MiniPC AK8 une solution simple pour le multimédia ?

Le MiniPC AK8 est une solution assez originale dans son format avec un châssis d’apparence très classique mais qui propose sur sa surface un pavé tactile.

L’engin n’est pas un monstre de performances même si il devrait se sortir de la plupart des situations du quotidien. Il est équipé d’un processeur Intel Celeron J3455. Une solution quadruple coeur et de 10 watts de TDP fonctionnant de 1.5 à 2.3 GHz lancée en 2016. Avec 2 Mo de mémoire cache et un circuit graphique Intel HD 500 avec 12 unités d’exécution, la puce est capable de décoder nativement le HEVC et le H.265 nativement.
MiniPC AK8

C’est donc une solution multimédia très intéressante. Même si on ne saura pas comment contourner le problème du HDCP lié à l’absence de gestion du HDMI 2.0 de la puce. Le Celeron J3455 est en effet limité au HDMI 1.4 et les services de protection comme Netflix ne sont pas compatibles avec ces sorties pour des histoires de DRM. Vous ne pourrez donc pas lire de flux Netflix en UltraHD et serez limités sur  ce type de streaming au FullHD. Pour le reste, sous un logiciel comme Kodi par exemple, la lecture de fichiers “4K” sera tout à fait possible jusqu’en 60 images par seconde.

MiniPC AK8

Pourquoi j’insiste directement sur cet usage ? Parce qu’il me semble que ce MiniPC AK8 est juste idéal pour le multimédia. Le petit boitier est une solution intéressante à positionner sous un téléviseur tout simplement par ce qu’il autosuffisant. En lançant une suite multimédia comme Kodi dès le démarrage, le boitier permettra de choisir les fichiers à lancer sans avoir recours à un clavier.

MiniPC AK8

Son pavé numérique situé sur le haut de son châssis permettra de piloter les différents médias affichés sans avoir à pianoter quoi que ce soit. Cela fait de l’objet une solution compacte et autonome parfaite pour ce type d’usage. Il propose une assez large zone de navigation mais également des raccourcis qui seront, je l’espère, programmables.

La partie supérieure laisse entrevoir une solution mixte avec un système de glissement d’un côté ou de l’autre pour activer les fonctions : à gauche on active le pavé tactile, à droite les raccourcis. Ceux-ci permettent d’émuler la touche Windows, de lancer un navigateur, d’activer les réseaux sans fil et d’autres fonctions comme le volume ou la touche entrée.

MiniPC AK8
Bien entendu, avec 6 Go de mémoire vive DDR3L et 128 Go de stockage “SSD”, l’engin sera également capable de faire tout type de travaux basiques : Bureautique, surf, retouche d’image légère et autres jeux très peux gourmands. On pourra également piloter une solution externe du type imprimante 3D ou graveuse laser avec juste un petit écran de contrôle.

MiniPC AK8

La “fiche technique” indique la présence d’une baie 2.5″ sans que l’on sache si elle est occupée par le SSD ou si la solution embarque un eMMC ou un port M.2 mSATA en plus.  Pour le reste, on retrouve un port Ethernet Gigabit, un port USB 3.0, quatre ports USB 2.0 et deux ports eSATA pour ajouter des stockages externes. Un lecteur de cartes MicroSD est présent ainsi qu’une sortie vidéo MiniHDMI. 

Bref, une solution originale et compacte pour un usage particulier. J’ai envoyé quelques questions au vendeur comme les dimensions du boitier, le détail du système de ventilation et la question de l’équipement en stockage. Je ferai une mise à jour  à réception. En attendant, même si la machine est originale, à 156€ cela ne me semble pas vraiment une bonne affaire, à moins d’avoir un besoin vraiment très spécifique. Un besoin pour lequel ce design particulier conviendrait à 100%.

Source : AndroidPC

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
17 commentaires sur ce sujet.
  • 19 mai 2020 - 16 h 33 min

    Effectivement, le PIPO était moins cher à l’époque car j’avais du l’avoir à 100€ fdpin.
    Il a plus servi de vrai PC d’appoint que de solution multimédia.
    Mais je reste convaincu que ce genre de PC a une place de choix dans plein d’usages, depuis les systèmes industriels, jusqu’à du pilotage domotique, voir une IHM (super télécommande) déportée dans le salon.
    Si seulement le prix tombait sous les 100€, ça partirait comme des petits pains !
    (manquerait juste des connecteurs GPIO pour faire concurrence à une framboise)

    Répondre
  • 19 mai 2020 - 16 h 43 min

    @StarDreamer: Clairement, des GPIO ça serait top !

    Répondre
  • 19 mai 2020 - 17 h 43 min

    Je vois pas trop ou sont les e-sata ?

    Répondre
  • 19 mai 2020 - 18 h 43 min

    @StarDreamer: @Pierre Lecourt: C’est sure que ce serait top mais pas en dessous de 200€, quand on voit les prix des LattePanda ou UP board sous z8350 et 4gb Ram sans sata…c’est 150€ minimum :(

    Répondre
  • Luz
    19 mai 2020 - 22 h 10 min
  • 19 mai 2020 - 22 h 19 min

    @Luz: J’ai pas parlé de 60HZ ! Pour le HDCP et le 60Hz il faut passer par le DisplayPort effectivement. Pour le HDMI on restera en UHD 30Hz

    Répondre
  • Luz
    19 mai 2020 - 22 h 31 min

    @Pierre Lecourt: “Pour le reste, sous un logiciel comme Kodi par exemple, la lecture de fichiers “4K” sera tout à fait possible jusqu’en 60 images par seconde.”
    Cette phrase porte à confusion alors. ^^,
    Le processeur est effectivement suffisamment puissant pour décoder un flux [email protected] en l’affichant à [email protected] ou downscalé en [email protected]

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 2 h 19 min

    Perso je verrais bien un clavier tactile à encre numérique (pour pas trop consommé) dont l’interface changerait en fonction de l’application ouverte à l’écran.

    PS : Un clavier compatible tout OS

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 8 h 57 min

    > décoder nativement le HEVC et le H.265 nativement

    le H265 *c’est* le HEVC.
    tu voulais dire H264 ? (qui est AVC)

    Répondre
  • luc
    20 mai 2020 - 10 h 01 min

    Je trouve ça pas mal comme concept.
    On a une idée de la résolution de l’écran tactile ?
    J’abonde: des gpio ce serait ultra cool, j’aurais dans ce cas pas mal d’utilisations possibles en vue.
    Reste à voir la qualité globale du bidule …

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 10 h 27 min

    @Pierre Lecourt: Est ce que le “Titan T1 USB to GPIO” te dis quelque chose? je n’en retrouve la trace que ce sur Pinterest…

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 11 h 10 min

    @Will: carrement ! avec un proco tres econome capable de switcher entre differents etats et une bonne batterie ,ça ferai une alternative aux surfaces et tablettes standart a pas cher en rajoutant des usages au prix d’une certaine epaisseur

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 11 h 16 min

    (un pti ryzen 4500 par ex) et on resterai ds une envelope tarifaire sub 300 euros si grand public ,pour une minimachine atypique pui pourrai tout faire

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 11 h 25 min

    @Madwill: J’ai souvent cherché des systèmes pour faire des GPIO par USB sur PC, dur dur.
    Le plus simple semble de mettre un arduino relié au PC en USB, et avoir un protocole qui va bien, et qui rame pas trop …….

    Il faut bien voir qu’on aura jamais les performances de GPIO natifs (surtout SPI & co), et ça prends de la place.

    Intégrer ça dans un tel boitier, ce serait cool.
    Mais quid des chipsets Intel, peuvent-ils sortir des vraies GPIO ?
    Ou faut-il obligatoirement un circuit intermédiaire ?

    Les GPIO ne font pas partie de la culture PC, c’est pour ça que c’est si dur d’en trouver.
    Et comme les chinois ne font que copier des copies de copies, tant que personne n’en mets, on en trouvera pas …
    (ou alors, il faudra le marcher qui va avec, mais il n’existe pas si des PC GPIO n’existent pas … ça tourne en rond XD )

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 11 h 43 min

    @luc: C’est pas un écran hein.

    @Madwill: nope

    Répondre
  • 20 mai 2020 - 13 h 39 min
  • luc
    21 mai 2020 - 18 h 32 min

    @pierre “C’est pas un écran hein”

    Ah ben alors, ça perd pas mal de son intérêt selon moi et c’est effectivement un peu trop cher pour ce que c’est.

    Merci en tout cas pour la réponse et pour le blog que je lis depuis l’époque blogeee.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *