Orange Pi Zero Plus 2 : Yep, une autre carte de dev sous Allwinner H5

En fait, le type qui développe les cartes Orange Pi est tombé dans une marmite de jus d’orange quand il était petit, je ne vois pas d’autres explications. Il y a quelques semaines, la marque présentait une première concurrente à la Rpi Zero, voici la Orange Pi Zero Plus 2, une évolution du premier modèle

De ce surdosage infantile de Vitamine C, il est resté un profond amour pour les agrumes d’un côté et une impressionnante effervescence sous un crâne en perpétuelle suractivité. La Orange Pi Zero a été lancée en Novembre dernier sous Allwinner H2, la Orange Pi zero Plus a été annoncée le 20 Mars dernier sous AllWinner H5, aujourd’hui la Orange Pi Zero Plus 2 est lancée autour du même format mais en changeant de puce puisqu’elle passe à la AllWinner H5.

Orange Pi Zero Plus 2

Bon, il faut dire que ce n’est pas hyper compliqué de passer de la H3 à la H5, les deux SoC sont compatibles pin à pin, ce qui veut dire qu’ils ont non seulement la même taille et le même nombre de broches mais qu’en plus les broches servent à la même chose. Si votre carte mère alimentait le SoC via les broches 1 et 2 sur un Allwinner H3, il alimentera un AllWinner H5 de la même façon.

Vous l’aurez donc compris, en fait il n’est pas tombé dans le jus d’orange, c’est une légende urbaine sans fondement répétée par des complotistes. Pour la Orange Pi Zero Plus 2, le fabricant Shenzhen Xunlong a juste changé l’approvisionnement de la machine qui monte les cartes en remplaçant un composant par un autre. Les gros malins.

Orange Pi Zero Plus 2

Du coup les spécifications de la carte sont identiques, le passage du H3 au H5 aura son impact mais c’est bien la seule nuance entre les deux solutions. enfin presque la seule nuance puisque la nouvelle solution est 1$ plus chère que la précédente à 19.99$ sans compter les frais de port. Le précédent SoC proposait quarte coeurs cortex-A7 et un Mali-400MP2, le nouveau passe au Cortex-A53 avec un Mali-450MP4. la mémoire reste cantonnée à 512 Mo et le stockage à un duo 8 Go de eMMC et un lecteur de cartes MicroSD.

La Orange Pi Zero Plus 2 proposera un port HDMI, un réseau wifi 802.11 b/g/n et du Bluetooth 4.0 LE via un module Ampak AP6212. Une prise d’antenne u.FL qu’il sera possible d’équiper comme bon vous semble.

Orange Pi Zero Plus 2

Un MicroUSB OTG est présent, ainsi qu’un MIPI CSI pour une camera, les habituels 26 pins compatibles Raspberry Pi B+ sont là, 13 autres pins comportant deux USB 2.0, une sortie TV, une entrée micro et un capteur infrarouge sont également présents

L’alimentation se fait en 5 volts par le port MicroUSB et la carte mesure 4.8 cm de large pour 4.6 cm de long, elle pèse 20 petits grammes. Elle est censée être compatible avec Android, Ubuntu, Debian et Raspbian, la version Raspberry Pi du système. A voir comment elle se comporte, les distribution données comme compatible par Orange Pi ne sont pas toujours vraiment au rendez-vous.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mars 2017 - 20 h 16 min

    framboise, banane, orange…
    ils sont au top avec les fruits les pi……

    Répondre
  • 29 mars 2017 - 20 h 46 min

    Et BlackBerry pi ? Non ? Déjà pris par une entreprise canadienne ?
    Allez qui osera Lemon pi, Watermelon pi, cocopi, etc ?
    Effectivement on assiste à une fragmentation du marché ce qui n’est jamais bon pour l’écosystème.
    Raspian fonctionne très bien. Ne n’en diraisas autant de Bananian ou Orangian.
    Db

    Répondre
  • 29 mars 2017 - 20 h 56 min

    @Gaduc: « on assiste à une fragmentation du marché ce qui n’est jamais bon pour l’écosystème. »

    La diversité est la base de tout, jusqu’à la notion même de théorie d’évolution du vivant.

    C’est au contraire une excellente chose ; ça en fait pour tous les goûts, et adresse une quantité de besoins extrêmement divers et variés, ce qui est parfaitement en ligne avec la nature première de ce segment, à savoir un outil maléable, peu cher, et efficient pour servir de base à tout type de bidouillage ou prototypage.

    Répondre
  • 29 mars 2017 - 20 h 56 min

    @Gaduc: C’est pour ça qu’ils essayent tous d’être compatibles Raspbian…

    Répondre
  • 29 mars 2017 - 21 h 18 min

    dommage d’y avoir soudé un vieux BLE 4.0 car ça reste une vraie passoire au niveau sécurité

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 4 h 41 min

    Je rentre de Shenzhen et j’ai passé 4 heures avec Steven. Je publierai l’article dans quelques semaines. Il y a une véritable explication derrière ce que vous constatez.

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 8 h 05 min

    @Gaduc Lemon pi existe déjà…

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 8 h 29 min

    Et si ils passaient un peu plus de temps sur le support du matériel ? Pour le H3, il y a encore beaucoup de boulot avant d’être pleinement supporté…

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 9 h 51 min

    Et il ne s’agit pas de mettre un processeur à la place d’un autre (je comprends l’humour), mais les tensions ne sont pas identiques (par exemple H2+ H5) et les composants de régulation non plus.

    Pour la question de l’OS, sans en dévoiler trop sur le sujet, je crois qu’il est plus sage de se tourner vers Armbian qui propose la plupart du temps deux systèmes, une version serveur et une version desktop. Si vous êtes joueur vous pouvez aussi aller vers retrorangePie (testé, un peu délicat pour la OrangePi Zero mais WIP) et si vous aimez le réseau il y a quelques distros qui transforment les cartes en systèmes openWRT (testé, du tonnerre !).

    En tout état de cause, actuellement le support logiciel des cartes directement par Xulong n’est pas le point fort, mais il existe des solutions. Je comprends que lorsque l’on est habitué à récupérer Raspbian sur le site de la fondation Raspberry, on peste après les systèmes proposés sur le site d’Orange Pi (que je déconseille formellement).

    Par contre le coût du matos est intéressant et la camelote posée dessus aussi, ainsi que le design des cartes : par exemple la capacité à diffuser la température dans le PCB fait une grosse différence avec Banana. Une Orange Pi Zero < 10$ dépote plus qu'une Rasp3 et consomme beaucoup moins. Selon le type de projet c'est intéressant…

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 12 h 57 min

    @Starlord:
    Concernant le « design » justement, c’est quoi l’intérêt d’un Soc 64 bits (avec un OS 64 bits) avec une RAM 16 bits ?

    Répondre
  • 10 mai 2017 - 17 h 46 min

    […] avec ce même type de performances, préférez une Orange Pi Zero vendue à 6 petits euros ou une Zero 2 Plus à 20$ en Allwinner H3. Si vous voulez une communauté stable, il vaut mieux viser les Odroid ou Raspberry Pi. Si enfin, […]

  • 7 novembre 2017 - 15 h 52 min

    Commandée p.our voir la performance sous UBUNTU ou équivalent .
    Le plus si c’est compatible avec la ZERO PI H3 serai de récupèrer ma carte d’extension prévu pour toutes les Orange PI Zéro .
    Sortir aussi en HDMI sera pas mal .

    Pour avoir acheté la Zero H3 ,je regretette que l’interface livrée avec ne soit pas compatible avec un cable AV standard .
    Enfin ,il semble que je soit pas le seuk dans ce cas et que la pluspart des Orange PI Zéro H3 tournent avec un cable branché sur les pin 9 pour le Signal et 2 pour la masse .
    Le problème c’est que les distribution Linux sont prévue pour tourner sur du HDMI .
    Enfin ,il parrait qu’avec une interface seriel/USB c’est possible de reprogrammer la carte micro Sd a partir du PC .

    Bref ,si un malin offre le tutoriel pour modifier directement la carte dans un PC sous Linux ce serait plus utile .

    Par contre rien avoir avec la puissance des R-PI ,c’st sur que le petit allwiner fait du bon boulot .

    Répondre
  • 23 novembre 2017 - 16 h 29 min

    Reçut ma commande du Zero Plus en H-5 .
    Première constatation ,un Android en chinois est déja dessus .
    Un plus certain que cette memoire de 8 Go pour le stockage interne .
    Bien mettre en place le cable HDMI standard et cela marche .
    Seconde constatation Armbian est encore en béta et les distribution autres essayées sont pas au TOP.
    Le pire reste que pour trouver une version ANDROID 5.1 c’est pas évident .

    ERREUR de ma part ,j’ai écrit H-3 pour mon premier Zero Pi achété alors que c’est un Allwinner H-2+ , la version en H-3 dispose bien il me semble d’un port HDMI de format mini .

    Le conseil que je donne c’est donc de prendre un H-3 en ORANGE PI Zéro de préfèrence a un H-5 sinon se tourner vers un Orange Pi PC Plus qui n’a malheureusement pas de stockage interne .

    Le PLUS de ces cartes Orange Pi c’est tout autant le prix face a un Raspberry PI pour un usage dans une utilisation dédiée .
    Il semble donc possible de se monter un petit ordinateur générique sous Android ou Linux pour moins de 50 euros .
    13 pour la carte Orange PI , 6 pour l’extensions en NAS et 5 pour l’alimentation , comparer au cout d’un R-PI Zero complet .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *