AMD Mendocino: une fuite détaillerait les caractéristiques des processeurs

Un tableau en fuite présenterait les caractéristiques techniques des puces AMD Mendocino tout juste annoncées en Zen2 et RDNA 2.

Ce n’est pas une source officielle et l’image proposée au sujet des AMD Mendocino doit être prise avec les pincettes de rigueur. Elle dévoile des caractéristiques intéressantes à suivre car cela pourrait bien être la recette trouvée pour adresser un marché entrée de gamme efficace.

La logique de cette puce AMD Mendocino est de mixer des coeurs Zen2 et un circuit graphique RDNA 2, c’est la recette détaillée il y a une petite semaine au Computex et la même que celle de la puce qui équipe le Steam Deck. Mais cette logique se tient, sous réserve de confirmation de ces infos techniques, sous des impératifs techniques bien particuliers.

On découvre ainsi une gamme AMD Mendocino qui proposera jusqu’à 4 coeurs Zen 2 et un circuit RDNA 2  limités à 2 Compute Units. Une gamme largement inférieure à celle proposée sur les puces AMD de dernière génération et également moins rapide que ce que propose la puce Aerith du Steam Deck. C’est un processeur qui correspond exactement à la cible annoncée par la marque la semaine passée : elle a été pensée pour des machines entrée de gamme, des PC sous Windows ou Linux avec un niveau de performances basique.

Les limitations sont assez nombreuses si l’on en croit le document. On retrouvera ainsi deux canaux LPDDR5 pour un maximum de 32 Go de mémoire vive – ce qui est très logique suivant les machines visées – mais également un nombre de processeurs de flux quatre fois inférieur à la puce du Steam Deck. Une solution  qui passe de 512 à 128 seulement. L’expérience de calcul 3D sera donc largement inférieure mais on peut espérer des capacités 2D, 3D et de traitement vidéo UltraHD très correctes.

Cela ne va pas empêcher certaines marques d’annoncer des consoles de jeux mobiles exploitant ces puces, probablement parce que celles-ci vont proposer suffisamment de muscles pour des usages corrects dans des jeux anciens, de l’émulation et en streaming de titres en ligne via des service comme Google Now. Mais c’est surtout sur le marché des machines low-cost que ces puces pourraient faire vraiment mouche.

Jusque là, AMD a toujours un peu délaissé l’entrée de gamme, ne cherchant pas vraiment à se battre ni contre les Atom, ni contre les solutions Celeron et Pentium. Ses Athlon étaient vraiment médiocres, la marque préférait réserver ses coeurs Zen au marché plus rémunérateur des Ryzen 5 et 7 des milieu et haut de gamme. Des puces avancées comme autant de pions face aux proposition Core d’Intel. Mais avec du recul technologique sur plusieurs années, la donne a changé. Les Zen 2 qui étaient les fers de lance en 2019 sont désormais plus délicats à valoriser. Pour autant, leur coût en Recherche et Développement doit toujours être optimisé et les proposer au sein d’une version allégée à destination de machines entrée de gamme est bien plus malin que de les jeter aux oubliettes. Les Zen et Zen+ gravés respectivement en 14 et 12 nanomètres sont plus délicats à valoriser et ont donc été abandonnés. Mais le Zen 2 déployé ici en 6 nanomètres a encore toute sa place dans le paysage actuel à condition de viser les bonnes cibles.

Ainsi AMD va proposer des puces Mendocino pour des machines entrée de gamme, un marché qu’elle n’adressait donc pas vraiment jusqu’alors. Cela ne crée pas vraiment de concurrence aux puces Ryzen en Zen3 et Zen4 plus haut de gamme mais crée de nouvelles opportunités face à un Athlon un peu moribond. 

Certains vont avoir du mal à y croire mais certains acheteurs ne veulent pas forcément jouer aux derniers titres à la mode sur leur PC. Si le jeu ne les effarouche pas, ce n’est pas le premier argument qui décidera leur éventuel achat. Par contre trouver un engin abordable, facilement transportable et capable de répondre à tous les besoins multimédia, voilà qui comble leur cahier des charges. La possibilité de jouer correctement à des titres peu gourmands leur suffira. AMD a promis des jeux de ce type jouables en FullHD avec de bonnes performances, c’est suffisant pour beaucoup d’utilisateurs.

Les processeurs ont tellement évolué que le temps où l’entrée de gamme n’était pas capable de lancer un jeu correctement, de décoder un flux vidéo dans de bonnes conditions ou simplement de gérer réellement plusieurs tâches à la fois est a oublier. C’est le minimum exigé par des utilisateurs aujourd’hui.

Un netbook 10″ sous AMD Mendocino en 4:3 ? Je vote pour.

Les AMD Mendocino proposeront de bonnes capacités de calcul, de quoi gérer efficacement de la mémoire vive et du stockage et probablement assez de nervosité pour lire des vidéos dans de très bonnes conditions. Afficher sans soucis tout type de contenus, faire des tâches bureautiques, regarder des photos et les retoucher, surfer efficacement en écoutant de la musique. Mais aussi jouer à des titres plus ou moins anciens dans de bonnes conditions parce que… pourquoi pas ? Si l’offre peut proposer tout cela avec une faible consommation et donc une bonne autonomie, cela correspond exactement à ce que demandent une foule d’utilisateurs aujourd’hui. Personnellement, un nouveau netbook-like sous AMD Mendocino de 9 ou 10″ avec des bordures fines et une belle autonomie ne serait pas pour me déplaire. Bien plus qu’une nouvelle console PC de plus sur le marché.

AMD Mendocino : des puces abordables sous Zen 2 et RDNA 2

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

2 commentaires sur ce sujet.
  • Luc
    1 juin 2022 - 10 h 52 min

    « Personnellement, un nouveau netbook-like sous AMD Mendocino de 9 ou 10″ avec des bordures fines et une belle autonomie ne serait pas pour me déplaire »

    Tu n’es pas le seul à penser ainsi ;-)

    J’ajouterai toutefois « avec une connectique bien fournie »

    Répondre
  • 1 juin 2022 - 18 h 15 min

    J’ajouterais écran 3:3 ou 16:10 et le Mendo est bien au chaud

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *