L’ARM Cortex-A76 sera 35% plus rapide et gérera la “8K”

ARM, désormais la propriété de SoftBank, ne s’endort pas sur ses lauriers et annonce la prochaine génération de puces de sa gamme. L’ARM Cortex-A76 est une nouvelle architecture qui accueillera les Mali-G76 et Mali-V76. Au menu, plus de performances, plus d’efficacité et la prise en charge du format “8K”.

Le développement des séries Cortex chez ARM est toujours en mouvement et l’annonce de cette future génération de SoC Cortex-A76 est prometteuse. Elle n’est pas prévue pour tout de suite, le concepteur ne livre ici qu’un aperçu de cette nouvelle architecture qui devrait être gravée en 7 nanomètres et capables de grimper à 3 GHz en 2019 d’après son calendrier. Mais voilà à quoi nous pouvons nous attendre dans le futur.

2018-06-01 12_29_53-minimachines.net

On en profite pour admirer le nouveau logo d’ARM qui a abandonné les capitales pour des minuscules

Comparés aux Cortex-A75, les nouveaux Cortex-A76 seront 35% plus performants annonce ARM. Deux fois plus rapides que les Cortex-A73 sur lesquels les actuels Snapdragon 835 de Qualcomm sont basés… Un saut significatif qui se traduit aussi par l’arrivée de nouveaux circuit graphiques Mali plus rapides et offrant de nouvelles prises en charge.

2018-06-01 12_32_29-minimachines.net

L’ARM Cortex-A76 se veut être une nouvelle architecture haut de gamme pour le marché des mobiles mais également des tablettes et éventuellement des ordinateurs portables avec l’incursion de Microsoft et Windows 10 sous architecture ARM.

2018-06-01 12_32_49-minimachines.net

Avec un gain de 35% de performances par rapport à son ancienne génération A75, la nouvelle puce aura un impact significatif en terme de calculs. Mais elle sera aussi 40% plus efficace que l’ancienne ce qui signifie que cette hausse de puissance ne devrait pas  se traduire par une baisse d’autonomie pour les machines mobiles.

2018-06-01 12_30_19-minimachines.net

La nouvelle architecture est également orientée vers les nouveaux usages des machines. Elle serait quatre fois plus performante pour les traitements nécessaires à des calculs d’intelligence artificielle et de machine learning. Des éléments importants dans les usages actuels des smartphones pour beaucoup d’activité. De la reconnaissance faciale au tri de données ou à la manipulation d’images. Une bonne capacité de calcul sur  ce type de poste permet d’éviter de recourir au cloud pour effectuer ses opérations et donc limiter encore les dépenses énergétiques des machines.

2018-06-01 12_33_27-minimachines.net

ARM annonce, encore une fois, que cette future puce offrira des performances équivalentes à celles d’un ordinateur portable. Une promesse qui a déjà été faite depuis deux ou trois générations de puces par la marque. Une promesse tenue, d’ailleurs, mais qui semble oublier que les concurrents visés par cette dénomination ne se tournent pas les pouces: Intel et AMD ne sont pas  en reste et les deux concepteurs de processeurs qui entrent historiquement dans les portables travaillent eux aussi à la création de solutions toujours pus performantes. Les machines sous Windows 10 ARM actuellement équipés de processeurs Snapdragon 835 sont au niveau de puces Celeron chez Intel. Un doublement de leurs performances ne les amènera sans doute pas au niveau d’un Core ix de 2019 du fondeur et l’offre d’Intel et AMD évoluant, l’ordinateur de base actuel offrira des performances supérieures à celles que l’on connait aujourd’hui. Il faut donc prendre cette vision avec les mêmes pincettes que d’habitude même si les capacités graphiques des solutions ARM seront intéressantes à coup sûr.

2018-06-01 12_36_03-minimachines.net

ARM annonce en effet le nouveau circuit graphique Mali-G76 associé à ce nouveau Cortex-A76. Il bénéficiera, quant à lui, d’un gain de 30% en efficacité énergétique.

2018-06-01 12_35_28-minimachines.net

La marque l’annonce comme 2.5 fois plus rapide en tâches de machine learning que le Mali-G72. ARM parle également de sa performance par rapport à sa densité, ce qui ne signifie pas grand chose si ce n’est qu’il est plus rapide par rapport à l’espace qu’il occupe sur le DIE du SoC employé. C’est important mais cela se mesure en mm².

2018-06-01 12_36_45-minimachines.net

L’ARM Mali-V76, quant à lui, sera la nouveau processeur vidéo de la marque, il est annoncé comme capable d’encaisser quatre fois plus de bande passante que son prédécesseur.

2018-06-01 12_36_58-minimachines.net

Ce qui lui permettra de prendre en charge des flux vidéo en 8K à 60 images par seconde en décodage et à 30 images par seconde à la même définition en encodage. Reste à trouver du contenu 8K et des écrans d’ici 2019 ?

Source : ARM

20 commentaires sur ce sujet.
  • 1 juin 2018 - 12 h 50 min

    Wahou. La photo du billet …
    On attend du contenu 4k. Pas 8k…

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 13 h 45 min

    C’est bien beau mais si c’est pas conçu pour le AV1….. ça sera déjà obsolète en 2020

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 18 h 08 min

    Quelqu’un a des yeux en 8k ?

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 18 h 16 min

    @Dadoo: Ça peu avoir du sens hein, notamment en affichage exyerne sur des écrans géants. Maintenant sur un smartphone ou dans un salon… :D

    Répondre
  • 1 juin 2018 - 21 h 32 min

    Le plus gros intérêt actuel et la plus grande attrnte est pour les planétariums modernes à projection qui n’ont jamais assez de pixels, en fait il leur faudrait de la 100k !

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 3 h 28 min

    C’est une nouvelle très intéressante. Je serai au courant de la façon dont

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 8 h 42 min

    @Kevin Tanza
    Je trouve aussi

    Répondre
  • 2 juin 2018 - 15 h 06 min

    @Pierre Lecourt:

    Ce qui est marrant c’est qu’avec le marketing actuel on va arriver à rendre indispensable la 8k alors que l’imax n’aura jamais réellement convaincu au delà des milieux cinéphiles.

    Les gens étaient plus intelligents avant ?

    Répondre
  • Bob
    3 juin 2018 - 0 h 34 min

    Ils peuvent se le carer ou ils le veulent leur nouveau GPU, les intellos de chez arm trouve intelligents qu’on puisse mettre des années avant de pouvoir utiliser un decodeur/encodeur H264? C’est quand même halucinant que ca ne marche que sur raspi à l’heure actuelle et ils veulent vendre des puces LOL
    C’est parfait qu’ils stressent un peu intel et amd, ils finiront bien par sortir quelques choses de correcte en low power low cost.

    Répondre
  • 3 juin 2018 - 6 h 57 min

    Oui c’est bien beau mais ça sera toujours moins puissant que chez Apple, qui eux sont des supers inventeurs révolutionnaires trop en avance sur leur temps.

    Répondre
  • 3 juin 2018 - 17 h 27 min

    @Jerry Khan: Le fondeur taiwanais TSMC a juste mis en route les lignes de production de l’Apple A12, ce prochain SoC, développé par Apple, utilise encore l’architecture ARM. Mais où sont les supers inventeurs révolutionnaires de chez Apple ?

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 9 h 42 min

    @Serge92150:

    c’est simple ils customise le design de ARM.

    Trouve moi un autre processeur type ARM ayant un aussi haut niveau de performance en single core?

    le problème (qui ne semble pas en être un pour Apple et sa montagne de fric) c’est que leur puce est complexe et surement très dense donc dur à graver de manière efficiente donc induit un surcout.

    la concurence se contente de puce plus simple avec moins de perte mais ils doivent aligner 8/10 coeurs pour un resultat encore un peu inferieur à apple.

    c’est juste deux philosophies différentes.

    j’ai beau ne pas aimer Apple leur puces elles deboitent

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 10 h 24 min

    @Kaeronn: On remarque chez Apple que les tailles des caches L1 et L2, qui accélère le temps de traitement , sont de loin plus généreuses que celles de la concurrence.
    La place utilisée par la cache dans le wafer conditionne son coût de fabrication, mais montagne de fric le permet.

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 11 h 25 min

    @Serge92150:

    Aucune autres améliorations que la taille des caches?

    il me semble qu’ils ont une interfaces mémoire béton et plus d’instructions par cycle.

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 16 h 31 min

    @Kaeronn:
    Le marketing d’Apple a de beaux jours devant lui.
    Apple utilise 6 cœurs contre 8 cœurs pour la concurrence, c’est normal que chaque cœur soit plus cadencé, de plus, la partie réseau cellulaire n’est pas intégrée sur le SoC d’Apple alors que les SoC Qualcomm intègrent la partie réseau cellulaire… Donc forcément avec moins d’éléments dans le SoC et moins de cœurs, Apple peut se permettre des performances plus élevées par cœur. Mais le plus important est le multi-cœur.

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 16 h 47 min

    @jerem06:

    au contraire eu dernière nouvelles les fréquences sont plus basse ce qui n’empêche pas une grosse consommation du à la grosseur de la puce.

    mais il est vrai que leur puce commence a multiplier les cœurs également.

    apres je ne dirait pas qu’une methode est meilleure que l’autre juste differente

    Répondre
  • 4 juin 2018 - 22 h 09 min

    @Kaeronn:
    Ils ont plus de place sur leur SoC donc soit il peuvent augmenter la fréquence soit augmenter le nombre de transistors par cœur.

    De toute façon cette course est ridicule il y a environ 15% d’écart ça reste très faible.

    Répondre
  • 6 juin 2018 - 18 h 12 min

    @Dadoo: Yes pour de la photo/video 360, qui pourrait afficher en 4k avec un FOV de 180° soit 22 pixel par degré ;)

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 12 h 51 min

    @wanou: les gens d’avant n’utilisaient pas la réalité virtuelle.

    Répondre
  • 3 septembre 2018 - 11 h 53 min

    […] retrouve donc quatre coeurs ARM Cortex-A76. Deux cadencés à 2.76 GHz et deux autres cadencés à 1.92 GHz. Ces coeurs prendront en charge […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *