COMPUTEX 2013 : ARM Annonce son Cortex-A12 et son Mali-T622

ARM profite du Computex 2013 pour annoncer une nouvelle puce dans sa longue famille de processeurs à usage des tablettes. L’ARM Cortex-A12 vient se glisser entre les Cortex-A9 et les Cortex-A15. Une solution intermédiaire pour des usages variés qui offrirait de la performance à des tablettes, smartphones, tv-box et autres.

Au coeur de ce nouvel ARM Cortex-A12, un processeur qui se situe entre le Cortex-A515 des Exynos 5 ou du Tegra 4 et les solutions quadruple coeur en Cortex-A9 comme les Tegra 3 ou autres puces Rockchip RK3188. L’idée est d’offrir de la performance accessible en simple, double et quadruple coeur.

ARM Cortex-A12

Basée sur l’architecture ARMv7, ces Cortex-A12 prennent en charge l’architecture big.LITTLE d’ARM ce qui autorisera les fondeurs a proposer leurs propre designs en le couplant avec des solutions moins gourmandes pour mieux gérer la consommation de la puce. Le nouveau venu gérera la virtualisation. Le Cortex-A12 embarquera un processeur graphique Mali-T622 qui gérera la vidéo et l’OpenGL ES 3.0 (compatible OpenCL 1.1 et Renderscript). Ce nouveau Mali-T622 est annoncé comme 50% moins gourmand que les précédentes génération de puce de même famille (Mali-T600).

ARM Cortex-A12

ARM annonce une augmentation de performances d’environ 40% par rapport aux solution Cortex-A9 a dépense énergétique égale. D’autres éléments font également leur apparition dans cette puce comme le Mali-V500 qui gérera la vidéo et offrira aux engins équipés le décodage 4K à 120 images par seconde ainsi que des fonctions avancées de gestion de bande passante, de sauvegarde d’énergie et de prise en compte de contenus protégés. La possibilité pour un fabricant et ou un éditeur de limiter l’usage de certains contenus à ses propres machines par exemple : On pense immédiatement à ce qu’un Amazon ou un Sony pourrait faire d’une telle fonction de DRM.

Plus d’infos chez ARM.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 3 juin 2013 - 17 h 00 min

    Un pas en avant et deux en arrière et ils appellent ça une évolution.

    Sinon la différence de prix entre un A9 et un A15 n’est-il pas trop cher pour les assembleurs qui ont du coup demandé un intermédiaire pour plus de “souplesse”

    Répondre
  • 3 juin 2013 - 17 h 02 min

    C’est bien une évolution puisque cela permet d’étager plus de public. Apres c’est sur que si au final la vraie diffère ce prix reste uniquement positive pour les fabricants…il va arriver également le moment ou certaines puces se vendront pas trop et ou ARM fera des “fours” avec des tentatives.

    Répondre
  • 13 février 2014 - 12 h 40 min

    […] gamme, ARM prépare un Cortex-A17 sur du milieu de gamme, case déjà censée être occupée par le Cortex-A12 annoncé en Juin 2013. Au dessus on garde un Cortex-A15 qui survole tout ce petit monde en terme […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *