Imagination Technologies change de PDG

Deuxième année de pertes consécutives pour Imagination Technologies, le papa des célèbres puces PowerVR. En conséquence, son actuel PDG est limogé. Sir Hossein Yassaie tire sa révérence alors qu’il était en place depuis 1998. Un mouvement qui dévoile l’ampleur de la crise que traverse le concepteur de puces graphiques en ce moment.

Sur fond de marché des tablettes qui ralentit son rythme, les mésaventures de PowerVR et la distance de plus en plus grande d’Apple avec ses partenaires historiques sont très logiques. Le PDG actuel est donc un bouc émissaire tout trouvé pour tenter de relancer la machine.

不同產品不同定位,PowerVR Rogue GPU 家族一覽

Imagination Technologies devait une partie de sa croissance au succès d’Apple qui, du jour où il a intégré ses propres puces, a coupé brusquement une partie des revenus de la marque. Dans un mouvement destiné a élargir ses sources de revenus, la marque a lancé Pure, un nouveau format de puces audio destiné au streaming. Format qui n’a pas marché comme l’espérait la marque qui va finalement revendre le format.

Imagination indique une perte de 19 millions de dollars sur l’année fiscale 2015, une année qui aurait pu être bien meilleure mais qui a subi les réserves de commandes d’Apple. Imagination Technologies indique que la marque n’a pas été capable de passer autant de contrats que prévus pour ses puces habituelles. D’autre part, les revenus tirés des royalties de ses clients actuels n’ont pas été à la hauteur des attentes prévues. Il suffit qu’un constructeur change de format de puce ou de partenaire pour que Imagination voie ses revenus baisser.  On l’a vu, par exemple, avec Intel qui utilisait un chipset graphique PowerVR dans ses puces Atom Cedar Trail et qui a choisi de passer à une puce Intel HD dans ses puces Bay Trail et Cherry Trail. Autant de machines écoulées sur le marché qui n’ont plus rapporté un centime à Imagination.

Il reste, bien sur, de nombreuses ressources à la marque Anglaise, les puces MIPS à très faible consommation en sont une. Pas vraiment pour le grand public même si il existe quelques produits mais dans l’industrie ou l’automobile, elles restent une valeur sûre et une alternative à ARM.

Sir Hossein Yassaie Imagination Technologies

Sir Hossein Yassaie

Avec un nouveau PDG qui devra établir un plan d’action pour le futur, Imagination Technologies indique vouloir baisser ses dépenses de 15 millions de livres pour la prochaine année fiscale et surtout vouloir réinvestir 2 millions de livres en recherche et développement dans ses puces PowerVR. Cela sera t-il suffisant pour rendre les chipsets graphiques à nouveau séduisants ? La somme parait bien dérisoire face aux investissements de ses concurrnts : ARM et ses Mali, Qualcomm et ses Adreno, Nvidia et ses Tegra et même Intel et ses propres circuits graphiques font d’énorme progrès de génération en génération. La lutte va être âpre pour les PowerVR.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 9 février 2016 - 15 h 34 min

    Disons que PowerVR=emmerdes à gogo sous Linux… avec Androïd qui en dérive… cela pouvait devenir lourd à porter.

    Intel n’avait d’ailleurs pas récidivé dans l’erreur.

    Répondre
  • 9 février 2016 - 23 h 48 min

    Bonne analyse.
    Imagination est en concurrence avec des fournisseurs de CPUs qui maitrisent maintenant les processeurs 3D.

    Il ne leur reste plus pratiquement que Apple comme client fidèle. Et évidemment Apple pourrait racheter Imagination du jour au lendemain.

    Imagination a racheté MIPS, mais cela reste une architecture moribonde, dépassée face à ARM ou l’architecture libre RISC-V.

    Répondre
  • 10 février 2016 - 12 h 46 min

    @yann:

    Pas que sous d’ailleurs. je pense qu’il y a bien des gens ici qui doivent se rappeler des atom équipés de chipset GMA 500 (nom de code Poulsbo), dont le driver avait mis 1 an et demi a être pleinement fonctionnel sous Windows.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *