[IFA 2018] Dell Chromebook 14 2-en-1, un vrai convertible sauce Google

Tous les ingrédients d’un ultraportable hybride sont réunis au sein de ce nouveau Chromebook 14 2-en-1 de Dell : charnière sur 360° et écran tactile avec stylet EMR intégré au châssis. De quoi bénéficier des avantages de ChromeOS mais également d’Android et de ses applications.

Dell profite de l‘IFA 2018 pour annoncer son Chromebook 14 2-en-1 : Un engin qui fait tout ce qu’il peut pour séduire les aficionados de l’hybridation d’un point de vue technique mais peut être également d’un point de vue prix.

[IFA 2018] Dell Chromebook 14 2-en-1, un vrai convertible sauce Google

Annoncé à 599$, ce Chromebook 14 2-en-1 tournera sous Chrome OS mais permettra un usage complet des applications Android avec un support tactile complet de sa dalle 14 pouces en 1920 x 1080 pixels. Mieux encore, avec un stylet tactile actif à résonance magnétique – compatible Wacom – la machine pourra servir à dessiner via les différentes applications compatibles. Enfin, avec la récente ouverture de ChromeOS vers Linux, il sera également possible de piloter des programmes classiques de ce monde.

[IFA 2018] Dell Chromebook 14 2-en-1, un vrai convertible sauce Google

La charnière rotative permet de replier la partie écran sur le dos du clavier de manière à retrouver une pseudo tablette qui, bien qu’un peu épaisse, permettra de piloter des applications Android naturellement. Bon, évidemment, il faudra se balader avec une tablette pesant 1.81 Kg ce qui ne sera pas forcément du goût de tous les poignets. L’engin mesure également 1.67 cm d’épaisseur en tout… Dell a pourtant utilisé un châssis en métal mais cela n’a pas suffit à alléger outre mesure le poids de l’engin qui reste au demeurant assez encombrant pour un 14″ : 32.88 cm de large pour 23 cm de profondeur. A noter que la marque a tout de même eu la très bonne idée de profiter de ces dimensions pour loger son stylet dans le châssis pour qu’il soit tout le temps accessible.

[IFA 2018] Dell Chromebook 14 2-en-1, un vrai convertible sauce Google

Le Chromebook 14 2-en-1 emploie un processeur Intel Core i3-8130U qui propose deux coeurs et quatre threads, 4 Mo de cache et des fréquences allant de 2.2 à 3.4 GHz pour un TDP de 15 Watts. Cette puce est associée à un circuit graphique Intel UHD Graphics 620 qui lui offrira un bon niveau de performances.

Le stockage est un peu pâlot, 4 Go de mémoire vive maximum. Le marché actuel de la mémoire a levé la plupart des constructeurs debout sur leurs freins concernant l’implantation de mémoire vive. Beaucoup de solutions qui s’offraient le luxe de naviguer en 8 ou 16 Go de mémoire en option ont disparu. Concernant ChromeOS, la mémoire vive est un point crucial : Le système en raffole et bouffe au moins un bon Gigaoctet au petit déjeuner avant même d’ouvrir un onglet. Ajoutez à cela le fait que la mémoire vive serve également au circuit graphique et vous pouvez imaginer la tête de votre mémoire embarquée quand vous lancez votre vingtième onglet sous votre navigateur.

[IFA 2018] Dell Chromebook 14 2-en-1, un vrai convertible sauce Google

Le stockage se fera en eMMC, un choix de Dell qui, on l’espère, se traduira par de bonnes performances. Certains nouveaux eMMC ont de bons débits mais la tendance globale dans ce type d’implantation est rarement de choisir autre chose que du moyen de gamme. Dell a fait l’effort de glisser 128 Go sous le capot de l’engin, on peut espérer que cela corresponde à une solution efficace.

Le Wifi est de type 802.11AC associé à un Bluetooth non détaillé. Le reste de la connectique comprend deux ports USB 3.1 Type-C et un port USB 3.1 Type-A. Un lecteur de cartes SDXC. C’est tout. A noter, cependant, que les deux ports USB Type-C pourront prendre en charge l’alimentation du Chromebook 14 2-en-1 mais également un affichage externe via DisplayPort.

Dell n’a pas  communiqué de dates pour la vieille Europe si réfractaire aux Chromebooks, l’engin sera disponible fin Octobre au pays de l’oncle Trump.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 30 août 2018 - 20 h 29 min

    Est-ce que le rédacteur a déjà eu un Chromebook ? J’en doute en lisant l’article.
    Perso j’ai un Chromebook avec 8go de RAM, je suis fervent adepte des onglets et je n’ai jamais réussi a dépasser les 4go.
    Bonjour

    Répondre
  • 30 août 2018 - 21 h 45 min

    @antho: Testé plusieurs modèles oui, notamment les derniers avec des applications android lancée en parrallèle de session Chrome. Leur gourmandise est hélas de plus en plus notable.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *