Avec Deepin, Huawei intègre Linux dans ses portables

Huawei vient de présenter de nouveaux portables délaissant Windows 10 au profit de la distribution Linux Deepin. Une des conséquences logiques des positions américaines envers le constructeur Chinois.

Dans la guerre économique que se livre l’administration Trump et la marque Chinoise, il va y avoir des dommages collatéraux. De nombreux partenaires Américains de Huawei ont déjà signalé au gouvernement US les effets néfastes sur leur propre développement économique à éliminer de leurs clients le géant des télécoms. Un rappel qui a sans doute permis à la marque d’obtenir par deux fois un moratoire à l’exécution de la sentence de bannissement qu’elle devait subir. Cette stratégie passive et diplomatique a permis à Huawei de limiter la casse pour le moment.

2019-09-13 14_09_52-minimachines.net

Aujourd’hui, Huawei sort de cette vision passive devant l’administration Américaine en annonçant la sortie d’une nouvelle gamme de portables non plus équipés de Windows 10 de Microsoft mais du système d’exploitation Deepin Linux . A l’instar de Dell, d’Asus et de quelques autres, cette manœuvre permet à Huawei de continuer de proposer des portables au grand public avec un outil au système particulièrement soigné et de limiter sa dépendance à Microsoft. 

Deepin est un système d’exploitation très bien fini et le constructeur l’a sans doute parfaitement adapté à son matériel. Si les portables ainsi équipés ne sont, à priori, pas encore prévus en dehors du marché local Chinois, rien n’empêcherait la marque de développer ses solutions pour l’Europe ou les US. 

Deepin n’est pas le plus connu des systèmes linux, loin de là. Le grand public a du mal à fixer exactement comment fonctionne Linux et il faut parfois pas mal de temps avant qu’un nom de distribution apparaisse dans une conversation. Le plus généralement on vous répond “Ubuntu” ou “Debian” sans se rappeler que Android et ChromeOS sont également des systèmes Linux. Deepin est pourtant une solution déjà très maîtrisée et le choix de Huawei se comprend dans l’aspect très travaillé de la distribution.

Deepin

Deepin est issu de Debian mais laisse de grandes libertés de choix quant à l’aspect graphique de votre interface. Le gros avantage de Deepin est sans doute dans sa façon d’accueillir l’utilisateur, de le mener à bon port au bout d’un processus d’installation très didactique et intelligent. Pas besoin d’être un expert pour s’en servir, pas besoin de farfouiller dans 100 sites web pour le comprendre et le prendre en main. Avec les épaules de Huawei derrière pour peaufiner la combinaison matérielle à ce logiciel, la solution pourrait donc faire mouche. Point important, la version de Deepin utilisée par Huawei est publiée en Open source sur Github. Une assurance pour les utilisateurs qui seraient soucieux d’un éventuel espionnage de leurs données. Les chercheurs en sécurité auront tout le loisir d’aller éplucher le code de cette distribution Linux pour vérifier sa confidentialité. 

Deepin

Le système est déjà très complet et permet par défaut toutes les fonctionnalités que l’on demande à une machine moderne : On pourra adapter son ordinateur à son goût comme son thème de bureau, son papier peint et même faire varier ses système de barre des tâches, par exemple. Le système prend bien évidemment vos besoins en considération avec la gestion fine des réseaux comme la prise en charge d’un VPN, des fonctions de mises à jour, de gestion de batterie. Deepin propose également une gestion de données dans les nuages qui permettra de sauvegarder vos réglages sur le support de votre choix et de le retrouver en quelques minutes sur une nouvelle machine Deepin.

Pour le moment, trois portables sont prévus sous Deepin Linux : le Huawei MateBook X Pro, le Huawei MateBook 13 et le Huawei MateBook 14. L’attention sur  ces modèles spécifiques a été portée aux petits détails. Par exemple, la fameuse touche Windows est remplacée par une touche sobrement appelée “Start”. On notera également que le magasin en ligne VMall qui propose ces modèles en Chine accorde une remise de 300 Yuans pour le choix de Deepin au lieu de Windows 10 encore présente sur ces modèles. Soit quelque chose comme 38€ d’économie.

Deepin est disponible gratuitement au téléchargement à cette adresse.

Source : Forbes, merci à Michel pour l’info.

33 commentaires sur ce sujet.
  • 13 septembre 2019 - 14 h 56 min

    C’est une très bonne chose, non pas parce que je suis “full linux” mais simplement parce que le consommateur lambda va prendre connaissance d’un autre système d’exploitation, qu’un ordinateur n’est pas soumit uniquement a windows ou osx.
    Meme si Dell l’a toujours proposé sur ses machines, cela resté “réservé” aux professionnels, avec Huawei, c’est le particulier qui se voit proposé une nouvelle alternative, qui en plus , se trouve être très “user-friendly”…Enfin de la vraie concurrence ;)
    Si en plus, ils arrivent a leur fin avec HarmonyOS sur smartphone et tablette, ce serait encore mieux!
    Aller, histoire d’en réclamer toujours plus, cela ne pourrait donner des idées a Xiaomi :)

    Répondre
  • py
    13 septembre 2019 - 15 h 04 min

    Je ne connaissais Deepin que de nom et je suis très agréablement surpris.
    Ça me donnerait presqu’envie de l’installer pour l’essayer.
    L’interface graphique est très propre et agréable à l’oeil. Huawei a fait du beau travail sur cette distribution.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 15 h 06 min

    Très sympa la distribution Deepin. C’est pompé sur Mac Os mais il y a pire comme inspiration.
    Si je me souviens bien, la distribution a également des logiciels spécifiques disponibles type Office, très ressemblants aux équivalents Microsoft.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 15 h 14 min

    Ça me rappelle le look d’OS X. Ce serait génial si l’on pouvait avoir la vue avec plusieurs niveaux de répertoires comme Os X mais je n’ai pas l’impression ? (les différentes “vues” du Finder : Icon, List, Column, Gallery)

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 15 h 46 min

    Deepin est très simple d’utilisation, plus facile à installer que Windows himself, le store est complet et la distro commence à se faire un petit nom dans le monde Linux. Néanmoins, Deepin n’est pas exempt de problèmes (difficulté à accéder au Deepin Store, problème de boot, quand la distribution ne démarre tout simplement pas, bugs d’interface), même si au fur et à mesure elle s’améliore.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 15 h 47 min

    @gérardo:
    C’est un petit mélange d’OSX et d’Android.

    Répondre
  • dja
    13 septembre 2019 - 16 h 12 min

    Et un MateBook X Pro livré sous linux, c’est quand même autre chose qu’un pauvre Chromebook google.

    On va bientôt remercier Trump d’avoir, par effet de bord, dévergondé le marché au profit de solutions alternatives.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 16 h 21 min

    @zafira500: Le fait que Huawei prenne parti de cette distro va surement améliorer grandement et rapidement les choses ;)

    D’ailleurs, a propos de Deepin, il est a noter que c’est une distribution d’origine chinoise, ceci explique surement ce choix.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 18 h 00 min

    @Madwill:
    Effectivement, c’est une distribution chinoise. J’espère aussi que Huawei participera au développement de cette distro car elle est vraiment intéressante pour les débutants.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 18 h 21 min

    @zafira500: Je n’ai pas encore essayé Deepin mais quand je vois la facilité d’installation et d’utilisation d’Ubuntu (et derivés) ou de Fedora (meme sur de l’Atom z3735f), ainsi que Huawei pour promouvoir du Linux, il est clair que l’on arrive a des OS viables pour le grand public.

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 19 h 40 min

    @dja: Dans le monde de la tech, c’est ce qui se “murmure”.
    Que finalement, ce n’est pas forcement une mauvaise chose et que de bons trucs pourrait en sortir.
    (de toute façon, ils n’ont plus le choix et on va vers plus de concurrence. ce qui sera bon pour le consommateur final).
    un android like alternatif avec la force de frappe chinoise.
    un OS libre de droit avec la force de frappe chinoise (et si c’est un ubuntu ou debian like, c’est parfait, le matos sera full compatible).

    Ne reste plus qu’a Kaios de se retrousser les manches pour ressusciter mon os mobile favori.
    (bon, ça, c’est hors sujet mais bon…).

    Répondre
  • Gab
    13 septembre 2019 - 20 h 01 min

    Très bonne nouvelle. Vivement que ça soit disponible en Europe. Et ça serait bien qu’en France il y ait une version azerty…
    Huawei pourrait aider à ce que Linux se développe vraiment. En espérant que ça donne ensuite des idées à Lenovo, Asus, Acer…

    Répondre
  • 13 septembre 2019 - 20 h 54 min

    Avantage certain également, cela pourrait donner une image plus serieuse de Linux, car faut bien l’avouer, Linux est souvent associé un joyeux et grand bordel!!!

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 6 h 41 min

    J’ai remplacé Windows 10 il y a près d’un an sur deux pc, un fixe et un portable, et je ne le regrette pas.

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 8 h 47 min

    Merci Trump, on va pouvoir acheter des bons Linux !

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 13 h 10 min

    Si je devais acheté ces portables, je remplacerai illico presto Deepin par Debian ou Arch ou même Ubuntu Mate. Une distro chinoise, quand on sait le devoir d’allégeance des entreprises chinoises au gouvernement central, bof bof… En tout cas, merci au grand malade de service, j’ai nommé l’immense Trump, pour le coup de pouce à Linux.

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 14 h 23 min

    @Pingouin: Au meme titre que microsoft, apple et google avec le gouvernement américain, c’est de bonne guerre lol
    Pendant ce temps, l’Europe….RAS lol
    Mais comme le souligne Pierre dans le billet, le code de Deepin est dispo et ouvert (pour combien de temps?), qu’en est il de Windows? cqfd
    Il est vrai que ce Trump apporte aussi du bon….malgré lui :)

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 17 h 45 min

    Deepin, c’est du debian avec une interface Deepin basée sur gnome. Rien de bien sorcier, pas de raison de paniquer parce que c’est chinois… Tout le code en est ouvert.

    Mais j’ai bien peur que les acheteurs ne remplacent d’office sans même booter dessus Deepin par un Windows récupéré à droite ou à gauche. Alors ne rêvons pas, même si je souhaite le meilleur succès à cette initiative.

    J’aimerais bien trouver en Europe des PC de marque avec la possibilité de choix vers une distri Linux (Mint, elementary ou Ubuntu par exemple). Mais ça n’arrivera jamais.

    A+

    Répondre
  • 14 septembre 2019 - 21 h 35 min

    C’est pas de la panique, c’est du bon sens… Basé ou non sur debian, Deepin est une Debian modifiée. Code source ouvert ou pas, il faut encore savoir où chercher.

    Répondre
  • 15 septembre 2019 - 3 h 33 min

    @Pingouin:
    Bah les ricains, par exemple, c’est pas mieux. Et il ne faut pas se leurrer, une fois bien installées, les autres distro nunux feront de même (Que ce soit Ubuntu, Manjaro ou Ferdora). Seul les libristes pur et dur resteront “vierges”.

    Répondre
  • 15 septembre 2019 - 9 h 10 min

    @zafira500: A condition d’avoir du hardware aussi vierge que ta distro et la, c’est déjà plus compliqué.

    Toujours est-il que du Linux sur une machine grand public avec la puissance commercial de Huawei, on ne va pas s’en plaindre ;)

    Répondre
  • GdB
    15 septembre 2019 - 10 h 43 min
  • 15 septembre 2019 - 11 h 28 min

    Très très bonne nouvelle, merci Trump xD
    je pense que les autres marques vont suivre, y a pas de raisons, c’est tout bénef autant pour les marques que pour les utilisateurs finaux, fini les licences et CLUFs imbuvables, les coûts cachés et limitations matérielles Wintel

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 7 h 04 min

    Vive Linux!

    Commentaire sans doute inutile, mais qui me fait du bien!

    Pour dire un truc utile: Deepin OS est suspectée de ne pas être très clean niveau vie privée (cf les vidéos en anglais de l’excellent Quidsup, spécialiste Linux et vie privée/sécurité sur youtube, rien de très grave en comparaison de windows). MAIS l’environnement de bureau Deepin, qu’on peut mettre sur une Mint, une Ubuntu, une Manjaro, une Arch, une Fedora… lui est 100% clean. Et pour peu qu’on ait une config correcte, l’expérience est excellente, et respectueuse de sa vie privée!

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 10 h 41 min

    @dja:
    Et on va bientôt apprendre que Trump n’est qu’un instrument de la politique expansionniste de la Chine :)
    db

    Répondre
  • dja
    16 septembre 2019 - 10 h 58 min

    @orangina rouge: Pour les téléphones, j’ai trouvé mon bonheur et je recois ‘en theorie’ d’ici un mois un cosmo communicator avec mon OS préféré… multi-boot android, linux ou sailfish (héritier de Meego – nokia N900). Donc si tout se passe bien, ciao cette poubelle d’Android.

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 11 h 18 min

    @dja: Sur indigogo??

    Répondre
  • dja
    16 septembre 2019 - 12 h 06 min

    @Madwill: Oui, projet soutenu en décembre… pas trop de risque, c’est la même boite qui avait sorti le Gemini PDA, donc ils sont costauds et sérieux.

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 13 h 25 min

    Ok, comme quoi il peut y avoir des exceptions.
    Vivement que tu la reçoive et que tu nous fasse un petit debrief de la bête!!

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 14 h 03 min

    @dja: ça parait super, mais quand même cher.
    enfin à force, on trouvera notre bonheur, c’est sur.

    Répondre
  • 16 septembre 2019 - 19 h 06 min

    @Madwill:
    Pas du tout même. :)

    Répondre
  • 17 septembre 2019 - 16 h 28 min
  • 21 septembre 2019 - 11 h 33 min

    Si les entreprises et la population chinoise basculent sur ce système on verra enfin une sérieuse alternative à Windows et un développement des applications Linux. Deepin se rapproche lpus au niveau esthétique d’un Mac et fonctionne parfaitement. On attends grandement l’évolution de ce système.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *