Windows 10 sera t-il compatible avec les applications Android ?

Voilà qui pourrait faire l’effet d’une bombe sur le marché des systèmes d’exploitations, selon Paul Thurrott, la prochaine mouture de Microsoft ouvrirait une compatibilité native vers les applications Android. Windows 10 pourrait donc les exploiter sans avoir à installer de logiciel supplémentaire.

Voilà qui pourrait faire grand bruit, si il est possible d’exécuter des applications Android sous Windows aujourd’hui, il faut le faire au travers de l’installation d’applications spécialisées pas forcément très grand public.

Les plus vieux d’entre vous se souviennent peut être du problème posé par le format .zip à une époque. Quand on vous appelait pour vous demander comment ouvrir le fichier… Ce problème a quasiment disparu avec l’intégration du format ZIP directement au sein de Windows, les logiciels de décompression existaient pourtant déjà et étaient très simples à manipuler mais une fois intégré au gestionnaire de fichiers de Windows, le problème de la décompression a quasiment instantanément disparu.

Minimachines.net 2015-04-29 14_15_59

Et si cela arrivait pour les applications Android. Si le fichier APK à destination du système de Google pouvait s’installer et se lancer sous Windows de la même manière qu’un exécutable classique ? En un simple double clic.

L’interêt est évidemment de pouvoir profiter du catalogue des applications Android existantes. Le magasin d’applications de Microsoft est, certes, de mieux en mieux rempli, mais beaucoup de pépites d’Android en sont absentes. Il est également évident qu’un client Android ayant payé beaucoup d’applications ne sera pas forcément enclin à changer de plateforme et donc de payer à nouveau ces apps. Permettre d’exploiter ces jeux et programmes sous Windows 10 aurait donc beaucoup d’avantages.

Windows 10

L’intérêt est donc réel pour Microsoft pour accélérer l’adoption de son système mais présente un gros défaut pour l’écosystème global de l’éditeur. Comment pousser les développeurs à s’intéresser au Microsoft Store et les encourager à y publier des application si les clients peuvent récupérer celles d’Android ? Comment montrer l’intérêt de Windows 10 avec une interface 100% Android au final ? Si le système est juste là en sous-marin pour piloter des applications Android, quelle plus-value pour Microsoft ? Après tout, le résultat sera le même avec les différentes applications imitant l’interface de Windows sous Android.

Autre danger, est-ce qu’une application Android tournera sur toutes les solutions proposées sous Windows 10 ? Avec l’offre très large de solutions matérielles visées, Microsoft cherche à proposer des applications quasi universelles pouvant s’exécuter aussi bien sur mobiles que sur machines sédentaires. Est-ce que ce sera toujours le cas avec un émulateur Android ? Et si c’est le cas, ce sera encore plus rébarbatif pour un développeur de devoir concevoir une applications pour Android et pour Windows 10 en respectant cette large gamme de machines.

Le dilemme est assez important pour Microsoft puisque si cette compatibilité Android s’avère exacte, cela apporterait une fonctionnalité majeure pour son système d’exploitation. Mais d’un autre côté cela lancerait en l’air une épée de Damoclès qui finirait bien par retomber un jour, d’une manière ou d’une autre, sur la tête de Microsoft.

L’idée fait en tout cas grand bruit chez Paul Thurrot.

19 commentaires sur ce sujet.
  • 29 avril 2015 - 14 h 38 min

    et nos dualboot alors quelqu’un y pense
    hein c’est une honte je vais le dire à Birgit

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 14 h 54 min

    D’un autre côté,c’est aussi une alternative pour protéger le futur Spartan. En effet, mieux vaut adapter la VM android plutôt que de laisser Google faire une extension chrome pour ça qui pousserait les windowsien à utiliser le browser concurrent.

    Et quand on voit ce qui se prépare dans la sphère des applications qui tourne dans un navigateur, ça peut se justifier. Dans le domaine des navigateurs, MS a pris beaucoup de retard.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 15 h 08 min

    Si seulement ils pouvaient faire ça pour windows phone 10…

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 17 h 20 min

    […] du site MiniMachines, imagine déjà les possibilités offertes par une telle intégration. Dans son article publié sur le sujet, il explique notamment qu’on pourrait comparer l’intégration de la compatibilité des […]

  • 29 avril 2015 - 17 h 44 min

    Hey ! il y a un petit billet à ce sujet sur le site de frandroid.com avec ref. de ton article… ;-)

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 17 h 51 min

    Si cette fonction débarquait dans windows 10, assurément ça pourrait me motiver à franchir le cap et quitter windows 7.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 17 h 56 min

    L’intérêt d’android serait alors posé. Si j’ai une tablette un PC et un téléphone capable de faire fonctionner les applis Android, pourquoi avoir un os android alors que l’os Windows me propose plus ??

    J’y crois pas trop mais ça serait juste géniale.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 18 h 14 min

    @exover: Si tu parles de windows 10 tout court, la réponse est qu’Android sera toujours plus léger que Win10 et ses bibliothèques “héritage”. En outre tu auras un OS qui plombe une bonne partie du stockage (bien que quand je vois certains appareils Android, c’est pas forcément glorieux non plus…)

    Si tu parles de la version mobile de win10: parce que sur un tout petit hardware, les applis android tourneront pas aussi bien que sous Android. (Wrappers pour SurfaceFlinger et Audioflinger par exemple…). Et quand on voit l’expérience windowsRT on a pas forcément confiance en Microsoft.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 18 h 27 min

    @Baldarion: salut, je ne sais pas ou en est le développement de l’extension sous chrome mais il y a quelques mois lorsque je l’avais testée j’avais été decu par le manque d’applications compatibles. Finalement tout ce que j’aurais voulu utiliser ne fonctionnait pas. Je pense notamment aux appli qui utilisent le reseau local. Toujours sous Mint je passe par genymotion par contre la vm est reparametrée pour avoir acces au reseau ainsi qu’aux péripheriques usb etc…

    Si seulement cannonical pouvait s’engoufrer dans cette brèche…

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 18 h 50 min

    Je parie qu’Apple, lors de son 40ème anniversaire l’année prochaine, nous sortira un OS unifié MacOSX / iOS !! ;)

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 19 h 18 min

    Google perdrerait beaucoup de clients. Si les gens choisissent un Android-Phone plutot que Windows-Phone c’est parce qu’il y a infiniment plus de choix d’applications sur Android. Avec cette compatibilité, plus besoin d’acheter un Android-Phone.

    C’est pareil pour Linux. Si je ne passe pas sur Linux, c’est à cause des logiciels/jeux incompatibles avec Linux.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 21 h 05 min

    donc en fait ca n’est pas “Win10 execute les applis Android” mais “MS fournit un outil de portage des applis Android vers Win10”.

    Il faut recompiler, adapter un peu, les mettre sur le store… A ma connaissance, il y a deja plusieurs outils qui font faire ca; a vue de nez la différence ici, c’est le poids de MS, et des bibliothèques pour faciliter le boulot.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 21 h 14 min

    @Laurent: a priori (mais il faut que je vérifie), Google travaille activement en ce moment à cette extension. Bien sûr un simple canevas HTML ne saurait émuler toutes les finesses d’un OS, mais quand on voit ce que Google fait en parallèle avec DART, il est probable que d’ici peu la compatibilité des apps (si bien sûr les dev ne codent pas avec les pieds) sera pas loin d’être parfaite…

    @Vitamine Z: Beaucoup de logiciels Windows fonctionnent sans pépin sous Linux hein… Suite Office, pas mal de jeu… Et le tout légalement. L’inverse étant un autre problème… Théoriquequement avec Cygwin on doit pouvoir recompiler des applications Linus pour tourner sous windows. Personnellement à part un jeu et quelques logiciels de MAO je fais tout sous Linux (et encore pour la MAO Ubuntu Studio + Wine semble bien prometteur pour avoir encore moins de latence… (en tout cas, Guitar RIG tourne mieux sous Linux que sous windows sur un de mes PC…).

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 21 h 44 min

    3 choses
    1 cela a été une ÉNORME connerie de distinguer os desktop et os mobile.
    Historiquement c’est justifié mais cette justification s’arrête en 2011 époque où les capacites des smartphones ont rejoint celles des desktops (2 Go de MEV, 64 Go de stockage). On sait pourquoi cela a continué : profiter à fond de la manne financière que représente l’enfermement de l’utilisateur. On refait le modèle de l’informatique propriétaire cassée par IBM en 1980. Le challenger Musoft a tout intérêt à uniformiser les os afin de se faire une place. Ce que je je demandais dès 2012.

    2. Musoft n’est pas le premier à interpréter les apk. Sailfish OS fait de même. Et là c’est amplement justifié car sinon personne n’aurait jamais investi dans un Jolla.

    3. Il est grand temps que cette gueguerre des os mobiles cesse. J’en ai ma claque en tant qu’utilisateur de ne jamais avoir ce que je veux (alors que sous ouinouin, nunux ou ossx on trouve ce que l’on veut). C’est toujours sous un autre os que ça existe.
    Ras-le-bol ! Et il se crée sans cesse de nouveaux os mobile !
    Quel mépris pour le consommateur quand on y pense !
    Db

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 22 h 01 min

    @Baldarhion:
    Je me fou de la place que prend Windows 10, j’ai déjà une tablette Windows (dell 8 pouces) et franchement c’est déjà largement mieux qu’Android.
    Quand au fonctionnement sur WP10, si c’est moins rapide, a voir…. la différence, je joue peu et peu d’appli réclame de la puissance donc….

    Bon il faut aussi que WP10 soit un peu plus sexy que WP8 tout de même :D mais bon…. si je dois perdre une petite partie pour avoir un truc complement homogene… je perdrais un peu.

    Répondre
  • 29 avril 2015 - 23 h 14 min

    @Sopilou : c’est carrément une obligation !

    Répondre
  • 30 avril 2015 - 11 h 24 min

    La compatibilité des applications Android est très bonne avec BBOS de Blackberry, à l’exception d’un léger temps de latence. Alors, sur un proc de PC, hormis l’amour propre de Microsoft, pourquoi ne pas arriver à la même performance ? Il reste l’intérêt stratégique …

    Répondre
  • 2 mai 2015 - 0 h 49 min

    @Baldarhion:

    Comment peux-tu affirmer que W10 sera plus lourd qu’Android sachant que W10 n’est pas encore sorti?

    :)

    Répondre
  • 3 mai 2015 - 16 h 19 min

    @DotNet: oui, je vais peut-être un peu vite en besogne effectivement :)

    Mais, me basant sur la taille de Win 8.1 64 et sachant que pour de raisons de compatibilités on va encore se traîner des tonnes de DLL héritées du passé, n’importe quelle distrib sera inférieure en espace occupé (et avec toujours plus d’outils).

    C’est pas forcément un argument ultime j’en conviens, mais ce serait bien qu’un jour Microsoft fasse un vrai ménage dans tout ce bazar. Ça ne peut qu’être bénéfique aux utilisateurs.

    En attendant Android grossit aussi (sans compter tout le bloat que livrent les fabricants (même Asus….))

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *