La carte UP Xtreme sous Intel Whiskey Lake entre en financement

La grande famille des cartes de développement UP s’agrandit avec l’arrivée de la UP Xtreme sous Kickstarter. Pilotée par des processeurs Intel Whiskey Lake, cette carte peut accepter des extensions particulières pour des usages variés allant de l’IA aux extensions 40 broches issues de l’univers Raspberry Pi.

Les cartes UP existent depuis un moment maintenant et chaque génération propose son lot de nouveautés. Cette nouvelle gamme fait fort puisque les cartes mères embarquent non seulement des processeurs Intel Whiskey Lake très performants mais conservent toujours la connectique spécifique de ces cartes particulières. 

La UP Xtreme est proposée en quatre versions de processeurs : Le Core i7-8665UE, le Core i5-8365UE, le Core i3-8145UE ainsi que le Celeron-4305UE pour aller dans un ordre décroissant de performances et de tarif. La mémoire vive embarquée est en DDR4 et sera soudée. Elle dépend des configurations allant de 4 Go pour les versions Celeron et jusqu’à 16 Go pour les solutions les plus musclés. 

2019-06-17 13_27_57-minimachines.net

La carte mesure 12 cm sur 12.2 et propose une foule de possibilités. Des slots M.2 pour un stockage SSD en 2280 ou une carte d’extension Wifi en 2230 pour les plus classiques mais également des ports spécifiques qui font tout l’intérêt des solutions UP.

2019-06-17 13_30_04-minimachines.net

On pourra donc connecter à cette UP Xtreme des extensions un peu plus inhabituelles a commencer par les HAT du monde Raspberry Pi. La carte propose les 40 broches habituelles des cartes de développement. Ce qui permettra de piloter beaucoup des solutions lancées pour la solution à la Framboise directement sans modification. On pourra également travailler du côté de l’IA avec des solutions propriétaires comme la UP AI Edge carrier qui emploie un connecteur 100 broches propriétaire ou d’autres solutions spécialisées : Des extensions pour ajouter 4 Ethernet Gigabit ou une solution de reconnaissance visuelle pilotée en IA par trois modules Myriad X. L’équipe de UP s’est rapprochée de nombreux partenaires pour valider sa carte avec différents matériels et surtout une belle panoplie d’outils logiciels.

2019-06-17 13_25_44-minimachines.net2019-06-17 13_25_52-minimachines.net

La carte propose évidemment les éléments habituels d’une carte mère avec quatre ports USB 3.1 Type-A, deux ports Ethernet Gigabit, un DisplayPort, un HDMI 2.0, un eDP, un connecteur SATA 3.0, des prises jack et des ports séries. La carte pourra piloter un PC classique sous Linux ou Windows mais l’idée est d’en faire un outil de développement plus complexe. Les cartes sont d’ailleurs conçues pour résister à des environnements industriels, pour supporter le chocs et les vibrations et accepte différents type d’alimentation allant du 16 au 60 volts. Il sera donc possible de les embarquer dans des solutions mobiles. Les créateurs de la carte travaillent également à la conception d’un châssis pour dissiper passivement la chaleur émise par les différentes UP Xtreme qui permettrait de l’exploiter plus facilement.

2019-06-17 13_29_41-minimachines.net

Reste le soucis du tarif, la solution de base en Celeron est relativement accessible à 249€ avec 4 Go de mémoire et une alimentation 19 volts. A 379€ la même carte sera accompagnée de 128 Go de SSD et du châssis fanless qui permettra de le connecter en VESA. Un module Wifi/Bluetooth sera également livré. D’autres versions en Celeron rajoutent encore des fonctionnalités.

2019-06-17 13_30_16-minimachines.net

Le châssis fanless

A 419€ on commence a accéder aux processeurs Intel Core avec le i3-8145UE et 8 Go de mémoire vive. 50€ plus haut on passe au Core i5-8365U toujours en 8 Go. La UP Xtreme en Core i7-8665U débute à 679€ avec 16 Go de mémoire vive… Chacune de ces carte peut évoluer avec différents kits.

La livraison est prévue pour la rentrée de Septembre et à l’heure où j’écris ces lignes, la campagne UP Xtreme est déjà financée à 100%. Il reste 22 jours pour y participer sur Kickstarter. A priori pas trop de risques avec cette campagne, elle est construite en partenariat avec Intel et AAEON, la filiale industrielle d’Asus. UP n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai avec eux.

Un commentaire.
  • 21 juin 2019 - 13 h 45 min

    Merci de suivre ce genre de projets ! Je viens de participer pour la version i5 + boitier.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *