Rock Pi, un clone de Raspberry Pi sous Rockchip RK3399

La carte Rock Pi reprend le format devenu incontournable des Raspberry Pi mais propose un SoC Rockchip RK3399 plus performant et surtout une belle connectique avec en particulier la possibilité de piloter un SSD M.2 NVMe.

8.5 cm de large pour 5.4 cm de profondeur, la carte Rock Pi est un clone de la Raspberry Pi et ne s’en cache pas. Pourtant elle est très différente de sa source d’inspiration avec un materiel beaucoup plus orienté vers des usages de stockage et de réseau.

2018-11-08 16_48_35-minimachines.net

On remarque que la Rock Pi a réutilisé un code couleur pour ses broches comme la TinkerBoard d’Asus

Proposée à 39$ dans sa version de base, la Rock Pi embarque un SoC Rockchip RK3399, une puce 6 coeurs très à la mode chez les concepteurs de cartes de développement à cause de ses à côtés bien pratiques associé à un groupe de 6 coeurs performants. Si la puce propose 2 coeurs Cortex-A72 à 2 GHz et 4 coeurs Cortex-A53 à 1.5 GHz, c’est surtout parce qu’elle gère des fonctions complètes d’USB 3.0, de PCIe, de gestion de la DDR4 sur deux canaux et d’Ethernet Gigabit qu’elle est très retenue par les concepteurs de solutions de ce type.

2018-11-08 16_48_13-minimachines.net

Pour 39$ donc on aura droit à une Rock Pi avec 1 Go de mémoire vive DDR4, une version 2 Go sera disponible pour 10$ de plus et il faudra débourser 65$ pour obtenir 4 Go. Pourquoi monter 4 Go sur une carte de développement ? Parce que la Rock Pi se détache nettement de ce simple usage. Elle propose un slot vide pour  un stockage eMMC de base et pourra donc être montée en 8 Go et jusqu’à 128 Go. Il sera également possible d’utiliser une carte MicroSDXC (128 Go max) de manière classique mais aussi et surtout la carte propose un slot M.2 PCIe NVMe pour accueillir un stockage SSD allant jusqu’à 2 To et très rapide. Les trois solutions pourront servir a embarquer un système ou a stocker des données.

Le placement de la carte M.2 n’est pas optimal, la Rock Pi manque évidemment de place et il faudra bricoler une solution pour que tout cela tienne en place. Le fait d’avoir positionné le SSD par dessus de Rockchip RK3399 pose également question : La chaleur dégagée par les deux éléments pourrait poser problème.

2018-11-08 18_17_34-minimachines.net

Edit : Je viens de tomber sur cette image d’un Riser pour la carte M.2 qui explique comment positionner plus facilement la carte et dissiper correctement le SoC

On imagine l’intérêt de la Rock Pi pour des usages de stockage nécessitant un accès rapide aux données avec cette possibilité d’accueillir un SSD NVMe, surtout quand on considère en plus que la solution propose une connexion réseau Ethernet au format Gigabit. Elle propose en plus dans une seconde version, baptisé de manière fort originale Rock Pi Modèle B et vendue 10$ de plus, un Wifi5 (802.11AC) et du Bluetooth 5.01 ainsi qu’une compatibilité avec le HAT Raspberry Pi PoE2.

2018-11-08 16_47_32-minimachines.net

La carte embarque une belle connectique avec un port HDMI 2.0a pour gérer des formats vidéo UltraHD en 60 Hz, une sortie jack audio 3.5 mm stéréo  24-bit/96KHz, une broche entrée micro, deux ports USB 2.0 et deux ports USB 3.0, un port USB 3.0 Type-C OTG pour alimenter la machine avec une compatibilité PD Quick Charge.

2018-11-08 16_54_22-minimachines.net

La Rock Pi propose enfin les habituels brochages de ce type d’engin avec 40 broches d’extensions classiques, une entrée d’alimentation pour batterie, des MIPI CSI pour camera, des MIPI DSI pour un affichage externe avec la possibilité d’une utilisation conjointe de la sortie HDMI pour un affichage miroir ou étendu, 

La carte est enfin compatible avec Android 9.0 et diverses distributions Linux. La page web qui lui est consacrée indique la procédure a suivre pour installer le système Ubuntu 16.04 sur une carte MicroSD facilement.

Notes :

  1. L’antenne est malheureusement intégrée à la carte et non externe.
  2. Qui n’est pour le moment pas vraiment une merveille
23 commentaires sur ce sujet.
  • 8 novembre 2018 - 18 h 37 min

    Merci Pierre !

    Les perfs pour le tarif sont sympas. Reste à voir la qualité des OS qui vont tourner dessus.

    Où peut-on la commander ?

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 19 h 11 min

    @JamesBraun: Pas encore possible de la commander.

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 20 h 27 min

    Merci Pierre pour ton très bon billet.
    Reste que j’arrive pas à comprendre à quoi va servir du SSD M2 nmve avec un CPU pareil. Déjà les 4gb de ddr4 me paraissent ambitieux, mais pouvoir monter un Samsung 970 avec ses débits de près de 3gb/s sur une carte pareille … A quoi ça peut servir? Je n’arrive pas à imaginer un usage où du simple SATA ne soit pas largement suffisant. J’aimerais comprendre.

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 21 h 03 min

    @Neuro: Je me demande simplement si c’est pas plus simple puisque c’est le choix fait par le SoC. Et puis en regardant l’offre actuelle de SSD, tu as plus de choix du côté des NVMe que du SATA en M.2 aujourd’hui. A terme c’est un choix peut être plus viable.

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 21 h 08 min

    Pour moi qui voulais une utilisation desktop, les 4Go de RAM sont les bienvenus. Plus de gel ou plantage subi avec mes précédents 2Go.

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 21 h 54 min

    2 Go de RAM ,un processeur au dessus de celui du R-PI avec en prime un prix très sympa .
    Une bonne carte pour une distribution de type retropie .
    La possibilité d’un stockage me semble intéressante pour en faire un petit PC économique sous Linux .
    Autre utilisation possible en faire une Box TV pour lire Netflix ou Amazon Prime .

    Répondre
  • bob
    8 novembre 2018 - 22 h 05 min

    Utile pour un NAS maison !?

    Répondre
  • 8 novembre 2018 - 22 h 08 min
  • 8 novembre 2018 - 22 h 17 min

    J’ai une carte avec le meme chip a la maison c’est super performant , avec un DD en usb3 UAC et une fedora c’est tres efficace surtout overclocké a 2Ghz :) . Un petit bemol quand même, le kernel du sdk reste en 4.4 , avec un kernel mainline j’ai bien galéré et le HMP est mal géré.

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 0 h 57 min

    @Pierre: je suis étonné, j’ai trouvé sur le web une conso de 8 watts en idle pour ce soc dans le Vorke Z3…ça me semble beaucoup. Avec un ssd ça ferait du 10 à 12 watts total ? Si c’est vrai, ça a pose l’intéret face à du x86 type gemini lake par exemple ? Aurais tu des infos sur la conso de cette carte ?

    En tous les cas, intéressant comme projet. J’attend de voir le pragmatisme d’install et d’utilisation d’une distro gnu/linux avec serveur & cie dessus. Merci pour la découverte !

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 1 h 00 min

    @Gepp: Tu es sur que la conso du Vorke Z3 ne concerne que le Soc ou toute la machine ? (source stp merci :) )

    Répondre
  • gUI
    9 novembre 2018 - 8 h 59 min

    @occipe: C’est ce qui me gêne avec ses différentes cartes (autre que la Rpi), ils n’upstreame pas les drivers kernel, résultat on est dépendant de eux pour maintenir notre OS.

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 9 h 03 min

    @ Pierre: oh, bien vu j’avais pas pensé à ca. Ca fait sens d’un coup. Merci pour ta réponse!

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 9 h 47 min

    @Gepp: “ça a pose l’intéret face à du x86 type gemini lake par exemple ?”
    Le prix ? Le moins cher des Gemini Lake est listé 107$ chez Intel. Là, la carte mère avec 4Go de RAM c’est 65$. Ca doit faire environ 3 Rock PI pour le prix d’une seule carte en Gemini Lake.

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 10 h 14 min
  • 9 novembre 2018 - 10 h 34 min
  • 9 novembre 2018 - 10 h 45 min

    C’est moi ou personne ne parle des 9V mini en alimentation ?

    Répondre
  • gUI
    9 novembre 2018 - 12 h 08 min

    @semp: Compatible QuickCharge, donc c’est facile de trouver des chargeurs (j’en ai déjà d’ailleurs).

    Répondre
  • fpp
    9 novembre 2018 - 12 h 14 min

    @semp: ben c’est plutôt une bonne idée je trouve, du coup on peut utiliser à peu près n’importe quoi comme chargeur entre 9 et 20V, et on n’est plus tributaire des chargeurs 5V pas conçus pour ces usages…

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 14 h 15 min

    @bazooka07: c’est certain que le support d’Armbian serait très appréciable.

    @SkwalooS : merci !

    En fait, je suis trop gourmand. J’aimerai le tarif d’Orange Pi, les perfs de cette carte et la communauté Raspberry.

    Répondre
  • 9 novembre 2018 - 20 h 03 min

    @Pierre : effectivement : https://www.cnx-software.com/2017/07/06/vorke-z3-rockchip-rk3399-tv-box-review-part-2-android-6-0-firmware/ plutôt 5,1 Watts en idle seul sans HDD/SDD

    @ Skwaloo Ok pour le prix bien moins cher mais j’imagine (peut être à tord) un suivi plus clean des différents linux et une compatibilité plus grande de l’archi matérielle aux softwares sur les gemini lake. Si la conso avait été égale, je privilégierais un achat plus durable.

    Du coup, je suis preneur de retour notamment sur la partie linux/arm. Pour un yunohost, cette carte semble prometteuse ?

    Répondre
  • 10 novembre 2018 - 9 h 30 min

    Oui, ce type de carte pourrait être assez géniale. Malheureusement, avec les Rockship, on reste sur des noyaux linux assez ancien, et on n’a pas le développement qui va autour, comparativement à la Raspberry.

    Ainsi, même bien moins puissante, cette dernière est du coup souvent plus intéressante….

    Répondre
  • 13 novembre 2018 - 15 h 26 min

    Si quelqu’un connait un site où on peut l’acheter au prix annoncé..
    AllNet m’a redirigé vers IPandGO qui demande 137€ pour le modèle B 4GB livré !
    Plus du double, c’est plus une marge ça…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *