Zero Terminal 3 : le Rasperry Pi Zero le plus minimaliste ?

NODE, on l’a déjà croisé à maintes reprises, est un bricoleur et un programmeur talentueux. Il n’a de cesse de développer de nouveaux projets autour de différents produits et en particulier des solutions Raspberry Pi.

Son nouveau projet est le Zero Terminal 3, une troisième version de ce qui semble être son but ultime. Créer un petit engin capable de piloter un terminal Linux pour gérer, entre autres, un serveur. Le résultat ressemble à une sorte de mini tablette ou de smartphone mais il s’agit bien d’un véritable PC sous Linux.

La base du Zero Terminal 3 est une carte Raspberry Pi Zero à laquelle NODE a ajouté un écran tactile et une batterie. D’autres modifications ont été faites sur la carte afin de rajouter un port USB 2.0 Type-A, par exemple. Le stockage est confié à un lecteur de cartes MicroSDXC qui contient le système. 

Zero Terminal 3

L’engin est construit de manière à supporter différents accessoires, il pourra par exemple recevoir un clavier ou une souris, une manette de jeu et différents accessoires comme un Tuner TV ou même un un panneau solaire pour son alimentation. Comme d’habitude, le projet sera finement documenté pour vous donner les clés et l’envie de vous fabriquer le même. Le site ZeroTerminal.org devrait, d’ici quelque temps, lister tous les éléments et toutes les informations nécessaires à la création de votre propre Terminal.

Zero Terminal 3

Contrairement aux modèles précédents, le Zero Terminal 3 est plus ouvert, plus utilisable que les précédents. Non seulement pour son usage de base mais, avec les fonctions accessoires, également pour des usages plus grand public. Son aspect est également plus abouti, il semble beaucoup moins bricolé. 

Zero Terminal 3Zero Terminal 3Zero Terminal 3

Le choix d’avoir retiré le clavier du dispositif, contrairement au Linux Terminal 3, permet de gagner en compacité tout en ayant la possibilité de profiter d’un clavier accessoire. L’objet offre également des extensions qui viennent se greffer directement sur les 40 broches du dispositif que l’on retrouve sur sa partie arrière. Premier de ces dispositifs, un clavier muni d’un petit éclairage à LED mais encore à l’état de prototype.

Zero Terminal 3

L’affichage est piloté par un écran 5.5 pouces FullHD tactile signé WaveShare qui fournit une image nette et lumineuse grâce à sa dalle AMOLED. L’ensemble se recharge via un port MicroUSB et on retrouve un port jack audio et une petite enceinte embarquée ainsi que trois boutons programmables directement connectés aux GPIO de l’engin. 

Zero Terminal 3

Enfin, un bouton de démarrage est également présent. De quoi sauvegarder la petite batterie 1200 mAh Lithium Polymer embarquée et elle même reliée à un circuit créé sur mesures pour piloter la charge et l’alimentation de l’ensemble du Zero Terminal 3.

Bref, du beau travail, comme d’habitue avec NODE.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
4 commentaires sur ce sujet.
  • 25 août 2020 - 16 h 39 min

    Oui, c’est vraiment un concept très sympathique : intéressant et bien conçu. Un kit serait sans doute une réussite à la vente.
    Par contre, une version basé sur le RPI compute module serait peut être encore plus intéressante : apporter au moins quelques cores en plus pourrait être vraiment utile.
    D’une certaine manière cela rejoins un peu l’idée du Pocket PC de PopCorn Computer. Quoique ici, la possibilité d’un clavier rétractable le rend, de mon point de vue, encore plus intéressant.
    Et en effet, l’esthétique NODE de design épuré industriel est je trouve vraiment adapté pour un tel produit.

    Répondre
  • 26 août 2020 - 9 h 10 min

    @Pacemk:
    Un Compute Module avec 1200mah de batterie ne serait vraiment pas une bonne idée.

    Répondre
  • 26 août 2020 - 11 h 44 min

    il lui manque plus que le gsm =)

    Répondre
  • 26 août 2020 - 12 h 53 min

    @H2L29: Ca doit être faisable en extension du coup.

    tu devrais jeter un oeil à la revue de NODE d’ailleurs : https://n-o-d-e.net/zine/

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *