Anycubic Wash & Cure Plus, une énorme machine à laver les impressions résine

La Anycubic Wash & Cure Plus est une troisième version des systèmes de nettoyage et de durcissement d’impression résine de la marque. Un modèle plus grand et plus performant que les deux précédents.

Deux étapes sont indispensables après une impression 3D en résine. Finaliser son modèle en le nettoyant puis le durcir grâce à des rayons UV. Il existe plein de méthodes pour y parvenir, la plus évidente étant de sortir l’huile de coude pour nettoyer et de profiter du soleil pour ses UV. La plus simple est de confier le sale boulot à une solution automatisée. C’est là qu’un engin comme la Anycubic Wash & Cure Plus entre en jeu.

L’engin mesure 49 cm de haut pour 29 cm de large et 27 cm de profondeur, cet encombrement permet d’intégrer des objets en résine de grande taille avec une capacité différente pour chaque usage de l’objet. La Anycubic Wash & Cure Plus accepte donc des impressions 3D de 19.2 x 12 x 24.5 cm en mode nettoyage et des objets entrant dans une zone de 19 cm de diamètre sur 24.5 cm de haut pour une exposition aux UV sur 360°.

Anycubic Wash & Cure Plus

Des dimensions qui s’expliquent assez simplement, elles correspondent aux imprimantes résines avec un écran de 8.9″ proposés par la marque. Cette machine est donc simplement pensée pour accompagner une solution existante pour tout ceux qui cherchent à gagner en productivité avec de type d’engin. Les particuliers pourront y trouver leur compte mais il semble évident qu’un passionné, un amateur éclairé ou un pro y trouvera plus d’utilité. Si vous êtes un maquettiste, par exemple, et que vous faites des séries d’objets ou de pièces en résine et que votre passion ne consiste pas à les nettoyer à la brosse à dent ou les passer à la lampe UV de manucure, l’emploi d’une solution de nettoyage semi automatisée a du sens. Si votre usage d’une imprimante 3D à résine est plus lié à des dépannages ou des créations de loin en loin, ce n’est absolument pas la machine qu’il vous faut.

Anycubic Wash & Cure Plus

L’étape de nettoyage consistera à immerger votre objet dans un bac en plastique que vous aurez rempli d’alcool isopropylique. La base de l’appareil entrainera au travers du bac grâce à un moteur manipulant un aimant un élément présent en bas du bac qui génèrera un vortex circulant au travers de votre pièce en résine. Un système que bien des laborantins connaissent pour mélanger des compositions chimiques.

La seconde étape consistera à remplacer le bac par un support retenant votre pièce nettoyée et séchée pour la durcir aux UV. Les 20 LEDs permettront de couvrir la totalité de la surface des objets, un support reflétant les UVs placé au pied du dispositif permettra de toucher votre création par en dessous. Le moteur agira alors plus simplement pour faire tourner la pièce sur elle même. Une simple molette de selection permettra de déterminer la durée des différents traitements.

Proposée en précommande à 169$ à partir du 15 Avril prochain, 1000 machines seront vendues à ce tarif de 142€ environ. Une fois ce stock passé, le prix remontera au tarif standard de l’engin soit 249$ ou 210€. Ce n’est pas le prix le plus élevé pour ce type de machine… à condition d’en avoir réellement l’utilité. 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
9 commentaires sur ce sujet.
  • 9 avril 2021 - 11 h 45 min

    Cette honnêteté est toujours agréable à lire, ne change rien Pierre !
    Ce n’est pas un produit que je compte acheter (ce serait de ma part utiliser des produits chimiques pour un caprice trop peu fréquent), mais c’est une machine qui semble drôlement efficace pour les pro ou semi/pro, surtout à ce tarif.

    Répondre
  • SGT
    10 avril 2021 - 8 h 17 min

    Excellente nouvelle que la sortie de ce grand modèle Anycubic Wash and Cure UV. Pour ma part j’ai reçu le petit modèle. C’est vrai que c’est galère de bien nettoyer au pinceau dans de l’isopropanol les pièces imprimées en résine, puis de les mettre dans un boitier UV normalement destiné… aux ongles. Au passage on ne le dira jamais assez gants et pièce bien ventilée (ou masque) obligatoires. Mais avec la résine et des bons réglages, le résultat est là ; en termes de qualité, on est à mille lieues de l’impression 3D filament, qui si elle est plus “propre” est d’une qualité très moyenne, d’une lenteur abyssale et assez capricieuse parfois (machines qui arrivent mal réglées, bootloader qui sautent, écrans noirs, suivi réglages mécaniques à opérer dans le temps…), tout cela vécu avec des Creality 3d filament pourtant dans le haut de leur gamme.

    On espère, pour en revenir aux imprimantes résines 3D, que la résine lavable à l’eau va continuer à faire des progrès. On supprimera l’utilisation de l’isopropanol qui est un des freins à une utilisation moins contraignante. Car en impression résine, les prix baissent et la vitesse et le format d’impression augmentent. Il y a beaucoup plus de progrès en ce moment dans le domaine de l’impression résine que dans celui de l’impression filament.

    J’avoue être tenté par ce grand modèle, si ce n’est le sérieux commercial très erratique d”Anycubic qui m’a sérieusement refroidi en contact direct. En effet j’avais commandé l’imprimante 3D Anycubic Photon Mono X sur AliExpress fin décembre dernier sur leur boutique officielle. Fin janvier n’ayant rien, j’avais émis une réclamation auprès d’Anycubic pour me faire rembourser. Après des dizaines de longue et pénibles réclamations, Anycubic nous a remboursé… fin mars soit au total 4 mois après la commande ! Je n’ai jamais vu un service client aussi désastreux ; j’avais l’impression de parler à un robot et de tourner en rond, le tout agrémenté de “dear” et “my friend” et des “don’t worry” blabla bla. Et impossible de contacter quiconque chez AliExpress, ce qui est un vrai problème d’autant plus qu’il était impossible d’ouvrir une réclamation.

    Ce post n’est pas pour dénigrer les produits Anycubic au contraire, ils sont très bons dans l’impression résine moyen format. J’ai recommandé la Photon Mono X ailleurs et comme énoncé plus haut, l’Anycubic Wash and Cure.

    Moralité, utilisez plutôt eBay ou Amazon si vous voulez du service client et des bonnes garanties de remboursement en cas (hypothétique) de problèmes. Pour ma part les achats d’un certain montant chez AliExpress avec la loterie en tête c’est terminé. Car Anycubic + AliExpress, quand ça merdouille ça merdouille vraiment. Donc personnellement j’attendrai que ce modèle Jumbo soit dispo chez eBay ou Amazon, voire Banggood, quitte à rater cette “bonne affaire”.

    Répondre
  • 10 avril 2021 - 15 h 50 min

    @SGT: Merci pour cet excellent retour !

    Répondre
  • 11 avril 2021 - 19 h 34 min

    En ce qui concerne ALIEXPRESS, je reçois aujourd’hui une alarme de google qui a trouvé sur le net mes login et mot de passe en clair.

    Je me rends sur google accounts pour découvrir que les identifiants concernés sont ceux de mon compte ALIEXPRESS, que grâce à Dieu j’ai fermé deux semaines avant l’incident.

    Alors accident, malveillance, mesure de rétorsion après un litige perdu… Suite à mon précédent achat qui a prix 70 jours de livraison et cette fuite de données, je n’achèterais plus rien chez ALIEXPRESS et GLOBALEMENT en CHINE aussi.

    J’ai eu droit moi aussi aux “cher ami” et “très cher client” : terminé.

    Répondre
  • 11 avril 2021 - 23 h 55 min

    @Dadoo:

    -“Accident” : Aucune communication de ce type récemment chez AE.

    -“Malveillance” : il faudrait qu’un salarié de AE déchiffre leur protocole pour te nuire précisément. Vu le chiffrement utilisé et le temps nécessaire pour récupérer les données en clair, ce serait une vengeance personnelle contre toi. Sur 150 millions de clients, quelqu’un mettrait en place un système demandant soit une énorme capacité de calcul (et je parle vraiment d’une énorme capacité de calcul hein) ou qu’il ait débuté le craquage du code il y a des années pour peu que ton mot de passe soit élevé.

    -“Mesure de rétorsion après un litige perdu” : Les vendeurs n’ont pas accès à tes informations sensibles, et encore moins à ton mot de passe. Pas plus qu’AliExpress qui se contente de stocker celui ci de manière chiffrée. Comme toutes les plateformes de ce type dans le monde d’ailleurs.

    Le scénario le plus probable est différent. Soit tu as utilisé ces identifiants également ailleurs, soit tu as été trompé par une fausse page AliExpress ou un phishing (si ton compte date d’avant 2017, c’est possible). L’autre scénario est une fuite “accidentelle” non encore communiquée par AliExpress.

    Répondre
  • 12 avril 2021 - 15 h 34 min

    Merci @Pierre pour cetti info sur ce genre de produit.

    Quand tu vais présenté les imprimantes résine de la marque, tu avais parlé de faire un billet avec ton retour d’expérience sur ce type de technologie et les dites imprimantes en général. Je ne crois pas avoir vu ce retour, mais je sais que j’aimerai toujours autant le lire. Notamment, et certains ici en parle, du problème de nettoyage et de « cuisson » lumineuse des modèle, du prix de revient global.

    Ici tu nous apporte déjà un peu de tout cela et c’est bien, j’apprécie ton travail. Mais je suis toujours aussi perplexe globalement sur ce qu’il convient //raisonnablement// d’acheter en impression résine. pour une première fois.

    Répondre
  • 12 avril 2021 - 19 h 53 min

    Je ne suis pas un lapin de trois mois :) Tous mes comptes sont cloisonnés avec des codes à plus de 20 caractères complexes. Je pense que la solution est la fuite accidentelle mais camouflée et c’est bien là le problème. Sans compter l’impossibilité de les joindre et un bot totalement stupide pour essayer de trouver de l’aide.

    Non pour moi c’est bien terminé.

    Répondre
  • 12 avril 2021 - 20 h 49 min

    @Dadoo: Bah la fuite malheureusement, c’est le lot se tous les sites qui stockent des données. Que ce soit des sites gouvernementaux que les plus gros GAFAM. Seule soluce, compartimenter comme tu fais.

    Répondre
  • SGT
    13 avril 2021 - 15 h 09 min

    @jean-pierre

    Elegoo est une excellente marque pour débuter. C’est ce que j’avais choisi pour débuter. Anycubic est une excellente marque également.

    Exemple Elegoo Mars Pro
    https://www.amazon.fr/ELEGOO-Imprimante-Photocuring-lumi%C3%A8re-Impression/dp/B07XHL1GCG/

    Après chez Elegoo il y a ds modèles plus rapides ou offrant des formats plus grands. Le budget bien naturellement augmente. Mais un petit modèle suffit largement pour débuter. Ce qui change surtout après c’est la vitesse d’insolation et le volume envisageable, la qualité reste sensiblement la même.

    Pour le nettoyage des pinces un simple bac, un petit pinceau et de l’isopropanol suffisent. Gants et masque de rigueur.

    Exemple lampe UV “basique”
    https://www.amazon.fr/durcissement-s%C3%A8che-ongles-minuterie-secondes-ampoules/dp/B007XE8RHO/
    Là encore il exista pas mal de choix si on veut du plus pratique/performant.

    Après, Pierre aura certainement des propositions intéressantes, comme à l’accoutumée, avec son futur article sur l’impression résine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *