Zotac PI225 N4000 et Zotac PI335 N4100 : Mini Gemini Lake

Zotac met à jour sa gamme de minuscules machines : Les Zotac PI225 N4000 et Zotac PI335 N4100 passent ainsi à des Celeron Gemini Lake double et quadruple coeurs plus performants tout en restant parmi les solutions les plus compactes du marché.

La recette de Zotac et excellente et il ne s’agit donc que d’une mise à jour de ses composants internes. Avec un encombrement minimal, la marque aurait tord de réinventer son concept entièrement. Elle se concentre donc plus sur une mise à jour de ses performances pour suivre l’actualité des processeurs.

2018-11-09 15_35_18-minimachines.net

La précédente version du Zotac PI225 embarquait un Celeron N3350 Apollo Lake, un double coeur cadencé de 1.1 à 2.4 GHz avec 2Mo de cache et un Intel HD 500 comme circuit graphique. Il développait 6 watts de TDP. La machine proposait 4 Mo de DDR3L.

La nouvelle version qu’est ce Zotac PI225 N4000 passe donc à la dernière génération de puces Gemini Lake avec un Celeron N4000 toujours en double coeur et cadencé de 1.1 à 2.6 Ghz mais embarquant désormais 4 Mo de mémoire  cache et surtout un circuit graphique Intel HD 600. Le nouveau modèle passe également à 4 Go de DDR4. Il reste malheureusement coincé en 32 Go de stockage interne en eMMC et même si il est possible d’étendre ce stockage avec l’emploi d’un lecteur de MicroSDXC, cela reste trop peu pour un usage classique de Windows 10 et de ses nombreuses et gourmandes mises à jour.

Zotac ZBox PI225 04

La connectique comprend deux ports USB 3.0 Type-C proposant la distribution de données et d’affichage : Un adaptateur USB Type-C vers HDMI et USB Type-A est d’ailleurs fourni par la marque. Un Wifi5 (802.11AC) et un Bluetooth 5.0 sont également de la partie.

Zotac ZBox PI225 03

L’alimentation se fait au dos de la machine via un port MicroUSB et un chargeur livré.

Plus performant, l’engin reste toujours absolument silencieux puisque les deux puces gardent le même TDP de 6 watts qui est assumé passivement par le minuscule boiter de Zotac. Avec 9.54 cm de long sur 6.3 cm de large et seulement 8 mm, la machine est d’une compacité impressionnante, le fait qu’elle puisse être facilement positionnée sur tout type de support et parfaitement silencieuse offre beaucoup d’usages à celle-ci : Kiosque, caisse, machine multimédia… il manque un peu de réserve en espace disque pour faire de cet engin une solution réellement capable de tenir la distance sous Windows 10 dans un usage classique de PC familial. Un choix que je ne m’explique pas d’ailleurs car il y a une grosse demande pour des PC minimalistes embarqués : Pour l’automobile, les camping cars et autres véhicules nautiques. Une solution comme ce Zotac PI225 N4000 pourrait parfaitement faire l’affaire dans ce type d’usage pour peu qu’il soit possible de maintenir à jour facilement le système. Ce que 64 Go de stockage de base permettrait sans aucun doute.

2018-11-09 15_37_31-minimachines.net

Le Zotac PI335 N4100 suit la même logique, il passe d’un Celeron N3350 à un Celeron N4100 Gemini Lake et propose un des meilleurs compromis espace/performance du marché. Le nouveau Celeron est un quadruple coeurs cadencé de 1.1 à 2.4 Ghz, toujours avec 4 Mo de mémoire cache et 6 Watts de TDP et qui embarque un circuit graphique Intel UHD 600. Plus musclé, toujours dissipé passivement, le Zotac PI335 N4100 reste néanmoins accablé du même défaut. Sa mémoire vive est bien calibrée avec 4 Go de DDR4 mais son stockage reste trop faible puisque toujours de 32 Go de eMMC. La présence de plus de connectique permettra de gommer ce défaut d’un point de vue usage mais n’empêchera pas la problématique des mises à jour de Microsoft.

Le choix de ces 32 Go s’explique par la politique de Microsoft qui offre Windows 10 à ce type de configuration si elle reste cantonnée à ce stockage. Encore une fois, une solution du même type avec 64 Go et sans système d’exploitation aurait plus de sens. 

ZBox PI335 11

La connectique est la même que le précédent modèle : Deux ports USB 3.0 type-A, un lecteur de cartes MicroSDC, un port Ethernet Gigabit en plus du Wifi5 (802.11AC) et du Bluetooth 5.0, un USB 3.0 type-C, un port jack 3.5 mm combinant entrée micro et sortie casque stéréo, une sortie HDMI 2.0 et un Displayport 1.2.

ZBox PI335 14

Avec 11.5 cm de long, 7.5 cm de large et 2.07 cm d’épaisseur, c’est une vraie minimachine qui aurait là encore un très fort potentiel d’intégration. D’autant que le Celeron Gemini Lake N4100 est peut être un des processeurs les plus intéressants de cette génération. Le limiter à 32 Go reste donc un choix incompréhensible de la part du constructeur. A moins de considérer le reste de son offre qui propose une plus grande évolutivité de composants et la possibilité d’étendre le stockage.

ZBox PI335 12

Il est étonnant de voir que Zotac est suffisamment sage pour proposer des solutions de MiniPC classique en format nu, sans système ni mémoire ni stockage. En versions équipées de composants complets mais sans système et enfin en versions complètes avec une licence Windows pour certains de ces modèles. Et que le même Zotac ne propose pas ce type d’engin en version débarrassée de Windows 10 par défaut mais avec plus de capacité en eMMC. Je pense que la marque se trompe de cible, les  Zotac PI335 N4100 et Zotac PI225 N4000 ne s’adressent pas au grand public mais plutôt à un public expert qui les installera pour des usages spécifiques ou pour un public plus néophyte. Dans les deux cas, les machines seront manipulées par des gens tout à fait à l’aise avec l’installation d’un système d’exploitation complet.

Une prochaine version de ces vraies minimachines avec un stockage plus conséquent serait vraiment un plus. Une stratégie à revoir avant de lasser non seulement les clients mais également les revendeurs de la marque.

MiniPC Zotac Zbox Pico PI335 N4100 4/32Go

MiniPC Zotac Zbox Pico PI335 N4100 4/32Go

MiniPC Celeron N4100 Fanless - 4Go - 32 Go - HDMI et Display Port - 2 x USB 3.0 Type-A - USB 3.0 Type-C - jack - Ethernet Gigabit - Wifi5 - Bt 5.0 - MicroSDXC - Windows 10

Disponible à 249.95€


7 commentaires sur ce sujet.
  • 9 novembre 2018 - 18 h 17 min

    Bonjour Pierre et merci pour cette news. A propos d'”usage classique de PC familial” j’hésite entre deux promos que tu as linké dernièrement (dans l’optique que ca tourne sous windows 10. Est ce qu’un Beelink N41 N4100 6/128Go te semble suffisant? (j’ai jamais eu l’occaz d’utiliser un celeron n4100…) ou mieux vaut d’emblée partir sur le HYSTOU FMP04 (voir un autre modèle…)?

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 18 h 34 min

    @Kyrax: Pour un usage familial vraiment classique sans volonté de gros jeu 3D gourmand ni de montage / rendu vidéo, le Beelink est parfait. Pour plus de confort le FMP04 aura plus de muscles pour certains usages mais rien d’insurmontable au Beelink.

    Regarde aussi du côté du T1 d’Alfawise, moins de ram mais la possibilité d’ajouter un SATA III 2.5″.

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 18 h 45 min
  • 9 novembre 2018 - 19 h 23 min

    pourquoi ne pas directement sortir en N5000 qui lui vaut en a un peu plus dans le ventre?

    Répondre
  • 10 novembre 2018 - 11 h 49 min

    Merci Pierre. J’ai regardé aussi les modeles 4 go de ram, mais le web est devenu tellement lourd que ca en devient limite même pour les users lambda (pas besoin d’etre expert pour avoir une armée d’onglet ouvert ^^)

    Répondre
  • 10 novembre 2018 - 13 h 04 min

    machines intéressantes, mais dans l’optique nautisme (ou camping car sans doute aussi) on est en 12V sans pouvoir utiliser un inverseur ou autre dispositif qui consommerait trop (ou pire créerait des interférences). Sous Linux ça convient très largement avec stockage supplémentaire sur clef USB pour les cartes raster (scannées), les vectorielles ne consomment pas grand chose

    Répondre
  • 10 novembre 2018 - 13 h 21 min

    Cette machine pourrait devenir intéressante si l’on peut booter sur une carte SD avec Linux installé. Le prix reste malgré tout élevé pour des performances niveau Celeron.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *