir mais convaincu que désormais plus rien ne sera comme avant ce Vendredi 13. Pour Charlie, je m’y suis identifié, journaliste normal me suis-je dis, liberté d’expression, là c’est encore plus qui est mis à mal, c’est le vivre ensemble… il y avait le 11 septembre, il a désormais le 13 novembre…

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 16 h 18 min

    Merci Pierre

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 16 h 22 min

    Merci, Bon courage à tous

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 16 h 35 min

    Merci pour la justesse de ce post.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 16 h 47 min

    Ici aussi, gros, gros, gros découragement…

    Puis, on voit bien qu’il y des gosses qui nous regardent (si pas plus). Alors, on n’a pas le droit de baisser les bras.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 17 h 03 min

    Je ne peux plus rien ajouter à cela. j’avais peur lors de premier essai sur Charlie et là je te comprend et je me rend compte que certains garde leur esprit critique dans toutes les situations et se demandent surtout à qui tout cela profite …
    Merci pour ce billet

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 17 h 08 min

    Cela fait toujours du bien de lire ce genre de billets, face au flot de réactions à chaud nauséabondes ou juste bêtes et simplistes que l’on lit sur le web et les réseaux sociaux.

    Très très sincères salutations Pierre.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 17 h 27 min

    Merci pour cette saine réaction Pierre !

    J’ai grandi dans un pays en guerre (la Cambodge). A l’âge de 7 ans, j’ai eu la chance d’être accueilli en France, de pouvoir y grandir, de pouvoir recevoir une instruction et une éducation. Maintenant citoyen français et père de 2 enfants, je souhaite qu’ils puissent connaitre cette chance dans ce beau pays qu’est notre France.
    Malgré la colère que nous inspire ces moments, ne nous laissons pas emporter par l’émotion du moment. Sans verser dans l’angélisme contres ces actes ignobles, sachons garder un beau visage à la France pour nos enfants : accueillante, souriante et ouverte au monde …

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 18 h 16 min

    Merci a toi Pierre,pour cette grande vision d esprit, je n aurai jamais cru lire cela sur un blog high-tech avec autant d exactitude,mais j ai bien peur que nous soyons trop peu nombreux…
    Paix aux hommes de bonne volontées.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 19 h 27 min

    c’est le roller coaster en ce moment
    du mal à coller des mots là dessus
    tristesse, furax, tristesse, furax
    plus tard peut être, maintenant trop tôt
    oui, c’est pas facile

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 20 h 57 min

    Merci encore pour ce billet très sensé Pierre. C’est pour moi un grand soulagement de voir d’autres personnes s’intéresser à la géopolitique. Celui qui sait comprend, et celui qui comprend peut agir. Je reprendrais juste une de tes réflexions : à qui cela profite ?
    A cela je réponds qu’en cherchant par vous même vous trouverez, vous saurez et vous comprendrez enfin la situation réelle.
    Tout comme tu l’as dit, j’insiste sur le fait de ne pas croire aux (dés)informations des grands médias manipulés par qui on sait. Ne soyons pas comme eux, restons humains et nous pourrons être libres.

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 21 h 25 min

    Ni haine,
    Ni pardon,

    RIP aux morts, respect aux victimes, courages aux familles et amis de victimes.

    Terroristes : rendez vous en enfer

    Répondre
  • 16 novembre 2015 - 22 h 00 min

    Merci pour ce billet.

    On compte aussi sur toi pour nous changer les idées avec tes promos et autres news ;-)

    Répondre
  • Bug
    16 novembre 2015 - 23 h 27 min

    Rien de plus a dire juste ne pas oublier mais vivre et se battre ENSEMBLE !
    Ne change pas pierre et merci pour ton taff

    Répondre
  • 17 novembre 2015 - 0 h 00 min

    @ Pierre,

    Je me souviens de ton ticket de janvier, ca m’avait marqué.

    Concernant ce ticket : gueule de bois : c’est aussi ce qui caractérise mon état d’esprit depuis vendredi soir, mélange de tristesse, de sentiment d’impuissance et de colère…

    Répondre
  • 17 novembre 2015 - 0 h 01 min

    PS : merci de continuer à faire ce que tu fais : car non ce n’est pas insignifiant et ca permet de penser à autre chose

    Répondre
  • dja
    17 novembre 2015 - 1 h 22 min

    Chacun percoit ce genre d’événement à sa facon.
    Bien sûr que n’importe quelle personne normalement constituée est attérée, aprés c’est une question de pudeur.

    Malgré tout, vous semblez oublier que les événements que nous venons de vivre ont été initiés hors de France, par une organisation terroriste qui n’a pas de frontière et recrute tous les décérébrés paumés qu’ils peuvent trouver.
    Ce n’est pas nouveau. Nous sommes dans une période sombre.

    Faire éternellement un pont vers l’auto-flagellation sur des sujets aussi divers et variés que l’intégration, la persécution de minorité, l’éducation, les médias, me semble un peu convenu et hors de propos.
    Je suis personnellement assez exaspéré de voir ca en France.

    Bien sûr qu’il y a des problèmes, bien sûr qu’il existe du racisme (dans tous les sens), mais sortez de la France et allez voir comment ca se passe dans d’autres pays dits « développés », vous verrez que la France est et reste une terre d’accueil et que nous n’avons pas à en rougir.

    Et comment dire que l’on se sent inutile?
    Peu importe le métier que vous faites, plombier, éboueur, ingénieur, essayiste comme Pierre ;), ou le temps de libre que vous avez à consacrer à des associations, nous sommes tous utiles.

    Répondre
  • 17 novembre 2015 - 7 h 17 min

    Je ne trouve pas que ce soit convenu, c’est au contraire un rappel nécessaire, et cela n’empêche pas de combattre par ailleurs les organisations qui utilisent le terrorisme au nom d’idées débiles.

    Il faut justement rester intraitables sur les principes fondamentaux, notamment en matière de coexistence de populations diverses au sein d’une même société.
    C’est ce point qui nous différencie d’eux : nous construisons une société dans laquelle des gens différents peuvent vivre ensemble (et c’est encore en WIP…). Eux veulent établir une société « pure » avec des gens tous pareils, bien alignés derrière les principes d’une religion unique, et en détruisant tout ce qui leur est différent.

    C’est précisément parce qu’on ne veut pas de ça qu’il faut, chez nous, s’opposer à certains de nos concitoyens qui partagent la vision du monde de nos ennemis. Les extrêmistes religieux et les partis politiques xénophobes sont les deux côtés d’une même médaille. Ils sont des alliés idéologiques, il faut les combattre ensemble.

    Répondre
  • uko
    17 novembre 2015 - 9 h 07 min

    Un article très juste encore une fois. Merci Pierre pour ta sensibilité et ton recul sur la situation, il me semble très important de le prendre, ce recul.

    Ce que je ne comprends pas, c’est le but de ces décideurs qui manipulent leurs marionnettes à distance. Qu’est-ce qu’ils espèrent ? A qui profite réellement le crime ? Ces actes sont-ils organisés par la « résistance » syrienne, ou s’agit-il d’une opération orchestrée par d’autres intérêts encore plus sournois ? Quand on voit certains dossiers déclassés de la CIA, on peut se permettre de se poser la question. Comme tu le précises très justement, les actes terroristes n’ont jamais donné de résultats probants. Pourquoi ces décideurs voudraient-ils y recourir ? Par bêtise ? Par dépit ? Ou pour intensifier la guerre en Syrie ? Pour vendre des armes ? Pour nous impliquer un peu plus dans le conflit ?

    Bref je suis attristé, inquiet des développements possibles, et je ne comprends pas.

    Répondre
  • 17 novembre 2015 - 9 h 58 min

    +1

    Répondre
  • 17 novembre 2015 - 10 h 20 min

    Je crois que c’est la première fois que je vois le Président et son premier ministre autant touché… surtout Vals, les larmes aux yeux depuis 2 jours, épris entre désarroi, peine et révolte…

    Ils ont été choqué de voir ces scènes d’horreur, enfin une prise de conscience peut être… Vous avez entendu son discours de Dimanche dans lequel il parle de lui en temps qu’homme, et pas homme politique ? Jamais je ne croyais possible qu’enfin ils puissent dire qu’ils ont été touchés dans leur fort intérieur, même si c’est ce qu’ils attendaient… reste à voir ce qu’on va faire maintenant et les solutions semblent si facile à dire, mais tellement complexe en réalité… difficile de ne pas militer pour une réponse dure, difficile de dire, non vous ne nous attendrez pas… j’ai l’impression qu’ils ont réussi à nous blesser… mais nous continuerons à vivre, il le faut pour nous, pour nos enfants, pour le vivre ensemble.

    Répondre
  • 18 novembre 2015 - 13 h 19 min

    Bravo, c’est si bien exprimé. Pour ma part pas de sentiment de servir à rien par contre. Mais peut-être est-ce la distance à Paris.

    Répondre
  • 19 novembre 2015 - 2 h 55 min

    Moi aussi je trouve ces quelques réflexions de Pierre assez convenues et simplistes.
    Et oui, il me semble important de discuter, entre autres, du halal, du porc à la cantine, et du respect de la laïcité en général. N’en déplaise à Pierre. De même qu’il est également important de lutter contre le racisme et la bêtise. Ce n’est pas soit l’un soit l’autre. C’est l’un et l’autre.

    Répondre
  • 19 novembre 2015 - 10 h 07 min

    @Anonyme: Je ne vois pas bien l’intérêt de focaliser toute l’activité politique d’un pays pendant des mois sur le principe de la Laïcité qui est déjà établi et qu’il faut juste faire respecter pour tous ou sur le menu des cantines qui fonctionne très bien au lieu de s’intéresser à d’autres problèmes plus graves. De prendre le taureau par les cornes sur les sujets de l’intégration, sur notre politique internationale, nos partenaires commerciaux et nos ventes d’armes qui finissent bien par atterrir quelque part. Quand un homme politique s’intéresse subitement au fait qu’il y ait ou non un repas de substitution dans une cantine où ses gosses n’iront jamais alors que jusque là le système fonctionnait correctement, cela montre juste l’opportuniste de cette classe politique qui s’est fait brain par une branche extrême du paysage politique français.

    Je n’ai pas dit qu’il fallait gommer ces débats mais les poser à leur juste place au lieu de les brandir comme des symboles d’une vie politique. Une manière particulièrement efficace pour apprendre aux gens a bien stigmatiser leurs concitoyens. Il n’y a pas de profs dans les écoles ? Plus d’aides maternelles dans les petites sections ? Pas de secrétariat permanent dans les collèges ? Plus d’infirmière scolaire parce qu’elles naviguent sur 3 établissements par semaine ? On se doute bien que la priorité est donc de réformer un système qui marche et qui convient à tous depuis des années avec des menus de substitution pour les Juifs/Musulmans/vegan/diabétiques/allergiques et autres. Ça me semble le truc le plus intelligent à faire.

    A moins bien sur que l’on veuille que le futur électeur, au lieu de se poser les questions du pourquoi son école devient aussi paralysée et inopérante en regardant en haut (qui donnes les moyens à l’école) s’intéresse à celui qui vit avec lui et regarde de côté. Histoire de focaliser la légendaire amertume française non pas sur la source des problèmes mais plutôt sur le bouc émissaire de service.

    Ma phrase exacte est : « Si ce qu’il fallait faire dans l’hémicycle cette année c’était bien de débattre sans fin sur oui ou non le porc à la cantine, de causer laïcité en ne pointant qu’une seule religion » Débattre sans fin me parait effectivement totalement inutile. Surtout pour accoucher de quoi au final ? Quelqu’un sait ce qui a été mis en route suite à ces mois de débats ? Tout le monde s’est rendu compte que la vaste majorité des cantines, celles gérées par les écoles en direct (rares) comme celles gérées par des sociétés privées, fournissent depuis des années une solution à cette demande (et non pas ce problème comme j’ai failli l’écrire).

    Et quand j’entends aujourd’hui un futur présidentiable vouloir interdire les prêches en Arabe dans les mosquées Françaises, je me dit que je ne suis pas au bout de mes surprises.

    Répondre
  • 19 novembre 2015 - 12 h 30 min

    Je tombe sur ce message au milieu d’article qui peuvent effectivement paraître « futiles » à côté. Mais je suis heureux de le trouver ! Par contre, son contenu m’inquiète. Non tous les problèmes ne viennent pas de « nous », très loin de là. Vous êtes en plein déni de réalité.

    Si nos politiques sont coupables, c’est avant tout d’avoir autorisé, par clientélisme et par faiblesse, le développement sur notre sol d’un islam intégriste. On a accueilli des populations venant de pays atteints du cancer de l’islamisme sans mettre aucun garde fou. On a préféré, comme Pierre le fait malheureusement, tout mettre sur le dos de notre mauvais accueil et de notre intolérance. C’est oublié que l’islamiste est au coeur de l’islam sunnite depuis sa création. L’histoire, autant que l’actualité, prouve qu’il y a un risque mortel à le faire cohabiter avec d’autres cultures. Bien sûr, tous les musulmans ne sont pas des terroristes. Qui pourrait dire le contraire ? C’est simplement très mal envisager le problème que de le poser ainsi. La majorité pacifiste n’a aucun effet sur la minorité violente et c’est pourtant (à 99%) à l’intérieur de la communauté musulmane qu’on passe de modéré à radical. Alors, oui la France a un souci avec l’islamisme au même titre que l’islam a un souci avec l’islamisme. Ne pas le reconnaître, vivre dans le déni de réalité, c’est très grave, y compris pour les musulmans modérés.

    Répondre
  • 19 novembre 2015 - 13 h 41 min

    @Juvenal: Primo : Je n’ai jamais dit que les problèmes venaient de nous mais de mauvaises décisions politiques.

    Le « Aucun garde fou » me fait beaucoup rire. Le nombre de garde fou est tellement élevé aujourd’hui qu’on n’ « accueille » absolument plus personne sur le territoire. On tolère tout juste les gens qui, si ils rentraient dans leur pays, seraient mis a mort ou emprisonnés et encore. Pour le reste ce n’est pas franchement ce que j’appelle un accueil non plus. Les mômes qui se font choper à l’école et envoyer en centre de rétention pour repartir dans un pays en guerre… L’épée de Damoclès tellement énorme qu’on claque sa paye au black chez un marchand de sommeil…

    Je ne dit pas que nous sommes responsables de la situation, je dis qu’il y a autre chose a faire que de choisir son voisin musulman (Français ou étranger) comme bouc. Evidemment que c’est dans la communauté musulmane qu’on devient extrémiste musulman. Je doutais également de voir des gens devenir des Djihadiste dans la communauté des coureur cyclistes ou chez les joueurs de belote. Tu noteras que c’est dans la communauté d’extrême droite qu’on trouve des nazis. Est-ce que cela veut dire que les gens qui votent FN sont forcément des nazis voulant exterminer les juifs, les gays et classer les races ? Non. Et là aussi la majorité des gens du FN n’a aucun pouvoir sur la minorité violente.

    Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de soucis avec les islamistes mais je trouve juste ahurissant qu’on s’en prennent à des gens qui sont musulmans parce qu’ils sont de la même religion que des extrémistes.

    « C’est oublié que l’islamiste est au coeur de l’islam sunnite depuis sa création. » Il y a les mêmes exemples avec TOUTES les religions.

    L’histoire ainsi que l’actualité prouve qu’il y a un risque mortel a faire cohabiter les chrétiens extrémistes avec les autres populations. L’histoire ainsi que l’actualité prouve qu’il y a un risque mortel a faire cohabiter les Bouddhistes extrémistes avec les autres populations. L’histoire ainsi que l’actualité prouve qu’il y a un risque mortel a faire cohabiter les juifs extrémistes avec les autres populations.

    La vérité c’est qu’il y a des extrémistes partout et que ce n’est pas en pointant du doigt leur religion qu’on résoudra le problème. Aujourd’hui on arrive à lire des mots comme « d’Origine musulmane » ce qui, avec 2 milliards de musulmans sur tous les pays du globe, ne veut rien dire. Quand Aum Shinrikyō a balancé du gaz Sarin dans le métro au Japon, on n’a pas pointé du doigt des Japonais mais les membres d’une secte de déséquilibrés. On est face au même cas de figure puissance 1000 parce que d’une part on a créé un vivier de frustration énorme en traitant les immigrés et leurs enfants avec le plus incroyable des mépris et d’autre part on a tenté de jouer la même géopolitique colonialiste désespérante que par le passé au moyen orient.

    Le tout en faisant des coupes franches dans nos dépenses publiques en supprimant les îlotiers, policiers, moyens pour les policiers, renseignement, profs (l’école est le meilleur vecteur d’intégration) etc. Remplacer les hommes coûteux du renseignement par des algorithmes, la belle affaire. Demander aux flic de faire du chiffre pour présenter des beaux scores au peuple plutôt que de faire des enquêtes… voilà le résultat d’une politique de communication menée depuis un bon moment en France.

    Evidemment que le problème du terrorisme vient des terroristes, il ne me semblait pas opportun de le dire, par contre se poser la question du pourquoi il y a du terrorisme, qui les finance, comment ils arrivent a séduire des jeunes Européens, il y a des questions à se poser sur notre façon d’éduquer ces jeunes. Cela ne veut pas dire que nous sommes les gens qui ont appuyé sur la gâchette mais que nous sommes les gens qui ont laissé des jeunes devenir suffisamment dingues et amers pour partir à la mort en emportant tant d’innocents avec eux. Je ne dit pas que c’est de notre faute mais qu’il y a des questions a se poser.

    Et quel autre choix de société de toutes façons ? Construire un mur autour de la France ? De l’Europe ? Tous les terroristes avaient un passeport Européen…

    Répondre
  • 19 novembre 2015 - 14 h 37 min

    @Pierre Lecourt Je n’appelle pas gardes fou des lois sécuritaires qui ne servent à rien, vous le dites vous même. Quant au nombre de personnes accueillies, plus de 200 000 par an, ce n’est pas ce que j’appelle « absolument plus personne ». Et encore, je m’en tiens aux chiffres officiels.

    Il faudrait aussi se garder de comparaisons insoutenables. Non il n’y a pas de commune mesure *à l’heure actuelle* entre les extrémistes musulmans et ceux des autres religions. C’est uniquement dans des pays musulmans (et pas que l’EI) qu’on trouve inscrit dans la loi : esclavage, persécution des minorités, des femmes, des homos, etc., police religieuse et j’en passe. Une bonne partie de l’islam n’est pas sorti de son moyen âge. Et ce que je dis, c’est qu’il faudrait aider les modérés plutôt que de nier les problèmes. Mais pour évoluer, il faudrait remettre en cause quelques doctrines pourtant bien établies : la fermeture de la porte de l’ijtihâd (interdisant l’interprétation), les versets abrogatifs (qui aboutissent à oublier les versets mecquois pacifistes), quelques héros sunnites devraient aussi être jetés aux oubliettes de l’histoire. Les chrétiens et les juifs ont fait ce travail, l’islam peut le faire, mais il faut encore qu’il y ait une volonté.

    J’arrête là, parce que c’est le genre de discussion où ne se convaincra pas et nous allons perdre du temps tous les deux.

    Merci pour le travail sur le blog.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *