IFA 2019 : Kobo annonce la liseuse Libra H2O

La nouvelle Kobo Libra H2O se positionne frontalement face à la Kindle Oasis d’Amazon sur le secteur des liseuses haut de gamme.

La Kobo Libra H2O tiens son nom de cette mode des liseuses résistantes à l’eau apparue il y a quelques années. Une mode étonnante et très liée au marketing.. J’avoue que si j’ai pu croiser des liseuses en vacances sur la plage ou au bord de la piscine, je n’ai vu personne aller nager avec… et encore moins sous l’au. Le fait que ce nouveau modèle propose une certification IPX8 lui garantissant 60 minutes d’immersion à 2 mètres de profondeur me parait donc quelque peu superflu. Même si, évidemment, cela veut dire qu’elle sera également résistante aux poussières, au sable et aux éventuelles projections de liquides.

Le design de la Libra H2O est classique sur ce type de liseuse, essentiellement tourné vers l’ergonomie de tenue en main. L’idée ici est de définir un sens de prise en main avec une bordure plus épaisse  que l’on tiendra d’une main et qui servira a tourner les pages confortablement au moyen de boutons physiques. Plus besoin de toucher l’écran même si celui-ci reste tactile. La manipulation ne nécessitera donc qu’une seule main et s’avérera pratique dans les espaces confinés comme les transports en commun. 

2019-09-06 14_59_51-minimachines.net

La partie affichage est assez large avec un écran 7″ à encre numérique  Carta E Ink  rétro éclairé. La définition est très bonne avec 1680 x 1264 pixels soit 300 points par pouces. Des chiffres excellents pour une liseuse qui permettront un affichage de caractères sans effets d’escaliers. Le rétro éclairage emploie la technologie d’ajustement de luminosité baptisée ComfortLight PRO. Ce dispositif pourra être ajusté à sa convenance ou être réglé automatiquement suivant l’heure du jour.

2019-09-06 15_03_37-minimachines.net

Kobo annonce plusieurs semaines d’autonomie grâce à sa batterie 1200 mAh. Son poids reste contenu avec 1982 grammes pour des dimensions classiques de 144 mm de large sur 159 mm de haut. La liseuse se rechargera via un port MicroUSB. Les liseuses de la marque sont en général compatibles avec le logiciel Calibre.

Proposée à 179.99€ dès la mi Septembre, la Libra H2O sera disponible en blanc ou en noir à la Fnac et chez Darty.

14 commentaires sur ce sujet.
  • Mao
    6 septembre 2019 - 15 h 45 min

    Juste pour te dire Pierre que ma conjointe à une Kobo H2O et s’en sert souvent pour lire dans le bain… il n’y a pas que la plage ou la piscine ^_^

    Répondre
  • 6 septembre 2019 - 15 h 51 min

    @Mao: Et… Elle lit la liseuse sous l’eau ? :D

    Répondre
  • Mao
    6 septembre 2019 - 16 h 08 min

    @Pierre Lecourt: :p
    non, mais elle peut tourner les pages avec les doigts mouillés et ne pas craindre qu’elle tombe dans l’eau. Moi j’ai une kobo glo (rétro-éclairage de première génération) qui n’est pas étanche, et je ne prend jamais le risque de la prendre pour lire dans le bain

    Répondre
  • Xo7
    6 septembre 2019 - 16 h 28 min

    je me suis laissé surprendre plusieurs fois cet été par des batailles d’eau improvisées, sauvant de justesse ma liseuse à bout de bras ! Alors H2O, pourquoi pas si cela me permet de passer sans soucis de la lecture à la revanche du papa mouillé !

    Répondre
  • 6 septembre 2019 - 16 h 50 min

    Erreur de saisie du poids de la bête : 1982 g , c’est 1 kg 9 ! il faut lire 192 g !

    Répondre
  • 6 septembre 2019 - 22 h 40 min

    Une bête paperwhite résiste sans problème aux bains et même les doigts mouillés idem pour un Kindle non tactile.

    N’importe quel appareil électronique est capable de supporter des gouttes d’eau ou de légères infiltrations.

    Répondre
  • hh
    7 septembre 2019 - 9 h 49 min

    @Pval:
    Erreur de vocabulaire :D, “1982 g” est une masse pas un poids, sur la Lune cette liseuse pèsera moins, et avec une balance précise on pourra mesurer une différence de poids au sommet de l’Himalaya par rapport à celui au sol en France (plus on est éloigné du centre de gravité de la Terre moins elle est forte)

    Répondre
  • 7 septembre 2019 - 13 h 14 min

    @wanou: je ne prendrais pas le risque de lâcher ma Bookeen dans un bain. Mais je l’ai déjà utilisée avec les doigts mouillés sans problème. Je trouve par ailleurs qu’une surface frontale parfaitement plane (sans que l’écran soit dans un creux donc) est suffisant. Un coup d’essuie-tout, ou au pire d’éponge, et la liseuse est comme neuve en cas de projection ou de poussière.

    Répondre
  • 7 septembre 2019 - 14 h 53 min

    Bien pour la batterie mais il faudra se refaire faire une garde-robe complète avec des poches d’une largeur correspondante… 15 cm de large ! plus la housse de protection.

    Répondre
  • fpp
    8 septembre 2019 - 10 h 35 min

    Après la FORMA au prix délirant et les dernières Kindle et Inkpad3 en 8″ avec boutons physiques, Kobo réagit enfin avec un modèle intermédiaire à boutons, écran agrandi et un prix décent, pas trop tôt ! :-)

    Répondre
  • 9 septembre 2019 - 9 h 34 min

    J’adore ma liseuse. J’ai une toute première Kobo de 2011, qui a donc 8 ans, et qui fonctionne comme au premier jour (même mieux, elle a toujours des mises à jour, qui ont améliorer son fonctionnement).

    Le truc a déplorer, c’est une batterie difficilement changeable. Il a fallu que je joue du sèche cheveux et du fer à souder pour changer ma batterie. Sans cette opération, mon Kobo serait décédé.

    Pourquoi, mais pourquoi les batteries ne sont pas aisément remplaçable par le client ?

    Répondre
  • Tit
    9 septembre 2019 - 10 h 07 min

    je dois être idiot mais je ne vois pas comment on l’utilise avec une seule main, il me semble qu’vec une seule main, on doit être gêné par les boutons pour la tenir, ou prendre le risque d’appuyer sur les boutons sans le vouloir, ou au contraire ne pas arriver à appuyer sur le boutons simplement (avec une seul main toujours). je n’ai pas l’impression que sur la vidéo/pub on voit l’utilisation à une seule main

    Répondre
  • 9 septembre 2019 - 11 h 23 min

    ma kobo glo de 2012 est toujours avec sa batterie d’origine, pourtant je m’en sert chaque jour… ma tablette 10 pouce ACER de 2016 par contre batterie presque HS

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 23 h 52 min

    @Tit:

    C’est assez étonnant, mais comme c’est un appareil vraiment léger avec un poids bien réparti, on la tient super bien d’une main et le pouce vient se caler le plus souvent à gauche des boutons. Le reste de la paume suffit à la garder en main lorsqu’on déplace de quelques millimètres le pouce pour appuyer sur les boutons.

    Si ça t’intéresse, pour te donner une meilleure idée, tu peux trouver les liseuses Kobo en démonstration dans les Fnac, Darty et Boulanger. Prend-la en main, et tu verras, c’est plutôt pratique. Même le modèle plus grand avec la même géométrie, la Kobo Forma, se tient très bien en mains !

    J’ai sauté le pas en achetant une petite Kobo Glo HD y’a 2 ans, elle me surprend, c’est vraiment agréable de lire dessus. Comme je bouge beaucoup, c’est un vrai plus d’avoir un petit appareil unique dédié à la lecture. Bref, les liseuses, c’est pas mal ; mais malheureusement, elles restent très chères à cause de l’absence de concurrence liée aux magasins d’ebooks fermés.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *