Les NUC Frost Canyon se dévoilent en détail

Intel avait programmé son NUC Frost Canyon pour une sortie en Automne et des images détaillées de l’engin sont désormais disponibles. On découvre donc un engin très semblable aux actuels NUC Bean Canyon dans leur agencement.

Les nouveaux NUC Frost Canyon respectent donc tous les codes de la gamme, je le précise car cela devrait évoluer très bientôt. Intel propose désormais des NUC portables et surtout, la marque devrait lancer ses Ghost Canyon qui ne seront plus du tout aussi compacts.

2019-11-20 15_46_52-minimachines.net

On retrouve donc deux formats de NUC Frost Canyon, le premier sera moins épais et ne proposera pas d’extension 2.5″ avec 11.7 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 3.6 cm d’épaisseur. Le  second aura un châssis identique sauf en hauteur avec 5.1 cm puisqu’il sera possible d’y intégrer un SSD ou un disque mécanique 2.5″ SATA classique.

 

2019-11-20 15_45_09-minimachines.net

Sur le châssis haut, l’emplacement 2.5″

A l’intérieur du châssis, on retrouve la gamme de puces Intel Comet Lake de dixième génération. Des processeurs de 25 watts de TDP tout de même, évidemment refroidis activement mais qui proposeront des puces Intel Core i3-10110U, Core i5-10210U et Core i7-10710U embarquant jusqu’à 6 coeurs. Un gros plus par rapport aux versions actuelles qui emploient des puces de 28 Watts de TDP plus difficiles à refroidir.

Si les Minimachines ne sont pas encore disponibles pour le public, un premier test du NUC10i7FNH est apparu en ligne sur le site Koolshare. Ce qui nous permet d’apercevoir les entrailles de la machine mais également d’avoir une bonne idée de ses performances. Du moins celles de cette version, la plus musclée de l’offre NUC Frost Canyon, le modèle Core i7-10710U 6 coeurs et 12 threads tournant à des fréquences mini de 1.1 et max de 4.7 GHz et proposant un circuit graphique Intel UHD.

2019-11-20 15_40_18-minimachines.net

Sous Cinebench R15 multi-core, le NUC Frost Canyon NUC  sous Core i7-10710U donne un score de 1082 points, ce qui est excellent au vu de la consommation et de l’encombrement de l’engin. En Single core, c’est moins bon avec un score de 183 points seulement. Sous Cinebench R20 multi-core, on grimpe à 2386 points. En Single Core sous le même programme, on est à 446 points. Le Benchmark PCMark 10 atteint 4382 points.

2019-11-20 15_46_10-minimachines.net

Ces scores ne vous évoqueront sans doute pas grand chose, il s’agit de tests synthétiques permettant surtout de mesurer les machines entre elles et qui ne se reflètent que très mal dans les usages courants. Ce sont néanmoins les seuls indicateurs que nous ayons pour le moment. Ils semblent indiquer des performances équivalentes voir légèrement supérieures aux Bean Canyon actuels. Les usages classiques comme la lecture vidéo UltraHD ou le streaming seront évidemment tenus, mais je doute qu’en terme d’usage quotidien il y ait de grosses nuances de performances de notre génération à la nouvelle. A noter que le testeur a réussi à pousser la machine dans ses retranchements en débloquant le processeur dans son TDP le plus haut, soit 45 watts. Les scores s’en trouvent évidemment bouleversés mais je ne suis pas sur que la machine encaisse le coup pendant très longtemps. 

2019-11-20 15_45_45-minimachines.net

Le système de refroidissement de l’engin est assez complet avec un double caloduc qui transporte la chaleur générée par la puce vers des ailettes en cuivre placées vers l’arrière de l’engin. Sur les côté du châssis, on aperçoit de larges évents d’aération qui permettront au ventilateur placé dans la machine d’aspirer de l’air frais et de le repousser vers ces ailettes. Le test de Koolshare nous renseigne sur le bruit généré par la machine : 36.8 dB de base à 25 Watts et une température de sortie d’air de 34.7°C. Entre 54 et 55 dB à 100% de charge avec une température de 55°C. Ces mesures sont faites à proximité directe des ouïes d’aération de l’engin.

En poussant le processeur à 45 Watts de TDP, ces scores sont quasi identiques en terme de bruit (37.7 dB et 54/55 dB suivant les usages) mais la température augmente drastiquement avec 35.6°C de base mais de 97 à 100°C en pleine charge ! Utile si on veut s’en servir de chauffage d’appoint, dangereux dans tous les cas pour la durée de vie des composants.

2019-11-20 15_45_31-minimachines.net

La carte propose deux slots de mémoire vive DDR4 SoDIMM, un emplacement M.2 PCIe NVMe pour un stockage et embarque un modem Wifi6 AX200 déployé sur deux antennes. Le reste des fonctionnalités est assez complet avec un Ethernet Gigabit, du HDMI 2.0a, des ports USB 3.0 Type-A et un Thunderbolt 3 qui pourra se révéler utile pour connecter, par exemple, une carte graphique externe de manière à épauler le processeur en calculs 3D.

2019-11-20 15_47_22-minimachines.net

Un autre port USB Type-C est également disponible ainsi qu’un lecteur de cartes SDXC sur le côté du châssis. L’ensemble n’a pas encore de tarif officiel en France mais des documents officiels sont apparus en ligne, ce qui signifie une commercialisation très prochaine de ces NUC Frost Canyon. 

Sources : Intel, Koolshare et Liliputing


Soutenez Minimachines.net !
4 commentaires sur ce sujet.
  • 20 novembre 2019 - 16 h 48 min

    Intel utilise le même système de refroidissement que la génération précédente qui était déjà limite.
    Il faudrait qu’ils ajoute des aération sur un des côtés pour un système de refroidissement en L (comme sur certains PC portables gaming). Ce qui permet de multiplier la surface d’échange facilement sans rajouter un autre ventilo. Peut être multiplier le nombre de pales pour plus de pression statique (toujours comme sur certains PC portables gaming).

    Sinon c’est une petite évolution.
    Par contre je regrette le fait d’avoir retirer le 2e ports d’affichage (exit le multi écran)

    Répondre
  • 20 novembre 2019 - 17 h 25 min

    @Will: Reste le Thunderbolt 3 pour le multi écrans

    Répondre
  • 20 novembre 2019 - 22 h 53 min

    @Pierre Lecourt: oui mais combien d’écrans sont compatibles et quand ils le sont à quel prix ? Ou besoin d’un adaptateur pour sortir des ports plus standards.
    Quand à côté on peut avoir directement du HDMI et Display Port plus répandu, plus simple dans son utilisation et moins cher.
    Mais je peux comprendre qu’Intel pousse à son adoption mais pas le fait de retirer volontairement des ports pour forcer la main du consommateur.

    Répondre
  • 27 novembre 2019 - 8 h 53 min

    […] gamme NUC 10 ou Frost Canyon est finalement très large puisque la marque continue de présenter à la fois des barebones mais […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *