Généralisation du PC tactile : Quel avenir pour ce marché qui copie la tablette ?

Les PC tactiles devraient couvrir 60% de la gamme du constructeur Chinois Lenovo, qui, après Acer, annonce ce virage vers les écrans où l’on pose les doigts comme élément de renouveau du marché PC. Devant le recul des ventes, les fabricants semblent penser qu’il s’agit là d’une solution efficace face aux tablettes.

Chez Intel, l’annonce d’une norme d’ultrabooks sous processeur Haswell embarquant obligatoirement un écran tactile va dans le même sens.  Je ne suis pourtant pas persuadé que cela soit la solution, ce n’est pas en singeant le marché tablette que les PC vont mieux se vendre. Il semble étonnant que la plupart des constructeurs puisse croire qu’en rajoutant un écran tactile à des machines classiques, ils parviendront a ré-équilibrer leurs comptes.

Les avantages du monde tablette sont plus nombreux qu’un simple écran tactile : Elles sont légères, ultra-réactives et très autonomes. Ce n’est pas en rajoutant une surcouche tactile à un portable qu’on le rendra plus rapide à l’allumage ou plus autonome. On lui apportera certes la possibilité de ressembler à une tablette pour certains usages mais sans jamais s’en rapprocher pour autant. Surtout, ce que l’on demande à un PC n’est pas et ne sera jamais ce que l’on demande à une tablette. Les usages sont différents et il est donc logique que les interfaces le  soient également.

Des PC tactiles ? Un leurre technique qui n’intéresse pas forcément tout le monde.

Le Tactile sur un PC n’est pas une mauvaise chose, les différents All In One que j’ai pu croiser au CES qui embarquaient une surcouche tactile m’ont réellement fait bonne impression. Mais ces engins à vocation familiale sont avant tout des machines multimédia. Permettre qu’on puisse les utiliser sans avoir a pianoter sur un clavier ou sortir une souris est un vrai avantage.

Mais de là a coller des écrans tactiles sur tous les portables disponibles, cela me semble hasardeux. D’une part cela augmente considérablement le tarif de ceux-ci, rendant des machines déjà de plus en plus chères encore moins abordables, mais c’est également un véritable non sens ergonomique à l’usage. Nous avons 10 doigts possédants des fonctions ultra-évoluées. Sensibles à la pression, au contact et aux formes, ils savent distinguer avec une précision étonnante le moment où une clé de clavier est enfoncée. Ils savent manipuler au pixel prêt un pointeur de souris sur un écran haute définition. Et jamais l’interface tactile la plus précise qui soit ne leur apportera un tel confort.

Se retrouver face à un clavier et un pavé tactile ou une souris et devoir les quitter pour retrouver un écran tactile c’est abandonner l’usage de nos 10 doigts pour ne plus en utiliser qu’un seul, grossièrement compris par une interface malhabile. Placer ma main entre l’écran et mes yeux ne me parait pas non plus très intelligent si je cherche à construire quelque chose avec ma machine.

La tablette est née du tactile et du format papier tandis que le portable reprend l’esprit des premières machines à écrire. Si ce format de clavier s’est rendu absolument universel, si le format crayon reste l’outil le plus pratique pour dessiner, penser pouvoir transformer totalement les usages habituels en exploitant le doigt semble une aberration en terme d’évolution.

Le marché de la tablette explose en terme de volume, dans le même temps il s’écrase totalement en terme de marge. Celui du PC s’affaisse sur les 2 points : La raison n’est pas explicable aussi simplement que par un problème d’interface. Les arguments du PC sont ailleurs, dans la puissance, la compétence, la productivité et l’expertise logicielle qu’il propose. Ce n’est pas en changeant juste la façon d’aborder le monde PC, par exemple avec une surcouche tactile comme le propose Windows 8, que celui-ci va se remettre à flot.

Je crois sincèrement que le problème du monde PC est dans le manque d’innovation. Pas que les machines n’aient pas connu de belles évolutions ces dernières années mais face à ce que pouvaient proposer dans le même temps les tablettes, elles paraissaient bien pâlichonnes.

Réduire les possibilités du monde PC en proposant une interface moins performante ne parait pas être la bonne solution pour le sauver.

 

Tout le problème est là, le PC est un monstre de compétence et d’efficacité face à une tablette. Cette dernière est souvent beaucoup plus endurante mais on prends 10 fois plus de temps a faire le même travail avec une interface tactile qu’avec un PC classique. Je ne parle pas des temps de calcul ou autres fonctionnalités encore totalement inabordables au monde tablette mais juste d’ergonomie. La tablette est aujourd’hui plus séduisante, plus à la mode, que le PC.  Est-ce pour autant une bonne idée de réduire ses compétences en proposant une interface plus limitée ? Je fait quoi de mon Photoshop avec un doigt comme seul repère ? Je pianote comment un article sur un clavier virtuel ? Quelle interface tactile pour gérer un jeu de gestion ou un jeu de tir sans devenir fou ?

Le tactile est parfait pour un usage de consommation de données mais le PC est un outil de production, c’est d’ailleurs pour cela que les ventes de tablettes s’envolent : Les utilisateurs d’ordinateurs y trouvent le pendant idéal pour consommer des contenus produits par des… PC.

L’arrivée d’Internet a fait exploser le nombre d’utilisateur de micro ordinateurs, ceux-ci ne sont pas tous des producteurs de contenu loin de là. Beaucoup se contentent de lire des emails, d’en pianoter quelques uns et  beaucoup passent le plus clair de leur temps à consommer passivement ce que d’autres écrivent, dessinent, retouchent ou montent. Pour certain le gros de l’interactivité qu’ils ont sur le réseau consiste a cliquer sur un “j’aime”. Ceux là n’ont acheté un PC que parce qu’ils n’avaient pas d’autre moyen de profiter d’Internet. L’arrivée des tablettes correspond à 100% à leur usage, ils n’ont en vérité jamais eu besoin d’un ordinateur. Rendre tactile un portable ne leur fera pas changer d’avis sur leur prochain achat et ils choisiront à nouveau une tablette.

Le tactile vient certes en complément de la souris et du clavier, c’est vrai, mais ce complément tends a devenir la norme, ne laissant plus le choix à l’utilisateur qui devra forcément payer au prix fort une option qu’il n’utilisera pas obligatoirement. Un complément rendu obligatoire par la présence d’un Windows 8 désagréable sans cette surcouche tactile. C’est le serpent qui se mord la queue : Le tactile explique l’arrivée de Windows 8 qui implique lui même l’exploitation du tactile.

Gateway NS10

Un marché PC déboussolé parce qu’il n’a plus besoin de se renouveler dans la performance

Mon portable de travail, un 11.6″ Gateway NS10 acheté en Novembre 2010, est équipé d’un processeur Core i3-330UM, une puce ancienne génération. Mais jusqu’ici aucune des tâches demandées par l’exercice de mon métier ne lui a paru insurmontable : Retouche d’image légère, bureautique et même montage vidéo, tout lui est accessible. Le seul ajout que je lui ai concédé a été le passage à un SSD et une augmentation à son maximum de mémoire vive.

Le reste du problème est là, le marché du PC s’est construit dans une course à la puissance, au stockage ou aux capacités variées des machines. Maintenant que les engins proposés par les constructeurs remplissent depuis plusieurs années la totalité des besoins des utilisateurs, ces derniers n’ont plus aucune raison de vouloir en changer.

Rajouter du tactile à un portable coûte cher mais n’apporte pas grand chose en terme d’usage, si cette option est censée pousser les gens a renouveler leurs machines en créant un sentiment de nouveauté, je ne pense pas que cela soit un comportement qui sera suivi massivement. La transmission vidéo sans fil, la généralisation du SSD, la qualité de l’affichage, la performance basse consommation, la légèreté ou l’autonomie, voilà des facteurs de bouleversement suffisant pour vouloir changer un PC. Mais compter sur une interface tactile pour vendre un ordinateur plus cher à quelqu’un qui en a déjà un, cela ressemble à une réflexion menée à l’envers. Comme si l’on cherchait à soigner un symptôme plutôt que la maladie.

L’époque est difficile pour les PC face à un marché tablette en pleine émergence. Je reste persuadé que les engins sont complémentaires et que le sort que connaissent les tablettes sera un jour ou l’autre le même que celui que les portables traditionnels connaissent actuellement. Le moment ou ces tablettes équiperont la plupart des foyers viendra. Le marché s’écroulera alors comme celui des PC et il faudra inventer autre chose.

52 commentaires sur ce sujet.
  • 15 janvier 2013 - 14 h 38 min

    Bien raisonné.
    Et tu ne parles même pas du fait qu’un écran tactile est plein de traces de doigts, ce qui est désagréable au possible !
    Il y a pourtant des pistes bien plus intéressantes que bêtement ajouter du tactile : les PC transportables ont trop de place libre à côté du clavier, pourquoi ne pas y ajouter une tablette graphique avec un stylet qui se range dans la coque ? Voire même une maxi tablette escamotable sous forme de tiroir ;)

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 14 h 39 min

    et aussi des claviers du genre lego, sur lesquels on puisse agencer les touches comme on veut ;) (ça c’est mon côté bépo + typematrix qui parle)

    Répondre
  • KMI
    15 janvier 2013 - 14 h 41 min

    Deja que mon ecran est sale sans tactile, j’ose pas imaginer avec :o)

    Répondre
  • HA
    15 janvier 2013 - 14 h 46 min

    Encore un très bon article !
    Je vois en effet une complémentarité entre pc et tablette tactile beaucoup plus qu’une concurrence.
    Pour bosser, je me vois mal traiter des lignes et des lignes d’excel sur ma tablette ou encore réaliser des tâches très élaborées.
    Par contre, la tablette offre souvent une plus grande autonomie et mobilité. L’usage est plutôt réservé à lire, surfer ou jouer dans la majorité des cas.
    L’apport d’une dalle tactile au pc n’apportera rien au final.
    Par contre les pc tablettes dont on peut séparer les éléments écran et clavier peuvent avoir un intérêt si leurs performances étaient à la hauteur.
    Mais ces machines restent encore très chères dès que l’on mise sur une configuration correcte.

    @+
    HA

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 14 h 50 min

    Je suis bien d’accord avec cette analyse.
    Je note juste que le fait de vouloir faire ressembler un PC à une tablette apportera quand même son lot d’innovations: de meilleurs écrans & une plus grande autonomie. Malheureusement actuellement la gamme 2013 promet plutôt des régressions: écrans brillants miroir avec l’inclusion de la surface tactile, et windows 8 qui n’est qu’une première version mal fini d’un mélange tablette/PC tant au niveau interface qu’au niveau utilisation.
    Typiquement WinRT se vendrait nettement mieux si l’on pouvait y faire tout ce que l’on fait sur PC déjà:
    – installer à partir d’un exécutable lambda
    – supporter des application win32 avec juste la recompilation ARM
    – installer ses codecs, ses outils, etc.
    En fait, le sauveur du monde PC pourrait de manière inattendu venir d’un concurrent de Windows: les MAC. En fait, apparemment vu qu’Apple fignole jusqu’au moindre détails l’ergonomie de ses produits (même s’ils sont fermés et tout), Apple pourrait sorti pour sa prochaine génération de Mac Os une nouvelle interface qui réussirait bien plus ce mélange des genres tablette/bureau, et qui conduirait tout le monde à faire de même.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 14 h 54 min

    Bonjour,

    Oui. Pour 10 pouces c’est forcément juste.
    Mais… Non

    Je n’ai rien trouvé qui debout,
    dans le métro remplace honorablement
    mon Toshiba Libretto (2×7 pouces & 2 tactiles).

    Pourtant, je voudrais bien trouver un autre bouzin avec le même facteur de forme. Qui chauffe un peu moins, avec un petit + en autonomie et qui sache me faire tourner un XxxxxOffice, un navigateur, un vlc et pour le fun, le jour où on en a besoin, un moteur Postgres. ;-).

    Un netbook, ça le faisait pas bien, dans le Métro (gros et lent).
    Un machinPad, ca ne le fait pas non plus…
    Alors… j’attends.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 15 h 16 min

    En effet si les constructeurs travaillaient un peu plus sur le ‘partage’ sur d’autes écrans (mirecast, airplay, widi), ce serait là vraiment un plus, pouvoir partager le contenu de son écran sur un autre ordi, sur une télé ou une tablette, par wifi ou autre, ce serait vraiment inovant,
    pour le moment les solutions proposées sont très limités et innacessible a Mr toutlemonde.

    Mon lenovo S205 avec un Amd350 est encore parfaitement dans le coup alors qu’il a plus de deux ans, et les nouveautées n’apportent pas beaucoup plus, question finance j’ai connu de meilleurs jours,
    Alors, pourquoi le changer ??
    Ma reflexion n’étant pas unique, voila pourquoi les ventes de Pc sont en berne.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 15 h 19 min

    on est bien d’accord que cette idée du tactile sur de la machine de production ( à bras tendu ) vient de l’opulence des cabinets de marketing omnisciente.
    Et pourquoi pas transformer le laptop ou le desktop en serveur local ou à la rigueur distant avec la possibilité de piloter un consomable tactile vide de puce juste avec un composant wifi/3g un peut de mémoire tampon et une surface tactile qui sera intégralement pucé virtuellement par une machine virtuel sur son surpuissant ordinateur qui ne demande que sa.

    En tous cas je préférerais que le surcout d’une dalle tactile me serve à la rigueur à quelque chose en étant déporté de cette façon.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 15 h 27 min

    @Pierre : d’accord avec toi, mais si on complète la tablette par un stylet haute précision, à l’instar de ce que propose la tablette galaxy note 10.1, qu’on y intègre un peu plus de mémoire (ram et SSD), est-ce que ça ne pourrait pas remplacer à moyen terme le portable pour tout ce qui concerne le surf, les communications, la bureautique légère?
    Pour ma part, ayant un galaxy note 2 depuis 2 mois, après un peu d’entrainement, j’écris plus vite avec le stylet qu’avec le clavier virtuel. Je m’en sers pour rédiger des mails et de courtes notes. J’ai toutefois encore quelques soucis de décodage quand je mélange dans le même mot des lettres tapées en script minuscule et majuscule, ou des lettres attachées(calygraphique) et des chiffres.

    Répondre
  • uko
    15 janvier 2013 - 16 h 09 min

    Absolument d’accord avec l’article. Je ne vois aucun intérêt au tactile sur un écran de portables traditionnels.

    Pour l’avoir testé sur un Vivobook, les points suivants m’ont frappé en quelques minutes d’utilisation:
    – Le manque de précision du toucher par rapport à la souris (surtout dans les applications desktop, c’est vraiment pénible)
    – Le geste de tendre le bras pour cliquer sur l’écran est inconfortable
    – Ce même geste fait passer la main devant l’écran et gène la visibilité sur l’écran.
    – Bien entendu, il laisse des traces grasses sur l’écran.
    – Dans l’opération, une manœuvre trop énergique peut faire tomber la machine à la renverse.
    – Meme si la machine ne tombe pas, l’opération fait tout de même bouger l’écran, qui met une paire de secondes à se stabiliser à nouveau. Perturbant.

    Payer plus cher et accepter un surpoids pour une dalle tactile qui sera forcément brillante, c’est difficile à avaler quand on envisage pas de l’utiliser.

    Par contre, je rejoins complètement HA dans le contexte d’une machine hybride. J’ai testé hier à la fnac une machine HP qui m’a complètement bluffé, la HP Envy X2: http://www.ldlc.com/fiche/PB00140731.html

    En apparence il s’agit d’un ultrabook 11,6″ d’1,4kg extra-fin, avec une belle finition alu et qui tourne sous Windows 8.

    A l’usage l’OS est extrêmement fluide, autant qu’un Android ou un IOS. Surprenant pour une machine X86! Encore plus surprenant quand on regarde les specs, et qu’on se rend compte que c’est un Atom qui la fait tourner. Magie du SSD, ou optimisation de W8? Probablement un peu des deux, en tout cas, le résultat est bluffant.

    Mais les surprises vont plus loin:
    On réalise rapidement que si la machine est aussi fine, c’est aussi parce-qu’elle n’embarque pas de ventilation. Enfin une machine X86 passive et qui semble réactive, vous je ne sais pas mais moi j’attendais ça depuis longtemps.

    Enfin, le clou du spectacle: Un bouton sous l’écran permet de… le désolidariser de son clavier! On se retrouve alors avec une superbe tablette de 11,6″ dans les mains, d’un poids contenu de 700gr (sur ce format, ça semble léger) et d’une ergonomie qu’on imagine bien plus confortable dans le canapé ou le lit.

    Petit détail qui a son importance à mes yeux, contrairement à IOS ou Android, le traitement des polices de W8 est plus propre. Même avec une résolution aussi faible que 1366 X 768, les caractères sont nets et ne souffrent pas de l’effet flouté visible sur les tablettes Android ou IOs.

    Bref, ces à mon avis sur ce genre de machines que l’écran tactile prend tout son sens, et j’ai hâte de voir le marché évoluer dans ce sens.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 16 h 10 min

    Ce qui serait super est de combiner W8 et RT sur la même plateforme. RT deviendrait “fonctionnellement” un client léger de W8. Bon pour l’entreprise et l’individu.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 16 h 50 min

    Je ne suis pas fan
    1- des traces de doigt sur l’ecran
    2- de la position “a bout de bras”
    3- de devoir faire 50 cm pour toucher l’ecran au lieu de 10 pour la souris et 5 pour le touchpad

    A part ca, les touchscreens, c’est bien ! Parceque… Parceque… Parceque…

    Ah ben non, c’est pourri en fait.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 16 h 57 min

    @Vange : ça existe déjà et ça s’appelle Splashtop sur Android. Mon PC sédentaire sous Windows ou Ubuntu exécute Splashtop serveur ainsi que tous les logiciels que je lance depuis ma tablette ACER ICONIA TAB A700. La compatibilité des résolutions graphiques des 2 machines, 1920×1200 dans les 2 cas, permet de visualiser sur la tablette tout ce qui est habituellement affiché par le moniteur 24″ connecté à l’ordinateur. Et les actions obtenues par le biais de la tablette(navigation, double clic, etc…) sont bien répercutées sur l’ordinateur et visualisées à l’affichage.

    La difficulté avec les moyens tactiles est toutefois qu’il reste difficile avec un ou plusieurs doigts d’obtenir la même précision qu’avec une souris, et un clavier virtuel sera toujours moins efficace qu’un vrai clavier. là aussi il y a intérêt à compléter l’utilisation tactile par des périphériques légers mais précis comme un stylet.

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 17 h 10 min

    @obarthelemy : sur le marché on trouve des étuis pour tablette qui peuvent aussi servir de socle et support, de façon à se servir de la tablette sous plusieurs inclinaisons possibles sans avoir à la tenir. Tu peux par exemple te servir d’un stylet pour dessiner sur la tablette posée pratiquement à plat. Idem pour s’en servir en mode “touchpad”. Tu peux tout simplement t’en servir comme écran de visualisation posé à 1 mètre sur une table ou sur ton lit. Donc pas vraiment besoin de la tenir à bout de bras dans ces cas là. Le seul moment où il sera utile de la tenir à bout de bras, est de très près si tu es bigleux comme moi et que ça te permet ainsi d’améliorer le visionnage. Dans ce cas précis, la tablette n’a pas d’équivalent.

    Répondre
  • uko
    15 janvier 2013 - 18 h 02 min

    @marcdutonkin:
    Tu as du te tromper d’article. Je pense qu’obarthelemy est convaincu du bien fondé de l’écran tactile sur tablettes, il est ici question de son utilité sur PC ;)

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 18 h 37 min

    Entièrement ok avec Pierre,
    Perso j’ai depuis peu un vivobook s400 tactile et je l’ai complètement oublié… Aucun intérêt, c’est gras et fatiguant… Et puis quelqu’un pourrait-il me dire pourquoi les appli windows 8 sont aussi lentes, 4 secondes pour ouvrir l’appli calculette, c’est insupportable ? Mais là je suis un peu hors sujet…

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 18 h 45 min

    les portables avec écran détachable, reste le meilleur des 2 mondes et risque de propulser win8 (et tuer winRT). Je vois mal les gens qui ont besoin d’un PC prendre une autre solution surtout si il n’ont pas encore de tablette. Le portable tactile et juste une erreur de conception mais qui sera vite corrigé. La question est quelle avenir pour les tables sur IOS ET ANDROID ?

    Répondre
  • 15 janvier 2013 - 18 h 53 min

    Disons que … qui peut le plus, peu le moins ! Pour ma part je n’ai jamais vraiment adoré utiliser le touchpad d’un pc portable. Rien ne vaut la bonne souris ! Mais en mobilité (la vraie : dans les lieux étroits et instables …) on ne l’a pas toujours sous la main -> un ecran tactile sera pour moi plus simple. Idem sur un PC de bureau qui va se rapporcher de plus en plus d’un ecran télé, je trouve le touché d’écran, plus intuitif, plus simple, plus commode. Après, oui pour les travaux de précision -> on renvient aux fondamentaux !

    Répondre
  • uko
    15 janvier 2013 - 19 h 06 min

    @mohsenbou:
    Je suis fan du concept de portable avec écran détachable, mais au moins deux gros créneaux pour les autres formats:
    – Les Atoms embarqués sur ces hybrides sont encore trop faibles pour beaucoup d’usages en X86, les power users se tourneront toujours vers des options plus musclées.
    – Une tablette 10-12″ c’est sympa à la maison, mais moins en mobilité. Le format tablette 7″ a de beaux jours devant lui, à mon avis.

    Par contre, je te rejoins sur ta question finale: Ces solutions X86 hybrides permettent de bénéficier du catalogue énorme de logiciels X86, ainsi que du Windows Store qui devrait rapidement se remplir du même contenu que l’Apple store et l’Android market.
    Si ces solutions se démocratisent (ce qui me semble probable), les alternatives proposées sous iOS ou Android perdront beaucoup beaucoup de leur intérêt.

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 1 h 42 min

    Salut les amis
    Je viens de m’offrir un asus Vivobook I3 ( j’ai aps pu attendre le test de pierre ) et je dois avouer que je suis super surpris par ce que m’ajoute l’ecran tactile en complément du trackpad, c’est vraiment genial pour certaines actions comme faire défiler une page web, fermer une fenêtre ou deplacer un lecteur audio.pour la lecture des pdf c un vrai bonheur que cela sois pour le defilement ou pour le zoom facon smartphone ou tablete.

    Je ne m’acheterais plus jamais un pc portable sans interface tactile.

    alors oui l’ecran est vite plein de trace de doigts mais il est telement plus solide qu’un ecran non tactile qu’on a pas peur de passer un coup de chiffon dessus ;)

    Répondre
  • SGT
    16 janvier 2013 - 8 h 27 min

    Bon article qui met bien en évidence les “errements” des constructeurs de portables.

    Ils se sont imaginé que W8 + écran tactile = ventes en masse

    Mais jusqu’alors seuls Microsoft (Surface Pro avec connecteur alim magnétique), Samsung (ATIV Pro avec design intelligent de stylet Wacom) et Asus avec sa série Zen (avec un splendide design industriel et des écrans IPS) et dans un moindre aspect Lenovo (sur certains modèles) ont innové.

    Le seul bénéfice dans ces idées d’écrans tactiles pour portable est l’adjonction quasi indispensable d’écran de type IPS ou MVA avec angles ouverts. Ce serait déjà un gros plus pour les portables 2013.

    Reste deux écueil majeurs :
    – la génération actuelle de processeur Intel et AMD pour portable est encore trop gourmande en énergie
    – Les prix sont démesurés (effet UltraBook où il y a eu entente entre Intel et les constructeurs pour essayer d’imposer des prix prohibitifs en tuant le netbook). Sur ce critère Sony aurait pu grâce à son aura passée justifier des prix élevés mais leur finition s’apparente le plus souvent à de la camelote vu de près et à l’usage et ils ne peuvent pas s’empêcher d’ajouter le détail qui tue.

    Maintenant ces portables s’adressent au marché de pro ou aux créateurs de contenu. Les consommateurs et utilisateurs vont se tourner vers les Tablettes, les Phablet et les Smartphones (qui avec un clavier et une souris BT + Miracast pourraient devenir de véritable PC de base).

    Il est donc évident qu’il ne se vendra plus tout autant de Notebook.

    Mais je crois à la relève (en partie) des hybride pour peu que Microsoft améliore rapidement W8 et se dirige vers des màj annuelles, comme Google et Apple.

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 12 h 19 min

    […] Je parlais hier de cette population qui a investit dans des ordinateurs pour accéder à Internet …. Ces Chromebooks pourraient être une alternative forte pour ce type d’utilisateurs. Reste que les engins sous ChromeOS restent en déficit d’image face aux offres commerciales sous Mac OS ou Windows qui bénéficient de plans marketing très forts. […]

  • A
    16 janvier 2013 - 15 h 20 min

    “Il semble étonnant que la plupart des constructeurs puisse croire qu’en rajoutant un écran tactile à des machines classiques, ils parviendront a ré-équilibrer leurs comptes.”

    Ils croient ce qui les arrangent.
    Au lieu d’admettre que leurs ultrabooks, sont trop chers, et ce quelques soient leur esthétique, leur légèreté et le matériel embarqué, parce qu’ils veulent faire du profit, ils rajoutent une fonction, certes bienvenue, mais qui augmentent encore le prix.

    La plupart des gens n’ont pas la possibilité financière (ni forcément l’envie) de s’acheter des machines à ces prix (on peut vouloir allouer une partie de son budget à des voyages, des vêtements… plutot qu’à du matériel électronique cher. Surtout que le nombre du type de machines possédées ne fait qu’augmenter).
    Rajouter des fonctions (aussi intéressante soit-elle) ne changera rien. Surtout si ça fait encore augmenter le prix!

    “Surtout, ce que l’on demande à un PC n’est pas et ne sera jamais ce que l’on demande à une tablette. Les usages sont différents et il est donc logique que les interfaces le soient également.”

    Ca se discute. On peut très bien considérer qu’avoir une seule machine (un hybride à écran détachable) est plus pratique que 2 (un laptop et une tablette), non?
    Le problème est que pour l’instant ces hybrides sont plein de bugs et ne satisfont pas forcément les deux usages à cause d’une puissance ou d’une durée de batterie limitée.
    C’est en cela qu’Haswell va vraiment apporter un plus. D’ailleurs, le prototype proposé par Intel est bien un hybride (avec écran tactile, donc). Et là, le concept prend tout son sens.
    La puissance d’un vrai laptop combinée au form factor et à la longévité d’une tablette (voire bien plus avec les docks clavier/batterie).

    Le problème n’est pas le concept qui est plus que bon, c’est le PRIX.

    D’une part cela augmente considérablement le tarif de ceux-ci, rendant des machines déjà de plus en plus chères encore moins abordables, mais c’est également un véritable non sens ergonomique à l’usage.

    Le contre-example parfait est le VivoBook d’Asus. Un écran tactile est un plus indéniable à un laptop.
    Et quand le prix de la machine l’intégrant est raisonable, oh miracle, les gens l’achètent, et en nombre.
    Le seul problème de ce laptop c’est sa batterie. Si elle était plus conséquante, il s’en vendrait encore beaucoup plus.
    Mais la batterie est volontairement faible, non pas pour le poids ou la finesse, mais pour pouvoir justifier de vendre des ultrabooks 2 fois plus chers. Ce n’est pas la seule différence avec un ultrabook, mais c’est la principale (avec la résolution de l’écran).

    “jamais l’interface tactile la plus précise qui soit ne leur apportera un tel confort.”

    Ca, je suis plutot d’accord. Mais un stylus peut y remédier et on peut imaginer des avancées logicielles/matérielles qui le permettent.
    Retour haptique/tactile, imaginer un grossissement automatique d’un lien hypertexte quand on passe le doigt au dessus…

    De plus, et si confirmé, la technologie Leap Motion devrait etre intédgrée à certains de nos laptops (ASUS) prochainement. Ce sera plus précis mais un doigt ne sera jamais aussi fin qu’une pointe de curseur, c’est sur.

    Donc, le problème n’est pas quun écran tactile sur un laptop “n’a pa de sens”, c’est le prix demandé pour cette option.

    “Mais compter sur une interface tactile pour vendre un ordinateur plus cher à quelqu’un qui en a déjà un, cela ressemble à une réflexion menée à l’envers. Comme si l’on cherchait à soigner un symptôme plutôt que la maladie.”

    Ca aussi, c’est tout à fait vrai. Mais c’est une question de prix (de ces nouveaux hybrides) et pas du peu d’utilité (voire de l’abhération) des écrans tactiles dans les portables.

    Il faut arréter de considérer qu’il y a 2 mondes à part: les laptops et les tablettes.
    Cette vision n’a plus de sens aujourd’hui (notamment grace à W8) du fait de l’émergence des machines hybrides.
    Si on comprend ça, beaucoup des arguments (mais pas tous) développés ici (et ailleurs) n’ont plus de valeur.

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 15 h 48 min

    @A: Il y a 2 mondes a part : Des tablettes concues pour consommer et des PC conçus pour produire. Aucun jeu de tablette n’a été créé sur une tablette. Je dirais même plus, l’interface tactile de W8 ne permettra jamais de concevoir quoi que ce soit, juste d’acceder à de l’information. Le tactile limite l’usage à celui d’un utilisateur passif de l’informatique aujourd’hui. C’est ce qui crée le distingo entre tablette et ordinateur.

    Répondre
  • A
    16 janvier 2013 - 17 h 03 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est vrai, encore une fois, si on considère les différences et avantages ou inconvénients respectifs d’une tablette et d’un laptop.
    Mais cette conception et ces ‘vérités’ disparaissent totalement quand on a à faire à un hybride qui est, par définition, une tablette ET un laptop. On l’utilise comme une tablette ou un portable à l’envie simplement en détachant l’écran. Et, même sous sa forme tablette, il sera toujours plus productif (s’il embarque un OS complet comme W8 évidemment) qu’une tablette Android ou iOS.
    L’hybride parfait n’est pas encore là, mais Haswell et même BayTrail (et une meilleure intégration de W8, notamment permises par les drivers, à ces hybrides de seconde génération) devraient gommer les défauts de jeunesse de ceux-ci.

    Mais bon, si les prix ne baissent pas ces machines n’auront pas le succès qu’elles méritent.
    Certains pourront remettre le concept en question (c’est ce qui est fait ici et par beaucoup d’autres), mais le problème n’est pas DU TOUT le concept mais LES PRIX.

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 17 h 23 min

    @A: Comprends moi bien, je ne juge pas l’utilisateur. Que l’on aie pas envie de produire du contenu n’est pas mal ou bien, On achete ce que l’on veut et je ne juge pas la personne qui achète. Si Mon plombier a ujne tablette c’est ptet parce que son loisir à lui c’est l’aeromodelisme et pas le developpement d’applications ou la retouche d’image.

    L’hybride est une solution oui, mais comme tu le dit, le tactile ne résoud rien puisque le prix de l’hybride est équivalent au prix de la tablette + le prix du portable. Il n’y a qu’a voir les prix d’un hybride sous Atom souvent vendus a des tarifs horribles. Le sens de ce billet est de dire que ce n’est pas en rajoutant un élément coûteux dont l’intérêt reste discutable pour une bonne partie de la clientèle habituelle du monde PC que nous aurons une remontée des ventes.

    Répondre
  • A
    16 janvier 2013 - 17 h 51 min

    @Pierre Lecourt:

    Sur ce point, le principal de ton article donc, je suis tout à fait d’accord. L’écran tactile, en soit et surtout sans baisse de prix voire en les augmentant, n’est pas du tout la solution miracle au problème du marché.
    Les constructeurs, comme tu le dis, pensent que cela suffira mais s’ils n’intègrent pas le facteur prix dans leur raisonnement, rien ne changera. On est d’accord.

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 19 h 07 min

    Ben moi je serais bien content que mon portable soit en plus tactile si le prix est proche c est bien pratique pour certains usage s genre montrer des photos zoomer une page sur un point lors d’une présentation , quelque jeux dédiés etc etc .. .

    Apres c est sur qu il y aurait d autres moyens pour vendre des pc a nouveau en ajoutant d autres services attendus du grand public mais le tactile c est pas mal et on est pas obliger de s en servir hein!

    Je me rappel certain tutos que les anciens de Blogeee avaient fait pour mettre de dalle tactiles sur leurs netbooks ..

    bref je comprend pas votre refus quasi unanime de cette techno dans les portables??? Le prix de l intégration est pas si énorme faut pas déconner hein genre 20 30 euros maxi et si tous le portable étaient tactiles ce serait bien moins!
    En plus Windaube 8 est “pensé” si on peut dire ainsi tactile donc normal les constructeurs vendent du tactile… c est comme si on disait je vois pas l intérêt d avoir des jantes alu sur une voiture ça fais monter le prix de la tôle suffit ça va faire monter les prix oh non ….

    ben regardez dans la rue les mini couper et autres fiat 500 qui cartonnes auprès du public elle sont truffées d options qui “servent a rien et font monter les prix”…

    Tout est une question de point de vue, bref je suis un contestataire dans l âme de toutes façons :)

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 19 h 40 min

    @Fred: Pour le moment le surcoût facturé est plus de l’ordre de 100 à 140€ pas 20/30 euros…

    Répondre
  • 16 janvier 2013 - 19 h 47 min

    @Pierre Lecourt: 0n trouve des asus vivobook pour environ 400 a 500 euros… c est des premiers prix sur le secteur de portable ou les entré de gamme sont autour de 350 euros mais avec des composants finitions etc nettement inférieurs.. donc c est pas la mort du ptit cheval ca vient de sortir c est tout , d ici quelque mois on en trouvera a prix planché c est certain! et ce n est que non avis qui n engage que moi pierre ;)

    Répondre
  • 21 janvier 2013 - 11 h 23 min

    Félicitations à toi Pierre pour cette analyse pleine de bon sens.
    Je n’avais jusque là jamais songé à analyser l’évolution de nos usages depuis l’apparition du tactile, la place du PC face à celle des tablettes, etc.
    Tu m’as éclairé et je t’en remercie (ça fait pas un peu secte, ma phrase ? XD). Bref, ce genre d’analyse me conforte dans l’envie de te lire toujours plus tous les jours !

    Répondre
  • 27 janvier 2013 - 17 h 58 min

    Pierre en désaccord avec ton analyse!! Les portables tactiles c’est l’avenir: imagine ton smart phone sans tactile???? Juste 5min …
    Le tactile dans le notebook faut le voir comme ta souris externe que t as en plus de ton touch PAD. Avec ton notebook tactile tu as toujours ton clavier et ta souris pour l utiliser normalement mais le tactile vient en plus rendre ton usage plus agréable spécialement en mode consultation, internet, photo etc… Et surtout win 8 sans tactile ça sert à rien, tout ça pour dire que dans un avenir proche on aura plein d application pour le tactile sur win 8 et ça deviendra incontournable!!!
    Concernant le prix, faut pas le voir comme plus chères, j ai acheté un vivo book s400 à 599€ donc qui est dans le prix moyen du marchè: mais plus tôt que d avoir un notebook traditionnel avec 8G de ram, 1to de disque dur et un core I5 ou 7 qui me servent strictement à rien pour 95% de mon usage quotidien j ai privilégié le tactile avec du core I3 et 4g de ram au même prix!!!
    Conclusion: vive le tactile sur mon notebook win 8 vivo book s400 ;) ;) ;)

    Répondre
  • 27 janvier 2013 - 18 h 55 min

    @PSG MN: ” imagine ton smart phone sans tactile???? Juste 5min …” Euh…. comment dire… Dans une tablette ou un smartphone le tactile a bien sur tout son sens mais je ne vois pas le rapport !

    Si tu préfères acheter un i3 tactile au prix d’un i7 non tactile libre à toi. La seule raison qui t’a fait acheter un engin tactile c’est l’arrivée d’un système d’exploitation tactile. En gros tu as besoins d’un PC tactile parce que ton nouvel OS est tactile pour certains usages… Si ca te convient bravo, mais pour moi c’est une aberration : On devrait avoir le choix de l’OS et du tactile oui ou non. Dans 95 % des cas on a plus besoin de perfs que de tactile justement… On a de moins en moins le choix malheureusement.

    Répondre
  • A
    27 janvier 2013 - 20 h 16 min

    @Pierre Lecourt:

    “@PSG MN: » imagine ton smart phone sans tactile???? Juste 5min … » Euh…. comment dire… Dans une tablette ou un smartphone le tactile a bien sur tout son sens mais je ne vois pas le rapport !”

    Ce qu’il veut dire, je pense, c’est que les téléphones mobiles n’ont pas toujours étaient tactiles.
    Au début des smartphones tactiles, il devait y avoir pas mal de gens qui étaient contre ou qui n’en voyait pas l’utilité. Surtout qu’ils étaient aussi plus chers.
    Mais, et une fois les prix devenus plus corrects, on s’y est non seulement habitué mais c’est bien plus ergonomique.

    Il pense que ce sera pareil avec les laptops.

    Pour ma part, je suis d’accord avec lui, sans oublier la technologie leap motion qui peut aussi changer la donne au niveau des PCs et laptops. Cela pourrait etre encore plus efficace que le tactile.

    “La seule raison qui t’a fait acheter un engin tactile c’est l’arrivée d’un système d’exploitation tactile. En gros tu as besoins d’un PC tactile parce que ton nouvel OS est tactile pour certains usages…”

    Là c’est toi qui prend le problème à l’envers. C’est le problème de l’oeuf et de la poule.
    Le tactile est déjà rentré dans le quotidien du consommateur. Il existe sur les tels et tablettes avec des OS qui sont pensés pour le tactile.
    Ces OS ont été créés pour ça; de même que W8 pour les PCs, laptops et hybrides.

    En gros, il n’a pas acheté un laptop parce que W8 l’y oblige plus ou moins, mais parce que W8 le lui permet.
    Le désir, (ou en tout cas la volonté des ingénieurs et developpeurs quand ils conçoivent une machine et un OS) précèdent l’apparition de l’OS.
    Donc, pas à cause de W8 mais gràce à W8.

    “On devrait avoir le choix de l’OS et du tactile oui ou non.”

    Là je suis d’accord mais c’est encore le cas, non?

    “Dans 95 % des cas on a plus besoin de perfs que de tactile justement…”

    Pas pour 95% des gens, non.
    Un Core i3 (et même moins) est largement suffisant pour leurs usages.
    L’essor du marché des tablettes s’explique aussi (en partie) par le fait que leur “puissance” suffit pour la majorité des acheteurs qui ne se servent de leur machine que pour de la consultation.

    Et puis, c’est bizarre cet argument de la part de quelqu’un qui a toujours dit que la “puissance” des netbooks était suffisante pour une majorité des consommateurs.

    Pour finir, le tactile sur un laptop n’apporte rien de négatif. Il ne le limite pas en quoi que ce soit. C’est un plus.

    Le seul (et vrai) problème est pour l’instant le prix trop élévé (et qui n’est pas justifié par le cout de l’intégration du tactile dans le laptop). Sur ce point on est d’accord.

    Répondre
  • 27 janvier 2013 - 22 h 03 min

    @A:

    En vrac : Je suis ok avec un “défaut de puissance” sur un netbook parce que un netbook c’est un produit peu cher et que le compromis est acceptable. Sur une machine vendue au dessus de 500€ je ne vais pas faire ce compromis. Jamais.

    Si j’achete un engin a 600€ je veux de la perf, je veux une réactivité instantanée et pas des gadgets comme le tactile.

    Ca me fait marrer de voir des fabricants expliquer l’arrêt du netbook parce que l’Atom est trop faiblard pour l’usage d’aujourd’hui et ressortir ensuite une machine hybride vendue 3 fois plus chère… sous Atom. Le problème n’est pas lié à la puissance ou même au tactile, il est lié au montant du prix moyen des machines. Avec une marge de 15% vaut mieux vendre un atom a 600€ qu’a 200€. Faut arrêter de croire que les constructeurs s’intéressent aux machines pour leur hard. ce sont des gens au marketing qui font les line-up et pas des ingés produits. Leur pari 2013 avec Win8 c’est de croire que les gens vont se ré-équiper pour profiter de Metro avec du tactile. A mon sens ils vont se planter grave et je prédis (je peux me planter hein) une évolution de Win 8 avec une option qui fera sauter Metro dans le prochain service pack et le retour de machines moins chères dépourvues de tactile.

    Parce que je préférerais l’adjonction de fonctions plus utiles comme des écrans à larges angles, de belles résolutions, des écrans mats, du Miracast ou un tampon SSD par défaut. Le Tactile est plus tape a l’oeil mais il n’a pas d’autre intérêt pour l’utilisateur de laptop.

    Comprends moi bien, je n’ai rien contre le tactile. tout comme je n’ai rien contre le Wifi. Au début du Wifi, quand il est apparu dans les PC, on avait des modems 56K et/ou du Wifi et on avait le choix. Les premiers PC wifi étaient chers, très chers et comme beaucoup de gens n’en avaient pas l’usage, ils se sont rabattus en masse sur le 56 Ko. Avec l’apparition des Box ADSL le 56Ko a progressivement disparu (jusqu’à être livré via un dongle à la fin) des machines et le Wifi au même tarif est apparu.

    Là, regarde les lineup des fabricants, tout arrive en tactile et tout est 150€ plus cher que l’année dernière pour le même coeur CPU. On est passé à Win8 + Tactile et pourtant je ne vois pas trop l’intérêt de surpayer pour cette option.

    Sur le marché du smartphone, il y avait le choix, clavier, tactile, mixte, aujourd’hui il y a encore le choix d’ailleurs. Il y a toujours du mixte, pas plus cher que le tactile. Ce n’est plus le cas des PC modernes qui sont tous tactiles dans les prévisions constructeurs.

    Je veux bien prendre le problème à l’envers, mais il faut qu’on m’explique ou est l’endroit : C’est quoi l’OS adapté au tactile ? Windows 8 ? Sur mon portable c’est quoi l’intérêt de ce gadget qu’est l’écran d’accueil de Windows 8. J’aimerais bien qu’on m’explique à quoi il sert ? A qui il sert ? (Je suis sérieux). Le probleme à l’endroit pour moi c’est “J’achete un outil informatique de production” donc il me fauit des fonctions productives. C’est une belle résolution, de la perfs, etc. Pas des gadgets. En productivité le tactile n’est pas utile pour moi et je ne vois pas en quoi ecraser un doigt sur un écran aide à la prise de note ou à tout ce qui est censé être produit par un PC.

    Donc pauer 150€plus cher un engin par rapport à l’année dernière – ou degrader ses perfs de 150€- pour un usage inutile comme le tactile ne m’apparait pas important. Tu dis que le tactile ne limite pas mais quand on passe d’un Core i5 à un core i3 on limite. quand on reste sur des dalles 1366 x 768 en TN toutes pourries en 15″ mais qu’on passe au tactile en échange, on limite. Quand on achète un portable sans option Widi ou Miracast pour sacrifier au tactile on limite.

    Si mes prédictions sont exactes (et je t’avoues que j’ai beaucoup de revendeurs-constructeurs qui s’épanchent sur mon épaule) on va avoir un gros retour de flamme des constructeurs pour la rentrée après 2 trimestres de ventes 2013 maussades. Ce retour sera un “back to basics” : Perfs / Prix / fonctionnalités utiles. Il faudra “rattraper” les ventes de Janvier à Juillet. Et là je ne suis pas sur que les acheteurs de Core i3 4Go tactiles ne soient aps un peu verts de voir apparaître pour le même prix des Core i5 / 8 Go / SSD / IPS / FHD / non tactiles…

    On verra bien :)

    J’adorerais privatiser un endroit avec 3 4 cameras et un micro et faire un débat de tout ça avec vous et des constructeurs.

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 0 h 23 min

    Pierre tu te contredis tout seul!!!! <> ton article: <>
    Conclusion les perfs on les a, les prix du tactile baisse 0n à du S200 vivo book accessible je te fais le Pari que d ici 2ans le poids du tactil va augmenter sensiblement et dépassera les notebook non tactil et ça c est grâce entre autre aux smart phone et aux tablettes

    @ À: t as très bien compris ce que je voulais dire merci!

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 0 h 24 min

    Mince ça à pas copie les morceau de ta réponse et de ton article

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 0 h 27 min

    J avais récopie ta phrase ou tu dis que 95% est la puissance alors que ton article tu parles de ton lenovo avec son ancien I3 qui correspond a largement à tous les usages sauf la SSD! Pour info mon S400 à de la SSD : 24G0 ;)

    Allez 1-0 sans rancunes !!!

    Répondre
  • A
    28 janvier 2013 - 0 h 59 min

    @Pierre Lecourt:

    Un beau post (je suis sérieux).

    Je suis quasimment d’accord avec tout en fait.
    Quand je parlais de ‘prendre le problème à l’envers’, j’évoquais un point précis qui était que W8 n’oblige pas de passer au tactile, il le le permet.
    Le désir et l’utilité sont réels et déjà exprimés et mis en oeuvre avec les smartphones et tablettes.
    Ne me dis pas que l’arrivée d’un OS productif à 100% (à la différence d’iOS et Android) avec une couche tactile en plus, n’est pas une évolution favorable.

    Alors, bien sur, ce n’est pas parfait et MS tente de nous forcer la main vers son UI Metro et, surtout, son store. Mais bon, MS peut encore faire un peu marche arrière comme tu le dis en nous laissant les 2 options possibles.

    Pour ce qui est des constructeurs, ils sont stupides. Y’a pas d’autre mot.
    Dès qu’ils ont l’opportunité (en tout cas ils le croient) de gonfler artificiellement leurs marges (tablettes, ultrabooks et maintenant hybrides W8), ils la saisissent à bras le corps et foncent tête baissée.
    Problème, ça ne marche jamais (en tout cas très peu).
    De plus, le contexte conjocturel (la baisse de pouvoir d’achat) ne se prête pas du tout à une augmentation des marges. Et ce, quelque soit le désir de nouveauté qu’ont les consommateurs.

    Si quelqu’un n’a pas les moyens de se payer une Mercedes, tu peux lui rajouter des ailes, ça ne changera rien au prix.
    Mais là, en plus et comme tu le soulignes, ils rajoutent des ailes mais changent le moteur, les pneus, la carrosserie pour du moins bon. Juste pour dire: “regarder, elle a des ailes.”
    C’est non seulement stupides mais c’est prendre les gens doublement piur des cons.

    Et, quand ils se rendent compte que ça ne marche pas, qu’est-ce qu’ils font? Ils retombent dans leurs vieux travers et revendent de la merde. A ouais, c’est moins cher, mais ça reste de la merde.
    Ou alors, ils jettent le bébé avec l’eau du bain car, au lieu de remettre leurs choix en question, ils blament MS/W8 et le tactile. C’est plus facile, c’est sur.

    Alors qu’il faudrait juste qu’ils redeviennent plus raisonnables et, là, les acheteurs répondraient présents.
    S’ils pouvaient nous éviter la phase de tentative d’entubage, ça arrengerait tout le monde en fait et leur permettrait de ne pas perdre du temps et de l’argent dans la production de machines à des prix qui les vouent à l’échec. Et, nous, d’être frustrés et en énervés ce qui nous convainc de ne pas acheter.

    Certains, avec un ou deux modèles positionnés correctement, arrivent à tirer leur épingle du jeu comme Acer et ses hybrides et Asus avec son Vivobook (voire Samsung et sa ATIV pour le stylus).
    Mais ce n’est jamais parfait.
    Un meilleur touchpad et de meilleurs drivers pour la Acer W510, une meilleure batterie pour le Vivobook, un prix inférieur de 100€ et autre chose que ce plastique-faux-alu ultra cheap auraient fait de ces produits, des best sellers qui auraient exploser les compteurs.

    Le problème est qu’ils vendent trop de produits ou ont un contrôle qualité déficiant.
    Ils ont tellement peur de cannibaliser leurs autres gammes qu’ils ne font pas LE produit phare qui leur permettrait de vraiment vendre, puis de faire des économies d’échelles, ce qui augmenteraient leurs profits à court et moyen, voire long terme.
    Le choix c’est bien mais quand on peut choisir entre de bons produits, pas pour se demander quel est le moins mauvais (au sein des produits d’une même marque).

    S’il y a une chose qu’il devrait copier d’Apple, ce n’est pas la marge, mais bien la politique produit.
    Ne pas produire 10 produits dont aucun n’est satisfaisant car il ne faut pas qu’il empiète sur le marché ou la gamme prix des autres.
    Ils pourraient ainsi faire le meilleur produit pour un usage et un cout de fabrication donné.

    Avec des marges raisonnables (pour tout le monde), ils les vendraient beaucoup mieux.
    Acer et Asus l’ont bien compris et commencent à tester cette méthode avec les machines que j’ai cité.
    Encore un petit effort, et ils connaitront vraiment le succès car les acheteurs adhèreront à la démarche et sauront reconnaitre la valeur de ces produits, chose qu’il démontrent déjà.

    En fait, et vraiment, nos raisonnements respectifs sont très proches. On a différentes façon de les aborder mais on arrive (quasimment) aux mêmes conclusions.

    Répondre
  • A
    28 janvier 2013 - 1 h 05 min

    PS: désolé pour les typos. Ce ne sont pas de fautes. C’est que j’écris trop ‘vite’ (toute proportion gardée :) ) et ne me relis pas.

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 1 h 25 min

    @A: Oui on est prioche, juste comprendre que je ne suis pas contre le tactile mais que pour moi ce n’est pas l’argument prioritaire pour changer un materiel info qui fonctionne très bien.

    Si tu vas en magasin et que pour le même tarif on te propose la même bécane juste tactile, ben tu dis niet. Si pour le même tarif tu as un engin avec un écran qui te fait prendre conscience que le tient c’est juste de l’entrée de gamme, ben tu réfléchis différemment. Si c’est pas l’écran c’est la puissance du CPU pour un joueur… Pour moi le passage au tactile ne renouvellera pas les parcs. Et tout ce que risquent MS et les constructeurs à jouer à ce jeu là c’est de se retrouver avec une clientèle qui va se dire “Wait and see” au lieu de craquer pour une machine par semi-caprice et semi-nécessité.
    Il restera évidemment ceux qui n’auront pas le choix, le renouvellement de parc obligatoire à cause de pannes. Une anecdote au passage, certains commerçants en ligne on fait des réserves en masse de licences Windows 7 pour reéponrdre à la demande des PME qui ne veulent pas passer à Win8. Ce ‘est pas un phénomène nouveau, ça fait ça à chaque changement d’OS. La différence étant que le mouvement est aggravé par la conjoncture.

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 1 h 57 min

    @PSG MN: Les gens qui écrivent sans rancune à la fin de leur phrases c’est un peu comme les gens qui se bouchent les oreilles en criant pour ne pas écouter les arguments des autres… Ca ne fait pas avancer le débat ;)

    Ecoute, mon Lenovo en Core i3 me convient parce que je l’ai payé moins cher qu’un 11.6″ entrée de gamme à l’époque. http://www.cnetfrance.fr/bon-plan/le-gateway-ns10-116-sous-core-i3-330um-a-359-39778243.htm

    Core i3 / 3 Go / 250 Go alors que pour ce prix en Novembre 2010 on avait même pas le haut de gamme netbook du moment c’est à dire le 1215T d’Asus : Avec Athlon II Neo K125 / 2 Go / ATI Mobility Radeon HD4250 / 250 Go… LE jour et la nuit niveau perfs. L’Asus 1215T est sorti à cette époque à 449€…

    Si aujourd’hui je tombe sur un engin – tactile ou non – sous Core i7 avec une bonne autonomie à 359€, c’est à dire le prix de mon Core i3, je craquerai à nouveau sans problèmes et je ne suis pas le seul. Au moment ou j’ai acheté mon Gateway NS10, le prix des 11.6″ Core était de 560€ minimum avec des puces identiques. L’achat s’est fait chez un brocker via Ebay. Il a fallu faire vite car son stock a fondu en 5 minutes après la publication de mon annonce.

    Aujourd’hui la même affaire mise à l’échelle serait donc un 11.6″ avec 4 Go de ram, un SSD et un core i5 ou i7 à + ou – 400€. Si tu me dégote ça, Qu’il soit tactile ou pas, sous Windows 8 ou non, je fonce MEME SI le Core i3 couvre 95% de mes usages…

    Je parle de ce qui motive mon déclenchement d’achat et c’est bien le ratio performances / usage / prix. Comme le tactile ne rentre pas en ligne de compte pour moi, je ne m’en sert pas, je l’ignore.

    Pour moi le tactile n’est pas la priorité. Si il est vendu trop cher, je m’en passe. Une couche tactile proposée sur un PC à un tarif faisant gonfler de 20 ou 30€ sur une machine qui m’interesse par ailleurs pour son rapport performance prix, pourquoi pas. Mais ce n’est pas le facteur de déclenchement d’un achat, loin de là. Aujourd’hui les bécanes Win8 + tactile ont pris entre 100 et 150€ par rapport aux mêmes machines Win7 non tactiles. Je passe mon tour. C’est tout.

    J’ai pu bosser pendant 6 mois sur Blogeee grâce à un EeePC 701 dans les transports. C’était une machine suffisante avec un excellent rapport usage / prix. Tout ce que j’ai acheté depuis en machine mobile c’est par confort par rapport à mes envies de bloggueur : de la vidéo, de l’image ont été rendus possible par le NS10. Et je suis parti à Vegas avec un NS10 sous Core i3…

    Je me répète, le Core i3 me permet de résoudre quasiment tous mes problèmes (les fameux 95%). Pourtant, chez moi, j’ai un gros PC avec un Core i7, 16 Go de mémoire vive et une carte vidéo très haut de gamme pour bosser. Parce que monter une vidéo sur un Core i3 c’est bien, mais sur un gros PC c’est mieux. Faire le rendu d’une vidéo c’est possible sur i3 mais c’est une formalité sur une carte vidéo haut de gamme. Je ne vais pas limiter ma productivité avec comme seule compensation de pouvoir toucher mon écran avec mes doigts, ce qui ne me sera pas utile puisque j’ai des tablettes à la maison.

    Ce qui me fera changer de PC ce n’est donc pas le tactile, jamais de la vie, c’est bel et bien la performance ou la qualité d’utilisation pratique de l’engin : meilleur affichage par exemple.

    Donc oui le core i3 rempli 95% de mes besoins en mobilité, il traîne un peu pour la vidéo mais je m’en contente. Propose moi un 11.6″ en Core i7 à 400€ d’un côté ou le même en Core i3 tactile au même prix de l’autre, mon coeur penchera pour la performance, pas pour le tactile. Je serais prêt a dépenser ces 400€ instantanément pour le Core i7, pas pour le Core i3 tactile.

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 12 h 34 min

    @ pierre
    Encore une fois Pierre tu te contre dis tout seul… Pourquoi tu veux du I7 si le I3 gére 95% de tes besoins ?????
    Ensuite super t’as fait une bonne affaire en 2010, ça reste une exception heureusement d’ailleurs sinon je donne pas cher de l’industrie de l’informatique à ce prix là! Regarde le prix d’un CPU I7 seul ????
    Un moment donné faut rester cohérent ton cas personnel est a part à t’écouter finalement tu pourrais acheter un pc chaque mois si y’avais une bombe qui sortait à chaque fois. Tu dois te douter que ton Lenovo que t’as acheté en 2010 qui ne devais pas se vendre et que Lenovo a du décider de le peter pour s’en débarrasser et donc perdre de l’argent.
    Ba excuse moi c’est pas un modèle viable sur du long terme et si tu conseilles ça à tes amis pour acheter ils peuvent attendre longtemps avant d’acheter c’es comme celui qui veut acheter la dernières nouveauté et qui finalement n’achète jamais car y’a toujours une nouveauté qui va arriver.
    Une question: as tu essayé un tactile mais sur une longue période par sur un salon?? Essaye le pendant un mois et ensuite donne nous ton feedback!!

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 13 h 12 min

    @PSG MN: Parce que le i7 gère 100% de mes besoins 3 fois plus vite que mon i3. Comme je bosse avec ma machine ces 66% de temps économisés sont vite rentabilisés.

    Avec un marteau, une scie, une tenaille et un rabot un bon charpentier montera une maison. Pourtant ces 4 outils couvrent 95% de ses usages. Bizarrement il achète beaucoup plus d’outils et plein de machines électriques. Pour quoi ? Pour aller plus vite. Et si tu lui propose une scie circulaire avec visée laser ou une scie circulaire proposant un plus grand diamètre de coupe, je pense qu’il visera diamètre de coupe et pas forcément le laser. Le core 17 c’est le diamètre de coupe, le tactile c’est le laser.

    J’ai 3 portables tactiles en ce moment au labo. C’es tres sympa et agréable pour certains trucs notamment le mutiltimédia. Mais j’aiu un All In One tactile depuis des années dans mon salon pour ça… Ce n’est pas un problème de machine c’est un problème d’usage. Je n’en ai pas l’utilité sur un portable. Pas assez pour faire du tactile un argument d’achat sur cette plate forme. Encore une fois je ne remet pas en cause la pertinence du tactile mais plutôt le coût de cette évolution. Je préfère de la performance ou de la qualité dans les fondamentaux des machines comme l’affichage. Pour 30$ tu passes d’une dalle 1366 x 768 à ne dalle FHD. Pour 100$ tu passe du non tactile au tactile… Je préfère une plus haute résolution, c’est mon droit non ?

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 13 h 25 min

    Pas de soucis pour toi! Le but de mon commentaire est la reflexion général, je te parie ce que tu veux tu vas dans la rue tu demandes a quelqu’un quel est la résolution de leur ecran y’en a pas un qui peux te répondre!
    Car le 1366*768 répond à 95% des usages……
    Maintenant des notebooks sans tactiles c’est 99% des rayons en ce moment ça change pas la donne accroche toi pour trouver du I7 Full HD pas cheres!
    La ou je ne suis pas d’accord avec toi c’est que pour une fois y’a un progres technologique sur les portables on dit c’est de la Merde ça sert à rien! Heureusement que l’accueil n’était pas le même sur la téléphonie ou on serait avec nos vieux Nokia et Sony Ericsoon regarde qe qu’ils sont devenu en téléphonie plus rien du tout pourquoi parce que y’avait des gens comme toi qui ne croyait pas au tactil: resultat presque en faillite ces deux boites sur la téléphonie.

    Allez sans rancune

    2-0 ;)

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 14 h 17 min

    @PSG MN: Si tu ne vois pas la différence entre un smartphone et un portable je ne peux pas grand chose pour toi.

    Je peux effectivement demander la résolution aux gens qui ne sauront pas me répondre. Mais en magasin si je montre un écran IPS FHD ou un TN 1366 x 768 pour la même diagonale ça ne sera ps a la même histoire.

    La différence de prix entre un FHD et un 1366 x 768 est de l’ordre d’un tiers du prix nécessaire au passage vers le tactile On pourrait donc trouver du FHD pas cher mais non, les constructeurs ont préféré aller vers le tactile pour coller au cahier des charges de Windows 8. Mais on dirait que tu ne veux pas comprendre.

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 16 h 33 min

    Pierre je te sens un peu agacé ;) c’est un débat d’idée de manière à faire profiter différent point de vue à tes lecteurs:
    Bon revenant au débat:
    Es tu sur que le FUll HD IPS représente 1/3 DU PRIX Tactile!! je ne suis pas sûr du tout….. Sinon pourquoi l’année derniere avant que le tactile arrive on avait pas plus de solution en Full HD IPS?? Trop chere aussi et surtout pas demande client hormis des personnes comme toi soit moins de 5% du marché…

    regarde mon beau PC: j’en suis ravi!!!! http://www.rueducommerce.fr/Ordinateurs/Ordinateur-Portable/Ordinateur-Portable-Grand-Public/ASUS/4881775-VivoBook-S400CA-CA010H-Ultrabook-Tactile-14-Intel-Core-i3-3217U-1-8-GHz-HDD-500-Go-SSD-24-Go-RAM-4-Go-Intel-HD-Graphics-4000-Windows-8.htm

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 17 h 21 min

    @PSG MN: Je le sais parce qu’un jour un constructeur m’a proposé un engin a tester avec un lecteur BR mais un écran non FHD. Je lui ai dit que c’était un peu débile et lui ai demandé le surcout pour passer à un FHD sur ce 15″. Il m’a dit qu’il fallait compter 30$ d’option.

    Je ne suis pas agacé, je t’explique que certaines façons de répondre me laissent songeur et que comparer l’interface d’un smartphone avec celui d’un portable n’a aucun sens et tu continues… Remarque je peux tout aussi bien arrêter de te répondre :)

    Répondre
  • 28 janvier 2013 - 19 h 59 min

    Pierre: concernant l’interface d’un notebook et d un smart phone bien sur que c’est différent mais ce que je voulez dire par la c’est l évolution de la téléphonie et ses usages!!!
    Y a 10ans on aurait jamais imaginé faire ce qu on fait avec notre téléphone aujourd’hui et le tactile y est pour beaucoup et Apple aussi d’ailleurs. Et Ben je pense la même chose avec les portables!!! Et pour te faire une spéciale dédicaces y aura peut être un jour un notebook tactile dalle full HD IPS en I7 et peut êtres pas chère et la on sera tous les deux content! Y a ton full HD avec IPS et core I7 et moi mon tactile ça te vas ?? ;) ;) ;)

    Répondre
  • 28 février 2013 - 23 h 28 min

    Les écrans tactiles ne peuvent apparemment pas être traités anti reflets (voir les portables chez ASUS)donc un écran tactile n’est pas simplement une option en plus, mais c’est une régression en terme de qualité d’écran.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *