ARM Cortex-X3 : jusqu’à 25% de performances en plus

Avec l’ARM Cortex-X3, l’architecture promet de nouveaux pics de performance supplémentaires pour les solutions a venir.

ARM fait sa mue habituelle, annonçant une série d’évolutions de ses puces et lâchant dans la nature le ARM Cortex-X3 qui représentera bientôt la solution la plus haut de gamme de son offre. Son point clé, offrir jusqu’à 25% de performances en plus par rapport à la version X2. 25% de mieux en performances de pointe, c’est à dire pour un court moment lorsque la solution sera très sollicitée.

25% de mieux c’est énorme et le Cortex-X3 est une des rare puce du marché a pouvoir se vanter d’un tel chiffre. Evidemment cela passe par de plus hautes fréquences et la solution pourra atteindre 3.3 Ghz. Il restera au système embarqué dans les différentes solutions qui seront équipées de ce type de SoC de contrebalancer les effets secondaires avec différents postes. Monter haut consomme beaucoup d’énergie et dégage beaucoup de chaleur.

Pour équilibrer cela ARM présente d’autres évolutions de son architecture et pour commencer le Cortex-A715. Là encore il s’agit d’une belle évolution de l’actuel Cortex-A710 avec une montée en puissance plus faible de l’ordre de 5% mais avec une solution 20% plus efficace. Et donc moins gourmande à performances égales que le précédent coeur du même type.

Dans le même temps ke ARM Cortex-A510 est optimisé de manière a consommer 5% de moins que son prédécesseur.

ARM travaille toujours sur des combinaisons de coeurs en « big.LITTLE » et il mixera donc les Cortex-X3 et les Cortex-A715 pour proposer une solution globale qui soit à la fois performante et autonome. Ce qui n’empêche pas une évolution constante des performances de son architecture. Il est vraisemblable que les coeurs « LITTLE » de demain seront probablement équivalents ou supérieurs à certains coeurs « big » d’hier.

Destinés aux marchés les plus gourmands, ces architectures devraient être intégrées dans de futurs portables et probablement même dans des machines de bureau estime ARM. De quoi empiler plus de coeurs et développer plus de muscles. La marque envisage des solutions qui additionneront jusqu’à 8 coeurs Cortex-X3 et 4 coeurs Cortex-A715 pour former une solution 12 coeurs très rapide. 

Reste a savoir ce qu’elle vaudra en terme de prix, de compétences et de performances face aux solution d’AMD et Intel. Les concurrents de l’architecture x86 ayant décidés à leur tour de basculer sur des solutions de type Chiplets permettant de mixer plusieurs type de coeurs.

Bien entendu cette dernière remarque n’a pas cours pour le monde mobile ou ARM règne désormais sans partage.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

11 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juillet 2022 - 15 h 40 min

    « 25% de mieux c’est énorme et le Cortex-X3 est une des rare puce du marché a pouvoir se vanter d’un tel chiffre. »

    C’est assez « facile » de faire une puce qui peut s’en vanter. Il suffit que la précédente soit médiocre. D’ailleurs même ce +25% en lui-même ne garantit pas que la nouvelle puce soit bonne non plus, si la précédente était particulièrement mauvaise :)

    Répondre
  • 1 juillet 2022 - 15 h 42 min

    @Hotdog: Et j’ajouterais qu’on peut se demander si les Cortex ne sont pas effectivement médiocres, comparées à ce que fait Apple :(

    Répondre
  • 1 juillet 2022 - 17 h 22 min

    Je suis sur que même un Cortex A510 est « trop puissant » pour l’utilisation de 90% des utilisateurs des appareils qu’ils équipent.

    Répondre
  • 1 juillet 2022 - 17 h 25 min

    @Le Breton: C’est tout le soucis de la partie logicielle de l’équation.

    Le Tegra de la Switch est bien vieux mais son système a été optimisé au maximum. Les puces ARM plus récentes semble bien mal optimisées…

    Répondre
  • 1 juillet 2022 - 20 h 12 min

    Il manque une information importante concernant les puces Cortex-X3 & Cortex-A715 sont basé sur le nouveau jeux d’instruction ARMv9 et ne seront que 64bit, exit le 32bit. Je n’ai pas encore trouvé l’information sur le nœud de gravure qu’a prévu ARM.

    Le Cortex-X1 qui est la puce juste avant Cortex-X2 est basé sur ARMv8
    Il y a le Cortex-X2 qui est la première puce en ARMv9 qui est utilisé chez :
    – MediaTek dans le chip : MT6983 utilisant un nœud de gravure en 4 nm
    – Samsung : Exynos 2200 gravé lui en 4 nm

    A voir si Qualcomm et surtout Apple ne vont pas sortir des puces custom encore plus puissantes que celle proposée par ARM avec le Cortex-X2 et Cortex-X3

    Répondre
  • 2 juillet 2022 - 6 h 22 min

    Hello Pierre, j’adore tes articles, mais tu devrais essayer de moins écrire « solution » (11 fois dans cet article!) qui est juste la version pro de « truc ».

    Répondre
  • bob
    2 juillet 2022 - 7 h 39 min

    Je propose de remplacer solution par schtroumpf pour solutionner cette question.

    Répondre
  • 2 juillet 2022 - 14 h 45 min

    @bob: Voilà une solution au problème.

    Répondre
  • 2 juillet 2022 - 14 h 53 min

    @Solutionneur: AQh oui tiens, j’ai pas remarqué. J’ai passé pas mal de temps au tel ces derniers jours avec beaucoup de monde au sujet de ce qu’il se passe sur la toile en France. J’ai pas pris le temps de me relire correctement. Je m’en excuse.

    Répondre
  • 2 juillet 2022 - 23 h 02 min

    @Nidouille: Il n’y aurait pas également le Tensor dans la liste ? Curieux de voir les gains mais à priori sur les X3 ça ne sera pas si fameux je pense, surtout chez Exynos/Samsung (J’ai un S22U 512, aucun soucis mais je ne joue pas, il y a tout de même un gros gap entre la version Exynos & QC)

    Répondre
  • 4 juillet 2022 - 10 h 34 min

    @bob:
    Pour schtroumpfer cette schtroumpfe, je suppose ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *