OVNI : un dock pour la Playdate transforme ses usages

La Playdate est une console de jeu originale qui propose une manivelle comme interface et offre une assez grande latitude de programmation.

C’est ce qui a donné l’idée à Tom Granger de développer un logiciel de traitement de texte basique pour la console. Mais, la Playdate n’étant pas vraiment adaptée pour la saisie avec son interface orientée jeu, il a fallu trouver un moyen détourner de lui ajouter un… clavier. 

Et pour cela le mieux était de réaliser un dock. La console Playdate propose un port USB Type-C qui permet de communiquer avec elle et de la recharger. En connectant ce port à ce dock il est donc possible de communiquer avec elle… Il ne reste plus qu’a créer un dock pour positionner la console debout et brancher dessus ce que l’on veut : manette de jeu ou clavier. Facile !

Sauf que non, la console n’a pas un logiciel prévu pour prendre en charge un clavier, il faut lui envoyer des ordres plus précis. Elle n’a pas de « pilote » clavier et ne comprend pas les ordres en provenance d’une manette no plus. La solution a donc été d’utiliser un microcontrôleur Teensy 4.1 pour traduire la frappe du clavier ou les ordres d’une manette en code directement compréhensible par la Playdate.

Connecté via un Mini Hub 2.0 pour avoir deux ports USB en parrallèle, la Teensy traduit donc chaque lettre et chaque touche en éléments compréhensibles par le logiciel développé sur mesure. Bien entendu, pour la manette c’est plus simple, il suffit de dire à la console que les touches sont équivalentes à celles disponibles sur son interface d’origine. Cela permet de jouer de manière plus confortable même si l’écran de la console reste très étroit.

Je trouve le résultat comme la réalisation assez intéressants. Evidemment très peu de gens auront une Playdate pour s’amuser avec de la sorte et encore moins auront envie de fabriquer un dock pour l’exploiter ainsi. Mais ce n’est pas très important, Tom Granger partage sa manière de faire et tous les éléments nécessaires pour réaliser ce dock accessoire mais aussi son éditeur de texte Playwrite. C’est amusant et instructif de regarder comment il est aprvenu a déjouer tous les problèmes rencontrés.

La Playdate montre le bout de sa manivelle

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

2 commentaires sur ce sujet.
  • 19 octobre 2022 - 18 h 51 min

    Chapeau à ce projet. C’est un bouleau que de faire communiquer un clavier et un appareil, et il a respecté les couleurs et dimensions de la playdate pour le dock, bravo

    Répondre
  • 19 octobre 2022 - 23 h 59 min

    Je reste bouche bée !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *