Asus invente la gomme à bordures d’écrans, une idée simple et lumineuse

L’expérience que l’on a tous (?) fait en physique chimie lors de notre parcours scolaire qui consiste a passer un prisme dans un rayon lumineux afin de diffracter la lumière blanche dans toutes ses couleurs. Un ingé d’Asus a du s’en rappeler et la marque propose une gomme à bordure d’écran.

Aligner des moniteurs n’a jamais été aussi facile, la plupart des machines modernes – et même les minis – proposent au moins deux sorties vidéo. De telle sorte que l’on peut coller les uns à la suite des autres des écrans et prolonger le bureau de son système d’exploitation facilement.

2018-01-12 12_09_50-minimachines.net

Le souci esthétique que pose parfois ce genre d’installation vient des bordures de chaque moniteur. Plus ou moins épaisses, elles marquent nettement la séparation d’un écran à l’autre et brisent ainsi la magie de ce bureau virtuel où le curseur navigue. En réalité, ce n’est pas grand chose, l’oeil a vite fait d’oublier cette bordure et saute d’un écran à l’autre facilement.

2018-01-12 12_12_27-minimachines.net

Hou les vilaines bordures !

Le vrai moment où cela pose un souci esthétique, c’est dans les moments immersifs et en particulier le jeu. Là, dans le cockpit d’un vaisseau spatial virtuel ou aux commandes d’un bolide, ces bordures d’écran cassent le rendu proposé par votre matériel. Asus a donc eu une idée, utiliser les propriétés d’un prisme à transmettre la lumière pour compenser celles-ci.

2018-01-12 12_13_40-minimachines.net

On imagine un ingénieur ayant fait une nuit suffisamment blanche pour être encore debout au petit matin. Plus très frais, il a l’esprit qui divague un peu et pousse le volume d’un Dark Side of the Moon sur son PC aux multiples moniteurs. Il pose ses lunettes sur son bureau et va se chercher un café. Quand il revient, le génie le frappe. Là, sur son bureau, ses lunettes profitent de la lumière rasante du soleil pour diffracter tout ce qu’elles peuvent. Et d’un coup, paf, il se dit qu’en construisant un prisme adapté pour ses moniteurs, un prime qui viendrait capturer la lumière des dalles LED, il pourrait l’utiliser comme une sorte de gomme à bordures d’écrans.

2018-01-12 12_09_18-minimachines.netLa solution d’Asus ROG : Des deux surfaces de diffraction de la lumière

Un peu de calculs sur la diffraction plus tard1, quelques essais en prime et voilà, la “gomme” se présente sous la forme d’un accessoire translucide que l’on pourra coller sur  son écran – quelle que soit la marque – afin de cacher ces bordures que je ne saurais voir. Evidemment, le mieux est de posséder une configurations aux écrans identiques. Si vous vous coltinez un 32 et un 24 pouces par exemple, cela ne risque pas de très bien fonctionner. Autre remarque, cela suppose d’avoir un écran positionné parfaitement à la verticale puisque l’angle d’une inclinaisons créerait de la distance en haut ou en bas des deux moniteurs.

Le résultat est plutôt convaincant : ici filmé par The Verge.

Enfin, on voit que le système vient “mordre” sur l’image de l’écran, il n’est pas nécessaire de venir se goinfrer de pixels mais il en faut suffisamment pour “alimenter” en lumière chaque face du dispositif. Une fois les photons engloutis, ils vont être diffusés vers une surface qu’on imagine mate pour qu’elle soit la plus efficace possible en terme de restitution. Asus a présenté son joujou au CES 2018 mais ne confirme ni prix, ni date de lancement pour cet objet. Je suppose que la bonne idée serait pour eux de le proposer non pas en pièce détachée mais accompagnant certains de leurs moniteurs : Un par écran. Histoire d’encourager les gens à acheter toujours le même…

J’ai évidemment posé la question en Asie et les grossistes Chinois sont déjà sur le pied de guerre. Ils attendent que l’objet sorte pour le distribuer et… le copier ! L’idée est bonne et certains envisagent évidemment d’en faire des copies si il y arrivent. C’est le genre de gadget qu’il est difficile à breveter pour Asus. Seule la qualité des produits pourra les différencier. Là dessus, je leur fais plutôt confiance.

Notes :

  1. Et probablement quelques cachets contre le mal de tête…
27 commentaires sur ce sujet.
  • 12 janvier 2018 - 13 h 31 min

    Brillant! Cela dit, je suis en tri-écran depuis longtemps (dont un en portrait) pour la bureautique (indispensable) mais je n’ai jamais trouvé un jeu qui en tire partie.

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 14 h 02 min

    Ou mieux encore: l’écran panoramique Samsung C49HG90 49″ 32:9 1.20m dalle incurvée VA de 3840 x 1080px 1.500 EUR

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 14 h 03 min

    LA bonne idée!!
    Il suffit qu’ils le vendent pas trop cher, ça partira comme des petits pains…

    Répondre
  • Cid
    12 janvier 2018 - 14 h 37 min

    bientot à 1.98$ sur ali :)

    On a quand meme l’impression que les écran sont scotchés entre eux :)

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 14 h 44 min

    La lumière n’est pas projetée il n’y a aucune surface mate. Elle est juste déviée. Comme justement les verres prismatiques utilisés dans le strabisme.

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 14 h 49 min

    Enfin un truc GÉNIAL !!!

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 15 h 18 min

    Il aurait fallu mieux écouter ses cours de physique au lycée! Confondre réfraction et diffraction de la lumière. Ces 2 phénomènes n’ont rien en commun!
    La lumière passe d’un milieu optique à un autre en subissant un changement de direction dépendant de sa longueur d’onde: réfraction!!!

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 15 h 44 min

    @Truc: Ohlala merci, je me sens tellement nul devant cette remarque pas du tout condescendante et bourrée de points d’exclamation bienvenus. Bravo pour avoir mis en lumière le vrai intérêt du dispositif avec cette remarque constructive. Merci.

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 17 h 27 min

    @Truc: Tout le monde ne peut pas être doué dans toutes les matières, surtout si les cours du lycées remontent à 20-25 ans…
    Mais bon, il parait que la France est bourré de talents et d’experts en tout genre :)

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 17 h 53 min

    Pu… rée, j’ai lu l’article avec attention et je n’ai pas trouvé une seule faute de frappe, d’orthographe, de grammaire, pas un seul mot oublié. Je fais comment pour faire mon malin moi ?
    Ca parlait de quoi, au fait ?

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 18 h 25 min

    Une autre astuce consiste à utiliser des lentilles de fresnel qui agrandissent légèrement les images des 3 écrans de sorte qu’elles se touchent. Le souci, c’est qu’il faut avoir les yeux exactement au bon endroit (au point focal des lentilles) pour que ça fonctionne. Un exemple en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=FpFnY_3QVcU

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 19 h 12 min

    Si j’ai bien compris, le principe est de prendre le bord de l’image pour l’étirer et donc cacher le bord du moniteur. L’étalement provoque la diminution de la luminosité car c’est étiré…

    Et pourquoi pas avoir un petit soft qui permet de faire varier la luminosité sur le bord de l’écran pour compenser la perte de luminosité ? Ce serait encore plus joli :-)

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 20 h 30 min

    Ah oui bien vu le coup du soft pour compenser.

    Et je dis chapeau à l’imagination de Pierre pour nous faire revivre la scène !

    Par contre je ne vois pas bien pourquoi cet objet poserait une difficulté de brevetabilité.

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 22 h 07 min

    @aka_mgr: Impossible a breveter en Chine ce truc là.

    Répondre
  • 13 janvier 2018 - 7 h 15 min

    @Obarthelemy: PTDR!!!!!!
    narcissisme? ironie? pas mal en tout cas!

    Répondre
  • 13 janvier 2018 - 7 h 22 min

    […] (Source: Journal du hacker) […]

  • 14 janvier 2018 - 11 h 53 min

    @Truc: @Truc: Bah techniquement la réfraction est le fait qu’une onde est déviée lorsqu’elle change de milieu. La diffraction est le fait qu’elles ne sont pas déviées de la même façon en fonction de leur fréquence -> ce n’est qu’une conséquence de la réfraction, je dirais.

    Répondre
  • 14 janvier 2018 - 17 h 07 min

    @Xanxi: cet excellent site répertorie les jeux et les éventuelles modifications à apporter, ça m’a bien servi ;)

    Répondre
  • 14 janvier 2018 - 17 h 08 min
  • Xo7
    14 janvier 2018 - 23 h 42 min

    @[email protected]: Le projet serait encore mieux en compressant une bande d’image présente sur les bords des écrans contiguës . Cela nécessite des écrans avec un certain pourcentage de pixels supplémentaires en bordure d’écran et un réglage de la luminosité différente pour compenser les pertes lumineuses dues à l’utilisation de prismes . Cette bordure serait alors dilatée par le prisme et permettrait de recouvrir comme en mapping ces disgracieuses bordures noires… Le choix de la compression serait alors intégré dans les réglages du moniteur (cotés et nombre de cotés). L’utilisation de ce principe sans déformation de l’image nécessite soit d’agrandir l’image et de rogner les marges non utilisées soit d’utiliser des écrans aux dimensions non conventionnelles (diagonale plus courtes).

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 8 h 35 min

    je dirai bien un truc mais ça n’a pas d’intéret

    bon sinon pierre malgré tes lacunes si intelligemment mises en avant, en optique j’avais bien compris le sens de ton message

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 14 h 19 min

    Mais c’est génial ce truc, fallait y penser

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 15 h 16 min

    Le succès va dépendre quand même de plusieurs facteurs :
    – Prix (j’ai lu 150€ qq part… pièce ou les deux ?)
    – Si le prix est élevé, il faut que ça reste quand même moins cher 3 écrans + 2 bouts de plastique magique VS un écran panoramique.
    – La compatibilité (s’il faut trois écrans ASUS, et neuf, l’intérêt diminue fortement.

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 17 h 49 min

    @bebertii: Non, Le phénomène physique de diffraction se produit lorsqu’une onde rencontre un obstacle de taille comparable à la longueur d’onde.On observe alors une figure de diffraction qui ne peut pas s’expliquer par un simple changement de direction de l’onde lumineuse, mais par un phénomène d’interférences lumineuses produites par des sources considérées comme ponctuelles (principe de Huygens-Fresnel)…
    Mais bon, le principal, c’est que leur dispositif fonctionne pour éliminer ces bandes noires pour un coût modéré.
    Bientôt avec les écrans souples, ce ne sera plus un problème…physique, mais uniquement d’argent!

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 18 h 02 min

    Les moniteurs voyant leurs bordures se réduire gamme après gamme, il faut qu’Asus se dépêche car ce gadget deviendra bientôt inutile.
    Db

    Répondre
  • 15 janvier 2018 - 18 h 03 min

    C’est pas mal mais ça déforme l’image sur les bords tout de même. Forcément.
    Db

    Répondre
  • FQ
    16 janvier 2018 - 8 h 10 min

    Je suis scotché par le résultat et la simplicité de mise en oeuvre !
    Par contre, il faut voir ce que ça donne dans la vie de tous les jours en dehors du jeu (ou les images sont en général très mobiles).

    Je n’arrive pas à me faire à l’idée de ce que ça ferait pour travailler. Peut-être vraiment top, peut-être aussi désagréable que la 3D sur 3DS…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *