AYA Neo Next II : une console PC 8″ Ryzen 7000 très Steam Deck

La AYA Neo Next II n’a pas dévoilé tous ses secrets mais on connait les grandes orientations voulues par la marque pour ce modèle.

La AYA Neo Next II fait évidemment penser à la solution de Valve. Avec deux pavés tactiles en plus des joysticks, gâchettes et boutons habituels, la console se place dans une optique très proche du Steam Deck. 

Ces deux trackpads vont faciliter l’emploi de la console en mode PC sous Windows. Avec la possibilité de manipuler le curseur de la souris plus facilement sous Windows en plus des capacités offertes sur certains types de jeux, cette interface est vraiment le chainon manquant entre l’univers PC et la solution console. 

Pourtant, le plus impressionnant, et tout aussi inquiétant, c’est l’emploi d’un puce AMD Ryzen 7000 au coeur de cette solution. La console AYA Neo Next II est une solution 8 pouces qui reste encore très énigmatique. On ne connait pas la définition de l’écran et on n’a pas le détail exact de ses capacités techniques. Mais je suppose que cet écran de grande diagonale sera servi par une définition supérieure au FullHD et que l’emploi d’un Ryzen 7000 se justifiera par ce choix et par l’ajout potentiel d’un circuit graphique secondaire.

Si pour le moment l’ensemble des composants reste un secret, la consommation de cette génération de processeurs ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre. La AYA Neo Next II peut piocher du côté des Ryzen 7040U qui restent en 28 watts de TDP maximum ou aller chercher des solutions 35 watts  avec les 7040HS. Aller au delà risque d’être difficile tant d’un point de vue autonomie que gestion de la ventilation de l’objet. Personne n’a envie d’une console PC qui fasse le bruit d’un bruyant portable de jeu en pleine action.

La partie graphique secondaire reste hypothétique et si AYA a bien manifesté son intérêt pour ce type de solution, la marque a déjà changé d’avis de nombreuses fois par le passé suite à des annonces un peu précipitées. L’emploi d’une puce Nvidia ou AMD en plus du processeur de base posant un véritable casse tête à résoudre en terme de gestion de chaleur et de consommation d’énergie. Même en prenant les derniers chipsets Nvidia RTX40, en les limitant au maximum de leur puissance et en les intégrant au mieux dans une solution de ce type, la note de consommation globale serait encore énorme pour une Console PC.

Pire, le rapport performances/prix pour un engin aussi castré dans son fonctionnement optimal serait fortement à son désavantage. On imagine mal un client potentiel payer un processeur et un circuit graphique secondaire au prix fort pour se retrouver à la fin avec l’ombre de de leur puissance pour éviter de n’avoir à jouer qu’une maigre demie heure avec un radiateur soufflant entre les mains.

Bref, si la logique d’un circuit sous architecture Zen 4 et RDNA 3 des Ryzen 7000 a du sens, celle d’une solution combinée à une puce secondaire me semble pour le moment très hasardeuse. A moins que, et c’est une possibilité qui ne serait pas inintéressante, la marque se décide à découpler la partie graphique au sein d’un dock. On peut imaginer un Ryzen 7040U quadruple coeur Zen4 et RDNA 3 limité à 28 watts de TDP pour un usage mobile très performant. Et un dock comprenant un circuit graphique secondaire qui servirait à loger la console pour s’en servir de PC plus classique.

On devrait en savoir plus assez rapidement puisque le constructeur prévoit de lancer cette AYA Neo Next II avant la fin de cette année.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 20 janvier 2023 - 9 h 25 min

    Now we’re talking 😁

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *