Banana Pi M2 : Une version B+ de la Banana Pi ?

La Banane et la Framboise continuent de se répondre. A chaque secousse de la Raspberry Pi, une réplique en provenance des équipes de BPI. Cette fois-ci, c’est la B+ qui est visée avec une Banana Pi M2 encore plus performante et mieux équipée que la précédente carte de la marque.

Développée pour être pilotée par un Android ou un Linux sur mesure, la nouvelle carte de développement de la marque à la banane rassemble quelques nouveautés intéressantes.

Banana Pi M2

Pour commencer cette carte Banana Pi M2 embarque un processeur Allwinner A31s au lieu du AllWinner A20 de la première Banana Pi et de la Banana Pro. Ce nouveau SoC est beaucoup plus performant puisqu’il travaille sur 4 coeurs Cortex-A7 associée à un circuit graphique double cour PowerVR SGX544. La carte embarque 1 Gigaoctet de mémoire vive au format DDR3. Un trio qui devrait offrir des performances plus comparables à une tablette entrée de gamme qu’à ce que propose aujourd’hui une Raspberry Pi pour de nombreux points.

Le stockage est assuré par un lecteur de cartes MicroSDHC mais vous pourrez également compter sur une liaison Ethernet Gigabit et un wifi de type 802.11 b/g/n pour aller chercher des informations en réseau. Le signal est traité par une sortie HDMI, un sortie LVDS et un port RGB CSI pour brancher un module camera à ce format.

Banana Pi M2

La carte dispose de quatre ports USB 2.0, un capteur infrarouge est également présent pour la piloter à distance via une télécommande optionnelle. Enfin un port série UART et les habituelles broches d’extensions sont évidemment présentes. La carte mesure 9.6 cm de large pour 6 cm de long soit quelques millimètres de plus qu’une Raspberry Pi. Elle pèse 48 grammes et peut donc s’intégrer très facilement dans une multitude de supports. L’alimentation se fait par une entrée en 5V 2A classique via une prise MicroUSB.

La carte fonctionne d’origine sous Android 4.2 et Firefox OS, d’autres images de systèmes Linux sont également en cours de développement.

 Banana Pi M2

Si la présence d’un quadruple coeur Allwinner A31s est évidemment une chose intéressante pour de nombreux usages face au petit Broadcomm de la Raspberry Pi, il ne faut pas perdre de vue que le chipset PowerVR d’Imagination Technologies n’est pas Open Source et que son exploitation ne sera pas aussi maîtrisée que celle d’une Raspberry Pi. C’est néanmoins une solution qui devrait très bien fonctionner sous Android et pourrait révéler des capacités surprenantes pour d’autres usages que la gestion d’un simple jukebox Multimédia.

Reste à savoir si la carte sera abordable, alors que les Raspberry Pi sont toujours sous les 40€ les premières Banana Pi M2 sont attendues à plus de 100€ en Asie et ne devraient pas être disponibles avant la mi Janvier 2015…

Source : Banana Pi via CNX Software

9 commentaires sur ce sujet.
  • 2 décembre 2014 - 15 h 31 min

    Rhalala, presque bien, mais le tarif, le tarif ! Et il faut un Linux nondediou !

    Ce qui serait bien, ce serait que la fondation Rasp. sorte une carte équivalente < 50€.

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 15 h 36 min

    “Salade de fruits, jolie, jolie….”

    Non, non, c’est rien juste un peu de fatigue “intellectuelle”…

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 15 h 52 min

    Rhhaaa, Docteur Booooob, vous êtes mon vétérinaire préféré de l’hopital !!!

    J’ai plein de Rasp partout. Dimanche bop est venu avec une tarte à la framboise, une raspberry pie, pour fêter la livraison de son projet…

    Répondre
  • Ted
    2 décembre 2014 - 17 h 21 min

    powerVR => hop ça va être galère sous Linux.
    Dommage tout le reste avait l’air bien… (a part le prix peut être)

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 9 h 56 min

    tu sais Pierre, le GPU des Rpi n’est pas OpenSource non plus… même si ils ont fait dernièrement des progrès dans se sens !

    sinon, je trouve cela cher… pas comparé à l’Rpi (qui est franchement moins bien) mais comparé au clefs-HDMI qui fleurissent partout et avec le même genre de CPU !!! oO

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 10 h 20 min
  • 3 décembre 2014 - 16 h 05 min

    Tu sais où tu peux te la mettre, la banana ?

    Scusez moi…

    Krakage… Windows cherche une solution…

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 16 h 10 min

    @NonNon: Ok. Super classe.

    Répondre
  • 4 décembre 2014 - 20 h 42 min

    Salut j’decouvre ces bêtes
    Sérieux pour du surf, films et LibreOffice y’a moyen de se faire un PC avec ces mini machines?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *