Toshiba Tecra X40 : Un 14 pouces haut de gamme de 1.25 kg seulement

Le Toshiba Tecra X40 sera peut être distribué en France, la marque s’est retirée d’Europe sur les ordinateurs pariculiers mais continue de proposer ses gammes pro. L’engin est intéressant à suivre car il propose une recette différente des machines habituelles.

Une recette qui pourrait inspirer d’autres constructeurs à l’avenir ? je l’espère car ce Tecra X40 est un exemple à suivre en terme d’ultraportable destiné à l’exploitation de sa machine plus qu’à tenter d’impressionner son entourage avec un engin esthétiquement incroyable mais moins adapté à un usage quotidien.

Toshiba Tecra X40

Le Tecra X40 est équipé d’une dalle Full HD 1920 x 1080 pixels  et propose une solution Intel Kaby Lake pouvant monter jusqu’au core-i7300U avec 8 Go de mémoire vive DDR4 et 256 Go de stockage SSD via un port PCIe. La batterie est une 48 Wh mais l’autonomie proposée n’a pas été dévoilée.

Toshiba Tecra X40

La machine vise une clientèle professionnelle et embarque donc des solutions de sécurité TPM 2.0 et un lecteur d’empreintes digitales et une solution de webcam infrarouge pour reconnaissance faciale sous Windows Hello. Le bios est protégé avec des solutions propriétaires sécurisées, un système de chiffrement de données sur le stockage est également intégré. On note que le clavier est rétro-éclairé et qu’il comporte un petit joystick façon Thinkpad avec deux boutons de souris au dessus du pavé tactile.

Toshiba Tecra X40

La connectique est assez complète, même si on aurait apprécié des efforts supplémentaires puisque l’engin dispose de l’épaisseur nécessaire pour loger plus de ports : On retrouve un USB 3.0 type-A classique et deux USB type-C USB 3.1 dont un compatible Thunderbolt 3.0. Une sortie HDMI est disponible ainsi qu’un lecteur de cartes MicroSDXC et un lecteur de cartes SIM pour les versions qui seront équipées d’un modem 4G. Une prise jack combinant sortie audio stéréo et entrée micro est également disponible. Pas de prise RJ45, vraiment dommage, il faudra recourir à un adaptateur ou à un dock pour cet usage ou se contenter du wifi de type AC intégré. Le prix de départ est de  1329.99$. Des adaptateurs USB Type-C variés1 gonfleront la note avec des solutions allant de 44.99$ à 89.99$.

Toshiba Tecra X40

Dommage parce que le Tecra X40  est en effet deux fois plus épais que certaines productions actuelles, avec 16.9 mm il passe même pour un monstre face à des solutions de 7 mm d’épaisseur aujourd’hui. Mais pour autant il affiche un poids très condensé de 1.25 Kg seulement. Un excellent résultat pour une solution de 14 pouces de diagonale. Toshiba utilise un alliage de magnésium pour parvenir à ce résultat, difficile d’être précis quand on parle d’alliage puisque nous n’en connaissons pas la composition mais je suppose que c’est un mélange classique aluminium, zinc et magnésium avec une grosse majorité de ce dernier matériau. Cela permet d’alléger l’engin de manière notable et provoque également une probable hausse du prix du châssis face à une solution à majorité en aluminium. Le magnésium est également plus solide que l’aluminium et cela pousse donc Toshiba à vanter les mérites de la résistance aux chocs, vibrations et autres tests basés sur les standards de l’armée US pour son Tecra X40.

Toshiba Tecra X40

Avec 1.73 gramme au cm cube, le magnésium est plus léger que l’aluminium qui grimpe à 2,6 grammes au cm cube. Je ne suis pas là pour vous faire un cours de chimie2 mais pour souligner qu’il existe des solutions pour fabriquer des engins relativement épais et pourtant très légers. La recette de ce Toshiba Tecra X40 en est la preuve. L’argument de la finesse pour le gain de poids est donc un mauvais argument de la part des constructeurs. Si la finesse des machines a été une démarche bienvenue sur toutes les gammes de machines quand des monstres de 40 mm existaient sur ce marché, il serait peut être temps de freiner cette démarche et de s’intéresser à des alternatives.

Minimachines.net

J’ai l’impression de passer un disque en boucle mais un utilisateur sera probablement impressionné par un engin de quelques millimètres d’épaisseur le jour de son achat et les quelques jours suivants. Mais au delà de cette première impression, le fait de sacrifier quelques millimètres d’épaisseur n’aura plus que des inconvénients. A l’usage, ne pas avoir de ports de transition comme un USB 3.0 type-A est une vraie plaie pour l’utilisateur. Tant que le matériel et les accessoires ne sont pas disponibles en quantité en USB Type-C, le recours à un adaptateur est un handicap. Proposer des engins disposant de plus de ports, d’Ethernet qui reste indispensable pour travailler de gros volumes de données, d’une sortie HDMI ou DisplayPort, de lecteurs de cartes et de suffisamment de ports USB pour pouvoir utiliser divers accessoires… Tout cela ne devrait pas être quelque chose d’optionnel. Au quotidien, un ultraportable de 7 ou 10 mm posé sur un bureau ou coincé au fond d’un sac n’apporte rien face à une solution de 15 mm, mais cette finesse lui enlève la possibilité de laisser à la maison une poignée d’adaptateurs fragiles, encombrants, chers et faciles à perdre.

Avec 1.25 kilo, ce Tecra X40 ne présente pas la connectique la plus aboutie qui soit mais je suppose que d’autres constructeurs pourraient se pencher sur ce problème et proposer des engins légers et pouvant se passer d’une poignée d’accessoires. Des ultraportables qui paraissent moins aériens au premier contact mai qui ne nécessitent pas une valise d’adaptateurs pour être utilisés au quotidien.

Notes :

  1. USB-C vers RJ45, USB-C vers HDMI, USB-C vers VGA et un dock USB-C vers HDMI/VGA/RJ45.
  2. J’en serais parfaitement incapable au demeurant
10 commentaires sur ce sujet.
  • 15 juin 2017 - 15 h 49 min

    “la marque s’est retirée d’Europe et ne compte pas y revenir avant un moment.”

    Hello Pierre c’est bizarre je viens – à l’instant – de voir une pub vidéo en français pour le toshiba portégé, Toshiba continue donc bel et bien de vendre des PC portables sur le sol français on dirait ? (si je vais sur ldlc par exemple j’ai des tecra disponibles à l’achat en stock et en dispo fournisseur).

    Un éclaircissement ? :]

    Répondre
  • 15 juin 2017 - 16 h 50 min

    @Dimitri: Les gammes pro sont toujours commercialisées apparemment.

    Répondre
  • 15 juin 2017 - 18 h 13 min

    La machine est intéressante, même s’ils auraient pu exploiter l’épaisseur un peu mieux, par exemple avec un plein format SD ou un RJ45 pliable, mais à la limite on peut passer effectivement par des accessoires.
    Par contre je m’inquiète un peu plus pour l’autonomie. La batterie joue beaucoup sur le poids, et si l’ordinateur n’offre pas plus de 4 ou 5h d’usage réel, il ne servira pas à beaucoup de professionnels !

    Répondre
  • 15 juin 2017 - 20 h 12 min

    Il y a un X30 aussi d’ailleurs en passant. On trouve en effet les Portege et les Tecra dans le commerce spécialisé assez facilement.

    Répondre
  • 15 juin 2017 - 22 h 39 min

    <>

    Je n’ai toujours pas compris la raison de cette course. L’allègement ne peut être la raison car il est trop évident que ça ne marche pas.
    Dell évoque des machines qui, dans 5 ans, seront tellement fines qu’elles ne pourront même pas embarquer des ports USB C !
    Apple suit la même voie à tel point que ses nouvelles machines ne sont même plus réparables !
    Mais à quoi pourront servir de telles lames de rasoir ?
    Ont-ils seulement fait des études de marché ?
    Quelles bandes d’abrutis peuvent bien réclamer de tels engins ?
    Db

    Répondre
  • 16 juin 2017 - 8 h 23 min

    il faudrait changer le format RJ45, 90% de plastique inutile.

    Répondre
  • 16 juin 2017 - 9 h 33 min
  • 16 juin 2017 - 9 h 34 min

    (ce n’est pas un rj11)

    Répondre
  • 16 juin 2017 - 12 h 10 min

    14″ Non-reflective : aïe, ça doit pas être du mat… je crois lire que c’est un écran tactile aussi, ce qui explique cela, mais c’est un peu dommage sur cette gamme pro.
    @Yannick S : c’est le poids de la carcasse qui est revu à la baisse, pas celui de la batterie. Ils annoncent 14H, chez Toshiba, je pense que ça veut dire 8-10H selon l’usage, c’est plutôt bon pour une journée de travail.

    Répondre
  • 18 juin 2017 - 12 h 54 min

    Ce qui gave avec tosh, c’est l’absence de 3e bouton pour l’accupoint…
    On s’y fait, mais quand on vient d’un thinkpad avec ce 3e bouton, bah c’est dur…
    Quant au pis-aller d’appui simultané sur les 2 boutons, de la daube…
    Quelqu’un aurait pas dégoté une astuce logicielle pour rattraper le truc par hasard ?

    Ce qui est cool, et de mon point de vue indispensable, c’est la présence des touches clic droit, page up, page down, début et fin. Et sans passer par une foutue combinaison de touches.

    Ça m’intéresserait de savoir quelle genre d’économie ça représente de genre de suppression de touches.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *