TinyNES : une console 100% compatible NES

Avec TinyNES, il n’est pas question d’émulation, cette console moderne emploie les mêmes circuits que la solution originale de Nintendo.

Si la plupart des solutions permettant de jouer à de vieux titres consoles passent par l’émulation, ce n’est pas la seule voie possible. TinyNES, après l’Analogue Pocket, n’ pas choisi d’émuler les anciens titres grâce à des composants beaucoup plus rapides que ceux de l’époque, permettant ainsi de remplacer des vieilles puces par des univers logiciels. 

TinyNES emploie nativement ces composants anciens, signés par Ricoh, pour concevoir sa console. Les deux puces Ricoh RP2A03 pour le calcul et Ricoh RP2C02 pour la partie graphique, sont directement implantées dans la solution. Le petit boitier embarque également un lecteur de cartouches NES semblable à l’original de telle manière que l’on puisse utiliser ses anciens titres officiels.

Le tout est relié à des supports de manettes compatibles avec les consoles d’origine. En clair, vous pouvez utiliser un jeu NES sorti de sa boite, coller une manette Nintendo sur l’appareil et lancer le jeu et vous ne ferez pas de différence avec une console officielle de l’époque.

Cela veut dire également que le petit boitier ne contient pas d’électronique particulière pour piloter la sortie vidéo qu’il propose. On a droit ici à ce que les puces Ricoh savaient gérer à leur heure de gloire. Le boitier TinyNES n’a qu’une sortie vidéo Cinch et il sera impossible de branchier directement cet appareil sur un téléviseur moderne. Il faudra passer par un amplificateur compatible ou un appareil permettant de retrouver ce signal sur un HDMI.

La TinyNES est également beaucoup, beaucoup, plus compacte qu’une NES : avec 13.85 cm sur 13 cm et 3.25 cm d’épaisseur, elle est plus proche d’une cartouche de NES dans son format que de la console elle même. Mais, le plus intéressant est peut être que la console soit totalement ouverte, OpenHardware. La bonne idée du développeur est d’avoir monté les deux composants Ricoh sur des supports amovibles de telle sorte qu’on pourra y glisser d’autres puces de ce type. 

Il faut dire que le développeur n’a obtenu qu’une quantité limitée de ces puces Ricoh, un trésor qui finira par s’épuiser. Pour pouvoir continuer à proposer sa console, il a décidé d’employer des composants 100% compatibles mais non plus des originaux de l’époque qui ne sont plus fabriqués depuis belle lurette. Ces TinyNES sans solutions Ricoh seront proposées moins cher. Toutes les TinyNES seront documentées de manière à pouvoir développer autour d’elles.

Le projet est proposé en financement participatif sur Crowd Supply où l’objet est vendu entre 179$ (sans les puces Ricoh) et 199$ (avec les puces Ricoh). Le projet a déjà été largement surfinancé et il reste quelques heures pour y participer.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

14 commentaires sur ce sujet.
  • 26 janvier 2022 - 13 h 57 min

    J’ai du mal à saisir l’intérêt. Autant utiliser ces puces pour réparation de vraies consoles d’époque, pour la préservation du patrimoine.

    Il y a suffisamment de solutions émulation ou FPGA qui fonctionnent parfaitement pour la NES. J’ai une NES originale et un Pi3+connecteur RGB péritel et c’est même plus agréable de jouer sur la version émulée grâce à la sortie RGB.

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 13 h 59 min

    Ça alors, moi qui aime les jeux vidéos, qui a eu comme première console une NES, j’ignorais que Ricoh fabriquait le CPU de ces consoles, et qu’il était japonais ! Merci pour toutes ces trouvailles. Le résultat est propre pour un produit artisanal, je ne serais pas contre une forme moins « proto » de la coque vu la qualité du PCB qui a l’air top.

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 14 h 17 min

    Aucun interet … !

    L idee est pourtant bonne … mais les retrogamers veulent du Peritel … et la un pauvre rca ! aucun interet … surtout qu un fpga fait beoucoup mieux (misterfpg) car Vga/peritel et 15khz (bon le 15 ne sert a rien pour la nes).

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 14 h 54 min

    L’idée serai sympa si c’était une console offrant une compatibilité avec la SUPER NINTENDO .
    Hormis le coté rétro de la NES pour la collection ,je pense pas que l’on achète une NES pour jouer .

    La sortie vidéo me fait un peu sourire pour 180 dollars ,les américains ont adorés notre prise PÉRITEL d’ou la réussite de vente de matériel vidéo aux USA .
    De plus c’est plus facile de mettre un adaptateur Péritel vers HDMI sur une vieille console .

    Pour 180 dollars ou 180 euros ,il doit y avoir des NES modifiées avec une sortie Péritel ou HDMI .

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 14 h 58 min

    @ptitpaj:

    c et surtout la qualitee video de la prise peritel … et par pour rien sur la super nintendo le model specifique francais (FRA) est recherche (attention toute les snes francaise ne sont pas FRA). il y a une platine non exploite pour ameliore la qualite video.

    Bref un meilleur investissement c est du MisterFpga !

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 16 h 21 min

    @gogogadgeto: à mon avis, il en faut pour tout public :
    – d’un côté une reproduction de console NES vendue 180€, tu branches, tu joues
    – de l’autre, un MisterFPGA qui émule plusieurs consoles, où il faut faire sa ludothèque, où il faut peut-être bidouiller, sauf erreur de ma part, qui coûte environ 350€

    A mon avis, c’est pas le même public. Si t’as des jeux NES qui traînent dans un grenier et que ta NES est cassée, je me dis pourquoi pas cette TinyNES peut prendre du sens. Après, pareil, j’avais oublié cette histoire de péritel et aussi je reste un peu surpris de la coque proposée comparée à la qualité du PCB interne. Comme il est en financement participatif, il pourrait peut-être rectifier le tir.

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 18 h 52 min

    @gogogadgeto:

    ‘une platine non exploite pour ameliore la qualite video’
    Tu peux m’en dire plus ou lien stp?

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 19 h 45 min

    Projet sympa mais sans intérêt par rapport à une NES originale du coup :/
    Ceci dit les NES FRA avec leurs peritel sont une infamie : c’est du component convertie en rgb de manière épouvantable.

    Donc l’utilisation de rca sur la tinynes a du sens : c’est la meilleure sortie vidéo que pourra proposer du matériel d’origine.

    Pour le reste il y a des vrai mod rgb, proposé par le fameux eviltim.

    Répondre
  • 26 janvier 2022 - 22 h 11 min

    C’est presque le prix de la retro usb avs, une nes fpga avec hdmi, 4 port manette et qui prend en charge pleins d’amélioration. C’est pas loin de 9 fois le prix d’une console clone avec les même perf en composite. A pars pour des gens qui on trop d’argent dans leur poche je vois pas a qui cela s’adresse exactement ni l’intérêt de l’open sources dessus. A pars pour la moder, donc encore une 100 ene d’euro en plus ci elle peut etre moder ( c’est pas dis) a ce prix la autant prendre une vrais nes comme la av famicom ou une console us et la moder ca reviendra au moins cher.

    Répondre
  • 27 janvier 2022 - 9 h 19 min

    @tronklou

    Faux : la peritel est meilleur que le rca ;).

    Peritel : rgb.

    Attention y a des fausse peritel et qu ils font la meme qualité du rca …

    Répondre
  • 27 janvier 2022 - 9 h 42 min

    @Gogogadgeto:
    La péritel peut transporter du signal RGB ou composite. Et sur les NES françaises pas modifiées c’est du composite sur la prise péritel.

    Répondre
  • 27 janvier 2022 - 12 h 38 min

    Gogogadgeto confond la prise et le signal vidéo. Comme le dit benoitb, une prise péritel peut être cablée en RGB seul, composite seul ou les deux.
    La NES française ne sort pas de composite. Elle est particulière puisqu’elle sort un signal RGB construit à partir d’un signal composite par un circuit vidéo Sony situé dans le bloc vidéo/alim. Nous avons donc une qualité moins bonne que sur les NES européennes qui sortent du composite directement (les prises RCA étant sur le côté), elles n’ont pas le convertisseur RGB des NES Fra.
    Pour qu’une NES Fra sorte du composite, elle doit être modifiée.

    Répondre
  • 27 janvier 2022 - 17 h 19 min

    @Leadaf: Merci pour la correction, je ne savais pas que c’était aussi tordu dans les NES françaises.

    Répondre
  • 27 janvier 2022 - 18 h 11 min

    Si si, c’est de la bonne daube sur les nes fra, d’ailleurs le premier mod a faire c’est bien de la passer en rca ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *