Windows 10 sur Atom Clover Trail : Un support de sécurité de jusqu’en 2023

La question d’une sortie rapide du support de toutes les solutions sous Atom Clover Trail posait problème en début de semaine. Avec l’approche de la mise à jour Windows 10 Creators Update, il ne semblait plus rester beaucoup de temps de mises à jour pour de nombreuses machines

Microsoft a fini par communiquer sur ce problème et leur réponse est aussi rassurante que professionnelle : Si la mise à jour prochaine de Windows 10 ne concernera effectivement pas les Atom Clover Trail, cela n’empêchera pas Microsoft de fournir des patches de sécurité à ces engins.

Windows 10 sur Atom Clover Trail : Un support de sécurité de jusqu'en 2023

Microsoft promet un suivi de sécurité aussi long que si les utilisateurs étaient resté sous Windows 8. Les solutions sous Atom Clover Trail sorties en 2012-2013 ont en effet bénéficié d’un Windows 8 de base et certaines ont profité de la mise à jour gratuite proposée par Microsoft pour passer à Windows 10.

Aussi, les engins concernés auront donc droit à un suivi de sécurité prolongé jusqu’en 2023 même si ils ne passent pas à la nouvelle version Windows 10 CU. Cela permet de déduire deux éléments intéressants :

Les mises à jour techniques et les mises à jour de sécurité n’auront pas le même calendrier.

La première est qu’il est donc possible de séparer les mises à jour de sécurité de Windows de ses mises à jour techniques. Je n’irais pas jusqu’à dire que  ce précédent créera une sorte de jurisprudence mais il sera difficile pour Microsoft de refuser à un constructeur ou une gamme de machines des patches de sécurité sur la même période pour des raisons similaires si l’éditeur l’a accordé à Intel pour l’Atom Clover Trail.

Les mises à jour de sécurité pourront se poursuivre d’une version de Windows 10 à une autre.

Deuxième élément, plus capital encore, cela réduit considérablement l’impact des annonces faites avant la  sortie effective de Windows 10. Microsoft avait en effet déclaré que la durée de vie du support serait limitée à 18 mois après chaque mise à jour technique. Si un produit cesse ses mises à jour, il ne bénéficierait plus de support de la part de Microsoft si il ne se met pas d’abord à jour. Or ce support était également conditionné à d’autres aspects indépendants de Microsoft : La fin du support de la part d’un fabricant, l’absence de nouveaux pilotes ou en cas d’incompatibilité de ceux-ci avec la mise à jour1, un engin n’aurait plus que 18 mois de suivi. Il semble qu’au final, il ne soit pas question de réduire le support de sécurité dans le temps. Les versions de Windows 10 CU et les suivantes auront plus de mises à jour techniques, mais si vous ne pouvez ou ne voulez pas en bénéficier, vous aurez toujours la possibilité de profiter des mises à jour de sécurité.

Restent quelques inquiétudes, la phrase exacte déclarée par Microsoft à The Verge est assez précise : Outre la version Windows 10 Anniversary qui sera compatible avec les Atom Clover Trail, Microsoft “fournira des mises à jour de sécurité pour ces machines spécifiques sous Windows 10 Anniversary jusqu’en Janvier 2023“. Une date qui correspond donc à la durée de vie promise par la licence de Windows 8 installée à l’origine sur ces engins.

Windows 10 sur Atom Clover Trail : Un support de sécurité de jusqu'en 2023

Le point qui me fait tiquer est cette mention de “machines spécifiques2. Est-ce que cela veut dire que d’autres engins subissant le même genre de soucis, pour la mise à jour  vers Windows 10 Creators Update ou plus tard, pourraient se retrouver confrontées au même problème ? Le fait qu’Intel soit impliqué avec l’Atom Clover Trail dans ce souci de mise à jour a un impact évident sur le marché. De nombreux constructeurs sont touchés et beaucoup de machines sont impactées. On suppose que Microsoft ne veut pas se retrouver avec une manifestation d’utilisateurs sur le dos avant l’arrivée de sa mise à jour et que les constructeurs ne seraient pas ravis de devoir expliquer à leurs clients éventuellement infectés faute de mise à jour qu’il s’agit d’un souci du à Intel et Microsoft. Mais que se passerait t-il si le souci de pilotes concernait un composant plus rare, plus exotique, comme un pilote de carte Wifi non certifié par Microsoft par exemple ?

Il faudra  rester très attentif à cette problématique dans le futur et  garder précieusement à l’esprit que toutes les licences vendues de Windows 8 bénéficiaient d’un support jusqu’en 2023.

Notes :

  1. Comme c’est le cas pour Clover Trail faute de nouveau pilote distribué par Intel
  2. “[Microsoft] will provide security updates to these specific devices running the Windows 10 Anniversary Update until January of 2023.”
3 commentaires sur ce sujet.
  • 20 juillet 2017 - 21 h 53 min

    Explication qui parait logique. Dans un commentaire de la news précédente j’expliquais que sur une machine non mise à jour sur la 1511 je continuais à recevoir les maj de sécurité. Ce sera ici la même chose avec la sécurité et le bon fonctionnement du système qui seront assurés mais sans ajout fonctionnel.

    Répondre
  • 21 juillet 2017 - 0 h 23 min

    @wanou: D’un autre côté, Microsoft avait clairement indiqué 18 mois de support après la dernière mise à jour technique; Ce qu’il faut donc noter c’set la différence entre le support technique et le support de sécurité.

    Répondre
  • 23 juillet 2017 - 12 h 29 min

    Merci Pierre, c’est plus clair, mais je m’interroge sur autre chose. J’ai l’impression que nous aurions pu sous-évaluer le coût des nouvelles menaces, ceux qui suivent tes billets n’ont pas trop ce problème là, mais de nos jours 1/8 ou 2/8 de la population pourrait décrocher. Quand Microsoft passe plus de temps à gérer les nouvelles menaces, comment être surpris que les ventes de pc reculent, lorsque les supports techniques d’autres fabricants sont pas moins dépassés parfois par le mécontentement de leurs utilisateurs.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *