SiFive P650, un SoC RISC-V qui se positionne face aux Cortex-A7x

Le SiFive P650 est annoncé, une nouvelle étape dans la montée en gamme des puces RISC-V qui vise désormais les puces ARM Cortex-A7x.

Le RISC-V Summit a lieu en ce moment même et SiFive profite de l’évènement pour présenter son nouveau SoC Performance P650. Une solution qui, selon son concepteur, serait 50% plus performante que le Performance P550 lancé en Juin.

Le Performance P650 est une solution 64 bits qui utilise les mêmes technologies que le P550 mais qui serait plus efficace en partie grâce à une amélioration et une optimisation des cycles d’instruction. La puce serait 40% plus rapide par cycle d’horloge que le P550. 

SiFive P650

SiFive indique que la fréquence maximale a été augmentée et que la fréquence maximale atteinte par le P50 serait de 3.5 GHz. Ce qui ferait de cette puce une solution exploitable aussi bien dans des Datas Center que pour des solution Edge, de l’Intelligence Artificielle au sein des automobiles ou d’autres usages mobiles. Difficile d’y voir pour le moment une vraie possibilité de traction dans le monde grand public du simple fait d’un manque flagrant d’applications et de développements sur le secteur.

SiFive P650

Le Performance P650 pourra être développée jusqu’en versions 16 cœurs pour les besoins de calculs les plus gourmandes. L’idée étant de fabriquer des clusters pouvant imbriquer jusqu’à 128 cœurs et ainsi se mesurer à des solutions ARM sur tous les segments. SiFive vise en particulier le Cortex-A75 en spécifiant que le P650 et sa gravure en 7 nanomètre est dans certaines mesures 30% plus rapide que la solution concurrente. La solution serait également plus intéressante en terme de performances au mm² que les puces Cortex-A77.

Prévu pour l’année prochaine, les premiers tests publics de cette nouvelle génération devraient avoir lieu durant le premier trimestre 2022. La disponibilité globale étant prévue pour la mi 2022. RISC-V est encore à ses balbutiement et SiFive semble mettre les bouchées doubles sur le développement de ses puces. Avec des bonds de 40% de performance dans l’année, le format est décidemment surprenant. Reste a voir si l’écosystème suit et si les différents acteurs daignent se pencher sur le berceau de cette technologie pour des solutions plus grand public.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 3 décembre 2021 - 17 h 13 min

    Tu m’étonne après que Intel propose de racheter SiFive, ils auront pas chômé cette année en tout cas.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *