Une tractopelle en PVC, la plus fabuleuse machine de la semaine

Il y a des génies en peinture, des maestros en sculpture et aujourd’hui, je vous présente le Michel-Ange du PVC.

Avec du PVC, de la colle et beaucoup de génie et de patience, ce vidéaste produit des objets incroyables. Cette tractopelle est à la fois très fidèle à l’originale mais en plus parfaitement fonctionnelle.

Les portes et autres accès aux composants s’ouvrent et se ferment, maintenus par de petits loquets. Les divers éléments tournent, s’activent pour une vraie utilisation du bras de l’engin. Un circuit hydraulique et des servos permettent de déployer la pelle avec une télécommande. La tourelle tourne sur elle même, les divers éléments sont fonctionnels et les chenilles permettent d’avancer et de tourner…

Mais le plus fou c’est qu’il ne s’agit pas ici d’un bricolage avec pléthore de moyens, une débauche d’impression 3D, de gravure laser ou de découpe CNC. Non, tout est réalisé avec un matériau de base des plus commun. Des tubes PVC chauffés et aplatis qui vont servir de matière première à la création de tous les éléments : décors, carcasse, engrenages…

Les portes, supports, serrures, chenilles ainsi que la pelle et le bras de la tractopelle sont découpés, sciés, grattés, gravés et collés pour assembler l’engin. Mieux, certains des outils employés par le vidéaste sont également créés sur mesures pour construire le projet.

Les solutions mises en place pour piloter le circuit hydraulique avec des servos, une pompe et un réservoir est très impressionnant. Il est non seulement fonctionnel mais il permet de proposer à l’engin la puissance nécessaire à l’utilisation de son bras tout en contournant plein de problématiques complexes de pilotage.

La somme des solutions trouvées pour la mise en place des diverses parties de l’engin, les détails comme les essuie-glaces actionnés à distance, la qualité de montage global de l’objet. Je suis vraiment admiratif de la patience et le savoir faire de Vang Hà !

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

18 commentaires sur ce sujet.
  • 23 septembre 2022 - 16 h 31 min

    Merci Pierre le Partage.
    Ce type est un mix entre MacGyver et Léonard de Vinci: du talent et du génie à l’état brut!
    Chapeau à la patience dont il a fait preuve pour construire avec minutie cette tractopelle.
    La qualité du produit fini est bluffante.

    Répondre
  • Luc
    23 septembre 2022 - 17 h 36 min

    Wouah impressionnant.
    Quelle inventivité à tous les points de vue et à toutes les étapes.
    Bravo l’artiste et merci Pierre pour la vidéo.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 19 h 04 min

    ce n’est pas la réalisation qui m’épate le plus, mais la conception du projet que je trouve incroyable. combien de 100aine d’heure pour sortir ses plans de montage?
    Épatant !!

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 20 h 07 min

    Fascinant.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 20 h 52 min

    Grand merci Pierre pour ce billet!
    Dire que ce Monsieur Vang Hà est vraiment doué est un pléonasme.
    Et comme tes lecteurs minimachinistes l’on dit précédemment, ce n’est pas tant la réalisation qui m’impressionne le plus, mais cette capacité à trouver des solutions aussi complexes que la gestion hydraulique avec ses vérins, ses purges etc. Tout comme la précision de ses fermetures de coffres, portes! …
    Le mec il a tout conceptualisé, la roue dentée à aiguille de la nacelle est un modèle du genre.
    Et son système hydropneumatique… que dire , les bras m’en tombent (et me coupe le sifflet).
    Bref de la bel ouvrage comme on n’en fait plus.
    Du coup, je ne regarderai plus mes tuyaux de PVC de la même façon -)
    Bonne soirée et bon week-end à tous.
    Michel D.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 21 h 10 min
  • 23 septembre 2022 - 21 h 51 min

    « Le Michel Ange du PVC »

    Tu m’as tué sur le coup!

    Bon le mec est doué ! C’est impressionnant son truc.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 23 h 06 min

    @Stéphane:

    je me suis dis la même chose, c’est une pelle / pelleteuse à chenilles et pas un tractopelle, qui est un engin différent.

    Sacré boulot de conception et de fabrication .

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 23 h 56 min

    @Stéphane:
    +1 en effet, c’est une pelleteuse définitivement :)
    je suis totalement admiratif, ça m’a hypnotisé.

    Répondre
  • 24 septembre 2022 - 6 h 00 min

    oui effectivement pour avoir vu ces vidéos sur YouTube et qui est moi même un passionné cette ( pelle mécanique) et sont savoir faire et hallucinant!!!!

    Répondre
  • 24 septembre 2022 - 7 h 54 min

    Moi ça m’épate évidemment. Mais en plus ça me rassure de voir des gens construire par eux-même… et avoir un large public qui s’intéresse à leurs réalisations.

    On est loin du cliché d’une population qui ne fait que consommer sans jamais produire par elle-même !

    Répondre
  • 24 septembre 2022 - 9 h 09 min

    une dinguerie ! Ca relève du génie à ce niveau

    Répondre
  • 24 septembre 2022 - 9 h 56 min

    Bonjour,

    Il y a qq années j’avais trouvé sur le net les plans de construction de différentes machines de base utiles pour une civilisation et pouvant êtres construites en autonomie, sans utilisation de pièces fabriquées ailleurs.
    Impossible de me souvenir du nom de ce projet mais il serait intéressant de le retrouver pour voir s’ils l’ont adapté à la nouvelle donne que constitue l’impression 3D.

    Répondre
  • X07
    24 septembre 2022 - 10 h 31 min

    D’excellentes idées en alternative à une imprimante 3D non réalisable en appart.

    Répondre
  • 24 septembre 2022 - 10 h 44 min
  • 24 septembre 2022 - 17 h 53 min

    Absolument incroyable ! C’est fou la dextérité et l’ingéniosité de cette personne…
    Merci pour cette vidéo Pierre.

    Répondre
  • 25 septembre 2022 - 10 h 16 min

    @bpapon60:
    je suis le projet mais c’est surtout du gros matériel, rien de « petit ».
    et ils utilisent des moteurs, des ponts de véhicules de récupération pour construire leurs outils, le plus souvent motorisés. comparez leur presse à brique de terre avec une CETA manuelle, il y a une sacré différence de matériel et de débit de production. Mais est il préférable d’avoir quelques presses manuelles capable de sortir 300 BTC/jour avec 3 opérateurs, ou une machine motorisée produisant 2 000 BTC/jour une fois construite et convenablement réglée ?
    Personnellement, je préfère ce que publie l’atelier Paysan : des outils simples, souvent manuels ou low tech pour le maraichage.
    sur les forums de permaculture anglo saxons il y a pas mal de réalisations communes qui sont publiées. C’est d’ailleurs comme ça que le rocket stove basique en boites de conserves / bouteilles de gaz, est devenu le batchrocket capable de chauffer une habitation complète.
    et qu’il continue d’évoluer, toujours en open source (cf Uzumé en France).

    Répondre
  • 25 septembre 2022 - 23 h 31 min

    très beau boulot, j’ai adoré, le type est un grand passionné et a toute mon admiration.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *