PadMu, une nouvelle partition à encre numérique pour musiciens

Padmu, c’est le petit nom de Pad for Musician, un double écran à encre numérique conçu pour afficher des partitions et présenté pour la première fois à la grand messe de l’électronique à Honk Kong. Un engin qui vient se positionner sur un secteur encore très peu concurrentiel.

PadMu, c’est une idée simple, remplacer les centaines de pages de partitions qu’un musicien peut avoir à se trimbaler en plus de son ou ses instruments, par un outil à mémoire et encre électronique qui sera lisible facilement et partout. 

PadMu

Prenez deux écrans de 13.3″ pouvant chacun afficher une feuille A4 pleine page et reliez les par une charnière. Vous obtenez PadMu, un double affichage capable de venir à bout des partitions dans les conditions d’éclairage classique d’un direct. Parfois sous le feu de mille projecteurs et à d’autres moments sous la petite loupiote d’un minuscule pupitre. Chaque “page” mesure 7.5 mm et pèse 550 grammes et peut dons se poser sur n’importe quelle solution pouvant accueillir une partition classique.

L’ensemble n’est pas tactile mais prend en compte les ordres d’un stylet actif, ce qui permettra d’annoter les pages pour suivre des recommandations ou souligner des passages délicats. Evidemment le recours à une encre numérique – ici un ePaper E-Ink Mobius – permet de travailler dans un environnement sombre sans créer une lumière fatigante pour le lecteur mais également dérangeante pour une éventuelle mise en scène. Cela permet également de tenir le temps d’un opéra ou d’un concert de plusieurs heures sans tomber en panne de batterie.

PadMu

Les deux écrans sont reliés ensemble par un systèmes sans fil via Wifi direct, ce qui permet de les séparer pour qu’ils soient toujours actifs. Chaque écran dispose également d’un module Bluetooth pour être piloté via un smartphone. A l’intérieur du PadMu, on trouve un SoC non identifié cadencé à 1 GHz accompagné d’un module de 1 Go de mémoire vive et 16 Go de mémoire de stockage interne. La solution sera extensible via un lecteur de cartes microSDHC pouvant accueillir jusqu’à 32 Go supplémentaires. La batterie interne est une 4100 mAh  qui offrira environ une semaine d’autonomie. Pour rappel, hormis le Wifi de tyope 802.11b/g/n et le Bluetooth 4.0, la seule consommation d’un écran de ce type est son changement d’état d’un affichage à l’autre. La  PadMu ne consomme rien à afficher pendant 5 heures d’affilée la même double page de partition si vous butez sur un passage délicat.

La solution est compatible avec des services en ligne comme DropBox ou Google Drive, ce qui permettra de gérer facilement vos partitions. De nombreux formats sont pris en charge : PDF, EPUB, TXT, MOBI, CHM, DJVU, HTML, RTF, FB2, DOC, JPG, PNG et BMP. Les formats compatibles avec le  système d’annotations sont plus restreints cependant : PDF, DJVU, JPG, PNG et BMP.

Pour couronner le tout, la PadMu propose des usages classiques de lecteur audio pour écouter des fichiers MP3 et WAV, ce qui peut être utile pour travailler un morceau. Vous pourrez même enregistrer vos propres prestations via un petit microphone intégré. Evidemment pas un outil parfait pour enregistrer un titre mais pratique pour travailler.

PadMu

D’un point de vue ergonomie, la tablette offre trois possibilités de navigation : Via le stylet qui permettra de naviguer finement dans l’interface, mais aussi via l’application smartphone dédiée ou les gros boutons disponibles au bas des écrans.

Reste la question du prix, ceux qui espéraient une solution qui ferait une énorme concurrence à l’autre double partition numérique du marché, la GVIDO et ses 1600$ officiels. La PadMu est lancée à 719 euros en modèle page simple et 1428 euros en version double page.

Source : Notebook Italia et le site officiel de la marque

29 commentaires sur ce sujet.
  • 16 avril 2018 - 11 h 17 min

    Bonjour Pierre,

    J’ai un collègue qui a pris la reMarkable https://remarkable.com/ et qui en est très très satisfait au quotidien.

    Il s’en sert principalement pour prendre des notes, mais a également mis quelques documents pour pouvoir les consulter.

    Je lui avais filé un pdf de partition pour voir le rendu, et la prise de note sur la partition. Et ça marche très très bien.

    Ce n’est pas brandé spécialement pour les musiciens, mais le budget demandé est un peu inférieur à celui de la Padmu en simple écran (logique, étant donnée qu’elle est positionnée sur un marché de niche).

    En vérifiant, tu avais fais un article lors de la campagne de financement participatif… si jamais tu as la possibilité d’en avoir un pour test, je te recommande fortement d’y jeter un oeil ! c’est top, et il y a régulièrement des mises à jour de firmware.

    Rhaaa si seulement j’avais le budget, moi aussi.

    Au plaisir de te lire.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 12 h 31 min

    @Chris: j’ai été très intéressé par cette Remarkable bien qu’elle soit chère, mais n’ayant des informations dessus que par Facebook, je n’ai pas pensé être en mesure d’investir en confiance (+ les frais d’importations), et j’ai finalement pris le nouvel Ipad avec le pencil comme nouvel outil de notes. Si ton pote est en mesure de mettre en ligne un vrai test, ce serait sympa.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 12 h 46 min

    Et il faut compter 69$ de plus pour les pédales Bluetooth proposées les moins chères pour tourner les pages.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 13 h 00 min

    Le prix est deja beaucoup plus intéressant dans la mesure ou on peut avoir qu’une seule “page” et donc diviser le prix par deux.
    mais a ce prix, on retrouve des tablettes du meme genre mais de grosse marque genre sony qui font je pense le meme genre de boulot non ?

    ce qui m’inquiete c’est le Wifi et Bluetooth utilisé de partout. ayant des problemes (gros) avec l’utilisation de ces technologies, je suis curieux de savoir si il est parfaitement utilisable sans ces 2 technologies et si elles peuvent etre “coupée” et deconnecté completement. je vais regarder la demo de presentation voir si on peut tourner les pages notament sans l’utilisation du bluetooth au pied, bien pratique, mais interdit pour moi :(

    j’en ai tellement marre d’imprimer 400.000 pages, entre l’encre, le prix de ma nouvelle laser recto-verso, le papier, l’impact ecolo de tout ça car une fois un arrangement et anotation fini, on revient dans sibelius on corrige et on re imprime, et tout part a la poubelle. sans parler des 3 etageres de partition imprimés qui occupe beaucoup de place…

    Merci pour l’info ! bonne alternative au Gvido qui impose 2 pages et donc un prix astronomique sans parler des accessoires tout autant astronomique (300$ pour une housse, serieux ?…).
    ça reste encore cher mais bon c’est deja plus “accessible”.

    Merci a Chris, je vais aller voir celle que tu proposes également !

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 13 h 16 min

    @Hobbes: Elles font quoi ces pédales ? elles envoient un ordre particulier ?

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 13 h 21 min

    @Chris:

    Bonjour Chris, je viens de voir la difference entre les2 produits et donc la diffference de prix. la ReMarkable est une tablette 10″ , tandis que la Padmu est une 13.3″ !!

    autant une 10″ est acceptable pour lire des partitions a une ligne (du genre lead sheet ou instrument solo), autant pour des partitions de piano, c’est pas vraiment possible.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 13 h 40 min
  • 16 avril 2018 - 14 h 27 min

    Apparement la tablette est une adaptation d’une tablette onyx, donc autant prendre une tablette onyx pour le meme prix… ça revient au meme et ça apporte toutes les autres fonctionnalités (application google etc..) !

    https://www.youtube.com/watch?v=U2jBA3lVXWI

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 14 h 49 min

    @Marty: Je crois que le gros point fort c’est le Wifi direct de synchro entre les deux tablettes. En monon tablette c’est pas utile mais en double page cela permet de faire défiler “intelligemment”

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 14 h 56 min

    Musicien amateur dans le milieu folk celtique, nous sommes nombreux à avoir adopté la tablette pour y mettre les grilles d’accords de guitare et de bouzouki et pour quelques uns les partitions (la grande majorité d’entre nous joue d’oreille et de mémoire). Et avec des supports pour les pupitres.
    Les grilles sont au format PDF. Les partitions sont aux formats PDF ou aussi ABC avec l’application TradMusician.
    Les musiciens classiques ont d’autres applications plus spécifiques (morceaux beaucoup plus longs avec un très grand nombres de mesures à jouer).

    Tout cela pour dire que nous avons déjà des produits beaucoup moins couteux que Padmu qui s’adresse plutôt à des musiciens professionnels.

    Comme quoi les musiques traditionnelles et les nouvelles technologies cohabitent très bien. ;)

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 14 h 56 min

    @Pierre Lecourt:

    Oui en effet, pour moi comme c’est une fonctionnalité interdite, donc pas possible. je vais me pencher sur la onyx, en plus elle a une prise HDMI comme 2eme ecran ça peut etre trés utile surtout en mode portrait quand j’edite des partitions c’est le cauchemar. par contre c’est le meme prix et donc ça reste trés cher :(. bref, on a reflechir pour noel prochain lol :). merci en tout cas de ton interet pour les musiciens, c’est sympa ;).

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 15 h 04 min

    Bonjour,
    Je me demandais pour quoi ces liseuses sont si chères ? Est-ce que c’est la techno E-Ink ? Parce qu’à part lire et annoter on ne peut pas faire grand chose, et ça coûte le prix d’un vrai ordi…
    Je parle du monde des liseuses en général, pas forcément de ce modèle particulier.

    Merci à vous!!

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 15 h 20 min

    @Marty:

    Je suis choriste, donc je parle effectivement de partitions au format A4 ou plus petit.
    Dans le cas où ça fait petit sur un écran, il existe quelques outils gratuits permettant de croper toutes les pages d’un pdf (ou en masse sur toutes les images d’un dossier), afin de réduire les marges, et rendre la partition plus lisible.

    De même, cela implique que je peux facilement tourner les pages, n’ayant pas d’instrument dans les mains.

    Passant beaucoup de temps sur des écrans, si je peux limiter celui-ci, ça m’arrange.
    Donc je préfère l’option partition papier aux tablettes.

    Bon. Reste que c’est un budget, et même si mon côté geek aimerait avoir ce genre d’outil, il faudrait qu’il me serve à d’autres choses (notes, lecture)… parce que sinon j’aurais du mal à en justifier l’achat.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 15 h 43 min

    @Chris:

    Salut ! je suis Pianiste, Arrangeur et producteur ! Sans parler de quand je fais des réduction d’orchestre (c’est dur sur du A4 deja le format A3 alors ..) lol.
    bref, oui c’est trés cher mais on a le droit de rever :). moi je n’ai pas droit pour raison de santé aux “écrans” de type oled/Led. Smartphone et tablette me sont intedit (y compris les moniteurs d’ordi).

    je pense que si je finirais par craquer, je me tournerais plutot vers la onyx originale qui permet de faire bien plus de chose, notament la prise HDMI qui permet de l’utiliser comme deuxieme écran ! quand je bosse dans sibelius ça serait pas du luxe (actuellement je suis sur un ecran 17″ CRT 1152×864, c’est insupportable, entre cubase et sibelius faut avoir les nerfs solide, surtout quand tu mixes de l’orchestral sur 100 pistes…).

    j’adore le papier crayon, je suis passionné par l’ecriture manuscrite, je n’utilise que ça au piano quand je compose. mais pour les arrangement c’est autre chose.
    et puis je dois en arriver a un evidence. c’est que sur mon piano y a 2 piles de 5 etages de partoches, entre songbook, realbook, qui avec le temps tienne meme plus en place, … que j’en ai partout, que a chaque fois que j’ai fini un arrangement pour le tester au piano, je l’imprime, je l’annote je repasse sur sibelius et la partition part a la poubelle, puis je re imprime etc.. mon imprimeur m’arnaque pour m’imprimer et relier mes partitions (lol) (surtout en A3).
    l’impression de partition A3 pour analyser et annoter des partitions d’orchestre c’est cool, mais les petits imprimeurs de quartier ont pas de quoi les relier. la pouvoir bosser sur du A3 dans une tablette A4 du fait qu’on puisse zoomer est superbe, sans parler des annotations.

    (j’essaye de penser a tout ce qui peut etre vraiment utile).
    (j’essaye e ne parler pas de ma santé qui est une autre histoire).

    quand je suis avec ma chanteuse et que “tiens, tu connais ce morceau ?”
    “ah oui, zut, je m’en souviens plus, ou est la partition… ah… la transcription est dans l’ordi…” et la elle doit partir, on a pas le temps lol.
    pouvoir lancer une recherche et trouver le titre de suite devant le piano, ça laisse reveur !

    je travaille enormement sur des leadsheet, donc une tablette de 10″ me suffirait mais je suis pianiste donc en fait, j’ai besoin de pouvoir lire aussi orchestre, piano etc…

    si Avid ferait une application Android prenant en charge le fichier sibelius (car annoter des PDF c’est bien mais bon…), ou encore David Hearn williams qui aurait adapté son fabuleux staffpad pour ce genre d’appareil ça aurait été genial. dommage…

    en tout cas tout ça fait rever et le prix est hélas astronomique. meme divisé par 2 pour une seule “page”… ça reste encore au niveau du “j’en reve”. on oublie trop souvent que le musicien est un animal pauvre ! lol.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 17 h 33 min

    Je suis pro dans la zic et le chant et je me sers très souvent de mon iPad Pro 12, 9 comme lecteur de textes/partos et avec une pédale bluetooth pour faire défiler (et l’application OnSong, c’est juste le paradis sur scène).

    Et en effet, 13″ c’est le minimum sur scène.

    Sinon, cette version (en simple) m’intéresse pour compléter sur scène en plein cagnard (je vis dans le sud…) et pour voir parfaitement ces mêmes pdfs en plein jour.

    L’idéal est d’avoir les 2 je pense.

    Ma liseuse a en effet une autonomie et un confort en plein soleil, redoutable.

    Je reprocherais seulement à cette PadMu l’absence de rétro éclairage, qui règlerait du coup tous les soucis, et permettrait de n’avoir qu’un device pour tout ;-)

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 17 h 34 min

    je précise que j’ai aussi l’Apple pencil et pour les annotations, ici encore, c’est le pied!

    Répondre
  • Max
    16 avril 2018 - 18 h 28 min

    Salut,

    Pour avoir testé l’iPad , c’est assez pratique en live, mais effectivement pas non plus optimal.
    Les plus, la lumière et le côté bibliothèque sans le poids qui va avec.
    Les moins, fatigue visuelle et gestion des pages à tourner. Mais bon, je suis trompetiste jazz donc partitions assez courtes le plus souvent. Les pedales ça marche bien.

    Les liseuses sont trop petites, mais comme aide mémoire c’est très bien.

    Je trouve le prix justifié même si pas donné, un 13″ eink seul c’est ~ 450$.
    Sans électronique boîtier etc.

    La version 2 pages bof, plus lourd, plus compliqué, plus cher, c’est l’héritage du papier mais pas vraiment d’intérêt amha. C’est réglé avec les pedales. En Bluetooth pas de soucis.

    La version liseuse semble plus interessante car plus polyvalente.

    A+

    Répondre
  • Max
    16 avril 2018 - 18 h 38 min

    @cerroni : pas de rétro éclairage sur la padmu ? Alors c’est rédhibitoire, l’iPad est plein de défauts pour cette application mais au moins on voit la nuit, et souvent les scènes sont sombres.
    Je suis dans le sud aussi, et l’iPad en plein jour c’est pas la peine.
    Moi je n’aurais pas les deux, il en faut un qui fasse tout, sinon la gestion est trop compliquée.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 20 h 12 min

    @Max

    Je fais régulièrement des prestas en plein soleil et l’Ipad pro est lisible.
    C’est juste pour le confort que je disais ça.

    Je n’ai jamais été pris de court de toute façon avec cette bécane…

    Que ce soit l’autonomie, la fiabilité ou le confort de lecture.

    Et cerise sur le gâteau (que ne peut faire la liseuse e-ink), j’ai un logiciel pro DJ qui me permet de faire souvent 2 ou 3 de presta après la presta avec mon trio 😎

    Et ça marche d’enfer !!

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 22 h 22 min

    Pour avoir une vidéo du Boox Max 2 as a monitor :
    https://www.youtube.com/watch?v=idjhuxzjD5Q

    Un peu bizarrement, MDP a dû lui même modifier l’app Monitor de Boox pour changer à la volée entre le A2 fast mode et le normal 16 greyscale. Il a mis les ordres en swipant des 4 coins de l’écran. Tout aussi bizarre, ils doivent eux mêmes implanter la fonction touch (j’ai du mal à y croire mais je pense avoir bien compris ça sur mobilereader.com “BOOX as monitor”).

    L’éclairage frontale est loin d’être optimale dès que les écran dépasse 7′. J’ai un 8′ et c’est inégale sur certaine zone. Je trouve ça aussi très pratique mais je comprend que ce soit absent sur un 13′ ou même moins.

    Le prix vient de la petitesse du marché (hors exception), peut être aussi du monopole de Eink. Ils essaient depuis peu “d’ouvrir” les usages et vendent les composants sur eink.com. Le plus fou c’est le prix des contrôles board pour une techno qui plafonne entre 3 et 4 fps. Apparemment c’est compliquer: quand le voltage varie à un endroit ça change la valeur ailleurs. Il y aurait seulement 1 chip ou 2 capable de contrôler l’écran. Pareil pour les SOC, seules 2 familles le gère et commence à dater d’ailleurs.

    J’ai pas investiguer les différences technique entre l’écran Mobieus du Boox Max 2 et la précédente nouveauté, l’Ecarta bien plus blanc que le Pearl. Mais niveau rapidité c’est inchangé depuis 10 ans.

    Répondre
  • 16 avril 2018 - 23 h 45 min

    Donc, si je compte bien, j’ai un paquet de musiciens lecteurs !

    A quand des compos originales pour un jingle et de futures musiques pour les vidéos du site ? Chiche ?

    Répondre
  • 17 avril 2018 - 0 h 03 min

    @Pierre Lecourt:

    J’ai des jingle en stock. j’en ai fait plusieurs y a des années pour rendre service a un ami qui voulait un jingle pour des docus qu’il faisait pour un magazine TV “très connu” est dont il est un de leur journaliste / correspondant. (il est aujourd’hui l’un des organisateurs des golden globes).

    ils sont dispo (j’en détiens les droits a 100%). quand a des morceaux ou compo, ça c’est encore une autre histoire.

    je pense que tu sais comment me contacter si intéressé !

    Répondre
  • 17 avril 2018 - 0 h 03 min

    @FrankDux

    tu as raison concernant la taille de la dalle et l’éclairage.

    En effet, l’éclairage des liseuses (et c’est tant mieux pour nos yeux) n’étant du rétro mais du latéral, pour atteindre l’intégralité d’une dalle 13″ c’est chaud…

    @Pierre

    En effet, moi même je ne soupçonnais pas autant de confrères de la zic ;-)

    Pas con l’idée du site

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 10 h 38 min
  • 18 avril 2018 - 10 h 44 min

    @Zamot: c’etait quoi les critiques severes sur la remarkable ?

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 15 h 33 min

    Marty, chez Digital trends ils ont considéré la batterie médiocre, La Remarkable pleine de bugs et piètre performance pour un tel prix.
    Celle-ci encore pire: https://medium.com/@dmytro_poremskyi/nothing-remarkable-about-the-remarkable-paper-tablet-a-disastrous-reading-experience-200153c43a64
    Entre autres. Mais c’était toujours en 2017. Peut-être les bugs ont été résolus entre temps. J’ai eu peur de faire venir de Norvège un appareil ne connaissant pas la fiabilité des concepteurs.
    Puis j’ai trouvé la Boox Note et j’ai oublié la Remarkable.

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 15 h 47 min
  • 18 avril 2018 - 16 h 13 min

    @Zamot:

    Merci ! oui y a une autre video par le meme gars sur la boox pour les musiciens !

    Répondre
  • 18 avril 2018 - 19 h 22 min

    @Zamot: Je sais que mon collègue a eu pas mal de mises à jour depuis qu’il a la Remarkable.
    Je lui demanderai ce qu’il en pense, par rapport à l’article.
    Mais en tout cas, il l’utilise tous les jours (c’est mon voisin de bureau) et en est très content.

    Par exemple, pour la consommation de la batterie, il la laisse tout le temps allumée (pour lire et prendre des notes). Mais du coup, avant la tablette surveillait tout le temps si le stylet est en train d’écrire, et ça vidait la batterie.
    Depuis l’une des MAJ récentes, au bout de 15 minutes (je crois) elle arrête d’attendre et indique qu’il faut appuyer sur un des trois boutons pour réactiver l’écriture. Un truc comme ça.
    Ça, et d’autres optimisations, et la batterie tient bien maintenant (je peux lui demander combien).

    Ce que craignais beaucoup mon collègue, c’était justement le support et les corrections de bugs ou l’amélioration du produit, et finalement ça le fait.

    Bref. À la base, je voulais juste pour dire à Pierre que s’il a la possibilité, ça vaut le coup de la tester.

    Le jour où j’aurai le budget, et que je me déciderai… je regarderai aussi ce que donnent les Boox Note (ou d’autres s’il y en a d’autres qui sortent d’ici là, et il y a des chances !).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *