Acer licencie 7% de ses effectifs et change de PDG pour redresser la barre

Sale temps pour Acer, ses équipes et ses dirigeants. La société Taiwanaise accuse encore un repli de son activité avec une chute de ses ventes de 12% supplémentaires au cours du dernier trimestre qui se solde par une perte nette de plus de 40 millions de dollars depuis le début de l’année. En réaction le PDG de la société, J.T Wang démissionne et d’autres bouleversements vont venir secouer l’entreprise.

Résumé : La tête d’Acer saute, 7% des effectifs de la marque sont supprimés et des produits en cours de développement sont tout simplement arrêtés. Acer fait le dos rond face à la chute du monde des PC. Un mouvement qui pousse à la tête de la marque Jim Wong l’actuel Président du groupe et qui devrait permettre au quatrième fabricant mondial de PC de faire des économies dans les années à venir.

Acer Pub

Vous vous souvenez de Megan Fox et de son amour des Dauphins dans une pub à la télé pour Acer ?

Alors que Lenovo, HP et Dell reprennent des couleurs ces deux derniers trimestres, portés par leurs activités professionnelles, Acer et Asus n’en finissent pas de boire la tasse avec une croissance qui stagne… très loin des scores passés. Pour Acer c’est le signe de la nécessité d’un changement à sa tête. La place de PDG du groupe est un siège éjectable depuis quelques mois et après avoir évincé Gianfranco Lanci, c’est au tour de J.T Wang de présenter sa démission à la tête du groupe.

C’est du coup son jeune dauphin, Jim Wong, qui va prendre la tête des opérations et quitter son poste actuel de Président d’Acer.  Avec 43 millions de dollars de pertes depuis le début de l’année, Acer prend de plein fouet la crise du monde PC, bousculé par les smartphones et les tablettes et coincé par une politique de tarifs qui ont subi une grosse inflation ces derniers temps.

En début d’année, un responsable du groupe me confiait lors d’un voyage de presse à New-York, que l’entité Acer assumait désormais de vendre moins pour vendre mieux. L’idée était de sortir de la stratégie de conquête de parts de marché pour revenir à une politique de marges plus importante. Pour traduire cette volonté, Acer a mis le paquet : Stars du cinéma recrutées, films de propagande à gros budget et machines innovantes. Le  tout servant à mettre en avant la marque qui venait de changer de logo pour changer d’image. Cette nouvelle stratégie décidée en fin d’année 2012 devait permettre d’augmenter la marge sur les produits vendus plutôt que de jouer sur le volume. Stratégie qui capitalisait avant tout sur la réussite des ultrabooks et autres machines tactiles ainsi que sur l’engouement pour Windows 8. Le scénario ne s’est pas tout à fait déroulé comme prévu. Les ventes de PC en baisse, une nouvelle mouture de Windows qui n’a pas fait mouche et des prix en très nette hausse ont mené Acer à une certaine remise en question.

Acer Pub

Car le problème, dans ce genre de remaniement de fond, est qu’il prend généralement du temps, beaucoup de temps et Acer n’a vraisemblablement pas les reins assez solides pour parier sur un retour en grâce dès 2014 alors que l’ensemble du marché souffre sur ses ventes de machines. Le groupe va donc licencier 7% de ses effectifs ( plus ou moins 7700 personnes à travers le monde) et mettre un frein à la recherche et développement de nombreux nouveaux produits.  Une opération qui va coûter 150 millions de dollars à la marque mais qui devrait lui faire économiser plus de 100 millions chaque année.

Acer Aspire R7

L’Acer Aspire R7, une très belle machine… sans public.

Mais Acer, sans une vraie volonté de produits innovants et de Recherche et Développement, va avoir du mal à maintenir le cap fixé à la fin 2011. Cela pourrait se traduire par un retour sur un terrain moins aventureux : Des machines moins chères et proposant un bon rapport qualité prix. Moins de glamour et de star system et des tarifs revus à la baisse ?

Source : Reuters

5 commentaires sur ce sujet.
  • 6 novembre 2013 - 19 h 20 min

    Espérons qu’ils ne laissent pas tomber l’entrée de gamme.

    Dans le créneau des netbooks sans windows, à part eux, il n’y a personne :/

    Courage ACER !

    (Oui, deux netbooks, deux acer et toujours aussi content… Mon petit V5 121P est une merveille… Alors à 172€ je suis plus que satisfait !)

    Répondre
  • 6 novembre 2013 - 21 h 13 min

    ….Et garantir leurs produits 2, ou 3 ans nativement …? …Ils ne pourraient pas le faire pour reconquérir des pdm..?

    Répondre
  • 25 novembre 2013 - 11 h 07 min

    […] : Après l’annonce du licenciement de 7% de ses effectifs et du changement de tête au poste de …, on pouvait penser qu’on ne parlerait plus trop vite de la marque dans la rubrique Business […]

  • 15 janvier 2014 - 15 h 20 min

    […] Jason Chen, le nouveau-nouveau-nouveau PDG de la marque déclare à Bloomberg qu’Acer s’est peut être un peu […]

  • 26 juin 2018 - 12 h 23 min

    […] volume mais pas forcément très heureuse d’un point de vue rentabilité et image de marque. Quand Acer débarque son PDG en 2013, la marque se rend compte que des machines ont été vendues en dessous de leur prix de revient […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *