Teenage Engineering TX-6 : un couteau suisse audio au creux de la main

Une vraie minimachine, le Teenage Engineering TX-6 est impressionnant dans sa compacité et les services qu’il peut rendre.

Le travail de Teenage Engineering m’impressionne toujours autant et la sortie du TX-6 ne manque pas son coup. Proposer un engin aussi compact et avec de si belles capacités est, pour moi, toujours autant une surprise qu’un émerveillement. 

Le TX-6 n’est pas un MiniPC, c’est un mixeur stéréo sur 6 canaux avec des fonctionnalités de compression, de filtres et de séquenceur intégré. La marque s’est surtout fait connaitre pour ses solutions audio même si elle a lancé de multiples partenariats dans d’autres domaines, en misant à la fois sur la compacité de ses interfaces et leur richesse interne.

Le TX-6 n’échappe pas à la règle avec ce petit détail commun aux solutions de la marque, un design sobre et efficace qui fait tout le charme de leurs propositions. L’engin n’est pas donné, il est annoncé à 1199€ et ne s’adressera probablement qu’aux riches musiciens en tournée permanente1. Il fonctionne sur batterie, proposera 8 heures d’autonomie et pourra se brancher directement sur un smartphone pour vraiment travailler du son en mobilité.

Il sera également capable de se connecter à un PC pour profiter de son interface physique avec des outils logiciels du marché. Pas moins de 6 entrées audio jack 3.5 mm seront disponible avec une interface de communication USB Type-C vers d’autres matériels ou le recharger.

La marque propose un engin sans aucune concession tant esthétique ni technique. Les capacités de l’objet sont impressionnantes et le design fait appel à des matériaux nobles travaillés avec soin. Cela reste rare désormais de trouver ce genre de produit et cela explique également le tarif demandé. J’ai toujours été fasciné par ce type de design souvent déployé dans du matériel audio professionnel. Ma première rencontre avec un magnétophone à bande de reportage Nagra m’a autant impressionné que ce TX-6. Les outils ont d’ailleurs beaucoup de points communs dans leur approche de design efficace et leur positionnement haut de gamme.

C’est le genre d’objet qui flirte entre plusieurs zones d’intérêt pour exister : c’est un véritable outil avec de vraies compétences mais également un gadget dans son aspect ultra compact. Le genre de joujou hors de prix très réussi esthétiquement, un caprice technologique mais aussi une véritable solution pour composer sur la route. Un investissement également durable, les produits de la marque, construits pour durer, ne perdent que très peu de valeur avec le temps.

Les vidéos des possibilités de l’engin sont assez impressionnantes. Si l’objet à l’air tout petit et que l’interface demande de l’apprentissage, ces deux éléments fonctionnent bien ensemble. Le TX-6 fera partie d’un bagage du quotidien et on aura tout le temps de le prendre en main pour apprendre à s’en servir naturellement. Ce type d’interface peut paraitre abrupt au départ mais devient vite une seconde nature et donne lieu à un apprentissage reflexe qui permet de se débarrasser rapidement de la technique pour se consacrer à la création.

Une dernière vidéo du TX-6 en action, pour entendre de quoi est capable une de ces minimachines.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Ou aux moins riches capables de manger des pâtes au fond de leur mansarde parce que tout leur budget passe dans la musique…

 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

32 commentaires sur ce sujet.
  • 28 avril 2022 - 16 h 10 min

    Ah! tu as raison Pierre…
    Je me dis, qu’il y a une vingtaine d’années, mes effets Korg et Ibanez, ma mini table Behringer et même mon ampli à lampes Vox, c’étaient de bien beaux objets et surtout bien finis ! (en métal bien lourd, avec de vrais potards solides)

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 22 h 14 min

    Désolé Pierre, mais ce n’est pas du matériel professionnel, et aucun musicien de confierait le son de sa prestation à une petit boitier de ce genre. Pour sonoriser un concert, on a besoin d’un matériel de mixage puissant et surtout avec de grands track motorisés, des vumètres sur chacun et si possibles rackable dans un flight case qui va bien. En usb-c avec des jack 3,5 ? Non même si on me le donne j’en veux pas. A la limite un notebook musical mais on ne sait pas si il enregistre et combien de pistes en simultané ?

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 23 h 12 min

    @Dadoo: Euh…je ne crois pas que Pierre ai parlé de matériel pro ;)
    Comme l’OP-1 (également l’OP-Z ainsi sue les pocket), c’est d’abord un outil de création musicale nomade avec d’énormes possibilités et une ergonomie originale qui fait son effet…
    Pour ce qui est du prix, ce ne peut pas être rationnel, on est sur un instrument de musique « unique », c’est ce qu’on appel le GAS lol

    @eeegr: On y revient sur la qualité de fabrication, depuis 4/5 ans, quand on voit le niveau des marques style Joyo/Harley Benton avec leurs effets qui resisteraient a une chute de parpaing et qui en plus, ont de la gueule, ça fait plaisir.

    Néanmoins, une chose me gène sur ce TX-6, c’est ce côté Apple, dans le sens ou tout est verrouillé, jusqu’aux têtes de vis, il me semble et quand on voit la taille des potards et des faders, j’espère vraiment que c’est conçu pour durer….longtemps.
    Mais bon, pas mal de propriétaires de l’OP-1 sont encore ravis de leur machine au bout de 10ans.

    Répondre
  • 28 avril 2022 - 23 h 31 min

    @Dadoo: Je pense que tu confonds mixage de sonorisation et mixage de création.

    C’est du materiel de pro et reconnu comme tel. Ce n’est pas du materiel de mixage de concert mais du materiel de création. De quoi sculpter du son n’importe où et n’importe quand. Personne ne va sonoriser un concert avec ça, ce serait ridicule et ce n’est pas fait pour ça. D’ailleurs personne n’aurait l’idée de sonoriser un concert avec ça. La grande majorité du catalogue des marques de tables de mixage non sur mesures n’est pas fait pour sonoriser des concerts.

    On branche rarement des amplis avec des câbles 3.5 mm effectivement. Mais cela n’empêche pas un Kalimba à 20€ ou un piano midi à 50€ d’être suffisant pour composer quelque chose. La musique à cela de magique de se contenter de très peu.

    De très belles symphonies ont été conçues avec un petit piano droit mal accordé. Des beats et autres boucles seront probablement imaginées avec cet outil comme des milliers d’autres sont déjà sorties grâce au Teenage Engineering OP-1. Et accessoirement certaines de ces créations on t fait des tubes planétaires ou de grandes musiques.

    C’est du materiel de création pro, pour des gens qui veulent composer de la musique facilement et n’importe ou et qui mixent comme d’autres jouent à Tetris. Pas pour des gens qui veulent reproduire de la musique. Ce n’est pas le même métier.

    J’ai quelques potes qui créent du son sur iPad et il ne me viendrait pas a l’esprit de leur dire que ce n’est pas du materiel pro pour tel ou tel argument d’une envergure indispensable pour sonoriser un concert ou autre. Le truc c’est que leur travail musical sur iPad les fait vivre… Et c’est parfaitement la définition d’un pro.

    Tu devrais regarder cette vidéo de Bjork, en 1994, qui compose ses musiques avec un peu d’électronique de « poche » de l’époque. https://www.youtube.com/watch?v=MICdN3-vKh8
    Tu verras que pour un créateur la taille ou la puissance de l’engin ne compte pas, ce qui compte c’est de l’avoir sous la main et qu’il soit suffisamment ergonomique pour l’oublier. Et vu les retours que j’ai autour de cet engin, c’est déjà l’effervescence sur ses possibilités.

    Moi tu me donnes ce truc, je dis merci et je me plonge avec délice dans sa doc pour essayer d’en faire quelque chose de beau. Sans aucun snobisme. Et sans me dire « olala j’en veux pas, je vais pas pouvoir sonoriser Wembley avec… »

    Répondre
  • gUI
    29 avril 2022 - 8 h 01 min

    De mon côté ça fait un moment que je cogite à créer un périphérique de mix adapté à la vie sur un PC (dekstop/minimachine ou laptop):
    – périphérique audio USB bi-directionnel (vu comme une carte son)
    – toute la connectique en jack 3.5 stéréo
    – 1 entrée analogique stéréo (je pense pas qu’il y ait besoin de plus)
    – bluetooth
    – 1 entrée micro
    – sortie niveau ligne (pour brancher vers enceintes) et vers casque
    – et au milieu tout le routage pour autoriser tout et n’importe quoi (le bluetooth dans le casque pendant que le micro part vers l’USB)

    En tous cas c’est ce qui me manque partout (à la maison comme au travail) :)

    Répondre
  • Luc
    29 avril 2022 - 9 h 35 min

    Pour commencer je dois dire que cet engin est juste magnifique : autant de choses concentrées dans ce minuscule boîtier à la finition impeccable. Félicitations.

    Je suis bien plus circonspect quant à l’usage :

    6 entrées stéréo c’est un peu overkill. Cela aurait du sens à mes yeux s’il y avait plus de sorties pour chaîner les effets par exemple. De toutes façons, si on a vraiment besoin de brancher 6 sources on n’est plus dans le domaine de la portabilité et ce d’autant plus s’il faut passer par des étages de préamplification.

    Je ne suis pas fan des potentiomètres (rotatifs ou à glissière) pour les surfaces de contrôle : la valeur du contrôle (exemple 33) est fixée par la position du curseur. Si ce même curseur va être utilisé pour contrôler différents paramètres via différents menus, ce sera 33 pour tout le monde !
    Les encodeurs rotatifs sont bien mieux adaptés (ou des faders motorisés, le luxe).

    En plus d’être une interface audio usb, c’est aussi un synthé, un séquenceur, un multieffets … Un espèce de couteau suisse pour la création musicale en quelque sorte. Cela peut séduire certains utilisateurs à la recherche de simplicité et de compacité mais honnêtement je me vois mal bidouiller pendant des heures sur ce truc minuscule.

    Sur l’aspect logiciel, je suis assez confiant (complètement subjectivement d’ailleurs):
    Le créateur a une longue expérience dans le domaine et ses produits sont reconnus et appréciés.
    Et la documentation est top !

    Je lui souhaite que le TX-6 connaisse un beau succès.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 9 h 53 min

    @Dadoo:
    Ce TX-6 est pour le musicien ce que le carnet de croquis est pour le dessinateur. Pour un créateur, c’est bien un outil de travail ;)

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 10 h 16 min

    @gUI: une scarlett 2i2 avec un récepteur bluetooth ?
    Carla pour le routage.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 13 h 52 min
  • 29 avril 2022 - 14 h 12 min

    @gUI: Et pour le diy, si tu te safisfais d’une résolution 16bits, pas mal de possibilité assez simple avec un chip pcm2904/06, facile a mettre en place, j’ai fait une petite carte son usb pour spectromètre et oscilloscope avec un vieux smartphone.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 14 h 41 min

    Pierre, encore je me suis retenu (si si) ce machin est ridicule. Tu te procures un zoom 16 pistes (dont 8 simultanées !) qui enregistre, qui mixe, qui possède un multitudes d’effet utilisables, qui est nomade, qui produit du son non compressé compatible majors, et qui te permet de faire toutes sortes de prestations et tu le payes moitié prix neuf, encore moins cher d’occase.

    Connais tu les exigences des plateformes de streaming musical de nos jours ? Un enregistrement maison en qualité maison elles n’en voudront pas. Donc vivre de son travail avec ce gadget… C’est un truc de bloggeur fortuné à la Kardashian. Après c’est certain il doit y avoir un public, comme pour lesdites bimbos :)

    Et je te parle à peine du live, avec un enregistreur mutitrack genre zoom, tu joues en live avec tes musicos et dans la seconde tu leur repasses ce qu’ils viennent de faire en qualité audio max (et ils pleurent en général, c’est la tournée de pains :), juste avec un bouton.

    Bref cette ultra miniaturisation est contre productive, même si comme toujours c’est séduisant à première vue par son effet waow.

    Mais c’est très minimachines et je plaide coupable, j’adore les tout petits pc et micro portables (j’ai une tablette windows en 7″ !). Mais bon, mes yeux ne sont plus en 4K et mes gros doigts on besoins de plus d’espace ! Je ne pourrais rien faire avec cette minimachine.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 15 h 41 min

    @Dadoo:
    Le Zoom 16 pistes, c’est pas le même encombrement il me semble.
    Ce TX-6 me semble être le carnet de croquis du peintre/dessinateur comme dit plus haut. Après, pour l’exposition, c’est sûr que ce ne sera pas les feuilles du carnet qui seront utilisées.
    Si le TX-6 permet au musicos de tester leur idées en mobilité suivant l’inspiration, why not? En plus, c’est un beau objet :D

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 15 h 42 min

    @sidero:
    Bel objet…

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 15 h 59 min

    @Dadoo: Justement non, le Zoom R-16 ne produit pas de son, ce n’est pas un synthétiseur ni un séquenceur au contraire du TX-6. Il enregistre et reproduit du son. Tu compares encore un outil créatif avec un outil de production.

    Encore une fois, je doute qu’un compositeur de musique de film se paye un orchestre symphonique au complet au quotidien, il se contente d’un piano en général. Il y fait ses esquisses, compose et arrange ses partitions avant de recruter les instruments et les gens qui vont avec pour jouer sa musique.

    Ici c’est pareil. Les sons bidouillés dans un taxi ou une salle d’attente avec cet outil pourront très bien être repris avec un materiel ou un logiciel plus pro ensuite. Comme le font pleiiiin de gens aujourd’hui avec des iPad ou des Op-1 et autres solutions du genre. Il sera toujours difficile de sortir aussi facilement un materiel complet d’enregistrement qu’un TX-6.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 19 h 10 min

    Tu es musicien ?

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 20 h 19 min

    @Dadoo: Tu es musicien professionnel ?

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 22 h 17 min

    Je sais pas si on peut dire cela, je voudrais bien. J’ai quelques dizaines de titres sur itune/amazon etc. et je suis sociétaire mais ce n’est pas ce qui me nourrit ! D’ailleurs je vois pas comment on peut en vivre sorti des happy 1000. Quand Apple t’envoie des « cher artiste » et te verse 100 balles par an ! Je tiens un petit label indé qui enregistre et produit des artistes « pauvres » gratos et je fais aussi de la régie. C’est pourquoi le matos son m’intéresse mais avec des critères qui me sont propres.

    Répondre
  • 29 avril 2022 - 22 h 27 min

    @Dadoo: Ouais, je côtoie aussi pas mal d’indépendants… Dont certains produisent de la musique avec un materiel finalement assez chiche. Le plus impressionnant d’entre eux, celui qui en vit le mieux accessoirement, ne travaille quasiment que sur iPad et crée des beats en série qui sont repris – ou pas – par l’industrie qui lui verse ses royalties. C’est accessoirement lui qui m’a parlé du TX-6…

    Répondre
  • 30 avril 2022 - 11 h 25 min

    Teenage Engineering ne travail pas bénévolement, donc il y a un marché pour ce type de matériel.
    Et, il n’y a aucune obligation légale d’être sociétaire de la SACEM.

    Répondre
  • 30 avril 2022 - 20 h 03 min

    @FOrth : tu as tout à fait raison c’est des vampires, mais passé un certain stade tu es obligé de faire appel à eux, par exemple, tu veux faire presser des CD ? Il te faut leur accord sur le contenu par écrit sinon le graveur refusera tes masters. Par contre si tu es sociétaire il te feront des avantages tarifaires et ils te répondront rapidement… Pareil pour les locations de salles, on te demandera souvent ton numéro de sociétaire, les assurances aussi pourront te le demander… Bref c’est un système mafieux.

    Enfin c’est un peu hors sujet ici.

    Répondre
  • Luc
    1 mai 2022 - 20 h 40 min

    Teenage engineering,j’ai bien l’impression qu’il s’agit d’un « one men band » (non un « one men business » plutôt) qui est dans la place et reconnu depuis quelques temps déjà.
    Il propose des produits allant de <100€ à plus de 1000, dont celui ci.
    Chacun trouve(ra) son public d'utilisateurs.

    Concernant ce TX-6, il s'est peut-être fait plaisir, car pour moi arriver à concevoir et produire un objet de cette qualité (hardware et software) ça doit être jouissif.
    Mais on ne se lance pas dans un tel projet juste pour le plaisir. Le concepteur pense réellement qu'il y a un marché pour ce type de produit. Aussi, je pense comme Pierre: c'est l'outil qui ira bien à un créatif qui saura contourner/s'adapter aux limitations de la machine (mais les limitations sont inhérentes à n'importe quelle machine, il leur manquera toujours un truc. De mon point de vue, avec ce TX-6: de plus gros boutons, un écran un peu plus grand par exemple).

    Pour finir, personnellement, je suis plus dans la situation de Dadoo. Si j'ai besoin d'enregistrer 6 pistes (stéréo) ou 12 pistes mono je prends une console audionumérique avec des entrées XLR, des jacks 6.35mm, des preamps, des alims fantôme, des gros boutons pour mes gros doigts …
    Si je veux faire de la musique dans le train je prends mon Zynthian (à base RBPi) et une petite surface de contrôle pour un budget total <150€.

    Répondre
  • 1 mai 2022 - 23 h 51 min

    Zynthian ? Je ne connaissais pas, je suis allé voir leur site et le matériel c’est intéressant 320 euros.

    Répondre
  • Luc
    2 mai 2022 - 13 h 30 min

    @Dadoo: c’est très facile de s’en fabriquer un.

    Répondre
  • 2 mai 2022 - 15 h 33 min

    @Dadoo: et j’ajouterai a ce que dit @Luc: , pour bien moins cher que 350€, moins de 90€ dans mon cas ;)
    PS: c’était avant l’envolée tarifaire des des rpi4, l’année dernière, le rpi4 4g de RAM était a 55€…

    Répondre
  • Luc
    2 mai 2022 - 17 h 11 min

    @Madwill: Si déjà possesseur d’un RBPi, alors il suffit de changer de carte SD ;-))

    Zynthian fonctionne aussi avec un écran HDMI, une souris et la sortie audio native du RBPi mais c’est pas optimal. L’investissement minimum, c’est un DAC I2S (il y en a à moins de 5€ chez Ali à base de pcm5102a) et les 4 encodeurs rotatifs à monter sur un breadboard avec un multiplicateur de ports GPIO sur protocole I2C mpc23017.

    Pour revenir au TX-6: une vidéo qui présente l’appareil un peu plus en détail

    https://youtu.be/piebiy6Q_Fg

    Répondre
  • 2 mai 2022 - 19 h 13 min

    @Luc: Pour le mien, j’ai pris un AudioInjector Zéro, entrées et sorties audio, pour moins de 14€.

    Merci pour le lien de la vidéo, très intéressant.

    Répondre
  • 3 mai 2022 - 11 h 37 min

    Merci pour la découverte du Zynthian. Super projet !

    Répondre
  • 11 mai 2022 - 2 h 16 min

    Désolé mais ce produit est raté. Oui on peut faire du bon boulot avec du cheap mais le mérite en revient à l’utilisateur, pas au produit. Comme on peut faire de la m… avec du matos à la pointe. Brian May jouera mieux avec une squier à 100 euros que moi avec une fender à 10000 euros, cela ne fait pas pour autant de la squier à 100 euros un modèle pro. Gorilla a fait un album sur ipad, ben oui c’est Gorilla, pas le quidam du quartier qui fait mumuse avec son app korg ou moog. Au delà du design aguicheur, tout est à côté de la plaque pour le prix. La connectique indigente, les possibilités de mixage minimalistes, l’ergonomie aberrante, le synthé embarqué une plaisanterie, bref c’est techniquement conçu pour développer du fétichisme pour geek. Je bosse dans la musique avec des pros depuis plus de 25 ans, plus spécifiquement dans la logistique concert, j’en connais pas un seul qui utilisera ou achètera ce truc là. Les mecs ils utilisent systématiquement du gros, du costaud, du fiable, et ne veulent surtout pas d’un gadget et c’est pareil dans leur studio pour composer.

    Répondre
  • 11 mai 2022 - 11 h 49 min

    @Steven: C’est assez logique hein, personne ne gérera un concert avec ce type de produit. Ce n’est pas fait pour ça. C’est un peu comme vouloir transporter une fusée vers son pas de tir avec une brouette, ça n’a pas été prévu pour.

    Répondre
  • 13 mai 2022 - 8 h 39 min

    TE se lâche un peu sur les prix, le nouveau OP-1 passe de 1000 a presque 2000€… Mais bon, encore une fois, tout comme ce TX-6, il s’agit d’un instrument de musique a part entière et son prix dépend aussi du désir de l’acquérir… On sort de la rationalité ;)

    Répondre
  • 13 mai 2022 - 16 h 02 min

    @Madwill: Quand je vois les tarifs du OP-1 qui n’ont pas pris une ride, même en occasion, au bout d’une assez belle carrière.. C’est pas si fou non plus.

    Répondre
  • 13 mai 2022 - 18 h 56 min

    @Pierre Lecourt: c’est aussi la ou je voulais en venir, un instrument de musique haut de gamme, quel qu’il soit, ne décote que très peu, voir même, c’est l’inverse, peu importe sa technologie…et puis la passion, a ses raisons que la raison ignore, n’est ce pas?!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *