4 Intel Bay Trail supplémentaires en approche

Décidément, on n’arrête plus Intel, et après des années de production basée sur la technique de la photocopieuse pour des Atom pas franchement convaincants, voilà que le fondeur ne s’arrête plus de produire et diversifier des puces dans sa gamme Intel Bay Trail. Au menu de cette nouvelle fournée, 3 Celeron et un Pentium qui viennent s’intercaler dans les gammes existantes.

La gamme Intel Bay trail comporte trois sous-familles basées sur la même architecture de coeur Silvermont : Les Atom, pour les machines low-cost, smartphones et tablettes, mais aussi les Celeron et Pentium à destination des portables et desktops un peu plus musclés. Intel propose déjà plus d’une vingtaine de références sur la base de ces puces mais 4 nouveautés  dans la gamme Bay Trail-M viennent de rejoindre le cheptel en remplacement de processeurs apparus il y a seulement quelques mois.

ATOM E3815

Les Celeron N2808 et N2840 en double coeur remplacent ainsi les Celeron N2807 et N2830. Ces puces sont cadencées respectivement à 1.56 / 2.25 GHz pour la première et  2.16 / 2.58 GHz pour la seconde. Elles embarquent 1 Mo de mémoire cache, un chipset graphique Intel cadencé de 313 à 795 MHz et dégagent 4.3 watts de TDP pour le N2808 et 7.5 watts pour le N2840.

Le Celeron N2940 remplace le N2930 et affiche 4 cœurs à la fréquence de 1.83 / 2.25 GHz avec toujours un TDP de 7.5 watts mais 2 Mo de mémoire cache et un chipset graphique Intel cadencé de 313 à 854 MHz.

Enfin le Pentium N3540 affiche lui aussi 4 cœurs à la fréquence de 2.16 / 2.66 GHz to avec 2 Mo de cache et 7.5 Watts de TDP et un processeur graphique allant de 313 à 896 MHz.

Toutes ces puces gèrent la DDR3 et embarquent des fonctions avancées comme le QuickSync Video et le Widi. A noter que pour une fois, nous avons droit à une indication de TDP en plus du SDP d’Intel. Les 3 puces qui affichent 7.5 watts de TDP tombent ainsi à 4.5 watts de SDP pour Intel. Pour rappel ce Scenario Power Design est le reflet de la dépense en énergie correspondant à un usage “moyen” de la puce.

Ce changement ressemble à une optimisation des processus de fabrication d’Intel. Les processeurs remplacés sont légèrement moins rapides en vitesse d’horloge tant au niveau des cœurs que du système graphique, pourtant la  consommation énergétique affichée est la même. Intel a  donc du améliorer le rendement des processeurs et a décidé d’en faire de nouvelles versions. Pas de grosse évolution de performances en perspective, juste une mise à jour.

Source : CPU-World

6 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mai 2014 - 19 h 14 min

    “Les processeurs remplacés sont légèrement moins rapides en vitesse d’horloge tant au niveau des cœurs que du système graphique, pourtant la consommation énergétique affichée est la même.”

    Euh… légèrement plus rapides je suppose, Pierre?
    Sinon, ce serait une “anti-optimisation”, non? ;-)

    Répondre
  • 29 mai 2014 - 19 h 43 min

    @jorgec:
    non mon petit^^

    Il a bien écrit les processeur remplacés sont moins rapides …. si il avait écrit les processeurs “remplaceant” sont moins rapides, là il y aurait eu antioptimisation!

    Allez c’est la fin de journée

    Répondre
  • 30 mai 2014 - 10 h 28 min

    Il a fallu que je relise la phase 2 fois aussi, me disant que Pierre ne pouvait pas avoir écrit le contraire de ce que laissait entendre logiquement la conclusion.
    J’ai été rassuré, mais effectivement la tournure semble donc prêter a la confusion :)

    Répondre
  • 30 mai 2014 - 11 h 03 min

    @Blotza: Je plussoie, mauvaise tournure.

    Répondre
  • 30 mai 2014 - 11 h 05 min

    J’aimerais bien voir ce Pentium dans un NUC ou Brix abordable…
    Il y a ajd un trou assez béant entre les celeron proposés et un i3 au niveau tarifaire

    Répondre
  • 31 mai 2014 - 0 h 47 min

    En fait la tournure n’est pas mauvaise en soi, je pense juste su’ instinctivement on lit le contraire ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *