Octapi : Créez un cluster de huit cartes Raspberry Pi

La Raspberry Pi manque de puissance ? Boostez ses capacités de calcul avec Octapi. A l’aide de neuf cartes Raspberry Pi 3 vous pouvez construire un cluster de calcul Octapi, une solution à but éducatif. Pas de quoi entrer en compétition avec les solutions classiques du marché.

A vrai dire Octapi est une réponse éducative posée à un prof, celle posée par un paquet d’étudiants qui fantasment sur un monde étrange présent en ligne, celui du hacking. Face à cette question posée en boucle par ses étudiants, cet enseignant a donc décidé de prendre le taureau par les tentacules et de leur montrer une des techniques préférées des pirates du monde entier : L’attaque brute force.

2017-07-12 16_41_30-

Octapi n’a pas pour vocation d’aider qui que  ce soit à pirater quoi que ce soit, mais cela montre l’énorme différence de puissance proposée par une solution classique et un cluster en terme de calcul. Le brute force, c’est une technique d’attaque qui existe depuis que les systèmes de combinaisons existent. On s’attaque à un mot de passe en essayant toutes les combinaisons possibles : Sur un cadenas à code dont on a oublié le code ou face à un mot de passe d’un vieux compte oublié. Il s’agit donc de tenter encore et encore toutes les options jusqu’à ce que l’on trouve la bonne combinaison.

2017-07-12 16_46_26-

Avec une Raspberry Pi, les capacités d’attaques sont assez limitées, la puce embarquée n’est pas connue pour ses énormes capacités de calcul. Mais en montant huit cartes en parallèle, pilotées par une neuvième carte sous OctaPi, on obtient une énorme différence de capacité.

D’autres formules sont disponibles si vous ne voulez pas utiliser 9 cartes pour ce projet. Il est tout à fait possible de faire fonctionner un TetraPi avec 5 cartes ou un HexaPi avec 7 cartes et il est même envisageable d’employer des cartes Pi Zero W pour faire tourner le système. Tout le détail est disponible sur une page dédiée très documentée.

 

5 commentaires sur ce sujet.
  • 12 juillet 2017 - 21 h 24 min

    SUBLIME PI-TOP sur la photo ,sa disposition a la vente chez nous laisse a désirer .

    Répondre
  • gUI
    12 juillet 2017 - 21 h 41 min

    Ouais enfin au mieux, ça multiplie la puissance x8. Et un RPi x8, ça reste loin d’un Core de bureau (moins cher). Mais le concept est sympa et sans nul doute educatif.

    Répondre
  • ted
    13 juillet 2017 - 10 h 18 min

    ça fait un bail qu’on trouve des cartes et/ou boitier pour mettre des RPI en cluster. Pour faire un ptit docker-swarm à la maison pour pas cher par ex.

    Bon là ils ont été loin: Create a Wi-Fi network for the cluster ! En gros c’est plutôt un generateur d’interferences wifi ;)

    Répondre
  • JLA
    13 juillet 2017 - 10 h 19 min

    Zut, j’ai cru que tu démarrais la série d’article sur l’anet A8 avec un article sur octopi.

    Répondre
  • 13 juillet 2017 - 11 h 45 min

    Pourquoi en wifi ? pas plus “simple” et performant en rj45 ? (ok si c’était des pi zero w mais là…)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *