DisplayLink XR : Une extension sans fil pour casque HTC Vive

Avec le DisplayLink XR, les casques de réalité virtuelle HTC Vive n’auront plus de fil à la patte. Ce n’est pas une énorme nouveauté puisque d’autres appareils de ce type existent mais la solution d’Intel semble très aboutie.

Les plus attentifs d’entre vous auront remarqué ma légère allergie à l’idée de trimbaler un PC dans un sac à dos pour pouvoir accéder à de la réalité virtuelle sans être connecté à un câble jusqu’à un PC. Le DisplayLink XR est une solution sans fil qui coupe les ponts et règle le problème de manière, semble t-il, convaincante.

Présenté à l’E3 2017, le DisplayLink XR est une extension qui s’ajoute au casque de réalité virtuelle HTC Vive pour le débarrasser de sa connexion filaire au PC. Il rejoint ainsi un autre adaptateur du même genre déjà sorti pour le même appareil. Exploitant la technologie WiGig, ce nouveau venu aurait une latence d’affichage entre le signal émis par votre PC et le casque de 7 ms, soit l’équivalent du signal d’un moniteur classique non dédié au jeu aujourd’hui. Le système emploie du Wifi au standard 802.11AD et il est réalisé en collaboration enter Intel, HTC et DisplayLink.

Intel DisplayLink XR

Positionné au dessus du casque, l’adaptateur est encore un prototype. assez imposant et surtout gainé de ruban adhésif électrique noir, il trahit sa sortie très récente des laboratoires mais il devrait évoluer à terme vers une solution plus commerciale et robuste.

Intel DisplayLink XR

Mais cet aspect bricolage ne doit pas cacher l’intérêt du dispositif puisque les tests indiquent que les utilisateurs les plus aguerris ne distinguent pas de nuance entre l’usage du casque en mode standard, filaire, et en mode sans fil. Même pour les jeux les plus surexcités qui demandent une réaction à 360°, l’affichage se fait sans latence ou ralentissement. La grosse différence entre une activité de ce type en filaire ou en sans fil étant non pas de retrouver une liberté absolue de mouvement, on est toujours coincé dans une pièce entre quatre murs et on doit rester à portée de l’émission sans fil mais on est beaucoup moins inquiet. Les casques de ce type sont reliés à des machines qui coûtent une petite fortune et les relier à un câble rattaché à votre corps alors que l’on ne voit plus rien n’est jamais rassurant.

Intel DisplayLink XR

Autre point clé de cette annonce, le DisplayLink XR est co-développé avec Intel et HTC pour le Vive, ce qui devrait assurer non seulement une bonne intégration mais également une distribution assez large. On peut compter sur le savoir faire d’Intel à ce niveau. Aucune idée de tarif ou de disponibilité pour le moment, je suis curieux de connaitre le prix global de cette fonction sans fil. Mais même si le prix est élevé, je suppose que cette annonce enterre définitivement l’idée de se promener dans une pièce avec un PC à 2000€ sur le dos.

Source : Engadget

6 commentaires sur ce sujet.
  • 14 juin 2017 - 14 h 10 min

    Hello, cela ne fait pas un peu amateur comme prototype ? même tout juste sorti du labo… on a déjà vu des particuliers faire mieux intégré avec moins de moyens… (pas forcément dans le domaine de la VR hein, juste pour un prototype hi-tech)
    Bises !

    Répondre
  • 14 juin 2017 - 14 h 37 min

    @Dimitri:

    -Hypothèse numéro 1 : Oui, les ingénieurs d’Intel et ceux de HTC sont des amateurs.

    -Hypothèse numéro 2 : Les ingénieurs en charge du projet s’intéressent avant tout au fonctionnement complexe du produit et ne régleront les soucis esthétiques que lorsque celui-ci sera terminé.

    Je sais pas j’hésite.

    Répondre
  • 14 juin 2017 - 15 h 12 min

    -Hypothèse 3 : Pour augmenter les bénèfs et réduire les couts de développement, on laisse la solution fixée au scotch, ça fait DIY, les hipsters vont adorer. Avec choix de la couleur du scotch ;D

    Répondre
  • 14 juin 2017 - 15 h 37 min

    @Arpenteur: Je doute :D Mais si tu lances la rumeur et que tu as des actions 3M ça peut être bénéfique !

    Répondre
  • 14 juin 2017 - 17 h 31 min

    Je penche pour le 3, désolé Pierre ^^

    Répondre
  • Xo7
    14 juin 2017 - 22 h 15 min

    En fait tout est intégré dans les lunettes mais Leur proto. fonctionne tellement bien que les bêtatesteurs en sautent de joie. Du coup, pour faire baisser le taux de perte de ces bêta ils ont rajouté une protection en haut du crane…

    Sinon, quid du rayonnement électromagnétique ? Déjà que la lumière bleue abime les yeux alors si c’est pour finir avec le cerveau en bouillie … je passe mon tour.

    En fait être joueur en 2018 ressemblera fortement à Zombieland !! Le joueur de 2018 se reconnaitra à la déformation du visage par le masque de vision, à ses grands yeux écarquillés et cataractés, à la position de sa tête forcément en arrière à force de compenser le poids du casque et des cheveux éparses et hirsutes grillés par le WIFI !

    ;-) bonne nuit !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *