Mi Watch : une montre connectée avec 2 semaines d’autonomie

Même nom que l’ancien modèle mais concept différent, la nouvelle Xiaomi Mi Watch tout juste annoncée en France proposera un cadran rond et une autonomie confortable.

Prévue pour le premier trimestre 2021 à 129.99€, la nouvelle Xiaomi Mi Watch sera disponible en trois couleurs en France. Un Blanc crème, un bleu marine et un modèle tout noir. Si la montre reprend le nom d’un modèle précédent, elle est foncièrement différente et propose notamment une belle autonomie.

Mi Watch

Le Tech à porter continue de se développer et Xiaomi annonce donc de manière assez anticipée sa nouvelle montre connectée sous l’appellation Mi Watch alors que l’ancienne est toujours en vente. On change du tout au tout avec ce nouveau modèle qui passe d’un cadre carré à une forme ronde de 1.39 pouces et qui affiche une jolie définition de 454 x 454 pixels. L’écran est un AMOLED qui affiche une luminosité confortable de 450 cd/m². De quoi bien supporter un usage en pleine lumière.

L’écran est bien évidemment tactile mais son interface est également pilotable avec deux boutons physiques pour naviguer, valider et lancer les modes sportifs. Une interface qui sera appréciée par les utilisateurs portant des gants incompatibles avec les usages tactiles. La nouvelle Mi Watch pèse 32 grammes nue, sans son inévitable bracelet amovible. Un poids plume qui ne se traduit pas par une autonomie ridicule puisque la montre promet pas moins de deux semaines d’utilisation classique entre chaque recharge. Elle mesure 45.9 mm sur 53.35 pour 11.8 mm d’épaisseur.

Mi Watch

C’est beaucoup moins qu’une Amazfit GTR 47 évidemment mais très très correct sur ce marché particulier des montres connectées. Evidemment, en activant le GPS, la montre ne proposera pas la même autonomie et il faudra probablement sortir le chargeur magnétique fourni plus souvent. 

Cette fonction GPS sera utile pour compléter le suivi sportif proposé par la montre. Avec 117 types de modes sportifs “différents”  – certains sont souvent tout de même assez redondants – complétés par les mesures habituelles de votre activité, la montre vise clairement un usage sportif. Le nombre de pas, de calories brûlées comme le suivi du rythme cardiaque ou le niveau d’oxygénation du sang sont pris en charge. D’autres fonctions annexes sont prise en compte avec, comme toujours, une fiabilité et un intérêt plus ou moins limité : le suivi du sommeil, le niveau de stress ainsi que le niveau de forme font partie des éléments surveillés par la montre. Sans que l’intérêt réel et la pertinence des mesures ne soient, comme d’habitude, réellement justifiés.

Le GPS intégré permettra un suivi des parcours sans export natif vers des applications Strava évidemment. Une boussole et un baromètre complètent l’équipement “géographique” de cette nouvelle Mi Watch. On note enfin qu’elle propose une étanchéité 5ATM qui vous laissera tout le loisir de lui faire faire trempette sans toutefois vous autoriser de grandes profondeurs.

Mi Watch

Enfin, et parce que c’est avant tout une montre connectée, cette nouvelle venue vous offrira tous les services habituels : Xiaomi promet une centaine de cadrans différents pour trouver le design le plus à votre goût. Il sera également possible de donner des ordres avec des solutions Alexa d’Amazon ou de déclencher des photos à distance avec votre smartphone… Des fonctions classiques que l’on retrouve sur de nombreuses montres.

On ne sait pas quel système d’exploitation sera embarqué sur la nouvelle Mi Watch : l’autonomie de 2 semaines est le signe d’un système léger et peu gourmand, ce qui devrait exclure un Android Wear. Il est probable que Xiaomi se soit intéressé au développement d’une solution Linux propriétaire comme sur le reste de ses gammes “Amazfit”. Un moyen simple de proposer une solution efficace et autonome, simplement secondé par une application qui pousse en Bluetooth 5.0 LE les notifications nécessaires de votre smartphone à la montre.

 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
7 commentaires sur ce sujet.
  • 1 octobre 2020 - 14 h 20 min
  • gUI
    1 octobre 2020 - 14 h 21 min

    L’OS n’est pas forcément basé sur Linux, ça peut très bien être du “bare metal”, un peu à la manière de feu les Pebble. Manque plus qu’un SDK ouvert et ça ferait un beau candidat pour ma prochaine montre !

    Répondre
  • 1 octobre 2020 - 14 h 27 min

    @Raph: “From” 99€ oui. Je suppose qu’il s’agit d’un prix de lancement pour 5 montres dispo en magasin une nuit de pleine lune. Le prix officiel est de 129.99€.

    Répondre
  • 1 octobre 2020 - 15 h 26 min

    “Le GPS intégré permettra un suivi des parcours sans export natif vers des applications Stravia évidemment.”

    Donc pas possible d’envoyer les donnés vers Strava comme sur la Pace par exemple ?

    Répondre
  • 1 octobre 2020 - 15 h 57 min

    @Guillaume Platret: Je doute oui, je suppose que si c’était le cas ce serait notifié. Après il y aura ptet des hacks ?

    Répondre
  • 1 octobre 2020 - 22 h 14 min

    quelques améliorations en effet, mais je trouve dommage que pour les montres “connectées”, on a soit de la montre à 20 € soit des montres “à partir de 130 €”

    la feu amazfit bit faisait quand même tout ça très bien (sauf le baromètre et les commandes à distance) et pour 50 € se permet 45 jours d’autonomie ( en vrai, + de 30 jours) cadran allumé en permanence avec une qualité tout à fait acceptable

    Répondre
  • 1 octobre 2020 - 23 h 35 min

    @ Pierre : “Je suppose qu’il s’agit d’un prix de lancement pour 5 montres dispo en magasin une nuit de pleine lune.”

    :):):)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *