Raspberry Pi OS 64 bits : des gains de performances réels

La sortie de la version 64 bits du système Raspberry Pi apporte un vrai gain de performances aux solutions.

Il y a quelques jours la fondation Raspberry Pi annonçait la sortie officielle de Raspberry Pi OS 64 bits. Une version stable du système censée pousser les performances moyennes des cartes vers de nouveaux résultats. 

Mais entre cette annonce théorique et les résultats pratiques, il restait beaucoup d’inconnues. Quels gains de performances et sur quels usages pouvait on espérer des améliorations en passant à ce nouveau système Raspberry Pi OS 64 bits.

Phoronix a mené un travail de fourmi en testant les deux solutions logicielles sur un Raspberry Pi 400 avec 4 Gigaoctets de mémoire vive. D’abord dans la version 32 bits d’origine puis avec la version 64 bits identifiée comme une distribution Debian 11. Les résultats sont édifiants. Le gain est mesurable sur tous les postes avec des usages plus ou moins marqués… mais une moyenne de 48% en faveur de la version 64 bits au total. Encodage et manipulation d’images, effets de flou, de rotation, de couleur… Encodage audio avec ou sans compression, chiffrement, compression de fichiers et bien d’autres tests ont été effectués. La note est toujours à l’avantage de la nouvelle version du système.

Reste que le gain en vitesse ne correspondra pas forcément à tous les usages et que sur des versions avec moins de 4 Go de mémoire vive, rester en 32 bits peut être une solution plus efficace au quotidien. Tout dépend de comment et pour quoi vous employez votre Pi.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

15 commentaires sur ce sujet.
  • 9 février 2022 - 16 h 39 min

    Il serait intéressant de voir si le gain de performance a un impact sur la température du CPU.

    Répondre
  • Alu
    9 février 2022 - 17 h 02 min

    @[email protected]:
    Surtout l’impact sur des cas d’usage réels. Nombre de dropped frame en lecture youtube…

    Je pense qu’on est pas loin d’avoir une vraie solution de remplacement d’un desktop pour des usages simple maintenant.

    Répondre
  • 9 février 2022 - 17 h 05 min

    @[email protected]:

    Les tests ayant été réalisé sur une Pi 400 je ne pense pas que ça change grand chose.

    Répondre
  • 9 février 2022 - 17 h 07 min

    Entre cette version 64bits et la possibilité d’installer l’OS directement via Ethernet, l’actualité logicielle de la Fondation est plutôt riche en ce moment

    Répondre
  • 9 février 2022 - 17 h 38 min

    Bon, 48% c’est tres optimiste: dans le détails des tests, il y a
    – une poignée ou les performances sont multipliés par 3-4-5. C’est super, mais si on n’est pas pile dans ces cas-la, ca fausse le score pour le reste
    – une bonne dose de tests avec des gains dans les 10-30%
    – quelques tests avec des gains marginaux 0-10%
    – et quelques avec des pertes.

    le probleme c’est surtout les tests a tres forts gains qui semblent tres spécifiques, et faussent fortement la note pour 99% des utilisateurs. Bon, 20% de gain c’est deja bien, hein.

    Répondre
  • 9 février 2022 - 19 h 01 min

    @Iron_Momo: Le problème des RPi c’est que maintenant, d’autres fabricants de nano-cartes ont des solutions plus performantes (surtout pour la partie GPU mais même CPU à une époque où bien des gens s’en servent pour faire plus que de la bidouille de geeks passionés ou de la « vulgaire » domotique) et parfois avec un meilleur rapport qualité/prix ainsi qu’un bon suivi Linux bien que le suivi reste quand même largement à l’avantage de la fondation RPi.

    Répondre
  • 9 février 2022 - 20 h 33 min

    Les distributions Linux en 64bits fonctionnent très bien avec moins de 4Go de Ram. C’est notamment très utile car beaucoup de paquets logiciels sont 64Bits maintenant.

    Répondre
  • bob
    9 février 2022 - 22 h 29 min

    C’est ce que je répète. Le logiciel est disponible pour de l’ARM 64 et plus grand chose en 32 bits, depuis plus d’un an.
    Pour remplacer un desktop je ne sais pas, mais pour coder, base de données, reporting ect, une Pi400 c’est cool.

    Seul problème, y a plus rien nulle part à la vente.

    Répondre
  • 10 février 2022 - 5 h 10 min

    @Olivier Barthelemy: Joli résumé de l’effet « pervers » en statistique de l’outil « moyenne » mais il y a une solution à ce problème, c’est d’utiliser l’outil « écart type » en complément !

    Répondre
  • 10 février 2022 - 7 h 26 min

    Ce qui me turlupine plus, c’est l’absence de tests de browsing internet. C’est au moins 50% de l’utilisation, en mode desktop.

    Répondre
  • 10 février 2022 - 9 h 07 min

    @Olivier Barthelemy, @pascual: le gain de 48% est une moyenne géométrique, pas arithmétique, un éventuel biais dû à des écarts importants sur certains tests est donc largement atténué.
    Par contre il est clair que ces 48% de gain ne correspondent clairement pas à un « usage moyen ». Les benchmarks consistent à pousser la machine vers ses limites, ce qui ne correspond clairement pas à un usage courant d’une machine par un utilisateur moyen (sauf peut-être si la machine est trop faiblarde pour l’usage considéré, ce qui peut sans doute arriver sur un raspberry pi…).

    Répondre
  • 13 février 2022 - 15 h 04 min

    Bonjour,
    Je suis un consommateur effréné de rpi4, j ai construit des routeurs, clusters, contrôleur domotique avec des rpi4. Et ça marche de mieux en mieux, j’ai toujours favorise les distributions 64bits notamment l Ubuntu qui marche plutôt bien pour le pi4 depuis le début.
    J avais constaté que les drivers vidéos n étaient pas bien optimisés mais bon, rare étaient mes utilisation non headless.
    J utilisais une version original raspberry os pour avoir de bonne perfs 2d pour l utilisation un client léger.
    Hier j’ ai donc téléchargé cette fameuse version officielle 64 bits pour me rendre compte que les perfs d affichage en 2d sont meilleures et mon turbo vnc fraîchement recompilé est quasi aussi performant que sur les architectures Intel i5 ou i7.
    C est pas encore la panacée pour regarder des vidéos youtube en pleine écran fullhd ! Mais cela marche mieux avec VLC. Le support de la 3d j ai juste vu que le chromium ne peut pas utiliser le GPU et émule en soft : donc pas terrible encore.
    Voilà : donc version 64 bits validée pour une utilisation 2d desktop… Et pour 50 euros on ne peut pas faire moins cher ! les sbc hardkernel sont plus chères et les oranges pi moins performantes.

    Répondre
  • 13 février 2022 - 16 h 19 min
  • 18 février 2022 - 16 h 41 min

    Me voilà bien tenté, d’autant que j’en ai quelques unes… En fait le seul problème est de sortir les bêtes des boitier (fermés, SD inaccessible…) et de tout réinstaller ensuite, sans rien oublier.

    Il y aurait un gain pour Nextcloud ?

    Merci à tous.

    Répondre
  • 21 février 2022 - 10 h 48 min

    Méfiance,

    Je sais bien que l’utilisation est très spécifique, mais gammu n’est pas disponible (facilement ?) dans la version 64 bits alors qu’un « apt install » dans la version 32 bits vous l’installe sans problème.

    Bonne journée.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *