IFA 2014 : Sony Xperia Z3 Tablet Compact

IFA 2014 : Sony Xperia Z3 Tablet Compact, tablette Kit Kat de luxe

Sony ayant abandonné le marché du PC, la marque capitalise sur ses branches porteuses et cela se ressent fortement dans ses annonces lors de l’IFA. La nouvelle tablette de la marque, la Sony Xperia Z3 Tablet Compact, est ainsi compatible avec la fonction Remote Play de la Playstation 4.

Rien de vraiment original mais du beau travail chez Sony pour cette Xperia Z3 Tablet Compact, on retrouve le design d’une marque en plein renouveau, une concentration assez intense sur les détails et un materiel embarqué plus qu’honnête pour un engin qui ne vise désormais plus le mass market mais bien une communauté assez élitiste : Le coeur de cible du fabricant Japonais.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact

Si l’intérêt d’une tablette Android étanche est toujours à démontrer, Sony profite de ce genre de détail pour faire des images chocs et créer une aura autour de son produit. La Sony Xperia Z3 Tablet Compact résiste à l’eau (IP65/IP68) ce qui lui offrira la possibilité de balader ses 8 pouces en extérieur et par la même de séduire un ensemble de personnes ayant besoin de ce genre de détail pour travailler. Evidemment, cette résistance n’est pas miraculeuse et de toutes façons, l’écran capacitif ne sera pas à même de vous laisser piloter la dalle une fois qu’elle sera mouillée.

Mais l’engin n’en est pas moins intéressant, surtout pour les possesseurs de Playstation 4 qui pourront profiter du mode Remote Play pour jouer à distance avec la tablette. Une fonction exclusive qui colle bien avec l’image de Sony.  Pour le reste c’est un engin moderne, bien dessiné avec un SoC Qualcomm Snapdragon 801 intégré, 3 Go de ram DDR3 et de 16 à 32 Go de stockage. Un lecteur de car,tes MicroSDXC parfait le tableau. A 379€ la 16 Go, le recours à ce type de cartes est une bonne nouvelle.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact

Son écran 8 pouces affiche en FullHD grâce à la technologie maison TRILUMINOS. Sony est après tout un gros fournisseur de contenus vidéos HD, et la marque promet une autonomie de 13 heures pour sa tablette en lecture vidéo. Merci à la présence d’une batterie 4500 mAh dans les quelques millimètres d’épaisseur de l’engin.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact

Pour parfaire le tableau, Sony propose un capteur photos EXMOR RS de 8.1 Mégapixels à l’arrière et un 2.2 Mégapixels,en face avant. De quoi faire des photos correctes malgré la grande diagonale de l’engin : A vrai dire avec ses 270 grammes et ses 6.5 mm d’épaisseur, cette 8 pouces est souvent plus légère et efficace que d’anciennes 7 pouces sur le marché.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact

Une ribambelle d’éléments sont également présents avec du NFC, un aGPS, la prise en charge du MHL ou encore un système de réduction du bruit ambiant. Des détails toujours intéressants pour un usage extérieur de la tablette.

Si je résume, il sera possible avec la Sony Xperia Z3 Tablet Compact, de piloter sa console PS4 depuis son jardin sous la pluie même si son voisin tond sa pelouse… Plus sérieusement, voilà un engin à un prix un peu plus élevé que la moyenne des 8 pouces mais bien fini, bien construit et doté d’un affichage vraiment impressionnant, la technologie Sony employée sur ce modèle est  quelque chose de réellement bluffant. Un engin à réserver aux dévoreurs d’images et de films, ravis de pouvoir embarquer leurs films FHD sur une petite carte MicroSDXC en voyage.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 10 septembre 2014 - 9 h 13 min

    L’information sur l’autonomie m’interpelle. 13 heures pour 4500mAh : c’est vraiment prometteur avec un très joli écran.

    Il est admis que l’élément d’une tablette consommant le plus d’énergie est l’écran (rétroéclairage). Certaines tablettes équipées d’écran spécifique (tab S, ltps, triluminos, etc) sont de véritables chameaux !

    (Bien sur l’optimisation logicielle joue aussi de manière notable)

    Je me demande alors si il y a déjà eu quelque part sur le net un article ou juste des informations (chiffrées) concernant les consommations des différentes technologies d’écran employables aujourd’hui. Après une recherche rapide je n’ai rien trouvé de clair :(.

    Si quelqu’un a des infos à ce sujet (ou un lien), ce serait très gentil :D.

    Répondre
  • 10 septembre 2014 - 21 h 12 min

    De cette tablette, ou meme du dernier SmartPhone Sony presenté, je n’attend qu’une chose: Un petit hack du soft du RemotePlay pour utilisé ma PS4 avec mon téléphone d’une autre marque ! (J’ai la PSVita, mais… juste pour le fun :) )

    Répondre
  • uko
    10 septembre 2014 - 22 h 45 min

    @Paulin ARBOUX:
    La réponse à ta question semble tout sauf simple. La consommation de l’écran dépend de sa technologie, mais aussi de sa taille, de sa densité de pixels et de sa luminosité maximale.

    – La technologie: Les technos de dalles ont beaucoup évolué ces dernières années. Les AMOLED réputés plus économes semblent avoir été rattrapés par les IPS, qui consomment de moins en moins. Ils restent plus économes sur l’affichage d’images sombres (les pixels noirs sont éteints) mais consomment plus sur les images lumineuses. Le surf internet génère donc une consommation supérieure sur un écran AMOLED que sur un IPS, alors que l’AMOLED aura l’avantage pour les films.
    Ma Tab S 8.4 tient facilement 10-12h de visionnage de films, ce qui est impressionnant.

    – La taille de l’écran et sa densité de pixels: plus le nombre de pixels est important, plus il faut d’énergie pour éclairer la dalle. La « grille » de pixels est plus dense, laisse moins bien passer la lumière et demande une intensité lumineuse supérieure à la source (le rétroéclairage). De la même manière, plus la surface à éclairer est étendue, plus il faut de lumière pour l’éclairer.

    – La luminosité maximale de l’écran: Beaucoup de testeurs ne se donnent pas la peine de mesurer la luminosité utilisée pour l’autonomie des tablettes, et se contentent d’afficher le % de luminosité utilisé. A % égal, deux tablettes différentes n’afficheront pas la même luminosité et n’utiliseront donc pas la même quantité d’énergie. Plus l’écran est capable de monter haut en luminosité, plus il consommera à % de luminosité égal.

    Bref, j’ai aussi essayé de me renseigner sur le sujet et comme toi j’ai rencontré un succès mitigé. D’autant plus que les évolutions technologiques modifient les paramètres de consommation de chaque techno d’une génération à l’autre. Pour bien faire, il faudrait trouver un test de conso des écrans de chaque technologie à résolution, définition et luminosité égaux. Et pour des affichages blancs, noirs et mixtes.

    En ce qui concerne cette Xperia, je suis curieux de voir les résultats de ses tests pratiques. Je n’ai pas beaucoup aimé les précédentes tablettes de Sony pour diverses raisons (ports propriétaires, structure trop peu rigide…), mais la Tab S 8.4 me laisse sur ma faim. Si cette Sony corrige les défauts de ses prédécesseurs, elle pourrait faire mon bonheur.

    Répondre
  • 10 septembre 2014 - 23 h 17 min

    @uko: Je ne suis pas contre un compte-rendu de la Tab S 8.4 sur le forum, si tu en as l’envie… et le temps!

    Répondre
  • 11 septembre 2014 - 6 h 56 min

    @uko: Je pense que c’est quasi impossible car chaque constructeur adapte les écrans qu’il achète. Donc pour la même ref d’écran, l’un utilisé chez le constructeur X l’autre chez Y, on aura des consos différentes.

    Répondre
  • 11 septembre 2014 - 8 h 28 min

    @ uko

    Merci beaucoup pour ces précisions.

    Effectivement la mise en place d’un protocole de test pertinent semble extrêmement complexe dans le cadre des écrans. Il faudrait trouver des écrans de même taille, même résolution et réussir à les mettre à une même intensité lumineuse (pour parer les luminosité variant d’un appareil à un autre) via un luxmètre. Et ensuite démonter les devices pour y placer des multimètres pour voir ce qui est réellement consommé par l’écran. Cela devient réellement complexe.

    Un autre point aussi que tu soulèves et que j’avais oublié, c’est que les techno ne sont pas ‘figées’ : il existe une multitude de qualité d’écran IPS qui peuvent pour les plus perfectionnés surpasser d’autre technologie plus prestigieuse (mieux marketée ?). Il est donc impossible de généraliser sur la présence de la mention écran XXXX sur une fiche technique (mais ça donne tout de même des idées).

    Alors que peuvent bien faire les testeurs de tablette concernant l’écran hormis dire : il est beau ! et super lumineux ! ?
    => je leur proposerais bien un petit test supplémentaire correspondant à une mesure de luminosité (luxmètre) disons à 0/50/100% de luminosité (selon android) et de faire des tests d’autonomie également à une luminosité en lumens fixe histoire d’avoir un paramètre de moins rentrant en jeux.

    A défaut il me semble assez facile pour un fabricant de jouer sur deux heures d’autonomie annoncée en modifiant uniquement la puissance du rétroéclairage.

    Répondre
  • 11 septembre 2014 - 11 h 25 min

    […] Sony ayant abandonné le marché du PC, la marque capitalise sur ses branches porteuses et cela se ressent fortement dans ses annonces lors de l’IFA. La nouvelle tablette de la marque, la Sony Xperia Z3 Tablet Compact, est ainsi compatible avec la fonction Remote Play de la Playstation 4.  […]

  • uko
    11 septembre 2014 - 13 h 16 min

    @ttfch:
    Je vais me motiver pour te faire ça :)

    @Paulin ARBOUX:
    Les testeurs sérieux mesurent souvent la luminosité maximale de la dalle qu’ils étudient, en revanche assez peu se donnent la peine de se baser sur la luminosité réelle pour effectuer leurs tests d’autonomie. De mémoire, il me semble ne l’avoir vu que sur Anandtech, qui utilise 200 nits comme valeur de référence pour tester l’autonomie de tous ses appareils.

    Mais le point qui me semble le plus problématique à mon sens est que visiblement toutes les technologies ne sont pas linéaires dans leur consommation, même à luminosité fixe. Outre le cas de l’AMOLED qui consomme beaucoup plus pour afficher des images lumineuses que des images sombres, quid de l’impact de la fréquence de modification des pixels sur chacune des technologies ?

    Il me semble particulièrement difficile d’établir un protocole de test applicable à tous les écrans. Il en va de même pour les machines d’ailleurs: Les paramètres qui impactent la tenue de la batterie sont tellement nombreux qu’il est fréquent pour une même tablette de passer de plus de 12h à moins de 3h d’autonomie selon les usages.

    Répondre
  • 11 septembre 2014 - 17 h 26 min

    @uko: Super! Merci :-)

    Répondre
  • 13 septembre 2014 - 5 h 30 min

    Juste pour info, j’ai le Z Ultra et l’écran fonctionne sous l’eau ;)

    Hâte de voir le Z3 Compact pour ma part !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *