L’Amazon Astro n’est pas un robot, c’est un jouet intrusif

Amazon Astro, c’est la dernière trouvaille de la marque pour tenter de vous vendre une caméra et un micro. Présenté sous la forme d’un mignon petit robot, l’objet n’en a que les apparences.

Il y a une règle d’or en terme d’investissement en financement participatif qui est de ne jamais acheter de « robot ». Si tant est que les trucs présentés sur ces plateformes soient vraiment des robots. Si vous me suivez sur Twitter, vous avez probablement pu lire cette règle d’Or en 2019. La présentation d’Amazon Astro me laisse à penser qu’au delà du principe du financement participatif, la règle pourrait s’étendre à d’autres formes de commercialisation.

Amazon Astro

 Amazon Astro est un mélange entre un jouet, un aspirateur robot, un drone et une tablette avec en prime une camera et un micro issus des solutions Alexa de la marque. Collez l’écran de la tablette par dessus les roulettes du jouet, saupoudrez le tout d’un tout petit peu d’IA de drone et vous aurez ce produit présenté comme un « robot ». Sans bras, sans jambes, sans aucun moyen d’avoir une interaction réelle avec le monde, il ne s’agit pas du tout d’un robot, juste d’un petit espion à roulettes. C’est d’ailleurs sa seule fonction vraiment utile, pouvoir parcourir votre maison – sans descendre ou monter d’escaliers bien entendu – et enregistrer ce qui s’y trouve. Et c’est une fonction fort chère payée…

Pour arriver à ces « prouesses techniques », Amazon Astro emploie un matériel qui ressemble plus à un bricolage qu’autre chose. On a des roues intégrées à un châssis muni de capteurs qui peut venir se positionner sur un support pour se recharger à la manière d’un aspirateur. Au dessus de cet ensemble, on retrouve un écran 10.1″ en 1280 x 800 pixels tactile. Un écran qui ressemble beaucoup à un format tablette mais qu’on ne pourra pas détacher de son support. On retrouve à l’intérieur de l’objet un ensemble audio 2.1 avec une paire d’enceintes de 55 mm et un élément passif pour améliorer les basses. Une camera 5 mégapixels est placée sur la partie « écran » de l’engin et permettra de suivre vos faits et gestes et de les interpréter grâce à des moteurs d’IA.

Amazon Astro

Une seconde camera « Ring » pourra être ajoutée en option, télescopique, elle sera positionnée au dos d’Astro pour se déployer et regarder avec un peu plus de hauteur ce qu’il se passe dans une maison. Ce second modèle, non inclus dans le prix de base, est une 12 mégapixels avec une ouverture à 132° capable de filmer en 1080p. Elle sera liée à la souscription d’un service de stockage de vos données, gratuite les 6 premiers mois et évidemment payante ensuite. Sans cette souscription au service Ring, le petit joujou ne sera pas en mesure de patrouiller votre demeure ou de réagir à un bruit, non pas qu’il en soit techniquement incapable, c’est juste une manière de vous vendre un abonnement mensuel payant en plus…

Amazon Astro

Astro se sert de plusieurs SoC pour piloter cet ensemble de fonctions : on retrouve deux puces Qualcomm QCS605, un Qualcomm SDA660 et un SoC maison avec l’Amazon AZ1 Neural Edge. L’idée étant de pouvoir réagir aux ordre vocaux, comme avec une Amazon Alexa classique mais sur batterie et également adapter son comportement par rapport à de la reconnaissance d’images. Le petit engin sera donc capable de suivre un humain avec sa camera, de le cadrer ou de déclencher un suivi en se déplaçant avec lui. Histoire de faire une vidéo conférence filmée par en dessous et de changer de pièce pour  aller vous asseoir quelque part, par exemple. Le petit engin pourra également se déplacer dans votre espace de manière automatique, en programmant une patrouille, et envoyer le signal de ce qu’il voit au travers d’un flux vidéo que vous consulterez à distance. 

Amazon Astro

L’ensemble des fonctions présentées en terme de reconnaissance, de suivi d’une personne ou de réaction face à l’environnement sont des éléments pris en charge par les drones depuis… des années et avec une dimension supplémentaire. Il n’y a là absolument rien d’extraordinaire ou de novateur, il s’agit juste d’un mode de déplacement différent.

Amazon Astro

Amazon Astro, c’est un très bon exemple de bullshit marketing. Au travers d’une belle vidéo réalisée par la marque, on présente un ensemble de fonctions qui se résument finalement à une seule : coller une camera avec micro dans votre salon et faire en sorte qu’elle puisse vous suivre où vous allez en permanence. Le reste est de l’enrobage marketing. Le fait de présenter une personne dubitative en début de vidéo, en l’occurrence une femme qui représente ici le très misogyne et classique WAF1. Femme qui sera convaincue en fin de vidéo par un élément pourtant absolument inutile, la possibilité de transporter une bière jusqu’à sa place dans un canapé. Bière qui ne sera jamais attrapée par le petit Astro bien incapable d’ouvrir le frigo ou de saisir quoi que  ce soit. 

Ce scénario tiré par les cheveux est à lui seul un bon exemple de l’inutilité du produit. Imaginer quelqu’un se lever, aller ouvrir un frigo, prendre une boisson et au lieu de la rapporter à une autre personne, décider de la confier à un engin qui va mettre 30 secondes à rouler jusqu’à vous si il vous entend et si votre maison est de plain-pied… c’est juste ridicule. Le reste des interactions proposées sont de suivre l’utilisateur, enfant ou adulte, et de faire de la vidéo conférence ou de la vidéo surveillance. 

Amazon Astro

Il s’agit donc d’un système d’alarme qui pourra être désactivé avec un simple drap ou un bête coup de pied. La caméra d’Astro coincé les roues en l’air face à un mur n’aura guère d’effets sur un potentiel visiteur de votre logement. Vous pourrez bien entendu déclencher votre alarme à distance mais… comment être sûr que l’objet ne s’est pas juste coincé quelque part ? Vous vous rabattrez alors sur la possibilité de lancer une sirène d’alarme directement depuis Astro ou de le faire aboyer… Sans rire, Astro pourra jouer les aboiements d’un chien avec ses petites enceintes intégrées pour faire peur à l’éventuel intrus…. mais uniquement si vous avez un abonnement payant. Si vous ne donnez pas mensuellement de l’argent à Amazon, le joujou oubliera qu’il peut aboyer ou faire du bruit. Pour faire plus, comme appeler la police ou un voisin, il faudra confirmer l’info avec une autre caméra… Au mieux le système fera donc doublon avec des solutions déjà en place. 

Le problème de ce doublon est son tarif : Astro est proposé aux USA à 1499$ quand de très bonnes caméras Wifi coutent souvent moins de 50€ et des capteurs en tous genre moins de 15€… Pour le prix d’un Astro qui ne surveillera jamais une pièce à l’étage, vous pouvez avoir un équipement complet de télésurveillance fiable et robuste pour toute une maison, un garage et même les parties extérieures de votre logement…

Amazon Astro

Alors, bien sûr, il reste les « A cotés » d’Astro. Le fait que l’on puisse trouver mignon qu’un appareil vous filme et vous enregistre à la manière d’une solution Echo et sans que vous sachiez exactement qui peut ou pourra vous voir et vous écouter. Le fait de pouvoir lancer de la musique n’importe où tant que l’engin à des batteries… Le fait de l’avoir dans les pattes en permanence et de vous casser la gueule en pleine nuit parce que le bidule est au milieu de la cuisine…

LE VRAI ASTRO

Le VRAI Astro, merveille d’Osamu Tezuka

Ce « robot » n’en est pas un, la définition du Larousse pour le mot est très claire : « Appareil automatique capable de manipuler des objets ou d’exécuter des opérations selon un programme fixe, modifiable ou adaptable. » Alors ok, Astro est capable d’effectuer une ronde sur ses roulettes pour filmer votre maison, de signaler un bruit bizarre au milieu d’une maison vide ou de reconnaitre les visages de ses interlocuteurs et de transmettre des flux vidéo. Mais s’agit t-il vraiment d’interactions au sens où on l’entend pour un robot ? Non, il s’agit d’un jouet, d’un gadget vendu très cher et moins compétent que des solutions d’alarme plus classiques.

Amazon Astro

 

Amazon continue d’indiquer que ses produits sont conçus et pensés pour protéger votre vie privée alors que c’est évidemment le contraire. On pourra certes désactiver la caméra et le micro d’Astro mais l’engin perdra alors tout intérêt. Personne ne va dépenser 1499$ pour un produit incapable de faire quoi que ce soit. Si l’option de désactivation existe, le produit est principalement conçu pour faire exactement le contraire de protéger votre vie privée. Il a été pensé pour vous suivre et vous filmer en permanence et partout, enregistrer tout ce que vous direz et sous ses faux airs de majordome, vous voler toute intimité.

Le vrai objectif d’Astro est sans doute de continuer à imposer des caméras et micro partout chez vous. Comme si ces éléments qui vous filmaient en permanence à la manière d’une téléréalité intrusive dans votre quotidien n’avaient finalement pas d’importance. Astro, c’est moins un robot que la mort de toute vie privée. Un droit de plus en plus rare en dehors de votre logement et qu’il faudrait plutôt défendre.

 

Notes :

  1. Wife ou Woman Acceptance Factor

Rivière
29 commentaires sur ce sujet.
  • 30 septembre 2021 - 15 h 35 min

    Merci Pierre,
    La quintessence du bidule inutile qui sert juste à espionner au quotidien… Merci Amazon !
    J’aimerais bien savoir qui est prêt à mettre 1500 balles dans un truc comme ça….

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 15 h 52 min
  • 30 septembre 2021 - 16 h 06 min

    « et de vous casser la gueule en pleine nuit parce que le bidule est au milieu de la cuisine »

    Je visualise tellement la scène, je glousse tout seul devant mon bureau :D

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 17 h 10 min

    Hello ! Comme d’habitude : une communication orientée enfants/séniors qui sourient dans les illustrations pour un combo micro+caméra+serveurs (cette dernière partie étant le cœur du problème).
    Bon appétit, consommateurs ! et bienvenue en 2021.

    Sans aller trop loin dans mon scénario, est-ce que quelqu’un pense comme moi ? : une abondance de produits intrusifs venus de Chine/US, et nos maisons devenues le théâtre d’une guerre froide des données ?

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 17 h 29 min

    Amazon propose Care, la solution de consultation médicale par visio.
    Avec le développement de l’identité numérique (qrcode sur les nouvelles cartes d’identité), on est bien

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 17 h 32 min

    Y’avait le drone caméra de sécurité à domicile Amazon aussi qui faisait flipper.

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 19 h 26 min

    Sinon, un vrai chien avec une mâchoire dissuasive pour les intrus et une vraie interaction, y’en a plein les SPA qui attendent une bonne âme pour une participation 6/7 fois inférieure et l’alimentation en abonnement.
    Il ne bavera en prime pas la vie de la famille…

    Les micros amazon&co, je ne comprends même pas que ça se vende et quand on travaille dans certains domaines sensibles ce devrait être rupture possible du contrat de travail quand on a cela chez soi, surtout avec le développement du télétravail… sur écoute. Alors ce truc, n’en parlons même pas!

    Répondre
  • Xo7
    30 septembre 2021 - 19 h 41 min

    Bon je suis un fan de la robotique. Je voulais en faire mon métier, mais lui, le métier, n’existait pas ! J’ai l’impression de me retrouver dans les années 80 ou de tels robots existaient toute proportion gardée. Ce robot ne sert a rien ! C’est uniquement une appli motorisée ! J’ai encore des bras pour porter ma tablette ou mon téléphone.
    ils auraient pu le doter de bras pour ouvrir la porte et attraper le colis livré par drone et pour moins cher ils pourraient inventer des Amazonlock personnels….

    Répondre
  • 30 septembre 2021 - 20 h 47 min

    Excellent article ! Bravissimo.

    Répondre
  • Luc
    30 septembre 2021 - 21 h 31 min

    D’abord, j’ai commencé par lire la rêgle (la série de posts de Pierre sur twitter) et je me suis bien bidonné sur cette histoire de « Little Sophia » que je ne connaissais pas (ouf !)

    Après j’ai lu les commentaires: « ah ben je ne suis pas le seul à penser comme ça ».

    Puis j’ai lu l’article.

    Et sur le fond, c’est très inquiétant car il y aura bien une clientèle pour cela (ou pour autre chose comme les vols dans l’espace -Branson vs Bezos vs Musk-, les téléphones, les ordis, la maison connectée, la visio à la maison -micro et caméra + service GAFAM compris- …) à marche plus ou moins … forcée …

    C’est bof :-(

    En tout cas, je lui souhaite on bon bide commercial à cet « astro » ;-)

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 8 h 14 min

    1984 : à lire absolument !

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 8 h 25 min

    Il me semble que le seul intérêt de la bestiole serait de simuler une présence pour des personnes seules(OK c’est triste) Ce pourrait être aussi un outil de télésurveillance ou de lien en continu avec un proche pour une personne âgée isolée à risque de chute. Mais son coût s’avérera rédhibitoire tant qu’une prise en charge financière ne sera pas prévue… sans parler des limites d’usage (escaliers…).

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 8 h 41 min

    @Luc: « Et sur le fond, c’est très inquiétant car il y aura bien une clientèle pour cela […] à marche plus ou moins… forcée… »

    Une clientèle, oui, sans doute. Mais une vraie base d’utilisateurs, j’en doute. Ce ne serait pas le premier projet auquel Amazon renonce in fine. (L’entreprise a fini par retirer les Dash Buttons, par exemple.) Je le voie plus comme un test pour des choses plus abouties.

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 9 h 45 min

    @Pierre : Mais non, tu n’as pas compris! Comme ta femme reste dans la cuisine pour faire la popote, la vaisselle, les devoir des gamins sur la table de la cuisine pendant que tu es sur ton canapé à regarder une série géniale sur Prime, elle met ta bière, que tu as commandé en gueulant depuis le canapé, dans le petit robot qui te l’amène gentiment. Et comme elle a oublié les chips tu lui renvoies le robot qui te les ramène. Voilà, c’est aussi simple que ça.

    Ok –> []

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 10 h 50 min

    @sibervlc : effectivement c’est son seul intérêt, permettre à une personne seule dépendante de rester chez elle pour éviter l’EHPAD.
    pour ma part, j’attends l’option premium coloscopcam pour me décider…

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 11 h 46 min

    Excellent article, merci.
    Pour ceux qui y ont accès, regardez l’épisode « le robot et la vieille dame », volume 2 de la série « Love, Death & Robots »… :)
    Vous y trouverez, non pas Astro mais peut être Astro Version15…

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 11 h 47 min

    @Jéjé:
    Sur Netflix, j’ai oublié de préciser…

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 12 h 20 min

    « L’AMAZON ASTRO N’EST PAS UN ROBOT, C’EST UN JOUET INTRUSIF »

    Rétines et pupilles
    Les garçons ont les yeux qui brillent
    Pour un jeu de dupes
    Voir sous les jupes des filles
    Et la vie toute entière
    Absorbés par cette affaire
    Par ce jeu de dupes
    Voir sous les jupes des filles

    On pourrait faire un clip rigolo avec Astro pour accompagner la chanson de Souchon « Sous les jupes des filles ».

    Vous remarquerez que le clip de promotion évite les femmes en jupes ou les jeunes filles en mini-jupes….

    Skirts lives matter !

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 16 h 06 min

    @yann: Un vrai chien ? Avec puces intégrées ?

    Répondre
  • 1 octobre 2021 - 17 h 59 min

    le pire, c’est que ça va marcher et même super bien
    il n’y a qu’à regarder le nombre de personnes utilisant Android dans le monde
    Personne ne trouve ça inquiétant

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 10 h 58 min

    C’est malheureusement l’avenir, la génération « smartphone a 1000€ pour étaler son intimité sur insta/tiktok/snapchat et consommateurs Huber/delivroo » est déjà formater pour ce genre produit.
    Cette même génération a là, une idée cadeau pour Papy/Mamie ou Papa/Maman, pour déculpabilisé de ne pas avoir le temps de rendre visite a leurs aînés, pire, pour leurs enfants car ils n’ont pas le temps de s’en occuper…
    Succès assuré dans 2 ans en France car oui, on arrive souvent en 2eme position, derrière les US, sur ce genre de chose (fast-food, site de rencontre, « assistant personnel », robot cuisine, etc…)
    Ce qui pouvait passer pour risible au départ, devient de plus en plus pathétique.

    En plus, il est moche ce truc! lol

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 11 h 38 min

    En rupture de stock pour Noel …
    Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo !!!
    Merci Pierre pour cet article.

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 15 h 08 min

    « Sans bras, sans jambes, sans aucun moyen d’avoir une interaction réelle avec le monde, il ne s’agit pas du tout d’un robot, juste d’un petit espion à roulettes. »

    Pierre, les robots avec des bras et des jambes c’est surtout fait pour ressembler aux humains mais il n’y a pas vraiment de réelle utilité à leur mettre des vrais bras, jambes et visage, mis à part pour les rendre plus sociaux (mais on en est pas encore la).

    Ok c’est un jouet mais il rentre aussi dans la catégorie robot.

    On dirait presque que ce jouet est inspiré du robot de la série « Love, Death, Robots » S02E01, ou alors est-ce la série qui s’est inspiré des nouvelles technologies ? …

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 15 h 43 min

    @Grégory: Qui dit bras ne veut pas dire bras « humanoïde » mais juste une pince permettant d’ouvrir une porte de frigo.
    Qui dit absence de jambe dit impossibilité de monter un escalier…

    Un objet de ce type à 1500€ ce n’est à mon sens ni un jouet ni un robot. C’est juste un attrape nigaud. Mais libre à chacun de considérer l’objet comme il veut hein.

    Répondre
  • 2 octobre 2021 - 23 h 50 min

    La vidéo est surréaliste : quelqu’un a une idée de ce qu’est censée être/représenter la substance pâteuse verte à 1’04 » ?

    Répondre
  • 3 octobre 2021 - 10 h 50 min

    @samy de la glace à la pistache

    Répondre
  • 3 octobre 2021 - 16 h 35 min

    Et j’imagine que comme tous les autres produits amazon, dès qu’il n’y a plus d’internet de disponible, plus rien fonctionne

    Répondre
  • 4 octobre 2021 - 10 h 00 min

    @anonyme:

    Merci, je suis rassuré ;-)

    Répondre
  • 4 octobre 2021 - 16 h 13 min

    Mein Gott
    J’avis loupé ce truc. Ce qui est fou c’est qu’avec un petit module robot style Mbot piloté par une arducam et sa caméra, tu fais à peu près la même chose à moins de 200 boules, bras robot (potentiellement) en plus
    Le Pire c’est que ça va trouver preneur, j’ai pas mal d’amis d’enfance qui, quoi qu’issus –comme moi- du domaine technique peuvent tout à fait craquer pour ce « must have » pour aller avec leur iMac « troooop classe, à la facilité inimitable », leur ipad, les iphones de toute la famille, au nom du « oui mais non, à la maison c’est pas pareil on a envie que ce soit simple ». je passe aussi sur les « c’est classe et meugnon »
    (Bon oui ok, c’est le genre d’amis façon « j’ai partagé sur instagram ma nouvelle baraque avec ses beaux volets roulants commandés dans le « cloud » , ma nouvelle piscine, ma nouvelle BM, le super resto sushi du week end dernier parce que j’ai une life trop kiiifante »)
    Je serais curieux de savoir combien de gens vont craquer pour ce truc, … et combien d’autres, se croyant « plus malins » sur ses bientôt nombreuses copies chinoises moins chères

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *