Alfawise U20 Mix : Double extrusion et nivellement automatique

La nouvelle imprimante 3D Alfawise U20 Mix propose des fonctionnalités avancées à un prix abordable. On retrouve un double extrudeur, une mise à niveau automatique, un fonctionnement silencieux et même une auto extinction en fin d’impression.

La Alfawise U20 Mix est la dernière nouveauté en date dans la désormais assez grande famille des imprimantes 3D de la marque. Après plusieurs succès comme la U30 Pro et les U50, ce dernier modèle se place sur un segment haut de gamme en fonctionnalités mais qui sait rester abordable.

Alfawise U20 Mix

Alfawise U20 MixLancée à moins de 400€, la Alfawise U20 Mix se démarque avant tout par son double système d’extrusion. L’imprimante propose de porter deux bobines de filament et deux buses en parallèle. L’idée est de pouvoir mixer deux couleurs en même temps dans la même impression ou d’augmenter votre capacité de filament en cas de modèles en remplissage intégral.

Avec des filaments de coloris différents, vous pouvez réaliser des pièces originales en mélangeant les couleurs pour des réalisations originales. Il est également possible de mélanger les matériaux, l’imprimante est compatible avec les filaments PLA, ABS, TPU, Nylon, Wood et autres grâce à une buse chauffant à 260°C et un plateau à 100°C.

Ce qui signifie, par exemple, que vous pouvez mélanger un matériau classique avec un filament souple pour construire des structures à animer. Il est également possible d’utiliser un PLA économique pour la structure interne et d’employer un filament proposant une finition plus esthétique mais plus couteux sur la surface extérieure de votre objet.

 

Alfawise U20 Mix

Pour piloter les impressions, l’imprimante 3D Alfawise U20 Mix affiche sur un écran de 4.3″ tactile couleur avec une interface multi-langues dont le Français et l’Anglais. Ce menu offre des possibilités intéressantes comme la prévisualisation des modèles à imprimer. Je suppose que cette fonction est liée à l’emploi du Slicer1 de la marque. L’imprimante est également compatible avec la solution classique Cura mais je doute que les prévisualisations soient alors disponibles. 

Alfawise U20 Mix

Cette interface permettra également de piloter une fonction encore trop rare sur de nombreux modèles. A la fin d’une impression, il sera possible de demander à l’imprimante de s’éteindre automatiquement au bout d’un temps défini : de 1 à 30 minutes. De quoi laisser le temps aux ventilateurs de la machine de continuer à refroidir les composants avant de la stopper.

Alfawise U20 Mix

Une fonction appréciée par ceux qui impriment dans des locaux distants ou qui lancent des modèles avant d’aller se coucher, par exemple. Plus d’imprimante qui continue de tourner pendant des heures inutilement. En cas de problème, parce que la fin d’un filament a été détectée sans avoir été remplacée par exemple, l’imprimante pourra également s’arrêter de la même manière. Libre à vous de la rallumer ensuite pour reprendre là où elle en était après avoir remis un nouveau filament en place. Si votre imprimante est à portée d’une connexion Wifi, vous pourrez également recevoir un message sur votre smartphone à la fin d’une impression via une application dédiée.

Au démarrage de l’engin, la Alfawise U20 Mix peut effectuer un autodiagnostic pour voir si tout est fonctionnel avant de lancer votre travail. Les composants chauffants que sont la buse  et le hotbed mais aussi le déplacement sur les différents axes. Une précaution utile pour un appareil en usage par plusieurs personnes, par exemple. A noter que l’imprimante propose un système d’auto nivellement automatisé rendant cette tâche fastidieuse beaucoup plus facile.

Alfawise U20 Mix

La Alfawise U20 Mix dans son salon ? Mauvaise idée

L’imprimante propose un grand volume d’impression de 30 cm de large comme de profondeur et 40 cm de haut. De quoi imaginer des structures et des objets variés imprimés en “silence” avec un système de déplacements des axes pilotés par des contrôleurs TMC2208 qui évitent les bruits de moteurs trop bruyants. Reste les différents et indispensables systèmes de ventilation qui promettent un fonctionnement à 60 dB. Pas vraiment ce qu’il y a de plus silencieux mais avec l’avantage d’un son régulier que l’on peut maitriser assez facilement dans un caisson, un garage ou un placard en enfermant l’engin.

La Alfawise U20 Mix est un engin assez impressionnant en fonctionnalités pour le tarif demandé. Les imprimantes à double extrusion sont en général bien plus chères. Elle propose pas mal d’avantages techniques qui, sur le papier, sont alléchants. Le revers de la médaille est dans son encombrement avec un espace occupé assez important. elle mesure 71.5 cm de haut pour 34 cm de large et 51.5 cm de profondeur. Un volume important qui ne prend pas en compte les bobines de filament… Elle pèse 16.5 kg et on se doute, face à ces spécifications, qu’il ne s’agit pas vraiment de l’imprimante que l’on laissera sur son bureau à côté de sa machine. Le fait qu’elle puisse être contrôlée via USB est un plus2 mais l’imprimante peut également profiter de sa liaison Wifi pour recevoir vos impressions. A noter, par ailleurs, qu’elle propose un lecteur de cartes MicroSD pour travailler de manière totalement déconnectée.

J’attends avec impatience les retours sur cette nouvelle Alfawise, si la qualité est au niveau de la Alfawise U30 Pro, qui reste encore aujourd’hui mon imprimante 3D préférée, on aura peut être un excellent modèle de solution double extrudeur à destination des passionnés et des fablabs sans subventions…

L’imprimante est proposée à 377.11€ en ce moment sur Gearbest.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Le logiciel qui prépare l’impression en construisant les ordres à effectuer par l’imprimante pour créer votre objet.
  2. Parce que cela autorise le recours à une solution Octopi par exemple

Rivière
8 commentaires sur ce sujet.
  • 28 septembre 2020 - 17 h 54 min

    Ils sont rigolos chez Alfawise. Ils reprennent directement les modèles 3D de chez BCN3D pour leurs photos officielles. Pragmatisme à la chinoise sans doute :D

    En espérant que ça fasse vendre quelques Sigma supplémentaires…

    Répondre
  • 28 septembre 2020 - 18 h 09 min

    @Iron_Momo: Je suppose qu’ils ont pas spécialement cherché a fabriquer un objet employant deux filaments eux même… L’intérêt ici est qu’ils touchent des gens qui savent ce que ce type d’objet sous entend matériellement.

    Répondre
  • 28 septembre 2020 - 19 h 51 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui, ils auraient tort de se priver, d’autant que le modèle utilisé a été publié en Creative Commons.
    C’est juste qu’il y a certainement plein d’autres modèles bi-extrusion sympas et qu’ils ont choisi pile celui où il y a le nom d’un modèle “concurrent” inscrit en gros.
    Quelque peu ironique donc :)

    Répondre
  • 28 septembre 2020 - 20 h 20 min

    @Iron_Momo: Je pense qu’ils en ont aucune idée :)

    Répondre
  • 28 septembre 2020 - 20 h 42 min

    Bonsoir à tous,
    Je regarde de près ce modèle en financement participatif.

    https://www.youtube.com/watch?v=mIizTBTJRFM&t=0s

    J’impression en 2 couleurs peut-être sympa, je préfère l’impression de 2 pièces en simultané ou des pièces avec support et utiliser du filament soluble.

    Répondre
  • 28 septembre 2020 - 23 h 34 min

    @Domi33: Ça c’est intéressant !
    Je commençais à me demander quand le système IDEX allait devenir plus populaire…

    Répondre
  • bob
    29 septembre 2020 - 6 h 51 min

    En double extrusion sur un grand format à ce tarif, c’est splendide. A noter que le filament soluble , c’est vraiment cher :/ genre 75€ le rouleau. Si quelqu’un a un bon plan ?

    Répondre
  • 2 octobre 2020 - 12 h 29 min

    La double extrusion abordable, j’en rêvais !!!!!!
    Rien que pour faire 2 couleurs, ou simplement placer du filament soluble, ça c’est bien.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *