AMD Mendocino : des puces abordables sous Zen 2 et RDNA 2

AMD veut améliorer le sort des machines entrée de gamme avec ses puces Mendocino, et c’est une excellente nouvelle pour le segment.

Prévue pour la fin de l’année, l’architecture de puces AMD Mendocino combinera les coeurs AMD Zen2 aux circuits graphique RDNA 2 de la marque. Une combinaison qui devrait apporter un véritable boost graphique sur l’entrée de gamme. Les puces Zen 2 ont été lancées en 2019 et on été depuis remplacées sur le haut de gamme. Mais elles restent toujours très intéressantes pour des machines plus abordables. Fournissant un bon niveau de puissance pour une consommation assez faible. 

Cette gamme Zen2 présente par exemple dans les puces Ryzen 3000, embarquait alors des circuits graphiques AMD Vega avec plus ou moins d’unités de calcul CU. L’idée d’AMD avec Mendocino est donc de remplacer ces circuits VEGA par des circuits RDNA 2 plus récents. Un mélange entre du Zen 2 déjà fortement rentabilisé par la marque et qui fournit un bon niveau de puissance pour des engins entrée de gamme et un circuit graphique plus récent et nerveux pour apporter plus  de possibilités graphiques.

La présentation de al puce du Steam Deck

C’est exactement ce que l’on trouve dans la console de Valve, la Steam Deck, Une solution sur mesures qui a probablement montré à AMD la pertinence de cette réflexion. Précurseur de Mendocino, le processeur Aerith mélange exactement ces deux éléments pour parvenir à une combinaison intéressante. AMD pense pouvoir placer sa gamme Medocino dans des engins situés entre 399 et 699$, soit à peu de chose près le placement des différentes consoles de Valve.

De là à penser que le reste de l’industrie a pressé AMD de leur fournir des puces de ce type, il n’y a qu’un petit pas que je m’empresse de franchir allégrement. Je suppose que le succès de Valve et l’impossibilité pour les autres acteurs de pouvoir se fournir de la même puce a du jouer. On peut donc s’attendre à des réponses orientées jeu avec ces solutions Mendocino dans le futur.

Il faut également prendre en compte le fait que le marché est toujours en demande de processeurs entrée de gamme et que AMD a rapidement creusé l’écart entre ses puces sans véritablement proposer de solutions plus récentes pour l’entrée de gamme. Les derniers Ryzen 6000 pour le marché mobile proposent des coeurs Zen3+ et des circuits graphiques RDNA2. Mendocino viendra donc combler un segment assez large en dessous.

En choisissant le nombre de coeurs Zen2 et les Unités de Calcul en RDNA2, AMD peut étager finement son offre pour toucher aussi bien un PC grand public low-cost qu’une machine un peu plus musclée sans toutefois faire une ombre aux machines de jeu classiques. Cela va permettre également une implantation plus complète dans les MiniPC et accélérer une éventuelle offre mobile ultra compacte à la recherche de performances correctes. Lenovo, HP, Dell ou d’autres pourront sortir leur propre Steam Deck sous Mendocino et Steam OS.

Les puces Mendocino pourraient embarquer jusqu’à 4 coeurs et 8 threads mais on imagine que des solutions 2 coeurs et 4 threads pourraient être de la partie. AMD avait travaillé sa puce Aerith pour qu’elle soit moins haute en fréquence – de 2.4 à 3.5 GHz – mais plus stable dans celles-ci. Afin d’apporter une expérience de jeu toujours fluide à la console de Valve. Le fait d’uniformiser le RDNA2 permettra également sans doute à AMD de pousser plus en avant ses technologies FSR sur ces gammes. Les nouvelles puces devraient également employer de la LPDDR5, ce qui aura sans doute un effet sur les tarifs de celle-ci. La demande va rapidement augmenter avec ces gammes et donc pousser les fabricants à transferer leurs lignes de productions vers la DDR5 et donc à baisser le prix des puces. La consommation de la puce Aerith se situe entre 4 et 15 watts ce qui donne une bonne idée des possibilités d’intégration pour ces machines.

La fabrication devrait être confiée à TSMC et utiliser le même procédé de gravure 6 nm que les Ryzen 6000 mobiles, une manière efficace d’homogénéiser sa production pour AMD. Les puces seront censées apporter une bonne autonomie, dépendante d’autres composants évidemment, mais avec de bons résultats. 

Ces puces Mendocino ont, à mon sens, un avenir tout tracé sur le marché. Si je ne suis pas certain que d’autres constructeurs suivent la voie de la console mobile, il me semble tout à fait pertinent de proposer des ultraportables sobres et abordables autour de ces puces. Je n’ai pas dit « cheap » ou bas de gamme, mais sobres et abordables. C’est à dire des engins qui se concentreront sur l’essentiel : bon clavier, bon écran, bonne autonomie et service standard pour le reste. L’arrivée de Mendocino semble également tout à fait pertinent pour le marché des MiniPC. Un tel dispositif pourrait s’intégrer de manière très intéressante dans ce type de solutions.

Les puces devraient parvenir aux partenaires de la marque pour le quatrième trimestre de cette année. Lenovo est déjà sur les rangs pour construire des machines avec ces processeurs.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

11 commentaires sur ce sujet.
  • 24 mai 2022 - 18 h 17 min

    Dommage qu’il ne l’ai pas déjà fait sur les séries 5700/5800U sous Zen3 qui continuent à embarquer du Vega. C’est ce qui m’a retenu de renouveller mon laptop l’année dernière, sachant que le RDNA2 pointaient son nez.
    Malheureusement en 2022, l’offre est encore mince…
    Je serais curieux de voir la différence entre le steam deck et le 680m embarqué sur les 6800u

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 18 h 34 min

    Il est évident que l’offre de chez AMD semble très Intéressante .
    Le petit Hic reste tout de meme les constructeurs et le secteur de marché .

    Par définition ,les machines a bas prix fournies par les constructeurs offrent aucune possibilité d’évolution car aucune loi IMPOSE a un fabriquant d’Ordinateur des mémoires amovible et un SDD qui se change.

    PRODUIT INTÉRESSANT pour un usage donné donc .
    Imaginons GPD sortir un Portable de jeux 7 ou 8 pouces avec écran OLED sous Windows ,reste a savoir si cette machine sera vraiment comparable au jeux sur un Super STEAM DECK .

    Je pense pas que VALVE ait la Trésorerie pour Imposer sa console mais son OS bien implanté dans des machines de jeux pourrait etre valable .

    Après savoir si VALVE pourrait gagner de l’ARGENT en laissant son OS s’implanter sur des consoles et vendre plus de jeux .

    ANDROID a un ECO SYSTÈME pour les JEUX qui semblent bien fonctionner tandis que MICROSOFT ou SONY ne semblent pas ouvert a ce marché de jeux et de console portable .

    PETIT HIC aussi ,le CHROMEBOOK sous x86 ne donne pas accès a de nombreux jeux ANDROID plus prévus pour tourner sur des puces ARM .

    Cette nouvelle PUCE d’entrée de Gamme semblent donc intéressante pour des machine WINDOWS voir sous LINUX mais ne feront certainement pas des Bons CHROMEBOOK de jeux .

    Je parle en utilisateur de divers produit de diverses marques pas en constructeur .
    Le seul truc de la VALVE qui me limite dans l’idée d’un ACHAT c’est l’absence d’un ECRAN OLED en premier et le fait que la machine ne dispose pas d’une trappe dans laquelle glisser son SDD .
    Après si cela en fait une machine a 600/700 euros peut etre les vaudras t’ELLE .

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 18 h 53 min

    Dans un netbook par exemple !

    Répondre
  • 24 mai 2022 - 19 h 41 min
  • 25 mai 2022 - 8 h 19 min

    … Et tous les Youtubeurs « tech gaming » sont en train de descendre ce mendocino, voir limite insulter AMD. C’est ce qui s’appelle voir le monde par le très petit bout de la lorgnette…

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 8 h 34 min

    Mendocino ?? 22 ans de retard sur Intel :P

    C’est tout de même étonnant d’utiliser le nom d’une architecture passée du concurrent ?!

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 11 h 30 min

    @Daniel: Ou par le prisme de ses propres intérêts. Pour moi c’est une des meilleure nouvelle de l’année.

    Répondre
  • JB
    25 mai 2022 - 20 h 15 min

    TDP de 4W à 15W >> de nouvelles offres fanless intéressantes en perspective ?

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 23 h 01 min

    @Pierre Lecourt: +1 .
    Pour une utilisation mainstream, pas besoin de monstres de puissance.
    Et pour le jeu « tranquille », une bonne CG intégrée :)
    Que demande le peuple ?

    Répondre
  • 27 mai 2022 - 12 h 54 min

    Cette nouvelle famille de produit devrait renforcer la concurrence et tempérer l’averse d’effets inflationnistes que nous allons connaître sur les circuits intégrés (étranglement de l’offre en capacité, augmentation du coût du transport, plongeon de l’euro) sur je crois au moins 1 an.
    Le produit sera de petite dimension mais sur un processus demandé donc tout dépendra de la contractualisation d’AMD dont je ne sais rien et se laisse donc une chance d’être produit en quantité.
    Sur un plan technique, s’il me semble trop tôt pour parler, le couple RDNA2-LPDDR5, que je spécule ici proche de celui employé par le processeur Aerith/Van Gogh de la Steam Deck, devrait être extremement efficient: il offrirait les meilleures performances pour une petite consommation électrique, au delà de ce que permettent les processeurs graphique Intel intégré de dernière génération. Cependant rien ne l’assure, même si cela serait la voie la plus simple et expliquerait la mise sur le marché prévue et rapide; les assembleurs pouvant aussi faire le choix de mettre moins de canaux mémoire, ou de la mémoire moins rapide.

    AMD laisse fait courir beaucoup de bruits de couloir sur des optimisations des cœurs Zen2+ du SoC à venir afin de descendre l’optimum d’efficience du processeur principal à des niveaux de consommation électrique et donc non linéairement de dissipation thermique plus bas (on parle de courbe d’efficience plus resserrée).
    Si ils y parviennent, sans limiter trop les performances alors il auront un énorme potentiel pour harceler les futurs Alder Lake-N (à cœurs efficients seulement) et dépasser les Jasper Lake actuels.

    AMD laisse fait courir beaucoup de bruits de couloir sur des optimisations des cœurs Zen2+ du SoC à venir afin de descendre l’optimum d’efficience du processeur principal à des niveaux de consommation électrique et donc non linéairement de dissipation thermique plus bas (on parle de courbe d’efficience plus resserrée).
    Si ils y parviennent, sans limiter trop les performances alors il devrait disposer d’un énorme potentiel pour harceler les futurs Alder Lake-N (à cœurs efficients seulement) et dépasser les Jasper Lake actuels.

    C’est en définitive un nouveau segment pour AMD à adresser mais où la mémoire sera forcément soudée.

    Répondre
  • 30 mai 2022 - 17 h 46 min

    Des rumeurs différentes convergent vers un module de circuit intégré plus limité que celui de la Steam Deck (Van Gogh/Aerith):
    – un sous système graphique bien moins équilibré pour le calcul et le jeux en 720p, avec de la mémoire soudée LPDDR-5 sur 64-bits seulement (1/2 de la bande passante et 1/2 le parallélisme) et une unité graphique moins volumineuse (1/4 des unités de calcul)
    – un processeur qui perd du parallélisme pour le calcul en virgule flottante par rapport au processeur Zen2 (Van Gogh est peut-être déjà ainsi) mais ça c’est pas bien grave pour les usages envisagés (ça concerne le calcul 3D & math par le processeur)

    Il semble apparaître que l’objet de ce module sera orienté vers les charges de travail à basse intensité (productivité, serveur léger, équipement scolaire) pour concurrencer les Jasper Lake (Celeron N4500,5xxx, Pentium Silver N6xxx); les ARM du secteur, notamment sur les Chromebook peut-être les tablettes Androïd.

    Tout cela demande à être confirmé bien entendu, j’étais partis déjà une première fois sur autre chose.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *