Les entrailles des portables Xiaomi Mi notebook Air

Voici les premières images des composants internes des nouveaux ultraportables Xiaomi Notebook Air. Les engins 12,5 et 13,3 pouces ont été démontés et filmés pour révéler leurs entrailles. Une bonne manière de voir si la marque, largement influencée dans l’aspect de sa coque extérieure, a également été bien inspirée en interne.

On a largement parlé de l’aspect physique de ces deux engins et de leurs composants par le passé. Les Xiaomi Mi Notebook Air ont eu droit à une grosse couverture technique de part l’aura de la marque qui les développe et les habitudes de celles-ci. Mais si Xiaomi nous a  habitués à rendre des copies de bon élève, en prenant chez ses concurrents ce qu’il trouvait de mieux pour l’adopter à sa manière.

Mais l’aspect esthétique est une chose, le travail interne d’un ordinateur portable en est une autre. On connait les capacités de Xiaomi à fabriquer des smartphones et des tablettes, on ne sait pas ce que la marque est capable de faire face à un ultraportable classique. Du moins, on n’en avait aucune idée avant l’apparition de cette vidéo de  Sami Luo.

Xiaomi Mi Notebook Air

Si la partie déballage ne vous donnera que peu d’informations nouvelles, la mode étant à la présentation la plus simple possible des éléments dans un packaging lui aussi d’une sobriété à toute épreuve.  On apprend tout de même que le chargeur type-C de base sera exploitable à l’international une fois muni d’un adaptateur secteur.

Xiaomi Mi Notebook Air

La finition de ce notebook Air semble tout à fait correcte, tant au niveau des assemblages que des charnière ou de l’implantation du clavier.

Xiaomi Mi Notebook Air

Par contre, l’ouverture de la charnière semble assez courte. Un détail qu’il faut prendre en compte suivant ses usages, surtout face à un écran brillant de ce type.

Xiaomi Mi Notebook Air

Qu’on se rassure le logo sur la face supérieure de la machine a été posée par Sami Luo pour sa chaine Youtube. L’engin de base est absolument neutre de ce côté. Par contre…

Xiaomi Mi Notebook Air

De l’autre côté, les partenariats conclus avec Microsoft, AKG, Nvidia et Dolby ont étés largement mis en avant. On distingue sur cette face arrière une aération qui traverse quasiment tout l’engin. C’est la seule réellement visible dans la machine.

Xiaomi Mi Notebook Air

Pour démonter le châssis, il est nécessaire d’ôter sept vis sous le châssis bas. Un nombre assez classique pour ce type de construction. Cela permet d’entourer fermement l’ensemble de la solution et de la protéger convenablement. Xiaomi a indiqué que son matériel pourrait être mis en partie à jour et donc que les vis seraient facilement accessibles. C’est bien le cas.

Xiaomi Mi Notebook Air

Un détail tout de même, comme on peut le voir dans la vidéo, un des patins de silicone servant de système  anti-dérapant sert également de loquet pour retirer le capot en alliage d’aluminium et ainsi accéder à la carte mère du Mi Notebook Air, un détail à prendre en compte avant de tenter l’opération car ce type de châssis est réalisé dans un métal assez fin qui se plie ou se casse facilement si on force sur un point. Pensez donc bien à ouvrir ce loquet.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le 12,5 pouces est absolument fanless, dénué de tout système de ventilation actif. Il faut dire que le Core M3-6Y30 employé ne demande pas une dissipation active. Un système complexe de caloducs permet donc de transmettre la chaleur au maximum à la paroi inférieure du châssis. Le 12,5 pouce comptant ensuite sur les capacités de l’aluminium à dissiper celle-ci avec l’extérieur.

Mi-Notebook-12.5-12

Le dos du 12,5 pouces est donc couvert de pads de transfert thermique pour assurer la meilleure dissipation possible entre les engins. On remarque, au passage, que sur le plus petit des deux modèles, aucune ouïe d’aération n’est visible, seules les deux ouvertures sur les côtés pour les haut parleurs percent la coque.

Xiaomi Mi Notebook Air

Sur le 13,3 pouces, la donne est très différente. La carte mère est assez classique : On distingue pas mal de points intéressants. Pour commencer, le système de dissipation de chaleur est impressionnant au vu de la solution.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi Mi Notebook Air

C’est parce qu’il faut dissiper la chaleur émise par le processeur Intel Skylake d’une part mais également la puce Nvidia intégrée dans le châssis. De ce fait, un caloduc noir transporte la chaleur d’une série de deux puces à droite vers la gauche et un double système de ventilation.

Xiaomi Mi Notebook Air

Les ailettes en cuivre sont placées vers la charnière de l’écran, une méthode assez classique de refroidissement qui permet de pousser l’air frais aspiré par l’ouïe d’aération sous l’engin vers les ailettes.

Xiaomi Mi Notebook Air

La chaleur est ainsi dirigée vers l’extérieur de l’engin via l’espace libre laissé entre la partie haute de la machine de la partie basse. Là où la charnière se déplie.

Xiaomi Mi Notebook Air

Ce n’est pas forcément une mauvaise solution mais, il faut bien prendre en compte le défaut que cela peut avoir en terme de nuisance sonore. Si les deux ventilateurs se mettent en même temps  à fonctionner à plein régime, la ventilation ne sera pas discrète. Il peut y avoir un avantage certain à ce système si la partie de contrôle logicielle peut jongler entre les deux ventilateurs, n’allumer que le petit si c’est nécessaire, puis le gros et enfin les deux en variant leurs vitesses. Mais cela demande du développement spécifique et pour le moment nous n’avons pas idée du résultat obtenu.

Xiaomi Mi Notebook Air

Autres détails notables sur cette carte mère, la présence de la carte Wifi sur un port comme promis par la marque mais également les deux ports M.2 intégrés dont un vide pour étendre le stockage de base. Le SSD de base est signé Samsung.

Xiaomi Mi Notebook Air

La mémoire vive est soudée, probablement placée sous les stickers en aluminium à droite des ventilateurs. La batterie est amovible et pourra donc être remplacée à terme.

Xiaomi Mi Notebook Air

Il s’agit d’une 5107 mAh en 39Wh sur le Mi Notebook Air 13,3 pouces, un modèle probablement très spécifique à la marque mais dont on devrait facilement trouver des clones sur le marché à moyen terme. La version 12,5 pouces embarque une 4866 mAh en 37 Wh.


Xiaomi Mi Notebook Air

Autre élément mis en avant dans la vidéo, un adaptateur USB Type-C optionnel (40$) non spécifiquement dévolu au Mi Notebook Air mais permettant de déporter un signal vidéo HDMI et un USB.

Xiaomi Mi Notebook Air

L’adaptateur dispose d’une entrée Type-C à l’arrière pour continuer à alimenter la machine pendant qu’on la branche sur un écran secondaire.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le résultat global semble donc être assez probant, reste la question de l’importation et de la localisation de l’engin.

Pour l’importation, j’attends un modèle 12,5 pouces de test d’ici quelques temps et je pourrais vous faire un petit tour de l’objet pour voir si il est plus intéressant de commander ce type de solution ou un ultraportable de marque classique en considérant les frais d’importation mais aussi les risques de panne et de gestion de sAV.

Pour la localisation, si le Windows 10 pré-installé du notebook Air ne devrait pas poser de soucis à un passage en Français, ce ne sera pas le cas du clavier ni du chargeur. Si pour le dernier point, un adaptateur secteur ou le recours à un autre chargeur USB type-C aux capacités équivalentes sera possible, il faudra s’accoutumer à un clavier QWERTY Chinois quoi qu’il arrive.

Pour trouver le meilleur tarif de ces engins vous pouvez suivre ce lien.

Source : Sami Luo et Geekbuying.

38 commentaires sur ce sujet.
  • 16 août 2016 - 13 h 54 min

    Merci pour ton post super complet ;) Cette machine est vraiment interessante, le prix et le serieux de la marque sont des points forts ;) Reste a l’avoir entre les mains… en QWERTY c’est parfait pour moi !!

    Répondre
  • 16 août 2016 - 14 h 17 min

    Ah cool que tu fasses un teste du 12 pouces ^^

    Répondre
  • 16 août 2016 - 15 h 40 min

    Je ne comprend pas trop pourquoi ils le vendent uniquement en chine…

    Répondre
  • dom
    16 août 2016 - 16 h 47 min

    moi je suis partant pour échanger mon macbook pro retina 13 de 2016 contre un 12,5

    Répondre
  • 16 août 2016 - 17 h 31 min

    juste une question : le win10 installé dessus est en chinois ? si oui c’est quoi comme édition
    je demande ca car la surface pro4 achetée par un cousin en chine donc clavier qwerty+win10 CN a en fait une licence win10 single language edition,

    ca signifie que tu peux pas avoir plus d’une langue dessus..et surtout que tu peux donc pas installer les pack de langue pour le mettre en francais !!!

    devine qui se tape le taf de voir comment installer un win10 FR ? et j’en bave je viens d’arriver a booter sur une clé usb d’install windows (8 et 10 merci rufus) mais ca bloque sur un message de driver manquant/cdrom :/
    cte galère !!
    ah oui rmeix os demarre dessus, idem pour linux mint 18 (mais linux detecte pas le coverpad/clavier) sans support de l’ecran tactile :/

    bref pour en revenir au xiaomi si le windows est en CN sans possibilité de maj des langues va falloir le reinstaller ;)

    Répondre
  • 16 août 2016 - 19 h 29 min

    Bonne nouvelle ce test à venir. Du boulot pour Pierre en perspective, tout juste de retour de congés. Bon courage!

    Répondre
  • 17 août 2016 - 9 h 01 min

    Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Ne pas craquer ! Trop dur…..

    Répondre
  • 17 août 2016 - 10 h 14 min

    @dom: Si c’est un échange… on se recontact en novembre ! :D

    sinon, oui, bonne nouvelle le test, je vais pouvoir être patient d’ici là ! ;)

    Répondre
  • 17 août 2016 - 12 h 52 min

    Un clavier “QWERTY Chinois”, quel différence avec un Qwerty classique ?

    Vous pensez que c’est correct pour faire de la modélisation 3D sous Blender (sans rendu évidemment) ?

    Répondre
  • dom
    17 août 2016 - 13 h 18 min

    @Augure:

    desolé je suis pressé

    Répondre
  • 17 août 2016 - 13 h 49 min

    @damrod: Essaies de brancher ta clé sur un port USB2 s’il y en a. Sinon regarde dans l’uefi (BIOS) s’il y a possibilité de désactiver l’USB 3 juste le temps de l’installation du système

    Répondre
  • 17 août 2016 - 23 h 00 min

    J’ai espoir de voir des “kit” pour transformer le clavier Xiaomi QWERTY en AZERTY, comme sur les Apple, avec le rétro éclairage conservé…

    Répondre
  • dom
    18 août 2016 - 10 h 30 min

    @misterjojos:

    a titre perso , je trouve que un clavier qwerty c’est le top en terme de confort

    Répondre
  • 18 août 2016 - 15 h 37 min

    pour avoir travaillé 3ans avec… pareil !

    tu mets 1 mois à t’y faire (les habitudes sont résistantes) mais ensuite… que du bonheur !

    Répondre
  • 24 août 2016 - 12 h 47 min

    Il n’existe vraiment aucun moyen de transformer son clavier QWERTY en AZERTY ? Je ne sais pas, peut-être enlever les touches et les changer de place ?

    Répondre
  • 26 août 2016 - 13 h 10 min

    Peut-on installer Os X dessus? si oui je vais craquer.

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 16 h 54 min

    Bonjour Pierre,
    Je suis un grand lecteur de ton site depuis ses débuts (et enciennement Blogeee), de mon côté je suis blogeur dans l’équipe de XF.
    Bref en voyant cet article, je me suis dit, si tu veux tester le 12.5 pouces n’hésites pas a me contacter, je peux te le preter quelques jours.
    A bientôt

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 17 h 00 min
  • 6 septembre 2016 - 17 h 05 min

    La version 12.5″ ?
    As-tu réussi a garder la licence en mettant en Français ? Il me semble que c’est l’obstacle numéro 1 !
    Pour le moment mon temps libre ne m’a permis uniquement de faire des tests avec Ubutun qui fonctionne a merveille (tout semble compatible).

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 17 h 11 min

    @Xiaomi-France: Je suis en mode tuto justement oui :) (cf @pierrelecourt sur twitter )

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 17 h 52 min

    @Pierre Lecourt: Quel type de tuto ? Ne me fait pas regreter d’avoir pété la partition à 16H00.

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 18 h 46 min

    Je n’arrive meme pas a booter sur une clé GPT/UEFI pour installer un W10 FR

    Répondre
  • 6 septembre 2016 - 21 h 12 min

    c’est marrant… je me souvient d’un article où Pierre disait que Xiaomi-France n’existait pas ! :D

    sinon, un site américain à annoncé que les 2 modèles avaient les même dimensions… j’attend ton papier avec impatience ! ;)

    Répondre
  • 7 septembre 2016 - 11 h 32 min

    alors, alors, faut il craquer ?

    Tu pourrais tester des jeux type pillar of eternity ou civilization 5 (en mettant les graphismes au plus bas de chez bas), Xcom ? puis mesurer la température de la coque (endroit ou on pose les poignets et si on l’a sur les jambes) stp ?

    Répondre
  • 11 septembre 2016 - 12 h 45 min

    Je m’y perds un peu avec le 12,5 il s’agit de quel type de SSD :
    SATA / PCIE ? B/M ? B+M ?
    Quels sont les ports disponibles finalement ?

    Merci pour votre aide

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 14 h 55 min

    […] plus conséquent. Si en plus les fabricants commencent a développer des solutions comme les Xiaomi Mi Notebook Air qui proposent en plus de leur SSD de base un emplacement libre pour les faire…, le marché retrouvera un peu de bon […]

  • 14 novembre 2016 - 9 h 55 min

    quelqu’un sait si c’est un M.2 pci-express ou sata et quel protocole : NVMe ou Ahci?

    Répondre
  • Hub
    15 novembre 2016 - 9 h 57 min

    Bonjour,

    Est-il posible de démonter les touches pour ensuite les placer en azert plutôt qu’en qwerty ? Ou cela est trop risqué ?

    Merci

    Répondre
  • Nec
    16 novembre 2016 - 20 h 22 min

    @Geppeto35:

    J’ai trouvé ce lien (en anglais) il semblerait que ce soit un M2 SATA

    Répondre
  • Nec
    16 novembre 2016 - 20 h 23 min
  • 8 janvier 2017 - 14 h 18 min

    Des news de vos modifications ?

    Répondre
  • 29 janvier 2017 - 18 h 15 min

    Perso j’ai changé le M2 par un Crucial, j’ai du réinstaller windows car la copie via acronis a eu comme effet de provoquer des plantages “windows qui fige” et réinstallation sans soucis !

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 22 h 48 min

    J’ai remplacé le Ssd 128 Go par un Ssd de 240 Go.
    Un Ssd Qumox à 73,99€ commandé sur Amazon.

    Répondre
  • 31 janvier 2017 - 9 h 51 min

    @sytaime:
    Et pourquoi tu n’as pas “juste” rajouter un SSD dans l’emplacement dispo ?

    Répondre
  • 31 janvier 2017 - 12 h 11 min

    @Augure:
    – parce que le type de ssd dans l’emplacement disponible est beaucoup plus cher
    – et parce que je n’ai besoin que de 240 Go environ

    Répondre
  • 31 janvier 2017 - 17 h 39 min

    moi également le remplacement est du au 2eme port qui est bien plus cher que le port d’origine !
    j’ai installé un CRUCIAL MX 300 275Go qui après réinstallation de Windows tourne parfaitement !
    CRUCIAL – 275 go ® mx300 m.2 type 2280ss ssd

    Répondre
  • seb
    17 octobre 2017 - 17 h 19 min

    ou peut on se procurer une touche de fixation pour cet ordi ?

    Répondre
  • 18 décembre 2017 - 16 h 35 min

    @Bug69: Pas de problème également de mon côté.
    Attention, lors du démontage, à la vis cachée sous le support caoutchouc au milieu du grand côté de l’ordinateur.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *