Alfawise C50 : une mini graveuse laser simple à utiliser

La graveuse laser Alfawise C50 change de format par rapport aux modèles précédents vendus par la marque. Statique, pré-montée, elle permet de graver une surface plus petite mais sans difficultés.

La Alfawise C50 est un appareil prêt à l’emploi. Une solution de gravure pensée pour occuper,un minimum d’espace et être rangée facilement. Elle est parfaite pour des usages ponctuels comme le marquage d’objets, la signature de créations ou autre tâches répétitives du genre.

C’est un objet que l’on va laisser dans un placard avant de le déballer et de l’assembler en quelques secondes. On le pose sur un support, et après quelques réglages, on peut commencer à graver en série. Un meuble par exemple, un objet, des papiers, des ordinateurs avec un logo ou un numéro de série… La Alfawise C50 se manipule avec un simple smartphone ou depuis un PC via Bluetooth. 

Alfawise C50

Le laser embarqué est un 1600 mW signé OSRAM avec une durée de vie de 10000 heures, il peut graver une surface de 9.9 x 8.8 cm avec une résolution de 508 points par pouce. Ce n’est pas énorme mais suffisant pour de nombreux usages et, en particulier, cette idée de marquage ou de signature. Pour de plus grands formats, il sera possible de se tourner vers une solution plus classique mais plus encombrante comme les Alfawise C40 par exemple.

Alfawise C50

La machine est pensée pour pouvoir graver de multiples matériaux : du papier jusqu’au bois en passant par le cuir, certains plastiques et tissus. La marque indique une possibilité de mordre jusqu’à 2 mm d’épaisseur dans la matière avec un seul passage, cela dépendra évidemment du matériau et de la vitesse de vos passes. Il est bien plus simple de graver du sapin que du chêne et suivant la vitesse du laser, ou le nombre de passages, il est possible d’attaquer des matériaux très solides en profondeur. Un bouton présent sur la coque de la machine permet d’ailleurs de répéter la dernière gravure. L’idée est de pouvoir refaire une “passe” pour graver en profondeur ou de marquer facilement des objets identiques. Un plateau amovible sert de protection à votre table ou bureau mais il est également possible de graver directement celui-ci pour marquer des objets plus grands.

L’alimentation peut se faire de multiples façon avec des entrées USB dédiées soit à un bloc secteur 12 volts fourni, soit à une alimentation depuis une batterie externe USB classique en 5 volts.

Alfawise C50

Il manque peut être un port USB pour une approche directe, sans avoir recours à un Wifi extérieur, pour que cette graveuse soit pratique en mobilité. En l’état, il faudra toujours recourir à une machine via Wifi, ce qui peut être pénible dans certains cas. Le logiciel peut prendre en charge divers formats d’images dont le JPG, le BMP, le TIFF et le PNG. 

Alfawise C50

La Alfawise C50 propose des pieds en plastique assurant une protection minimale quant à la dangerosité du laser. Une paire de lunettes de protection est également livrée avec la graveuse. Comme d’habitude, il faudra veiller à la sécurité des utilisateurs présents dans la même pièce. Les pieds en plastique transparents verts ne sont pas suffisants pour assurer une protection efficace, toutes les personnes à portée de regard de cet engin devront porter obligatoirement des lunettes de protection. Un système de protection physique occultant le laser du regard semble être la meilleure solution. Associée à une évacuation des fumées générées par la brûlure du laser, c’est une solution idéale d’un point de vue sécurité. L’achat d’une paire de lunettes plus évoluées que celles livrées peut également être une bonne solution.

A noter qu’un détecteur de chocs et de mouvements est intégré à la Alfawise C50, cela évite de continuer à graver “dans le vide” ou sur votre bureau. Cela évite également de perdre votre objet déjà gravé en partie avec un décalage des traits.

Cette graveuse laser sera disponible début Août, il est possible de la pré-commander pour 104.37€ aujourd’hui avec le code ALFAWISEC50.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
8 commentaires sur ce sujet.
  • 30 juillet 2020 - 19 h 39 min

    Je ne connais pas le monde de la gravure laser, mais la compacité et le fait que sur une pression de bouton, on puisse refaire la dernière gravure est super. Par contre, dommage pour la connexion USB manquante.
    J’ai toujours été pour les modèles faciles à utiliser pour découvrir le monde du DIY, ett comme dit Pierre, soyez prudents.

    Répondre
  • 31 juillet 2020 - 11 h 33 min

    Pour les ébénistes amateurs comme moi c’est génial, par contre je trouve la sécurité de tous ces lasers non capotés vraiment limite, pourquoi ne font il pas une protection total même en option, ce serai plutôt facile sur ce modèle.

    Répondre
  • GdB
    3 août 2020 - 11 h 20 min

    Bonjour à tous,
    Je ne connais rien en gravure laser, j’ai donc une question pour ceux qui utilisent déjà ce type d’appareil:

    Pensez-vous qu’il soit possible de graver les faces d’un dé (d6) vierge? Ma question porte sur la précision pour le centrage de la gravure sur la face… comment faire pour être précis? Est-ce possible/facile?

    Répondre
  • 3 août 2020 - 11 h 25 min

    @GdB: Oui c’est facile pour le centrage. En fait ta graveuse émet un laser de faible intensité qui n’est pas dangereux et qui ne grave pas dans un premier temps. Ce laser va servir a dessiner le cadre de ta gravure. En gros pour un dé de 1.5 cm de côté, tu vas dessiner dans un cadre de 1.3 cm. Le laser va donc dessiner “dans le vide” un cadre de 1.3 cm. Tu ajustes ton dé dans cet espace et une fois bien ajusté, tu lances la gravure. Si il s’agit de faire des séries il y a encore mieux a faire. Tu réalise un petit support qui viendra caler le dé toujours à la place idéale. Comme ça tu n’a qu’a coincer le dé dedans et lancer la gravure. Ensuite tu peux faire des séries: 10 dés face 1, en boucle. 10 dés face 2, en boucle etc.

    Mais il faut vérifier que le laser est compatible avec le matériaux employé pour le dé.

    Répondre
  • GdB
    3 août 2020 - 12 h 08 min

    Merci Pierre pour ta réponse rapide! Ce cadre doit effectivement rendre les choses beaucoup plus simples que je ne l’avais imaginé.

    Quand tu parles de compatibilité, c’est pour les risques de feu? J’imagine que pour tester la compatibilité, il faut essayer en restant à proximité pour agir en cas de problème?

    Répondre
  • GdB
    3 août 2020 - 12 h 25 min

    (ma réponse semble s’être perdue…)
    @PIerre Lecourt : merci pour ta réponse rapide! Et quand tu dis compatibilité laser et dé, j’imagine qu’il faut tester en restant à proximité pour réagir rapidement en cas de problème (départ de feu?)?

    Répondre
  • 3 août 2020 - 12 h 56 min

    @GdB: Il faut toujours rester a proximité oui. Quoi qu’il arrive.

    Compatibilité je pense plutôt aux matériaux. Si ton dé est en aluminium, tu n’a aucune chance. Si il est en plastique il te faut un plastique compatible et qui ne réagisse pas à la gravure en dégageant des fumées toxiques. Dans tous les cas il te faudra un extracteur de fumées et un filtre en intérieur. Si ton dé est en bois, pas de soucis.

    Il faut donc être sur du matériau employé et faire des recherches sur ce point.

    Répondre
  • GdB
    5 août 2020 - 17 h 03 min

    Commandée! Je verrai à la rentrée ce que ça donne.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *