La nouvelle liseuse Kobo Aura H2O résiste encore plus à l’eau (dispo à 99.99€)

Le canadien Kobo propose une nouvelle version de sa liseuse sous marine, résistante à l’eau sous 2 mètres d’immersion avec son indice IPX8. La nouvelle Kobo Aura H2O reprend également des éléments des productions plus récentes de la marque.

Evidemment, lire sous l’eau par deux mètres de fond pendant 60 minutes, ce que permet cette nouvelle Kobo Aura H2O, n’est pas vraiment un loisir très répandu. Mais pour Kobo, c’est le gage d’une excellente résistance à l’usage : pluie, poussière, transports ou lecture dans son bain. Cet argument avait fait mouche avec le modèle précédent qui n’était que IPX63.

Kobo Aura H2O

Sur le fond, la liseuse ne change pas vraiment par rapport à la Kobo Aura H2O de 2014, on reste sur un écran EInk de 6.8 pouces 1430 x 1080 proposant une densité de pixels de 265 points par pouce. Mais Kobo profite de ses derniers développements et apporte donc un peu de nouveauté à la solution. Outre son étanchéité plus grande, on a un objet un peu plus léger puisqu’on passe de 233 grammes pour le modèle actuel à 210 grammes. La batterie de 1500 mAh lui offre plusieurs semaines d’autonomie en veille et des jours de lecture suivant les modes d’éclairage employés.

Kobo Aura H2O

La grosse nouveauté de la Kobo Aura H2O est effectivement dans le système d’éclairage activable qui reprend la technologie ComfortLight PRO de la marque lancée avec son modèle Aura One 8″ de l’année dernière. Un système qui permet de diminuer la lumière bleue de l’écran au fur et  à mesure que le jour décline. Une fonction très utile pour les couche-tard qui aiment lire au fond de leur lit.

Minimachines.net

La liseuse garde son support en caoutchouc à l’arrière permettant une bonne prise en main, propose 8 Go de stockage interne et tout un éventail de fonctions classiques allant d’un choix parmi plusieurs polices différentes jusqu’au surlignage d’un passage ou la prise de notes grâce à son écran tactile. elle dispose d’une connexion Wifi N et se recharge en MicroUSB. Le lecteur de cartes MicroSD a, par contre, totalement disparu…

Minimachines.net

La nouvelle liseuse est également annoncée comme étant financièrement plus avantageuse que l’ancienne, du moins en théorie. La marque se base sur le tarif de lancement du premier modèle en 2014 qui était de 229$. Modèle qui a depuis largement baissé pour atteindre 179$. Le nouveau modèle sera sera donc lancé à un tarif identique dès le 22 Mai aux US comme en France. Donc si Kobo parle d’une baisse de tarif de 50$, il ne faut donc pas du tout s’attendre à un rabotage des 179€ du modèle actuellement distribué en France par la Fnac. On peut s’attendre à une proposition en baisse du distributeur pour l’ancien modèle. La boutique US de la marque a déjà sabré de 20$ son prix sur celui-ci.

Minimachines.net

Mise à jour du 15/05/2017 : La liseuse vient d’apparaître à la Fnac à 99.99€, pas de différence de prix donc entre l’ancien et le nouveau modèle. Une bonne nouvelle.

voirloffreenligne

11 commentaires sur ce sujet.
  • 4 mai 2017 - 13 h 01 min

    J’ai l’ancien model.
    Pour moi la nouveauté ça aurait été de rajouter un peut de muscle sous le capot, car j’ai pas l’impression que cela est changé et ma version a parfois un peut de mal sur les bd (de gros fichier cbr/pdf humble bundle rigole pas la dessus).

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 16 h 27 min

    Petites corrections :

    — Il n’y a pas de rétroéclairage sur les écrans e-Ink, car ces derniers sont opaques. L’éclairage vient d’un ou de plusieurs côtés, réparti uniformément sur la surface de l’écran grâce à une couche conductrice. C’est donc un éclairage latéral, pas un rétroéclairage.

    — La liseuse n’embarque pas 50 polices, mais 11 polices déclinables en 50 styles (italique, gras…). « 11 different fonts and over 50 font styles » précise la fiche technque officielle. En revanche il est possible d’ajouter ses propres polices par un simple coller/copier dans le répertoire dédié de la liseuse. On peut également préciser que Kobo permet d’épaissir ou graisser les polices natives, et les rendre ainsi bien plus lisibles sur des écrans à définition réduite. Très réussi, et très utile.

    — Le changement de température de couleur de l’éclairage (ComfortLight PRO) n’est pas apparu avec les modèles de l’année précédente, mais uniquement avec un seul des modèles 2016 (la “grande” Aura One de huit pouces).

    Vous n’avez pas mentionné la disparition du port de carte µSDHC, qui permettait de dépasser les 30 gigas de stockage avec l’ancien modèle. Là, c’est 8 gigas (comprendre 7). Suffisant à mon sens mais disparition que je persiste à déplorer.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 16 h 53 min

    @Fabrice:
    1 : Ok, mais cela revient au même non ?

    2 : Ok, 50 styles de polices et non pas 50 polices… Je n’avais pas capté la possibilité d’ajouter des polices, c’est intéressant.

    3 : Ok, mais c’est pas si grave non ?

    4 : En fait, si.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 18 h 51 min

    1. Non. C’est un peu comme si quelqu’un parlait de l’écran LCD des liseuses, et qui se ficherait de la différence entre eInk et LCD sous prétexte qu’au final, ça reste un écran. Rétroéclairage désigne un éclairage par derrière. S’il ne vient pas de derrière, il suffit de parler d’éclairage.

    3. Non. Votre texte manquait de précision, ce n’est pas grave. Mais si un lecteur achète une Kobo de 6 pouces de 2016 suite à la lecture de votre texte, pensant qu’il bénéficie de cette innovation, votre texte l’aura induit en erreur.

    4. Je vous présente mes excuses pour le dernier point, vous l’aviez bien mentionné ^^

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 19 h 11 min

    @Fabrice: Super, j’ai modifié en conséquence, merci des précisions.

    Répondre
  • 5 mai 2017 - 19 h 23 min

    Merci Pierre :)

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 18 h 17 min

    Toujours pas de modèle 10″ à prix abordables pour les personnes âgées, dommage.

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 18 h 37 min

    Bonjour, attention le lien pour le prix envoie sur une Aura ordinaire, pas une H2O, cordialement

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 18 h 38 min

    Oups 179 comme prévu pour le modèle h2o et 99 pour la aura 2eme édition mais sans ipx qqch.
    Donc titre un peu confusionnant

    Répondre
  • Xo7
    15 mai 2017 - 18 h 57 min

    @Zeratool: qu’importe la taille de l’écran puisque l’on peut augmenter la taille des caractères tout en conservant les mises en forme du livre de base . On tournera les pages plus souvent mais c’est le seul inconvénient ( d’où l’intérêt des boutons avant arrière).Garder l’apparence des pages d’origine est un non sens car même fortement grossis le texte garde la numérotation d’origine des pages – seulement au lieu d’avoir une page 175 on en a plusieurs. Rien de grave car on dispose de signets pour enregistrer le dernier écran lu. Ainsi, grâce à cette pagination qui ne bouge pas, il m’arrive de lire un même texte sur deux liseuses de tailles différentes (5 et 6 pouces). Les formats de compilation utilisés sur les liseuses sont les enfants illégitimes d’un traitement de texte et d’un navigateur web. Ce n’est pas du pdf, c’est plus souple et plus léger. En revanche pour lire du pdf rien ne vaut une tablette car les liseuses ne sont pas faites pour cela.

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 20 h 15 min

    oui , grosse erreur ! je suis passé a la fnac , et c’est la version non H2O .
    J’ai pas acheté .
    D’un autre coté 99,99€ au lieu de 179 € , fallait deviner !!

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *